AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Tylia Caren (Traducteur)Suzanne Lombard (Traducteur)Daniel Rops (Préfacier, etc.)Isabelle Rosselin (Auteur de la postface, du colophon, etc.)
EAN : 9782253001270
415 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (30/11/-1)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 4.09/5 (sur 6825 notes)
Résumé :
Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort. Sa famille a émigré aux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu’en 1942, malgré la guerre. Le 6 juillet 1942, les Frank s’installent clandestinement dans «l’Annexe» de l’immeuble du 263, Prinsengracht. Le 4 août 1944, ils sont arrêtés sur dénonciation. Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en février ou mars 1945, peu après sa sœur Margot. La jeune fille a tenu ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (455) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  15 mai 2011
Anne est une enfant juive de 13 ans lorsqu'elle commence à écrire son journal le 12 juin 1942. Elle y raconte sa vie clandestine au quotidien, obligée de se cacher avec sa famille dans «l'annexe» du bureau paternel. Se sentant terriblement seule et recluse et obligée de vivre dans des conditions plus que précaires, Anne s'invente une amie imaginaire, Kitty, a qui elle confie ses peurs et les déboires que les juifs sont obligés de subir au quotidien. Elle raconte également à Kitty des choses plus banales mais importantes pour une enfant de son âge, à savoir par exemple son amourette avec le jeune Peter. Étrangement lucide et très précoce pour son âge, Anne a, pourrait-on dire, le malheur de comprendre tout ce qui se passe et la détresse de ses parents qui se retrouvent impuissants devant la barbarie nazie et devant leur incapacité à protéger leurs enfants.
Le journal s'achève le 1er août 1944 et Anne mourra peu de temps après dans le camp de Bergen-Belsen à l'âge de 15 ans.
Magnifique ouvrage dont la lecture ne laisse pas le lecteur indemne. Anne est une enfant très lucide en ce qui concerne l'un des pires évènements de l'histoire mondiale, à savoir le génocides des juifs.
L'écriture est légère puisqu'écrite de la main d'une jeune fille mais terrifiante à la fois pour ce qui est du contenu. À lire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2163
Huckleberry
  22 mai 2009
Cette jeune fille avait un énorme talent d'écrivain, elle raconte son quotidien sans se douter qu'il serait lu un jour. Quant à nous lecteurs, bien que l'on connaisse la fin tragique, on garde espoir tout au long du livre et on essaye de soutenir Anne Frank et sa famille, puis on pleure inévitablement.
Commenter  J’apprécie          1460
isajulia
  03 mai 2013
Bon tant pis si je me fais huer par les fans de ce livre, ma devise étant "même pas peur" je me lance : je n'ai pas aimé !
Il ne m'a pas été imposé, je l'ai lu de moi-même quand j'étais adolescente c'est donc dépourvue de préjugés que je me suis plongée dans le journal de cette adolescente juive.
Elle écrit bien, très bien même mais son histoire ne m'a pas marquée plus que ça.
C'est triste pourtant, je prends très à coeur la condition des juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale mais là je ne dirai pas que je suis restée de marbre mais il s'en est fallu de peu.
Ce n'est que mon sentiment de lectrice mais je trouve qu'il y a des livres bien plus poignants sur les drames juifs.
J'ai mis deux étoiles pour la qualité de l'écriture et le style, le reste je n'ai vraiment pas adhéré, désolée.
A défaut de le conseiller, je dirait qu'il est à découvrir après tout les goûts et les couleurs ça ne se discute pas, c'est pas parce qu'il m'a déplu qu'il ne plaira pas à d'autres lecteurs.
Commenter  J’apprécie          11315
palamede
  10 septembre 2016
Elle est jeune et elle est juive. Elle va passer deux ans cachée, avec sa famille et des amis de ceux-ci, dans l'annexe jouxtant la maison qu'elle habitait à Amsterdam, avant l'occupation des Pays-Bas par les nazis. C'est une jeune fille intelligente et vive qui a les préoccupations de son âge. Pendant tout le temps de son enfermement, elle écrit. Elle raconte avec beaucoup de lucidité et de franchise ce qu'elle ressent et ce qu'elle pense des autres « reclus », leurs conditions de vie et ses aspirations.
J'ai visité « la maison » d'Anne Frank récemment. La personnalité de cette si jeune fille m'a émue et impressionnée et j'ai eu envie de relire son journal. Après son arrestation et celle des huit autres personnes dissimulées dans l'annexe, Anne est morte du typhus au camp de Bergen-Belsen en mars 1945. Son père, Otto Frank, seul rescapé, a entrepris après la guerre la lecture de ses écrits et en y découvrant qu'elle désirait qu'ils soient publiés, a décidé de réaliser son vœu. Souhaitons que cette voix magnifique continue longtemps à être entendue et à œuvrer pour la paix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1110
Under_the_Moon
  29 août 2015
Ce Journal est l'un des livres les plus connus selon les sondages et on peut comprendre pourquoi.
En relisant ce livre en tant qu'adulte, j'ai été tour à tour étonnée, touchée et interpellée.
Étonnée par la maturité de cette jeune fille qui écrit entre ses 13 et 15ans. Pas sûre que je retrouverais la même maturité chez une ado du 21ème siècle. Mais, pour leurs défenses, c'est vrai que les circonstances de vie d'Anne Frank avaient de quoi la faire vieillir prématurément. Bien sûr, certaines réflexions sont typiquement "ado". Si on ne tient pas compte du caractère particulier de la jeune fille, comment ne pas s'émouvoir lorsqu'elle demande :
"Existe-t-il quelqu'un au monde capable de me comprendre, pouvant oublier que je suis juive, et qui ne verrait en moi que la jeune fille ne demandant qu'une chose : s'amuser, s'amuser, s'amuser? " ??
En ce qui me concerne, c'est cette Anne Frank-là que je retiens, plus que son côté un peu "prétentieuse" (comme elle le dit elle-même) ou celle dont la conscience sioniste s'éveille. Encore une fois, ça reste une ado, donc difficile de ne pas se dire que ces idées sont des mots "répétés" d'adultes.
Touchée bien sûr par l'attachement qu'elle montre à sa famille - malgré les accrocs avec sa mère surtout -, à Dieu qui, elle en est sûre, ne l'abandonnera pas, et aux livres et à la recherche quasi permanente de connaissances.
Et enfin, j'ai été interpellée par le fait que toute la subtilité du récit, et sa "force", résident dans ce qui n'est pas dit, ce qu'elle refuse de raconter. Elle se concentre sur des évènements personnels qui font d'elle une ado "normale" dans un contexte qui n'a rien de normal. C'est sans doute cette lutte pour rester "soi" dans la douleur qui fait que ce livre a une portée si universelle. Mais quand même, je ne peux m'empêcher de me demander si ces subtilités sont abordables et compréhensibles pour des ados aujourd'hui.
Certes, le contenu relève plus du document historique que d'une œuvre littéraire. Mais sa lecture illustre pourtant bien la magie de la littérature : tant qu'un lecteur prend la peine de lire ce Journal, Anne Frank revit. Et lorsqu'on referme le livre, la Gestapo frappe à la porte, et la fin est double...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          956
Citations et extraits (347) Voir plus Ajouter une citation
vichenzevichenze   31 mai 2020
[...] le respect de la femme, voilà ce qu'on attend encore ! De manière générale, dans toutes les parties du globe, l'homme suscite l'admiration ; pourquoi la femme n'a-t-elle pas le droit de bénéficie, en priorité, d'une part de cette admiration ? Les soldats et les héros de la guerre sont honorés et fêtés, les inventeurs jouissent d'une renommée éternelle, les martyrs sont vénérés, mais de l'humanité tout entière, combien sont-ils ceux qui considèrent la femme aussi comme le soldat ?
Dans le livre Combattants de la vie, un passage m'a beaucoup frappée, qui dit à peu près que les femmes endurent en général plus de souffrances, de maladies et de misère, ne serait-ce qu'en mettant leurs enfants au monde, que n'importe quel héros de guerre. Et que récolte la femme pour toute la douleur qu'elle a subie ? On la relègue dans un coin si elle sort mutilée de l'accouchement, bientôt ses enfants ne lui appartiennent plus et sa beauté a disparu. Les femmes sont des soldats, qui luttent et souffrent pour la survie de l'humanité, beaucoup plus braves, plus courageux, que tous ces héros de la liberté avec leur grande gueule !
Je ne veux absolument pas dire que les femmes doivent s'opposer à mettre des enfants au monde, au contraire, ma nature est ainsi faite et c'est sans doute très bien comme cela. Je condamne simplement les hommes et tout le fonctionnement du monde, qui n'ont jamais voulu prendre conscience du rôle important, difficile mais en fin de compte magnifique, lui aussi, que joue la femme dans la société. Paul de Kruif, l'auteur du livre mentionné ci-dessus, reçoit mon entière approbation quand il dit que les hommes doivent apprendre qu'une naissance a cessé d'être quelque chose de naturel et de simple dans les régions que l'on appelle civilisées. Les hommes ont beau jeu, ils n'ont pas et n'auront jamais à supporter les souffrances que connaissent les femmes !
Je pense que la conception selon laquelle la femme a le devoir de mettre les enfants au monde se modifiera au cours du prochaine siècle et fera place à du respect et de l'admiration pour celle qui, sans renâcler et sans faire de grandes phrases, prend de tels fardeaux sur ses épaules !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
vichenzevichenze   31 mai 2020
C'est là que réside pour une grand part la différence entre Maman et moi. Le conseil qu'elle donne contre la mélancolie est : « Pense à toute la détresse due monde et estime-toi heureuse de ne pas la connaître. » Mon conseil à moi, c'est : « Sors, va dans les champs, dans la nature et au soleil, sors et essaie de retrouver le bonheur en toi ; pense à toute la beauté qui croît en toi et autour de toi et sois heureuse ! »

À mon avis, la phrase de Maman ne tient pas debout, car que doit-on faire quand on connaît soi-même la détresse ? On est perdu. En revanche, je trouve que dans n'importe que chagrin, il subsiste quelque chose de beau, si on le regarde, on est frappé par la présence d'une joie de plus en plus forte et l'on retrouve soi-même son équilibre. Et qui est heureux rendra heureux les autres aussi, qui a courage et confiance ne se laissera jamais sombrer dans la détresse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
vichenzevichenze   31 mai 2020
J'en suis arrivée au point où cela m'est à peu près égal de mourir ou de rester en vie. Le monde continuera de tourner sans moi, et de toute façon, je ne peux rien contre les évènements actuels. Je laisse les choses se faire et passe mon temps à étudier et à espérer que tout finira bien.
Commenter  J’apprécie          10
vichenzevichenze   31 mai 2020
Je veux être utile ou agréable aux gens qui vivent autour de moi et qui ne me connaissent pourtant pas, je veux continuer à vivre, même après ma mort ! Et c'est pourquoi je suis reconnaissante à Dieu de m'avoir donné à la naissance une possibilité de me développer et d'écrire, et donc d'exprimer tout ce qu'il y a en moi !
Commenter  J’apprécie          00
vichenzevichenze   31 mai 2020
Comme les gens seraient tous beaux et bons si chaque soir avant de s'endormir, ils se remémoraient les évènements de la journée, puis s'interrogeaient sur le bien-fondé ou non de leurs actes.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Anne Frank (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Frank
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Lettres de Madame de Sévigné et Bertrand Raffalli aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/1037757-article_recherche-lettres.html • le Journal d'Anne Frank de Anne Frank aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/82092-poche-le-journal-d-anne-frank.html • Joseph Kessel ou Sur la piste du lion de Yves Courrière aux éditions Plon https://www.lagriffenoire.com/1035741-divers-litterature-joseph-kessel-ou-sur-la-piste-du-lion.html • L'armée des ombres de Joseph Kessel aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/21578-poche-l-armee-des-ombres.html • Correspondance (1944-1959) de Albert Camus et Maria Casarès aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/1030437-romans--correspondance-----1944-1959.html • Carnets (Tome 1) - mai 1935 - février 1942 de Albert Camus et Raymond Gay-Crosier auéditions Folio https://www.lagriffenoire.com/19404-divers-para-scolaire-carnets-t1-----mai-1935---fevrier-1942.html • Carnets (Tome 2) - janvier 1942 - mars 1951 de Albert Camus et Raymond Gay-Crosier aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/19403-divers-para-scolaire-carnets-tome-2-janvier-1942---mars-1951.html • Carnets (Tome 3) - mars 1951 - décembre 1959 de Albert Camus et Raymond Gay-Crosier aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/1037759-article_recherche-carnets-tome-3-mars-1951---decembre-1959.html • Briller pour les vivants: L'histoire du baron Nishi (Littérature française) de Jérôme Hallier aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/1036133-divers-litterature-briller-pour-les-vivants---l-histoire-du-baron-nishi.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, @Gérard Collard & @Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsflammarion #editionslivredepoche #editionsplon #editionspocket #editionsfolio
+ Lire la suite
autres livres classés : seconde guerre mondialeVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Autour du journal d'Anne Frank

En quelle année le journal d'Anne Frank est-il publié

1946
1947
1950

8 questions
42 lecteurs ont répondu
Thème : Journal d'Anne Frank de Anne FrankCréer un quiz sur ce livre
.. ..