AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2207117464
Éditeur : Denoël (23/10/2014)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 6 notes)
Résumé :
«Dans ce recueil d'enquêtes et de reportages, j'ai voulu saisir au plus près ce qui faisait le quotidien d'un reporter au milieu des années 1980, avant la révolution numérique, avant les mails et les portables, quand le temps gardait son épaisseur, et les distances leur longueur. Si le journalisme a changé de forme, il n'a pas changé de sens : informer, expliquer, trier, raconter.»
Photographies de Raymond Depardon
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
sofynet
  24 juillet 2015
Comme il l'indique sur la quatrième de couverture, Eric Fottorino a longtemps silloné l'afrique et a écrit de nombreux articles durant ce temps. Il les a ici regroupé, par pays, et leur lecture nous replonge dans un passé pas si lointain, sur un continent en perpétuelle mutation. Eclairé par des introductions ou des conclusions donnant des détails sur les circonstances des articles, sur les conversations "off" avec certains personnages ou sur "l'après" concernant ces pays, Eric Fottorino nous fait visiter des contrées et rencontrer des personnages qui ont marqués l'histoire du plus "vieux continent" à la fin du XXème siècle.
Le style : Les articles, destinés au Monde, sont écrits dans un style journalistique (évidemment !) sans fioriture ni circonlocution. L'auteur a appris à aller à l'essentiel, c'est ce qu'on lui demandait, il le fait ici fort bien.
Et la couverture alors ? Très belles photos, comme toutes celles du livre, elles sont signés Raymond Depardon.
En conclusion ? C'est la curiosité qui m'a poussé à choisir cet ouvrage, et son pendant "Partout sauf en Afrique" (dont le billet paraitra dans quelques jours). Et je n'ai pas été déçue. Ce recueil d'article m'a permis d'apprendre beaucoup sur cette période de l'histoire africaine, et les éclairages qu'en fait l'auteur permettent vraiment de comprendre des situations qui semblent parfois totalement étranges. Voir le Paris-Dakar avec les yeux des villageois qui le subissaient à ce moment, "visiter" l'Ethiopie dans l'équilibre trop fragile qui a suivi la grande famine, vivre un coup d'état malgache depuis l'intérieur.... Tant de choses passionnantes à découvrir, et qui permettent de comprendre parfois des situations encore actuelles. Rien n'est passé sous silence, des trafics les plus noirs au lien avec la politique française, l'arrivée du sida, et la détresse de populations que rien ne pourra aider... Et de toutes ses années en Afrique, Eric Fottorino a tiré en final un roman, Coeur d'Afrique...
J'ai trouvé passionnante cette découverte, et la forme même d'une succession d'article m'a permis de ne pas me lasser une minute. La plume vive de l'auteur; respectant les consignes données par son journal, va toujours à l'essentielle et frappe où ça peut faire mal, ou du moins où cela peut toucher. le partage de cette aventure humaine, d'un point de vue professionnel, mais aussi personnel, est très fort et donne envie d'en savoir plus encore. (je note d'ailleurs le roman de l'auteur dans ma PAL !) . Bref, un recueil que j'ai pris énormément de plaisir à découvrir, et qui, bien que très sombre parfois, apporte beaucoup culturellement.
Lien : http://sofynet2008.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Aproposdelivres
  04 décembre 2014
Dans ce livre Éric Fottorino revient sur ses années d'envoyé spécial en Afrique avec ce recueil des articles qu'il a écrit depuis 1986 jusqu'en 2011. Dans une première partie nous trouvons des reportages en Éthiopie, au Mali, à Madagascar, au Bénin, au Kenya, en Afrique du Sud et au Gabon avec pour chaque destination une petite introduction pour situer les circonstances du reportages. Dans une deuxième partie, l'auteur recense différentes enquêtes sur les trafics de drogues, sur l'agriculture, sur le sida, sur la France-Afrique... Puis pour terminer il nous livre des chroniques d'humeur sur l'Afrique.
C'est un livre très intéressant mais plus exigeant à lire qu'un roman. Si vous aimez l'Afrique et si vous vous intéressez au métier de journaliste vous apprendrez beaucoup. La dizaine de belles photos noir et blanc de Raymond Depardon sont un bon complément au texte.
Lien : http://aproposdelivres.canal..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AproposdelivresAproposdelivres   04 décembre 2014
J'ai toujours su partir. J'ai toujours eu peine à revenir. Le reportage demeure à mes yeux la vocation première de ce métier. Se rendre compte sur place. Respirer le même air que ceux dont on parle, les écouter, vouloir les connaître pour mieux les comprendre. Garder la trace, les traces, de ces moments hors de soi, hors les murs de notre existence. S'imprégner d'une époque. Justifier qu'on a vu de ses propres yeux, ne pas l'oublier, même si on a fini par rentrer... De mes reportages les plus marquants sont restés des images, des odeurs - mille odeurs de l'Afrique à peine ouverte la porte de l'avion -, des visages, des noms. La sensation de ne faire que passer. Mon compagnon de bureau d'alors au Monde, Michel Boyer, prétendait qu'on ne connaissait un pays qu'en y demeurant trois jours ou trente ans. Trois jours pour être étonné. Trente ans pour savoir que tout est plus compliqué qu'il n'y paraît. Ces Afriques ont composé en moi une multitude de petites vies dans ma vie, creusant des souterrains qui me traversent encore, et que ces pages baignent à nouveau de lumière. Dois-je préciser que ces vérités fragiles étaient glanées au XXe siècle, dans un temps ralenti où ni les ordinateurs ni les téléphones portables n'existaient ? Enfin, pour avoir si longtemps hésité à partager les eaux du journalisme et de la littérature, pour m'être si souvent cabré face à ceux, qui me sommaient de choisir, me voici au clair. Ces reportages furent ceux d'un journaliste. La démarche qui me pousse à les conserver est celle d'un écrivain pour qui rien n'est vraiment vécu qui n'ait été écrit. Pourquoi renoncer à être deux qui font un ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Éric Fottorino (87) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Fottorino
Présentation par Eric Fottorino, François Vey et Mathieu Sapin. Entretien avec Sylvie Hazebroucq.
Retrouvez la revue : https://www.mollat.com/livres/2330620/zadig-n-1-reparer-la-france
Note de Musique : Free Music Archive
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : révolution numériqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox