AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226396527
Éditeur : Albin Michel (09/05/2018)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 60 notes)
Résumé :
On n'est pas sérieux quand on a presque dix-huit ans !
Kerry profite de l'absence de ses parents pour organiser une grande fête de fin d'année. Ce sera sa dernière danse : au petit matin, le corps sans vie de la jeune fille est retrouvé au fond de la piscine.
La thèse de l'accident écartée, la famille de Kerry doit se résigner à l'idée qu'elle a été tuée par un membre de son cercle proche.
Son petit ami, avec lequel elle s'est disputée pendant... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
alapagedesuzie
  22 mai 2018
Les parents de Kerry étant partis pour le week-end, celle-ci en a profité pour faire une petite soirée entre amis au bord de la piscine avant qu'ils ne partent tous pour leur première année à l'université. Par contre, elle n'avait pas prévu que la soirée se terminerait ainsi.
Comme bien souvent, Kerry s'est disputé avec son petit copain, Alan. Kerry aimait bien le rendre jaloux. Alan a quitté la fête avant qu'elle ne se termine. Après quelques textos assez virulents, il s'est calmé. Il est retourné la voir chez elle alors que tous étaient partis. C'est après l'avoir embrassée qu'il est enfin rentré chez lui. Ce n'est que le lendemain matin qu'il apprendra le décès de sa copine.
Jamie, voisin de la belle Kerry, aurait bien aimé participer à la fiesta mais elle a refusé. Il observait donc la soirée à partir de la fenêtre de sa chambre. Il a vu Alan quitter le jardin et surtout, il a vu le Grand Bonhomme venir la frapper. Il fut témoin du meurtre crapuleux de Kerry sans vraiment en prendre conscience. Ensuite, elle est tombée dans la piscine, mais pour Jamie c'était l'occasion rêvée pour aller nager avec elle. Il est allé la rejoindre dans la piscine, mais elle ne voulait pas nager avec lui. Maintenant, il avait mouillé ses baskets neuves, sa mère ne serait pas contente du tout!
Ce n'est que le lendemain matin que Kerry fut retrouvée morte dans sa piscine. Les policiers ont également découvert un club de golf sur la terrasse. Ce serait l'arme du crime et il y a plusieurs empreintes sur le manche. À qui appartiennent les empreintes? Pour l'inspecteur Wilson, les indices s'accumulent... saura-t-il faire le tri et arrêter le bon meurtrier? Aline, la soeur de la victime et conseillère au lycée, l'aidera dans ses recherches. Il y a probablement une élève qui sait quelque chose...
Encore une fois, Mary Higgins Clark sait comment s'y prendre pour nous concocter un bon roman policier! Contrairement à ces autres récits, j'ai trouvé celui-ci un peu différent, et ce, pour plusieurs raisons.
En premier lieu, ce sont les personnages qui m'ont le plus surprise. Il y a Jamie avec sa différence et le rôle de sa mère cardiaque qui tente de le protéger autant des autres que de lui-même. L'auteure nous a amené un personnage authentique et attachant. Elle a su le faire cadrer à merveille dans son enquête. Les points de droit amenés autour de Jamie et de sa mère démontrent le message que l'auteure a voulu faire passer par le biais de ce roman.
Il y a également l'inspecteur Wilson qui m'a semblé prêt à tout pour trouver l'assassin. Sans vouloir entrer dans les détails, je trouve assez surprenant que celui-ci ait demandé expressément de l'aide à Aline. Celle-ci n'hésite pas à briser le lien de confidentialité entre le lycée, les élèves et son rôle de conseillère.
L'enquête nous amène sur diverses pistes. À un moment donné, nous nous sentons un peu comme l'inspecteur, déroutés et empressés de vouloir trouver des preuves supplémentaires, car il y a plusieurs suspects possibles. Qui a bien pu commettre le crime? J'ai eu quelques soupçons dès le début de l'enquête, mais bon... je ne vous en dirai pas plus! N'empêche que j'ai dévoré les cent dernières pages tellement j'ai trouvé l'intrigue addictive.
Malgré que je me sois attachée à certains personnages et que j'ai trouvé l'enquête policière intéressante, il n'en reste pas moins que j'ai l'impression qu'il manquait un petit quelque chose pour que ce roman soit un coup de coeur. Mais au final, j'ai passé un agréable moment grâce à cette auteure de talent!

Lien : http://alapagedesuzie.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
bbpoussy
  25 novembre 2018
Il y a rien à faire Mary Higgins Clark quand elle écrit seule suit toujours la même trame que ses précédents romans !
Résultat, dès le départ, je connaissais le coupable et le mobile.
Alors, elle pourrait faire le choix de nous dérouler son histoire comme dans un Colombo, c'est à dire en nous montrant où se trouve les preuves et comment s'est déroulé le drame. Enfin, je pense que ce n'est pas maintenant qu'elle va se remettre en question et puis je continuerai quand même à la suivre, il y a des habitudes difficiles à perdre.
Commenter  J’apprécie          77
Sobiet
  24 juin 2018
Ma critique va aller à l'encontre des premières que je viens de lire.
Je suis vraiment lassée de la recette Mary Higgins Clark.
Fan pendant des années, je m'étais déjà éloignée quelques années, je suis revenue récemment mais je crois que c'est définitif.
J'ai été déçue de trouver l'assassin dès l'entrée du personnage dans l'histoire. Il suffit de voir qui est le gentil du début qui s'avérera le méchant à la fin, totalement cousue de fil blanc.
Ensuite le contexte , le cadre sont toujours similaires, ainsi que la romance parallèle.
En revanche ce qui me plait toujours:
- les personnages secondaires sont toujours nombreux,
- les chapitres courts donc la lecture peut s'interrompre facilement
- l'intrigue vue par les différents protagonistes
En résumé une bonne lecture d'un jour, néanmoins sans surprise.
Commenter  J’apprécie          50
YsaM
  23 février 2019
J'ai lu plusieurs romans de cette auteure que j'apprécie bien, la mécanique est bien huilée, il y a toujours un ou plusieurs meurtres et une panoplie de suspects et on ne découvre souvent la vérité qu'à la fin du livre ce qui est plutôt bien, j'aime quand il y a du suspense et des rebondissements et que je navigue dans le brouillard.
Kerry organise une fête de fin d'année dans la villa de ses parents, une dernière fête où tout le monde pourra se retrouver parce qu'après, chacun partira dans une université différente. Ce soir là, elle se dispute une nouvelle fois avec Alan Crowley, son petit copain qui quitte la villa furieux. Dans la nuit, alors qu'elle range le jardin, quelqu'un la frappe avec un club de golf, elle tombe dans la piscine et se noie. 
Qui avait intérêt à tuer Kerry ? une dispute qui aurait dégénérée avec son petit copain revenu sur les lieux un peu plus tard ? parce que oui, il est repassé la voir mais pour quoi faire ? Jamie, son ami de toujours qui habite la maison en face et qui n'a pas été invité à la fête ? Jamie est allé voir Kerry lui aussi une fois que tout le monde était parti... ses vêtements étaient trempés que s'est-il passé ? quelqu'un du lycée avec qui elle aurait des ennuis, qui aurait participé à la fête et qui aurait attendu le départ de tout le monde pour la frapper ? Quelqu'un qui n'était pas invité et qui lui en veut ?  Est-ce un accident ? Est-ce un crime ? 
L'inspecteur Mike Wison est chargé de l'enquête, il sera bien épaulé par Aline, la soeur ainée de Kerry qui vient de revenir vivre dans la ville et qui a trouvé un nouvel emploi dans le lycée de Kerry. 
Petit à petit, Mary Higgins Clark nous dévoile, au fil des pages,  les différents personnages et les rapports qu'entretenait Kerry  avec les potentiels assassins en semant de fausses pistes afin de faire durer le suspense,  sauf que là, j'ai rapidement identifié le tueur, un petit mot dans une phrase m'a interpellée et de fil en aiguille je me suis fait mon idée... bref ce n'est pas bien grave, ce sont des choses qui arrivent et puis on a une chance sur deux,  mais j'ai bien peur que l'auteure reproduise le même schéma dans ses différents livres ce qui fait que pour le prochain, je risque de découvrir rapidement le coupable, j'espère que non !! 
La lecture de ce livre a cependant  été agréable, ça glissait simplement, pas de prise de tête, juste un bon moment. Avec cette auteure je n'ai jamais, pour l'instant, été déçue ! Il y  a d'autres livres d'elle dans ma PAL qui s'enrichit régulièrement et je ne te parle même pas de ma wishlist, il n'y a pas un jour où je ne note pas trois ou quatre titres de livres..... c'est grave docteur ? 
Lien : https://jaimelivresblog.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
douniajoy
  02 septembre 2018
J'ai beaucoup aimé cette lecture que j'ai trouvé très addictive. Puis, j'ai aimé le fait que les chapitres soient courts. Effectivement, cela permet de les enchaîner rapidement car il est difficile de rester sur sa faim. Par ailleurs, la lecture est fluide et les personnages principaux attachants. Chaque chapitre se concentre sur un personnage et le suivant sur un autre etc etc. Cela permet de visualiser plusieurs points de vue. J'avais l'impression d'être dans une sorte de "Desperate Housewives" avec chaque famille qui cache un secret.
On a deux suspects potentiels. Toutefois, on se doute rapidement que ni l'un ni l'autre n'est coupable sans deviner pour autant le véritable assassin. Je ne me souviens pas avoir déjà lu de Mary Higgins Clark. du coup, j'étais bien contente de ne pas connaître sa plume. Je n'ai pas du tout suspecté l'assassin malgré que je ne le sentais pas mais pour d'autres raisons.
La fin est bien amenée et pour ma part, de façon assez coup de théâtre. En effet, je ne m'attendais pas du tout à cela. Et j'étais bien contente de n'avoir rien vu venir. J'ai beaucoup aimé le fait que l'auteur utilise un narrateur omniscient qui nous permet d'avoir accès aux pensées des différents personnages et ainsi de mener l'enquête en même temps. L'écriture est très fluide. Malgré les nombreux personnages, le lecteur est bien ancré dans l'histoire sans s'emmêler les pinceaux. Puis, il faut dire que la lecture est rapide. Par conséquent, les chapitres s'enchaînent les uns à la suite des autres pour connaître rapidement le dénouement.
Ce que je n'ai pas aimé c'est le fait que l'on ne s'attarde pas vraiment sur les sentiments des personnages et plus particulièrement des parents de Kerry après sa mort. Ils partent en vacances très peu de temps après la mort de leur fille et l'auteur n'exprime par leurs pensées. On pourrait presque penser qu'ils passent rapidement à autre chose et ne restent même pas présent durant toute la durée de l'enquête. Comme si peu leur important qui était l'assassin, c'est vrai qu'ils ont leur idée en tête dès le début sans que l'on puisse leur faire admettre quelqu'un d'autre.
Mais cela est resté très secondaire car j'ai beaucoup apprécié cette lecture. le suspens nous tient vraiment en haleine. Cela m'a donné envie de me plonger dans d'autres romans de l'auteur et dans de bons polars.

Lien : https://douniajoy.com/une-de..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
meknes56meknes56   21 août 2019
Elle aperçut Steve Dowling sauter dans la piscine à la suite de sa fille et en ressortir avec Kerry dans les bras, Aline derrière lui. Horrifiée, Marge le vit déposer Kerry sur le sol et se mettre à appuyer de toutes ses forces sur sa poitrine en criant : « Appelle une ambulance ! » Quelques minutes plus tard, une voiture de police et une ambulance arrivaient à toute allure dans l’allée de leur maison.
Puis un policier écarta Steve tandis que les ambulanciers s’agenouillaient près de Kerry.
Marge se détourna de la fenêtre en voyant un ambulancier se relever et secouer la tête.
Il lui fallut de longues minutes pour prendre conscience qu’elle tenait toujours les baskets, les chaussettes et le pantalon de Jamie. Elle n’avait pas besoin qu’on lui dise comment il les avait mouillés. Mais elle se demanda aussitôt pourquoi il n’aurait fait que quelques pas dans la piscine pour en ressortir ensuite ? Et d’où venaient ces taches ?

Elle devait sans attendre fourrer le pantalon, les chaussettes et les baskets dans la machine à laver.

Marge n’aurait su expliquer l’élan impérieux qui la poussait à agir ainsi, mais elle savait au fond d’elle-même qu’elle protégeait Jamie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LitterairementtoiLitterairementtoi   26 juin 2018
C’est alors qu’il aperçut quelqu’un qui sortait du bois et s’avançait vers la piscine. Il le vit saisir un objet sur la chaise et se glisser derrière Kerry, lui donner un coup sur la tête et la pousser dans l’eau. Avant de jeter l’objet au loin.
Donner un coup sur la tête des gens et les pousser dans une piscine, ce n’est pas très normal, pensa Jamie.
Commenter  J’apprécie          10
meknes56meknes56   21 août 2019
Mais elle ne lui répondit pas. Il commença à descendre les marches du bassin. L’eau avait l’air sale. Il pensa d’abord que quelqu’un avait dû renverser quelque chose. Puis l’eau pénétra dans ses baskets neuves et mouilla son pantalon jusqu’au genou, et il s’arrêta. Bien sûr, Kerry disait toujours qu’il pouvait venir nager avec elle, mais Mom serait furieuse s’il abîmait ses belles chaussures. Kerry faisait la planche dans l’eau. Il tendit le bras, toucha son épaule et dit : " Kerry, réveille-toi. " Mais Kerry flotta plus loin, vers la partie où on n’avait plus pied. Alors il rentra chez lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   10 mai 2018
Bien que grande pour son âge, elle paraissait plus jeune que ses seize ans. Avec ses yeux verts, ses cheveux d’un noir brillant et sa peau claire, elle promettait d’être plus tard une vraie beauté. Elle était fille unique et sa mère veuve s’était remariée quand elle avait cinq ans. Son beau-père, âgé de quinze ans de plus que sa mère, avait deux enfants adultes qui vivaient en Californie et venaient rarement le voir. Valerie était sûre qu’il la considérait comme un excédent de bagages. D’une nature réservée et secrète, elle était devenue d’une extrême timidité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
alapagedesuziealapagedesuzie   22 mai 2018
En s'éloignant, il rumina le fait qu'un nouveau suspect venait d'apparaître dans l'affaire Kerry Dowling.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Mary Higgins Clark (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mary Higgins Clark
Extrait de "De si belles fiançailles" de Mary Higgins Clark et Alafair Burke lu par Marcha van Boven. Editions Audiolib. Parution le 15 mai 2019 en téléchargement.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/de-si-belles-fiancailles-9782367629322
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





.. ..