AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Lisa Guisquier (Autre)
EAN : 9782383490234
48 pages
Gulf Stream Editeur (27/10/2022)
4.5/5   38 notes
Résumé :
Une atmosphère colorée poétique apportée par les illustrations de Lisa Guisquier (Le Clan de l'ogre Advar)
Avez-vous déjà entendu parler des trölls du roi Rotinnmïr ? Ces petites créatures profitent de la fin du jour pour se glisser dans les maisons. Chaque assiette cassée, chaque table renversée et chaque jouet démonté sont pour elles source de grande satisfaction. Alors, quand arrive le solstice d'hiver, les trölls se préparent avec impatience pour la nuit ... >Voir plus
Que lire après TröllsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
4,5

sur 38 notes
5
12 avis
4
5 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Incontournable Janvier 2023


Enfin quelque chose de novateur dans les albums entourant les célébrations de Noël! Nous sortons pour une fois du cadre des festivités telles que nous les avons modelées dans les pays industrialisés occidentaux, pour atterrir dans les terres du nord européen, en pleins folklore scandinave et mythologie viking. Un album pour faire écho à la désormais très connue Reine des neiges, mais aussi plus récemment au magnifique roman "les Soeurs hiver" de Jolan C.Bertrand.


"Laissez moi vous raconter..." propose le Dieu de la malice, de la discorde et des illusions Loki. Quelque part dans le nord vivent des créatures à la peau hérissée d'épines, pour lesquelles chaque mauvais tour, chaque malice leur fait pousser une nouvelle épine souffrante. Ce sont les trölls du roi Rotinnmïr, qui détestent tout ce qui va à l'encontre de leur mauvaise humeur, comme la joie, les présents, les fêtes. C'est pourquoi, à l'occasion de la fête du solstice d'hiver, Yule, les trölls lancent du crottin de cheval contre les maisons des habitants, cassent des objets et salissent les pièces des habitations. Cela leur procure, à défaut d'un baume à leur douloureuses épines, un peu de satisfaction malsaine. Mais un jour, le plus jeune et plus petit d'entre eux, Tric-Hlutur, passe par la cheminée pour faire un peu de casse dans l'une des maison de Navik, un petit village. Alors qu'il a commit moult actes de vandalisme, le petit troll découvre un jouet brisé, le préféré du petit garçon qui y vit. Espérant pourvoir l'emporter, il répare la tête du petit chien en bois, mais le réveil des parents le force à prendre la fuite sans son objet. Alors que les parents découvre la désolation qu'est devenue leur foyer, il y a cependant un petit garçon qui est tout heureux de découvrir son jouet favoris réparé. Dehors, à la fenêtre, un petit tröll constate les faits et comme un sentiment chaleureux nait en lui devant la joie de l'enfant, deux épines se détachent de son dos...


À partir d'ici, il y aura des divulgâches.


Tric-Hlutur comprit que de réparer des jouets le soulageait de ses épines, tant et si bien qu'il renouvela chaque nuit ses visites au village de Navik, dans l'espoir de trouver des choses à remettre en état. Les autres trölls commencèrent a avoir des soupçons alors que Tric-Hlutur semblait occupé et changeait physiquement. le petit tröll décida de partager avec eux sa découverte. Bientôt, il y eu pleins de réparateurs de jouets, ce qui, bien sur, ulcéra le roi Rotinnmïr,qui trouva conseil auprès de votre narrateur préféré, c'est-à-dire moi, Loki. le Dieu des illusions expliqua au roi que tôt où tard, il n'y aurait plus d'objets à réparer et les trölls redeviendraient mesquins et tapageurs comme avant. Il faut dire que c'est ainsi que le roi les voulaient, car ainsi, ils lui ressemblaient.


Tric-Hlutur n'avait pas la même façon de penser, cependant. Devant le désarrois de ses comparses, lorsqu'en effet les jouets furent tous réparés, il trouva lui aussi avisé de venir voir votre dieu viking favori, moi toujours, Loki, et de lui demander où il pourrait trouver des objets "magiques" à réparer comme le petit chien de bois. Loki expliqua qu'il pourrait trouver de quoi les contenter tous dans le Nord, mais comme il le signifia, "ce sera un voyage sans retours possible". Déterminés à ne plus retomber dans leur souffrance, les trölls quittèrent furtivement leur caverne et leur roi pour s'engager dans les terres glacés du Nord, exposés au froid de plus en plus mordant. Alors que les trölls frigorifiés se pelotonnaient ensemble pour se protéger du froid, des rennes leur portèrent assistance et les menèrent à une grande résidence en bois. Ils y trouvèrent des jouets en grande quantité, mais non pas abîmés, plutôt inachevés. N'ayant jamais accomplis ce genre de travail, ils tâchèrent de faire au mieux, sciant, peinturant et sablant de manière maladroite, mais avec de plus en plus de coeur à l'ouvrage. Ils firent tant de bruit qu'ils réveillèrent le maitre des lieux, un vieil homme à forte carrure et à barbe blanche dont les mains pouvant autrefois confectionner des jouets étaient hélas trop abîmées pour poursuivre leur tâche. Il se prit en affection pour ces petites créatures et leur montra comment faire des jouets. Cette nouvelle activité leur fit tomber une à une leurs épines, adoucit leur humeur et rosit leur peau désormais douce.

Le roi Rotinnmïr, furieux de la trahison des trölls, demanda une fois de plus au dieu rusé d'intervenir. Employant un miroir, Loki brisa le reflet du roi tröll dont chaque éclats devient un morceau de son âme noir pouvant physiquement se rendre au Nord pour troubler les trölls et leur nouvel employeur. C'était sans compter la magie de l'hiver que possédait cet homme, qui sema les jouets de se battre contre les ombres et vainquirent. Désormais, à chaque fête de Yule, le vieil homme remet son rouge manteau bordé de fourrure, attèle ses rennes et va distribuer des jouets aux enfants du monde, ceux-là même qui ont été fabriqué par des trölls devenus lutins. Désormais, nul épine ne poussa sur la peau de lutins. Ainsi s'achève mon histoire, dont vous comprendrai très certainement que je fusse celui qui rendit possible le retours du père Noël, n'est-ce pas?


Quelle histoire touchante. Comme certains autres lecteurs l'ont remarqué, les trölls découvrent que le mal que l'ont fait aux autres nous cause du mal en retours, ici représenté par les épines. On pourrait arguer que ce sont les actions mesquines qui n'ont rien de constructif et qui ne mènent nul part en terme d'accomplissement personnel qui font souffrir en retours. Ce n'est qu'une façon facile de se décharger de sa rancoeur, mais celle-ci ne s'apaise pas en semant de la désolation. Au contraire, apporter de la joie aux autres, être proactif, solidaires et constructif apporte un sentiment d'accomplissement, de paix et d'utilité. Ce n'est donc pas tant les objets réparés qui ont insufflé autant de bien être aux trölls que leurs actions elle-mêmes. Mieux encore, on peut observer que ce "père Noël" scandinave a donner une raison d'être aux trölls, un projet commun et long terme, qui les valorise et leur apporte un sentiment d'accomplissement encore une fois, cette fois en créant des jouets. Pour être heureux, les gens ont généralement besoin d'une source de valorisation, peut importe sa forme, et je remarque que celle des désormais "lutins du père Noël" n'est pas seulement valorisante, elle est aussi inclusive et collective. Autrement formulé, elle permet aux trölls de rester ensemble et de partager un projet commun, un peu à la manière d'une famille.


Je remarque aussi toute l'évolution du personnage attachant de Tric-Hlutur, dont le prénom me rappelle l'univers uruk/orc de Tolkiens. Non seulement est-il l'instigateur du changement au sein de son groupe, il a aussi décidé de se faire confiance et aller dans le sens qui lui semblait le plus porteur d'espoir, au lieu de simplement suivre le troupeau. Mieux encore, il a partagé sa découverte avec les autres, même si,au fond, il n'y était pas obligé. Puis, il a été plaidé sa cause auprès de Loki, afin que les trölls ne resombrent pas dans leur état souffrant. Être un vecteur de changement n'est pas simple, cela demande le courage de sortir de sa zone de confort et d'affronter l'inconnu.


Aussi, j'aime bien cette histoire qui illustre que nous sommes dotés de la faculté à changer de vie, pour un peu qu'on en ait les outils, la volonté et le support. Nous ne sommes pas condamné à être ce que nous percevons de nous actuellement, parce que cette perception peut elle aussi changer. Également, se découvrir une passion peut réellement changer une vie.


Je constate aussi que nous avons ici un bon exemple de leadership autocratique vs démocratique. le roi tröll est une sorte de tyran, un meneur autocratique qui prend les décisions seul et qui est prêt à sacrifier le bonheur de son groupe si tel est son bon plaisir. Il nous en donne une exemple quand il se montre furieux de voir le changement parmi les trölls, qui lui ressemblent moins du coup. le tyran est toujours tourné vers lui-même, ses besoins priment, sa volonté est la seule qui importe. le père Noël, pour sa part, est un exemple de meneur démocratique, car il a comprit qu'un groupe fonctionne dans les deux sens. Il peut guider les trölls et leur apprendre la confection des jouets, les défendre également contre les menaces extérieures, mais il comprend que la force de leur maisonnée repose sur le travail des trölls. Un travail d'équipe en équilibre correspond à un sain leadership. On remarque aussi que l'atmosphère est saine, il y a de la joie et du plaisir à travers leur travail.


Enfin, je ne peux passer sous silence la richesse des illustrations, la couverture la première, qui est fabuleuse. J'adore la palette de couleurs, avec ses verts aux accents sarcelle, ses violets indigo, ses jaunes lumineux et ses marrons chaleureux, avec tous ces beaux jeux de lumières, sans contours noirs comme délimitations. Ça respire la nature et l'hiver, avec une forte présence de références à la culture et au folklore scandinave. Les trölls ont une apparence mignonne, et j'ai remarqué que Tric-Hlutur porte une sorte de jupe! Bon, dire qu'il est un garçon reste assez difficile à dire, mais bon, j'aime croire que c'est le cas, histoire de briser le cliché de la jupe "aux filles". Même l'apparence du père Noël est adaptée, avec son manteau bordé de fourrure, son chapeau qui rappelle ceux du peuple nordique Saami et sa demeure en bois qui rappelle celles des vikings. Visuellement, c'est vraiment très beau et apporte son lot de précisions quand à l'univers en présence.


J'adore ces auteurs et autrices qui nous sortent des sentiers battus, qui nous font voyager avec des histoires qui sont aussi pertinentes qu'intéressantes. Je précise que si l'album traite d'une fête d'hiver, rien n'empêche de le lire en dehors des temps des fêtes, surtout avec sa dimension culturelle scandinave et ses divers axes sociaux. Se priver de le lire hors de la saison hivernale serait aussi outrageant que de se priver de crème glacée/glace en hiver! Quoi, vous n'avez jamais manger de crème glacée en hiver?


Le texte est relativement soutenu, ce qui est fort apprécié, mais qui va aussi nécessiter un lectorat plus habile avec les mots. Il a donc été placé en second cycle primaire. En même temps, nous avons besoin de ce genre de défis en lecture pour nos lectorat plus vieux, c'est donc doublement apprécié!


Pour un lectorat du second cycle primaire, 8-9 ans et plus.
Commenter  J’apprécie          30
" Trölls", un album surprenant dont on pourrait attendre sans grandes surprises une sorte de documentaire et bestiaire mythologique et le titre nous étonnera vraiment.
L'auteure Ellie S. Green aura l'idée de renouveler la légende de noël avec ces vieux trölls épineux qui sentent mauvais.
Certains contes, comme l'aventure "des lutins" et du cordonnier, raconteront volontiers les facéties des petits hommes du monde féerique durant le sommeil des honnêtes gens.
Ça sera un peu la même chose ici, les trölls trainant la nuit autour de la chaleur des maisonnées comme des sangliers près des poubelles froides et enneigées et veillant à ce que ces familles s'endorment pour s'inviter.
L'existence d'un trölls sera finalement très triste et le sort comptera aussi sur leur caractère béta pour ne pas saisir qu'il seront en partie acteurs de leur douleur - car à chaque mauvais tour, chapardage, une bonne "poilade" de tröll garantie, mais aussi à sa suite, un pleur car cela sera récompensé/ ou puni d'une épine sur le dos en plus qui poussera - .

Et puis un jour, c'est l'accident : au lieu de détruire un jouet neuf d'enfant, un tröll du nom de Tric va le réparer, pensant joyeusement contrarier.

Ça par exemple? Devant la surprise, la joie du petit propriétaire et suite à la disparition de quelques épines, Tric pensera que les jouets auront un pouvoir magique et cherchera à en trouver d'autres.
Loki, le dieu menteur et trompeur, leur indiquera pour se moquer la maison du futur Père Noël.
Quelle bonne idée il eut là...


On côtoie le foklore nordique avec cette histoire alusante et on nous parlera de la fête de Yule en fond de décor.
Qu'est-ce?
Allo Wiki?
"... Cette fête païenne prend ses racines dans l'ancienne Scandinavie, près de 2000 ans avant notre ère. Ce terme signifie roue, car Yule est un moment de l'année où la roue des saisons tourne..."

Comment célébrer Yule, vous savez-vous ?
"...La fête de Yule et ses rituels
La lumière et la chaleur du soleil s'invitent dans les habitations. Il faut trouver la bûche de Yule, suffisamment grosse pour qu'elle puisse alimenter un feu durant toute la nuit. Cette pratique a donné la bûche de Noël, que l'on retrouve aujourd'hui sur nos tables..."
https://www.jaimemonpatrimoine.fr/fr/module/81/2192/du-solstice-d-hiver-a-la-fete-de-noel#:~:text=La%20f%C3%AAte%20de%20Yule%20et%20ses%20rituels&text=La%20lumi%C3%A8re%20et%20la%20chaleur,aujourd'hui%20sur%20nos%20tables.

Dernière chose: Quel est le symbole de cette fête Yule ?
Mythe. La fête s'observe en commémorant la mort du Holly King (Roi de houx) qui meurt tué par son successeur le Oak King (Roi de chêne). Ce sont tous deux des dieux-arbres. Il existait la couronne horizontale, d'origine scandinave ou germanique, qui portait quatre bougies..."
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Yule

On fera du délice avec du vilain - Comment? Oui, mon petit Ludovic, un peu comme le boudin...- et les vilains petits copains qui entendront cette histoire pourront se dire qu'il y a une autre voie possible réjouissante et pour se faire plaisir en rendant les gens heureux ( Si si).
Commenter  J’apprécie          20
J'avais adoré la trilogie "Steam Sailors" de cette autrice donc j'ai fait en sorte que le père Noël apporte cette album à mes filles.
Et bien sûr, je me suis fais un plaisir de leurs faire découvrir cette merveilleuse histoire.

C'est une histoire tirée de la mythologie nordique sur les origines de Noël (la fête de Yule) et plus particulièrement sur la tradition d'offrir des cadeaux.

L'histoire est très belle et très bien mise en valeur par les magnifiques illustrations de Lisa Guisquier.

On peut se donner une idée des illustrations grâce à la magnifique couverture, car les pages de l'album conserve cette qualité.

Je félicite Gulf Stream pour cette édition, l'objet livre est super.
Je suis presque tenté de le subtiliser à mes filles pour pas qu'elle ne l'abîme.

Cet album est vraiment à mettre entre les mains de nos chères têtes blonde, ainsi que dans les nôtres.
Une histoire tout à fait adaptée en période de Noël.
Commenter  J’apprécie          40
 Bienvenue à Narvik où tombe la nuit et se lève la magie. »

Approchez, approchez ! Regardez comme ce petit être étrange vous invite à entrer dans son aventure pleine de magie. Allez-y, osez ! Vous n'avez plus qu'à tourner les pages et vous laisser embarquer pour une aventure féerique autour de la magie de Noël.

Il y a fort longtemps, dans une contrée reculée, de petits trölls facétieux et hargneux attendaient la tombée du jour pour commettre leurs méfaits dans les maisons occupées ou endormies. Mais un soir, l'un d'eux, en lieu et place de destruction, répara un jouet. Et c'est alors que leur destin fût changé à jamais et que le lecteur assiste à leur métamorphose en fidèles serviteurs du gros monsieur à la longue barbe blanche qui distribue des cadeaux à la fin de l'année.

Mettez un peu de suspense, un peu d'effroi et beaucoup de magie, saupoudrez d'une pincée de fantastique sur fond de folklore nordique, ajoutez-y quelques accents oniriques, secouez le tout et vous obtiendrez ce superbe album tant sur le fond - grâce à une écriture maîtrisée et élégante - que sur la forme, tant les illustrations font sens et se marient à merveille avec le texte.

Surprise totale et énorme coup de coeur pour cet album enchanteur, futur best-seller de cette fin d'année, à n'en pas douter !

Commenter  J’apprécie          10
J'avais adoré découvrir, Steam Sailors, les romans de cette autrice donc j'ai eu envie de lire son album jeunesse. Je ne savais même pas exactement de quoi cela parlait. J'ai été bien surprise de l'histoire, je ne m'attendais pas du tout à cela.

L'histoire est parfaite pour cette période. On y découvre des Trölls qui aiment saccager les habitations des humains. Ils souffrent aussi de leur condition. Mais cela risque de changer grâce à un petit bonhomme…
Cette histoire est porteuse de belles valeurs et est toute mignonne ! Comme à chaque fois, la plume de Ellie S. Green nous emmène très vite dans son univers et on n'est plus présent dans la réalité.

Les dessins complètent parfaitement l'histoire. Les couleurs et les nuances sont belles. Chaque planche est différente et fait passer des émotions.

Un très bel album jeunesse que je conseille pour cette période !
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
SudOuestPresse
06 décembre 2022
Un très bel album, empreint de mythologie, dans lequel on découvre l’histoire des trölls du roi Rotinnmïr, ces petites créatures qui adorent se glisser dans les maisons pour casser des jouets… Jusqu’au jour où l’un d’entre eux va plutôt décider d’en réparer un…
Lire la critique sur le site : SudOuestPresse
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Ça y est, le soleil est couché. Allumez les lanternes, tirez les rideaux et verrouillez vos portes, amis ! Car j'entends venir des milliers de pas pressés de nuire... Ils arrivent, les trölls du roi Rotinmir.
Commenter  J’apprécie          10
Tric-Hlutur n'avait jamais appris à partager, mais pour la première fois il devinait que son bonheur n'en serait que plus grand s'il en faisait profiter les siens.
Aussi leur révéla-t-il son secret.
Commenter  J’apprécie          10
Deux épines tombèrent alors de la peau du tröll, qui se sentit envahi d'un étrange sentiment, à la fois doux et puissant.
Pour la première fois, il était heureux.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de E. S. Green (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de E. S. Green
A l'occasion du Salon du Livre de Montreuil 2021, Ellie S. Green vous présente son ouvrage "Steam sailors. Vol. 3. le passeur d'âmes" aux éditions Gulf Stream.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2574010/ellie-s-green-steam-sailors-vol-3-le-passeur-d-ames
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : noëlVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (99) Voir plus



Quiz Voir plus

Steam Sailors, tome1 : l'Héliotrope

Qui ramène Prudence sur le navire ?

Gareth
Ezekiel
Naeboh

9 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Steam Sailors, tome 1 : L'Héliotrope de E. S. GreenCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..