AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782350683621
526 pages
Cairn (06/06/2014)
4.09/5   16 notes
Résumé :
"Dix ans à arpenter le bitume parisien, à ne rêver que de lumière, chaleur et bière en terrasse. Que croyais-je ? Que les ténèbres s'éclipsaient au soleil ? Quel idiot ! Me voici contemplant, sidérée, une famille putréfiée, dès le tout premier jour de mon arrivée..."

Victor Bussy revient avec sa famille dans sa ville d'origine, Toulouse, après plusieurs années passées dans les commissariats parisiens. Avec son coéquipier, Serge Gayral, son contraire e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Cormorobin
  30 octobre 2014
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre, "Prix de l'Embouchure" 2014, découvert lors du salon "Polar du Sud" à Toulouse. de mon point de vue, il y a beaucoup de bonnes choses, une histoire solide, avec ce qu'il faut d'intrigue, de rebondissements, d'implication des personnages. C'est lié avec la société toulousaine, les crimes se situent sur une commune fictive de la banlieue toulousaine. Il y a ce qu'il faut de relations avec le Stade Toulousain et le rugby, la politique, la vie dans la plus belle ville du monde, c'est à dire Toulouse.
Je me permets quelques remarques, car je pense que le livre aurait gagné encore en gommant quelques détails :
- les examens des autopsies devraient corroborer la découverte liée aux qualités intrinsèques du buteur toulousain (je ne spoile pas...)
- un peu trop de cassoulet en plein été, même si le dernier fait l'objet d'une remarque
- le coup de tête de Zidane a été donné à Berlin et non à Munich (c'est vraiment pour chipoter)
- Rahan et ses collègues n'ont qu'un coutelas, on doit donc dire leur coutelas, et non leurS coutelas (je chipote encore + !)
Le livre a visiblement été écrit il y a quelques années, car l'intrigue doit se dérouler en 2007, si on en juge à l'actualité politique. J'espère qu'il y en a d'autres qui vont sortir bientôt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Adeuxlignes
  02 décembre 2017
Stéphane Furlan nous propose un polar au rythme soutenu, aux rebondissements multiples, il joue à semer le trouble et à malmener ses personnages. Au fur et à mesure de la lecture, quand on regarde le nombre de pages qu'il nous reste à parcourir, on se demande ce qu'il va bien pouvoir trouver pour nous emmener encore plus loin …
Je me suis laissée happer par cette histoire … L'histoire d'un triple meurtre et d'un suicide qui n'en est pas un, c'est l'histoire d'un doute qui germe dans l'esprit d'un lieutenant de police déterminé, qui ne lâche pas le morceau. Ce protagoniste m'a plu, j'ai aimé ses forces mais aussi ses faiblesses, sa fragilité d'être humain. Furlan nous présente un homme qui se trompe, qui tombe, qui hésite, qui échoue mais qui se relève toujours, cela ne le rend finalement que plus crédible et attachant. Sa relation avec son coéquipier que tout oppose est enrichissante et donne de l'épaisseur à la narration.
Aussi, le point de vue interne employé tout au long de l'ouvrage accentue ces impressions et nous permet véritablement, en tant que lecteur, de pouvoir partager les pensées et les sentiments intimes de ce personnage sympathique, même si parfois on sent que l'auteur use de subterfuges narratifs pour pouvoir maintenir ce point de vue quel que soit la situation de son protagoniste … Cependant, rien n'est maladroit, on reste pris par l'histoire.
Le rythme proposé est juste, Furlan prend le temps de poser son intrigue, de dérouler le cheminement de pensée de ses personnages, leurs sentiments, les dialogues sont efficaces et bien construits. La lecture en est aisée et l'histoire on ne peut plus solide.
Pour finir, le cadre de l'intrigue se déroulant entre Toulouse et Lavaur a fini de me convaincre, j'ai rarement eu l'impression d'être à ce point chez moi dans un roman …
Quand la lecture n'est que plaisir, c'est là qu'elle est la meilleure.

Lien : http://www.adeuxlignes.fr/vi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PiDehombreux
  21 septembre 2019
Le nombre de protagonistes est assez limité: c'est plutôt appréciable et ne réduit en rien le "suspense".
L'auteur est parvenu à trouver un ressort assez original qui relance l'intérêt du livre à mi-parcours.
Commenter  J’apprécie          00
BrunoLeLibraire
  22 avril 2015
Prix de l'Embouchure 2014
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
CormorobinCormorobin   30 octobre 2014
Peut-être que tout n'était pas écrit, après tout.
Commenter  J’apprécie          100
jphili1jphili1   07 novembre 2015
tres bon polar réaliste et de plus à Toulouse, envie d'arriver à la fin rapidement, très prenant. Je le conseille fortement.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : toulouseVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2236 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre