AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2092548794
Éditeur : Nathan (13/02/2014)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Toute la malice du Moyen Âge !

Les manants, les bourgeois, les rois et les princesses, l'amour, le ciel et l'enfer, les animaux...
Découvrez trente-deux fabliaux, pleins d'humour, qui mettent en scène les petites gens et se moquent des grands de ce monde.
Une savoureuse leçon de liberté !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
ingridfasquelle
  19 octobre 2015
Gudule est née à Bruxelles en 1945. Elle a longtemps vécu au Liban avant de revenir s'installer à Paris. Elle a écrit pour la jeunesse de très nombreux romans, en alternant la veine fantastique et les romans se déroulant dans le monde d'aujourd'hui. Ses thèmes de prédilection sont les maisons hantées, les fantômes mais aussi des problèmes de société comme le racisme, le rejet à cause d'une différence ou d'une maladie ou bien encore la sexualité des adolescents. Gudule a également écrit des romans pour adultes, principalement des romans fantastiques sous son nom, Anne Duguël. Ses ouvrages ont rencontrés un succès croissant auprès des enfants et des adolescents et ont souvent été récompensés par des prix. Gudule s'est éteinte le 21 mai 2015 en laissant derrière elle une centaine de livres, quatre cent poèmes, une dizaine de nouvelles, ainsi que des scénarios de bande dessinée. Autant d'oeuvres qui ont marqué notre enfance, et que nous n'oublierons pas...
Dans ce recueil, Gudule redonne vie à quelques uns des fabliaux les plus connus, les plus drôles mais également les plus subtils du Moyen Âge.
Réécrits dans un style moderne plus accessible et répertoriés par thème, on retrouve dans ces trente deux petits fabliaux toute l'impertinence, la grivoiserie et la malice des textes d'origine, généralement transmis de bouche à oreille et destinés avant tout à divertir le peuple.
Ces trente deux petits contes populaires sont l'équivalent de nos blagues modernes. Ils mettent en scène «les petites gens» (ouvriers, paysans, artisans, voleurs, mendiants, maris trompés, épouses volages...) et se moquent allègrement des grands de l'époque (nobles, rentiers, hauts dignitaires, riches marchands, bourgeois parvenus ou clergé).
Dans ces brèves anecdotes, qui en disent souvent plus long que les livres d'histoire sur les rapports des différentes couches sociales, le ressort comique est toujours le même : ce sont les humbles et les défavorisés qui mènent le jeu et la victime est le nanti. Cette vengeance facétieuse et truculente, qui foule au pied les bonnes manières, met en lumière les petits et gros travers de l'époque.
On y trouve très souvent des membres du clergé, cibles favorites de l'humour médiéval, accusés de mener grasse vie et de s'enrichir au détriment des paroissiens. Mais les nobles (comme les rois, les princesses ou encore les bourgeois) y sont également bien représentés et malmenés.
Parce que la mythologie chrétienne joue un rôle fondamental dans la société médiévale, extrêmement croyante, on trouve également un grand nombre de contes populaires dans lequel le diable, Dieu et ses saints font l'objet de toute la malice du peuple.
Enfin, difficile de parler de fabliaux et de littérature médiévale sans évoquer les fables mettant en scène des animaux. L'Antiquité en faisait déjà usage (Les fables d'Ésope), le Moyen Âge a également sacrifié à cette tradition avec le Roman de Renart. Gudule présente ici quelques exemples parmi les plus célèbres.
En conclusion, Comment Pauvre Jean roula le Malin et autres fabliaux est un excellent petit recueil, idéal pour une première approche de la littérature médiévale. Vivants et pleins de malice, ces trente deux petits fabliaux laissent la part belle au quiproquo et à la farce, une excellente façon de découvrir le quotidien et l'humour, satirique et souvent grivois, de nos ancêtres !
Lien : http://histoiredusoir.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Analire
  24 avril 2015
Ce surprenant recueil de fables Moyennâgeuses brillamment réécrites dans un français moderne par Gudule n'a pas fini de vous faire rire.
Chaque petite histoire contient seulement quelques pages, classé dans une catégorie précise. Ces catégories correspondent aux personnages tournés en ridicule ; on peut donc apercevoir "le clergé", "manants et bourgeois"...
Il faut savoir que chaque histoire ironise sur les personnes hautement placées dans la hiérarchie sociale du Moyen-âge. On voit donc de pauvres badauds, des citoyens de seconde classe cotoyer des personnes plus élevées, comme les bourgeois ou les êtres écclésiastiques. Cette mise en relation constante entre ces deux parties distinctes de la société me rappelle le livre La vie de Lazarillo de Tormès, qui faisait une satire de l'Espagne du XVIème siècle tout en appuyant sur la vision critique de l'anti-cléricalisme du protagoniste.
Les histoires sont compréhensibles, rapides à lire, et font preuve d'un grand humour, tout en gardant une part de moralité à chaque point final. En somme, un recueil de fables poétiques, que peuvent aisément lire petits et grands, et que j'ai apprécié découvrir.
Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
LouSayahazar
  12 février 2014
Un recueil de trente-deux courtes histoires qui mettent en scène paysans, artisans, voleurs, maris trompés et épouses infidèles.
Au Moyen-âge, ces fabliaux avaient pour objectif de divertir. En les lisant aujourd'hui, je me suis surprise à sourire et à y trouver un peu de fraîcheur dans le ton ainsi que de belles leçons de vie et de liberté qui n'ont pas pris une ride.
Commenter  J’apprécie          20
Lizouzou
  15 mai 2014
32 fables réécrites par Gudule (auteure très connue, notamment grâce à son roman jeunesse "La bibliothécaire").
Au Moyen-Âge, les fables servaient à distraire le peuple grâce à différents personnages comme les manants, les bourgeois, les membres du clergé, les rois, les princesses, les animaux, ...
Grâce à un avant propos de l'auteure, Gudule nous explique le pourquoi et la manière dont elle a réecrite ces fables. Son but ? Amuser le lecteur et remettre au goût du jour ces petites histoires parfois oublier.

Défi réussi puisqu'il est impossible de ne pas au moins sourire une fois en parcourant ces trente deux fables plus réussites les une que les autres. Classées par thèmes (Manants et bourgeois / le clergé / le ciel et l'enfer / Intrigues amoureuses / Nobles, rois et princesses / Histoires de bêtes), nous pouvons choisir quelles fables lire en fonction de nos envies.
Idéal pour les non lecteurs, ces fables sont courtes. Pas le temps de s'ennuyer, l'action est rapide et efficace. L'humour est présent, ainsi que le plaisir de les découvrir !

Les petites illustrations de Nancy Pena habillent parfaitement les thèmes et illustrent bien le caractère puissant de ces fables !

Un très bon moment passé avec ces petites histoires et une autre manière de voir l'époque du Moyen-Âge

Lien : http://lespetitslivresdelizo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lady_K
  29 septembre 2014
Gudule nous offre ici trente-deux histoires, courtes et drôles, regroupées par thèmes. Personne n'est en reste, tout le monde y passe : bourgeois, nobles, religieux… Les textes sont très drôles, pleins d'esprit et surtout bien réécrits par Gudule.
Le tout illustré par la magnifique plume de Nancy Peña. C'est un vrai plaisir à regarder et observer, malheureusement il y en a beaucoup trop peu !
En conclusion, un livre que l'on peut lire d'une traite ou bien picorer de temps à autre. Dans les deux cas, c'est un vrai plaisir à lire et une bouffée de drôlerie. Un livre qui donne le sourire et met de bonne humeur.
Lien : http://antredeslivres.blogsp..
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Ricochet   27 mars 2014
Il faut voir les moines rubiconds s'enivrer de bière et les chiens mâchouiller la traîne du roi... Irrésistible !
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
AnalireAnalire   21 avril 2015
Qu'importe : le prince Avril épousa, ainsi qu'il l'avait décidé - et bien qu'elle eût quelques décennies de plus que lui -, la reine aux petits pieds, tandis que le roi Octobre se fiançait à la princesse, de trente ans sa cadette. De sorte que celle-ci devint la belle-mère de sa mère, et ses enfants, les demi-frères et demi-soeurs de leurs grands-parents. En dépit de cette étrangeté, ils vécurent tous heureux jusqu'à la fin de leurs jours, dans un joyeux méli-mélo familial.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LouSayahazarLouSayahazar   12 février 2014
Quoi qu'il en soit, son époux froid et muet le jour, chaud et vibrant la nuit, la combla au point qu'on ne put trouver, dans tout le canton - et peut-être même dans le pays entier -, de femme plus épanouie.
Commenter  J’apprécie          40
Lady_KLady_K   29 septembre 2014
Les fabliaux du Moyen Âge sont l’équivalent de nos petites blagues. Ils n’ont pas de visées didactiques, comme les contes « à moralité », et ne sont pas destinés à édifier l’élite, comme les lais chevaleresques. Leur seul but est d’amuser le peuple.
Commenter  J’apprécie          30
AnalireAnalire   20 avril 2015
As-tu compris la leçon ? lui demanda-t-il. Quelle que soit ta manière d'être, il se trouvera toujours quelqu'un pour la blâmer. Aussi, crois-moi, agis comme tu l'entends et moque-toi de l'opinion d'autrui. Nul, hormis ta propre conscience, n'est en droit de te dicter ta conduite.
Commenter  J’apprécie          20
AnalireAnalire   20 avril 2015
Les mères, pensait-il, voient au-delà des apparences. Lorsqu'il s'agit de leur enfant, c'est le coeur qui regarde, et non les yeux.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Gudule (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Gudule
Dimanche 18 février, la Foire du Livre de Bruxelles organisait sa première chasse aux livres, en partenariat avec la Première et visit.brussels. Des centaines de romans étaient cachés autour Du Mont des Arts, de Sainte Gudule au Parc royal. Les livres étaient géolocalisés grâce à l'application Neareo et les chasseurs invités à rencontrer les auteurs lors de la Foire du Livre de Bruxelles 2018 qui se tient du 22 au 25/02.
La Chasse continue jusqu'au dimanche 25/02 !
Plus d'info sur : http://flb.be/la-plus-grande-chasse-aux-livres-de-bruxelles/
autres livres classés : fablesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Regardez_moi, de Gudule

Combien de temps dure l'histoire ?

du samedi 15 avril au mardi 30 mai
du lundi 17 avril au mercredi 31 mai
du lundi 1 mai au mercredi 31 mai

10 questions
23 lecteurs ont répondu
Thème : Regardez-moi de GuduleCréer un quiz sur ce livre