AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782847050707
32 pages
Editions Espaces 34 (27/09/2010)
3.94/5   9 notes
Résumé :


Des images. Publiques et intimes. La photographie d'une soldate. Le ventre d'une mère. Les mots doux et cruels d'une femme aimée.
« Je voulais parler de l’innommable. De la terreur. Du meurtre.
Je voulais parler du retournement. De Janus. Du sourire et des dents.

Les journaux écrivent que c’est une tragédie.
L’art de la tragédie reposait sur l’art guerrier.
C’étaient des arts politiques.
Il n’y a pas... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Ellana11
  13 février 2016
"Au Bord" n'est pas un moment de lecture très plaisant mais il n'est pas conçu pour. L'auteure nous pousse à nous poser des questions sur notre propre rapport aux images, et notamment aux images chocs d'actualité. Elle creuse le plus dérangeant, ce qui nous ramène à nos côtés les plus égoïstes. D'un côté c'est intéressant car on a droit à un portrait de femme, d'humain, très réaliste et assez inédit, mais les réflexions autour de la maternité m'ont rebutée.
Commenter  J’apprécie          20
Bernardbre
  29 septembre 2012
Le 21 mai 2004, dans le Washington Post, paraît la photo d'une jeune militaire américaine tenant en laisse un prisonnier irakien. L'indignation est générale. Face à cette image vraie, Claudine Galea entend réfléchir et comprendre plutôt que s'ériger en procureur : «Je suis cette laisse en vérité», incipit emprunté au poète Dominique Fourcade. Ce monologue exceptionnellement saisissant, dérangeant et intelligent, d'abord paru dans la revue "Frictions", «fit débat» et Sabine Chevallier, éditrice à l'enseigne d'Espaces 34 voulait le publier depuis qu'elle en avait lu le manuscrit, en 2005. C'est chose faite, salutairement.
Commenter  J’apprécie          00
malaurie
  19 novembre 2014
Claudine Galéa a punaisé une photo devant son bureau et elle écrit Au bord. Tout au moins elle essaie d'écrire, trente neuf fois recommençant…
Cette photo n'est pas anodine : prison d'Abou Ghraib, Irak, 2004, un couloir de la prison, des portes de cellules ouvertes, d'autres fermées, du linge pendu aux barreaux, une femme, soldate, uniforme américain, un homme, irakien, nu, elle debout, lui allongée, entre eux deux un fil… une laisse ! Deux regards : celui de la femme soldate sur l'homme, regard étonné, étonnant et celui de la femme qui écrit, Claudine Galéa, d'abord perdu, troublé, capté, enchainé par cette laisse, cette photo, puis regard engagé, révolté, réfléchi, provocant.
L'écriture de Claudine Galéa utilise les mots, oblige à penser là où la photo dérange, interpelle, laisse pantois, sans mots devant l'horreur habituelle d'une photo souvenir de vacances en Irak !!!
Claudine Galéa en appelle à la femme, la mère, celle qui met au monde, la mère de la soldate, la sienne, elle questionne les relations mère –fille, interpelle la soldate, sans jamais la juger, ni la comprendre d'ailleurs. Bouleversé par cette photo, Claudine Galéa a utilisé les mots et le théâtre, parce qu'il permet d'accorder ces mots avec les corps pour répondre et digérer cette photo qui a figé les corps sans mots dans une scène morbide et humainement dégradante.
Lien : http://legenepietlargousier...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Racines
  06 février 2013
Parfois, il suffit de seize pages pour vous mettre KO, et vous laisser pantelant sur le bord du chemin. Au bord est un texte étrange, difficile à qualifier, à classifier.
La suite sur mon site : http://chroniques.annev-blog.fr/2012/11/chronique-theatre-au-bord/
Lien : http://chroniques.annev-blog..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
BaudelaireVioletteBaudelaireViolette   18 février 2022
Je pense que c'est un vertige.
Je pense que j'écris pour ne pas tomber.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Claudine Galéa (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claudine Galéa
Lecture de Jean-Marie Gleize: une création originale inspirée par
Une série de créations littéraires originales inspirées par les collections de la BIS. Ce cycle est proposé par la Maison des écrivains et de la littérature (Mel) en partenariat avec la BIS. Un mois avant la restitution, l'écrivain est invité à choisir un élément dans les fonds de la BIS. Lors de la rencontre publique, « le livre en question » est dévoilé.
Saison 4 / 2020 : Linda Lê, Arno Bertina, Muriel Pic, Jean-Marie Gleize, Jean-Christophe Bailly.
Chaque saison donne lieu à la publication d'un livre aux éditions de la Sorbonne "Des écrivains à la bibliothèque de la Sorbonne": * saison 1 : Pierre Bergounioux, Marianne Alphant, Arlette Farge et Eugène Durif paru en septembre 2018. * saison 2 : Jacques Rebotier, Marie Cosnay, Claudine Galea et Fanny Taillandier, paru en septembre 2019. * saison 3 : Hubert Haddad, Line Amselem, Christian Prigent, Mona Ozouf, Laure Murat, publication prévue en septembre 2020.
+ Lire la suite
autres livres classés : monologueVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
1009 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre