AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-Françoise Husson (Traducteur)
ISBN : 286930871X
Éditeur : Payot et Rivages (02/02/1995)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 12 notes)
Résumé :

Il n'est pas donné à tout le monde de pouvoir commencer une histoire avec, d'emblée, des fantômes errant sur des créneaux, des marins naufragés dans le Pacifique, ou des voix effrayantes gémissant sur la lande... Peut-être m'y suis-je mal pris ! Quel récit peut-on construire à partir d'un tel galimatias ? Un rêveur sur un banc de jardin public, une amie des oiseaux faible d'esprit, un chat crevé,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Pippolin
  03 février 2015
Les premières lignes l'annoncent : voilà le lecteur parti pour une étrange aventure, à suivre les méandres de la réflexion du plus surprenant et du plus pathétique des serial killer, pauvre peintre amateur et doux rêveur.
C'est à un polar littéraire et ambitieux, un polar introspectif, figé sur le banc d'un jardin public, mais riche en références auquel nous convie la plume élégante de Russel Greenan. Via son personnage médiocre et loufoque à la fois, il s'amuse à jeter des passerelles à travers les époques et, au détour d'une phrase ciselé, nous éblouit par son érudition. Jusqu'au final superbe et lumineux...
Ce livre publié en 1968 est une curiosité. Un OVNI qui nous change de la production parfois trop calibrée des polars actuels.
Commenter  J’apprécie          00
lorson
  13 octobre 2012
Le polar le plus déjanté que j'ai jamais lu... Au début, on sait pas trop ou tout cela va nous mener, et au final, on a une fabuleuse expérience de lecture : : la construction, l'intrigue tout est fignolé aux petits oignons... Vraiment un livre marquant.... à lire !
Commenter  J’apprécie          30
Jubrux
  19 mai 2011
Du mal à rentrer dedans, je ne connais pas le reste de l'oeuvre de l'auteur mais pas facile à appréhender...Néanmoins, la toile se tisse et on se laisse prendre par cette histoire de fou au sens propre, entre un parc peuplé de personnages tous plus folkloriques les uns que les autres, du gamin curieux à la folle aux pigeons, on se retrouve à voyager dans le temps, à questionner Dieu, à voir un artiste naïf à l'oeuvre....Suicides, trahison, religion.....Intéréssant !
Commenter  J’apprécie          10
MARILU
  26 avril 2015
Un polar inclassable, qui pourra en irriter certains. La partie art, peinture, contrefaçon, est riche et érudite. le reste du roman est bourré d'élucubrations sur Dieu, les voyages dans le temps, la paranoïa. On dirait que l'auteur était sous acide quand il a écrit ces passages. La date de 1ere parution, 1968, nous en dit long sur le contexte. Ce livre a été un succès à sa sortie. il a peut être encore des amateurs, mais je ne le recommanderai pas.
Commenter  J’apprécie          10
lorson
  13 octobre 2012
Le polar le plus déjanté ue j'ai jamais lu... mais dans le bon sens du terme... La construction, l'intrigue tout est fignolé aux petits oignons...; Un des meilleurs livres jamais lu !
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
koalaskoalas   18 juin 2018
C'est le club des criminels qui est à l'origine de tout ça, continua-t-elle, tripotant le large bord de son chapeau. Vous pouvez me croire. Ils sont partout. Ecoutez : ils ont les yeux qui changent de couleur ; un jour bleus, l'autre, bruns. Rien que ça, ça en dit long ! La plupart des gens ne sont pas assez vifs pour s'en rendre compte, cela dit. Moi, il m'a fallu du temps pour m'en apercevoir ; mais avec un peu d'habitude, on ne s'y trompe plus jamais. Les femmes ont toujours des tâches de rousseur sur les bras et le dos des mains ; les hommes marchent toujours les mains dans les poches, quelquefois une seule, quelquefois les deux. J'ai écrit au Président et au F.B.I mais c'est du temps perdu, ils ne m'ont jamais répondu. Il n'y a pas grande chance de les attraper comme ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
koalaskoalas   17 juin 2018
Même dans une bibliothèque, on n'est pas à l'abri des fous.
Commenter  J’apprécie          222
autres livres classés : bostonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1734 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre