AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782226396525
330 pages
Albin Michel (09/05/2018)
  Existe en édition audio
3.68/5   416 notes
Résumé :
On n'est pas sérieux quand on a presque dix-huit ans !
Kerry profite de l'absence de ses parents pour organiser une grande fête de fin d'année. Ce sera sa dernière danse : au petit matin, le corps sans vie de la jeune fille est retrouvé au fond de la piscine.
La thèse de l'accident écartée, la famille de Kerry doit se résigner à l'idée qu'elle a été tuée par un membre de son cercle proche.
Son petit ami, avec lequel elle s'est disputée pendant... >Voir plus
Que lire après Dernière danseVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (65) Voir plus Ajouter une critique
3,68

sur 416 notes
5
12 avis
4
18 avis
3
24 avis
2
7 avis
1
0 avis
Un jour je le ferai. Et bien voilà c'est fait. J'ai lu un polar de Marie Higgins-Clark.
C'est gentillet. Ça se lit sans déplaisir et sans vraiment grand intérêt. Ça se lit vite et je crains fort que ça ne s'oublie à la même vitesse. L'écriture est simple, voire scolaire, et le tout manque cruellement de subtilité. Les parents de la victime n'ont qu'une envie, partir en vacances ou aller au restaurant. Et les autres personnages sont tout aussi caricaturaux. On voit très vite qui porte de gros sabots.
Et vous, avez-vous déjà lu un roman « de la reine du suspense » ? J'ai bien mis entre guillemets l'expression citée sur les forums ou sites d'éditeurs, mais je n'en pense pas un mot. Ou alors, j'ai mal choisi parmi ses nombreux livres. Mauvaise pioche !

Kerry, dix-huit ans, a organisé une fête en l'absence de ses parents. Mais pour elle, ce sera la dernière. Ses parents, à leur retour, la retrouveront au fond de la piscine. Très vite, l'assasinat ne fait aucun doute. Très vite, l'assassin est tout trouvé sous les traits de son petit ami avec lequel elle se chamaillait sans cesse. Mais est-on vraiment sûr de ce scénario ?
Commenter  J’apprécie          3910
En fait, je n'ai pas grand-chose à dire sur cette "Dernière danse". Mary Higgins Clark ne nous la montre même pas puisque l'histoire commence après la fête que la jeune Kerry a organisée chez elle avec ses amis du lycée, pendant que ses parents étaient absents.
De sa fenêtre, Jamie son voisin qui l'aime beaucoup, la regarde de sa fenêtre ranger après le départ des invités. Souffrant d'un retard mental, il ne se rend pas compte qu'il est témoin d'une agression (un coup de club de golf derrière la tête) qui entraîne la jeune fille dans la piscine où elle meurt noyée. Il pense que c'est un jeu et la rejoint mais rentre vite chez lui parce qu'il a mouillé ses baskets neuves. On comprend tout de suite qu'il va être accusé à un moment ou à un autre, après une succession de coupables potentiels. le premier est Alan, le fiancé de Kerry, avec qui elle s'est disputée devant tout le monde.
L'inspecteur Wilson va mener l'enquête aidé par Aline la soeur de la victime et conseillère d'éducation au lycée où tous ces petits jeunes ne pensent qu'à intégrer les meilleures universités américaines.
Si l'histoire se tient, il n'y a pas vraiment de suspense et les descriptions manquent de subtilités. Les seules précisions qui se répètent sont celles des heures, ce qui a peu d'intérêt. Par exemple, l'inspecteur demande à Aline s'il peut passer le soir pour la voir seule. Elle lui répond qu'elle termine à 18h30 et que ses parents seront rentrés à 19h. Alors il lui propose de passer à 18h45... (Ça m'a un peu agacée).
Bref, ce genre de polar américain n'est pas vraiment ma tasse de thé.
Il faut dire que la construction de l'intrigue est très académique, ce qui n'est pas forcément désagréable à lire mais cela n'a rien d'original.


Challenge Plumes féminines 2021
Commenter  J’apprécie          160
Les parents de Kerry étant partis pour le week-end, celle-ci en a profité pour faire une petite soirée entre amis au bord de la piscine avant qu'ils ne partent tous pour leur première année à l'université. Par contre, elle n'avait pas prévu que la soirée se terminerait ainsi.

Comme bien souvent, Kerry s'est disputé avec son petit copain, Alan. Kerry aimait bien le rendre jaloux. Alan a quitté la fête avant qu'elle ne se termine. Après quelques textos assez virulents, il s'est calmé. Il est retourné la voir chez elle alors que tous étaient partis. C'est après l'avoir embrassée qu'il est enfin rentré chez lui. Ce n'est que le lendemain matin qu'il apprendra le décès de sa copine.

Jamie, voisin de la belle Kerry, aurait bien aimé participer à la fiesta mais elle a refusé. Il observait donc la soirée à partir de la fenêtre de sa chambre. Il a vu Alan quitter le jardin et surtout, il a vu le Grand Bonhomme venir la frapper. Il fut témoin du meurtre crapuleux de Kerry sans vraiment en prendre conscience. Ensuite, elle est tombée dans la piscine, mais pour Jamie c'était l'occasion rêvée pour aller nager avec elle. Il est allé la rejoindre dans la piscine, mais elle ne voulait pas nager avec lui. Maintenant, il avait mouillé ses baskets neuves, sa mère ne serait pas contente du tout!

Ce n'est que le lendemain matin que Kerry fut retrouvée morte dans sa piscine. Les policiers ont également découvert un club de golf sur la terrasse. Ce serait l'arme du crime et il y a plusieurs empreintes sur le manche. À qui appartiennent les empreintes? Pour l'inspecteur Wilson, les indices s'accumulent... saura-t-il faire le tri et arrêter le bon meurtrier? Aline, la soeur de la victime et conseillère au lycée, l'aidera dans ses recherches. Il y a probablement une élève qui sait quelque chose...

Encore une fois, Mary Higgins Clark sait comment s'y prendre pour nous concocter un bon roman policier! Contrairement à ces autres récits, j'ai trouvé celui-ci un peu différent, et ce, pour plusieurs raisons.

En premier lieu, ce sont les personnages qui m'ont le plus surprise. Il y a Jamie avec sa différence et le rôle de sa mère cardiaque qui tente de le protéger autant des autres que de lui-même. L'auteure nous a amené un personnage authentique et attachant. Elle a su le faire cadrer à merveille dans son enquête. Les points de droit amenés autour de Jamie et de sa mère démontrent le message que l'auteure a voulu faire passer par le biais de ce roman.

Il y a également l'inspecteur Wilson qui m'a semblé prêt à tout pour trouver l'assassin. Sans vouloir entrer dans les détails, je trouve assez surprenant que celui-ci ait demandé expressément de l'aide à Aline. Celle-ci n'hésite pas à briser le lien de confidentialité entre le lycée, les élèves et son rôle de conseillère.

L'enquête nous amène sur diverses pistes. À un moment donné, nous nous sentons un peu comme l'inspecteur, déroutés et empressés de vouloir trouver des preuves supplémentaires, car il y a plusieurs suspects possibles. Qui a bien pu commettre le crime? J'ai eu quelques soupçons dès le début de l'enquête, mais bon... je ne vous en dirai pas plus! N'empêche que j'ai dévoré les cent dernières pages tellement j'ai trouvé l'intrigue addictive.

Malgré que je me sois attachée à certains personnages et que j'ai trouvé l'enquête policière intéressante, il n'en reste pas moins que j'ai l'impression qu'il manquait un petit quelque chose pour que ce roman soit un coup de coeur. Mais au final, j'ai passé un agréable moment grâce à cette auteure de talent!

Lien : http://alapagedesuzie.blogsp..
Commenter  J’apprécie          80
Comme d'autres membres de Babelio l'ont déjà écrit le scenario de ce roman policier n'a rien de surprenant en ce qui concerne le déroulement. Comme souvent dans les romans de Mary Higgins Clark la construction de l'histoire est toujours faite de la même manière.

Une riche famille américaine, la mise en scène, un crime est commis et l'enquête démarre. Souvent l'assassin est un personnage secondaire dans l'histoire. Un début d'une grande histoire d'amour entre la grande soeur de la victime et l'inspecteur de police et le tout devient un peu cucul la praline.

Un bon scenario pour le film policier du dimanche soir, mais pas un livre qui restera gravé dans ma mémoire.

Challenge Multi-Défis
Challenge ABC
Challenge Plumes Féminines
Challenge USA
Commenter  J’apprécie          110
Il y a rien à faire Mary Higgins Clark quand elle écrit seule suit toujours la même trame que ses précédents romans !
Résultat, dès le départ, je connaissais le coupable et le mobile.
Alors, elle pourrait faire le choix de nous dérouler son histoire comme dans un Colombo, c'est à dire en nous montrant où se trouve les preuves et comment s'est déroulé le drame. Enfin, je pense que ce n'est pas maintenant qu'elle va se remettre en question et puis je continuerai quand même à la suivre, il y a des habitudes difficiles à perdre.
Commenter  J’apprécie          117

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Les oiseaux chantent après l’orage. Pourquoi ne pas se réjouir comme eux de ce qu’il nous reste de soleil ?
Commenter  J’apprécie          200
C'est un des professeurs d'économie qui avait précipité la rencontre. S'arrêtant dans le bureau d'Aline, il lui avait expliqué que Valérie semblait totalement absente en cours, qu'elle avait souvent l'air hébété.
"En lui parlant, vous pourriez peut-être déterminer quel est son problème", avait-il ajouté.
Commenter  J’apprécie          30
C’est alors qu’il aperçut quelqu’un qui sortait du bois et s’avançait vers la piscine. Il le vit saisir un objet sur la chaise et se glisser derrière Kerry, lui donner un coup sur la tête et la pousser dans l’eau. Avant de jeter l’objet au loin.
Donner un coup sur la tête des gens et les pousser dans une piscine, ce n’est pas très normal, pensa Jamie.
Commenter  J’apprécie          10
les sirènes de la police et de l'ambulance avaient fait sortie les gens de chez eux .La nouvelle se répandit rapidement ." Kerry Dolwing trouvée noyée dans sa piscine ". De nombreux voisins, certain une tasse de café à la main , se précipitèrent vers le fond du jardin de Marge d’où on pouvait voir ce qui se passait .
Commenter  J’apprécie          10
Bien que grande pour son âge, elle paraissait plus jeune que ses seize ans. Avec ses yeux verts, ses cheveux d’un noir brillant et sa peau claire, elle promettait d’être plus tard une vraie beauté. Elle était fille unique et sa mère veuve s’était remariée quand elle avait cinq ans. Son beau-père, âgé de quinze ans de plus que sa mère, avait deux enfants adultes qui vivaient en Californie et venaient rarement le voir. Valerie était sûre qu’il la considérait comme un excédent de bagages. D’une nature réservée et secrète, elle était devenue d’une extrême timidité.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Mary Higgins Clark (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mary Higgins Clark
Extrait du livre audio « Les Enfants du guet » de Mary Higgins Clark et Alafair Burke, traduit par Anne Damour et Amélie Juste-Thomas, lu par Valérie Lemaître. Parution CD et numérique le 5 juillet 2023.
https://boutique.audiolib.fr/produit/1259/9791035413675/les-enfants-du-guet
autres livres classés : thrillerVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (1262) Voir plus




{* *} .._..