AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 284304085X
Éditeur : Zulma (18/11/2003)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Il s'agit d'un livre sur l'imaginaire du vin.L'imaginaire érotique,précisément.On y voit l'engrossement par la lumière de la pulpe humide du raisin,le curieux trajet du vin dans le corps,la façon dont certains en usent avec la bouteille comme avec une fille,s'attardant sur la cuisse,son nombril ou son bouquet sui generis avant de la trousser et de lui casser le cou.
On y évoque enfin la nature libertine du vin qui non seulement agite les esprits animaux,mais ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
brigittelascombe
  11 novembre 2012
Agrégé de grammaire, biographe, romancier, chroniqueur, Jean-Luc Hennig a plus d'une corde à son arc littéraire, mais il vibre aussi de la fibre épicurienne d'un amateur de bon vin, et c'est avec sensualité (et références livresques à l'appui) qu'il aborde l' Erotique du vin dans cet essai éponyme.
Bien sûr, il existe des "abstèmes" qui ne boivent pas de vin comme le "sec et épineux" Calvin, bien sûr les religions (et les préceptes du Coran ou de la Bible) condamnent les excès, bien sûr il existe des états d'ivresse menant à des violences irrépressibles, mais le vin est, aussi et surtout, symbole de fête (lors des banquets), de plaisir (rapports avec l'oralité), d'amour et de libations, nous affirme preuves en main, Jean-Luc Hennig.
Muet,tranquille,liquoreux,moelleux,espiègle,carré,frais,effronté...que d'adjectifs (et donc de facettes) pour décrire le vin! Cet agrégé de grammaire, habitué à manier les mots, bombarde le lecteur de qualificatifs en veux-tu en voilà!Que d'auteurs ont lié le vin à leur sauce littéraire ou poétique! Que de vins les ont rendus volubiles!
Jean-Jacques Rousseau apprécie le vin blanc d'Artois dans Les Confessions. Montaigne avoue qu'il débride la langue. Baudelaire vogue sur ses effluves dans du vin et du haschisch. Rabelais multiplie les joutes verbales autour de la bouteille dans son Gargantua.
Erotique du vin, essai très fouillé (avec anecdotes, extraits littéraires,récit de coutumes comme le bain de vin des bébés d'antan) est original,enrichissant, inattendu parfois, car il aborde le vins dans tous ses états, ses contenants,ses contenus à travers l'érotisme et l'auteur n'hésite pas, en référence à Rousseau,à comparer ce "bonheur de soi à soi" à l'onanisme (!!! sceptiques).
Des arômes sublimes, aux goûts subtils,en passant par l'alchimie de la cave,le plaisir des vendanges,le délire des mots (assimilation du bouchon au "gland" masculin)....on s'aperçoit que le vin est aussi un symbole.
Celui de la joie de vivre,de l'érotisme,de la paillardise,de l'amour des bonnes choses, de la virilité aussi.Il est le levier qui fait sauter les verrous des tabous...il est celui dont il ne faut pas abuser mais qui requinque en trinquant.
A lire pour compléter cet ouvrage pour ceux qui comme moi ne sont pas des oenologues expérimentés: le vin pour les nuls Ed Mc Carthy et pour ceux qui aiment les petits rosés bien frais du midi: Gens et vins de Bandol de Jean-Noël Marchandiau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
brigittelascombebrigittelascombe   11 novembre 2012
Boire jusqu'aux limites de l'ivresse et tenir dans l'ivresse,tel est l'unique objet des compétitions de mâles.
Commenter  J’apprécie          40
brigittelascombebrigittelascombe   11 novembre 2012
L'honneur d'un homme se situant à peu près à même hauteur que la vertu des femmes.Il faut donc boire pour ne pas perdre la face et ne pas être ivre à tordre pour la même raison.
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombebrigittelascombe   11 novembre 2012
Les ivrognes sont comme les marécages,tout ce qui y pousse est stérile,disait Césaire,évêque d'Arles au VI° siècle.
Commenter  J’apprécie          20
brigittelascombebrigittelascombe   11 novembre 2012
L'abstémat est une religion, à laquelle on s'abandonne toujours plus ou moins le coeur contrit.


(L"abstème est celui qui ne boit pas de vin)
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombebrigittelascombe   11 novembre 2012
"Au fond du vin se cache une âme" dit joliment Théodore de Banville.
Commenter  J’apprécie          30
Video de Jean-Luc Hennig (3) Voir plusAjouter une vidéo

Jean Luc Hennig : Petit inventaire excentrique du z
Attablé au café "Le Rostand" Olivier BARROT presente "Petit inventaire excentrique du z" et interview son auteur Jean Louis Hennig.Banc Titre de la couverture du livre publié par Zulma.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Expressions alimentaires 3

Dix ans qu'on ne s'était pas revu, Louis avait grossi , pris de

la miche
la brioche
la ruche
galette

10 questions
128 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre