AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Nathalie Godard (Traducteur)
EAN : 9782869306820
188 pages
Éditeur : Payot et Rivages (01/09/1993)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 46 notes)
Résumé :
Joe Egan est un type bizarre. Sympathique mais complètement affolé. Il passe sa vie à sauter dans des bus et des avions, perdre et gagner au poker, quitter les femmes qu'il aime. Bref, il se conduit comme un parfait cinglé ou comme quelqu'un qui aurait tout simplement la trouille. Bien sûr, il y a cette blonde vêtue de noir qui le suit partout depuis des années. Mais qui à part Joe Egan va croire que la mort existe et qu'elle porte un ciré noir ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Pecosa
  28 juin 2018
Joe Egan est en cavale. Il passe son temps à disparaître, à réapparaître, à rencontrer des femmes, à les quitter. Tout ça à cause d'Elle. La blonde mystérieuse. La première fois qu'il l'a vue, il avait onze ans. C'était dans son village, sur Greenwood Avenue. Elle lui a demandé l'adresse de son voisin Monsieur Morgan. Puis elle a disparu. Quand Joe est rentré chez lui, Monsieur Morgan était mort. Quand il l'a de nouveau aperçue sur l'île voisine, c'est sa mère qui a trépassé. Dorénavant, Joe est persuadé que la blonde est une sorte d'Ange de la Mort, ou la Mort elle même. Pas revancharde façon Destination finale, voulant à tout prix faire payer ceux qui ont déjoué ses plans et bien plus séduisante que Bengt Ekerot dans Le Septième Sceau. Car la blonde semble tout droit sortie d'un film d'Alfred Hitchcock, avec ses beaux yeux violets, un imperméable noir, des bottes noires, et un béret noir. En plus, Joe ne joue pas aux échecs , son truc à lui c'est le poker, le bridge, tous les jeux de cartes qui lui permettent de financer ses cavales et ses nouvelles vies depuis qu'il a décidé à onze ans, qu'elle ne l'aurait pas, qu'il serait plus malin qu'elle. Joe Egan est un homme brillant, retors, imaginatif lorsqu'il s'agit de trouver des subterfuges pour se faire la belle, la trouille lui donne des ailes pour filer à l'anglaise, et lui colle des problèmes d'érection. Et de l'argent, il en faut pour échapper à cette fille omnisciente qui le poursuit sur tout le territoire des Etats-Unis.
Ce qui est bien chez Marc Behm, c'est que son imagination n'a pas de limite, il ne suit aucune règle, polar, pas polar, noir, fantastique, on ne sait pas trop où il nous mène, mais on est toujours ravi de le suivre. S'il est toujours question de sexe dans ses romans, avec le thème récurrent de l'homosexualité féminine et de l'assouvissements des désirs, il est aussi beaucoup question de littérature, de musique, et de références -Cocorico- à la culture française. Et puis ses personnages sont des femmes que l'on n'oublie pas, les hommes eux sont un peu à côté de la plaque. Et ça vaut aussi pour l'étrange Joe Egan, car sa vie chaotique est un pari sans fin sur l'identité de la Blonde qui ne vieillit pas, une interminable partie de poker depuis qu'il a eu La Trouille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          557
4car
  04 novembre 2014
"Trouille " , titre original " Afraid to death ...Harpened , no exit " , paru en France en 1990 , avec une couverture plus intéressante ( Rivages .)
Lucy est belle avec ses bas noirs , elle fait l'amour , d'ailleurs tout le monde fait l'amour autour de Lucy .
Lucy prend l'avion , elle boit du scotch et lit Moby Dick .
Lucy voyage léger , dans son bagage , elle a toujours un sac poubelle .
Lucy a un boulot .
Elle a aussi un patron ; il ne rigole pas .
Alors Lucy fait toujours très attention à bien remplir ses missions et ses missions sont de remettre les pendules à l'heure .
L'heure , c'est minuit .
Commenter  J’apprécie          40
kaliss
  16 septembre 2017
road movie au petit gout d horreur-fantastique, tendance hitchcock
Commenter  J’apprécie          10
2000942158
  22 novembre 2018
Récit d'une fuite éperdue devant une personne représentant la mort avec des rencontres avec des personnages improbables.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AVAV   11 août 2012
A force d'aller de l'avant on finit toujours par revenir en arrière à un moment ou à un autre. Fatalement.
Commenter  J’apprécie          70

Video de Marc Behm (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marc Behm
Chasing, Marc Behm
autres livres classés : noirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2048 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre