AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782360132539
Éditeur : Riveneuve éditions (25/09/2014)
4.07/5   7 notes
Résumé :
Un homme se réveille, amnésique, dans une chambre d'hôtel. Dehors, des coups de feu. Dans la ville de Néapolis entourée de murs, de checkpoints et de soldats, il mène son enquête à la recherche de sa mémoire et rencontre des hommes, des femmes et des enfants que tout le monde semble avoir oubliés. Une parabole pleine de poésie qui se lit comme un roman policier.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Flolie
  31 octobre 2014
Se réveiller amnésique dans un pays étranger au milieu d'une guerre, c'est peut-être la meilleure manière de découvrir Néapolis, ses beautés et ses travers et pouvoir découvrir son histoire au détour de conversations.
Un récit métaphorique qui nous parle du point de vue de l'auteur sur le conflit israëlo-palestinien. Ce livre est empreint de beaucoup d'humanité, sans être moralisateur pour le lecteur, tout en étant clair sur ses positions.
Le style d'écriture est par moment déroutant, passant du récit simple et commun à des envolées lyriques en passant par des passages oniriques.
Une lecture qui fait voyager, en ouvrant les yeux sur une certaine réalité oubliée.
Commenter  J’apprécie          60
Inafol
  13 novembre 2014
Un homme se réveille dans une chambre d'hôtel. Il ne se rappelle plus de rien, ne trouve sur lui aucun indice qui pourrait l'aider à savoir qui il est, est perdu.
Il décide alors de partir à la quête de son identité, de ce pays en guerre, de cette ville, Néapolis.
Néapolis, ville déchirée par la guerre depuis des années, mais où l'on peut quand même trouver diverses formes de beauté inattendues.
Bien que parfois je trouve le style assez compliqué à suivre, un peu déroutant, ce livre, relatant un fait d'actualité, est très agréable à lire, et grâce auquel on se pose pas mal de questions après avoir fini la lecture.
Je remercie Babelio, ainsi que les éditions Riveneuve de m'avoir permis de découvrir ce livre.
(PS : Je m'excuse pour mon retard, ça ne ce reproduira plus ! :))
Commenter  J’apprécie          10
KorinneC
  30 janvier 2021
HK le saltimbanck jongle ici avec les mots. Il joue un joli tour à son lecteur, car tout en nous intrigant avec ses acrobaties pleines d'imagination, il fait passer des idées humanistes.
Tout le long de la lecture, j'ai collé aux basques de son narrateur amnésique qui se réveille dans un pays en guerre. Son tour de force, est d'arriver à raconter une histoire tout en équilibre entre légèreté et gravité. Et lorsqu'on termine ce court roman, ce qu'il nous reste se sont des envies de paix universelle.
L'écriture est humble, accessible même aux plus jeunes, ça coule tout seul. Les dialogues sont scénarisés. Quelques poèmes servent l'histoire.
C'est le deuxième roman que je lis de cet auteur, et comme la première fois, j'ai juste très envie d'ouvrir le suivant.
Commenter  J’apprécie          00
Distact
  15 octobre 2014
L'histoire commence avec un homme qui se retrouve dans un motel , dans une ville Néapolis sans savoir qui il est et ce qu'il fait là. Il va partir en quête de son identité et dans le même temps il va découvrir Néapolis , ses habitants, sa guerre.
Un livre très poétique qui n'est pas sans rappeler un pays qui fait l'actualité. Une manière de découvrir l'absurdité de la guerre et le désir de vivre et de faire face. Une plume très agréable et très facile à lire. Un bon moment à passer en compagnie de cet amnésique
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
InafolInafol   30 octobre 2014
Ils voudront me persuader que je me trompe ; que je suis différent des autres ; que je ne viens pas du même pays, que nous n'avons pas la même couleur. Je leur répondrai alors que je suis daltonien ! Et, reprenant les mots du poète exilé, je leur dirai : " la vérité a deux visages, et la neige est noire ".
Commenter  J’apprécie          50
InafolInafol   30 octobre 2014
Tu vois, c'est ce genre de phrase qui prouve que t'es bien un être humain normal, comme tous ces gens là-bas. L'homme est toujours dérangé par la crasse et la merde des autres, mais jamais il ne voit ni ne sent la sienne.
Commenter  J’apprécie          70
FlolieFlolie   24 octobre 2014
"Soit! Mais qui es tu aujourd'hui?" Alors je leur montrerai mes compagnons de cellule, et je leur dirai : " Je suis chacun d'entre eux! Nous sommes... de ceux que l'on enferme sans qu'on ait besoin de leur dire pourquoi ! "
Commenter  J’apprécie          40
InafolInafol   30 octobre 2014
Mais que faut-il que je fasse
Que je m'oublie, que je m'efface
Faut-il que je m'abandonne
Que je mette le feu à ma camisole
Que ma vie finisse en lambeaux sur le sol
Commenter  J’apprécie          40
InafolInafol   30 octobre 2014
Je grappille quelques instants par-ci, par-là, je joue la montre. Je vole au temps quelques minutes dans l'éternité du monde. Personne ne m'en voudra.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de HK (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  HK
Vidéo de HK
autres livres classés : littérature engagéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et la France

De quelle région Chateaubriand fut-il originaire ?

La Normandie
La Bretagne
L'Ile de France
La Corse

7 questions
300 lecteurs ont répondu
Thèmes : france , littérature françaiseCréer un quiz sur ce livre