AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2092566393
Éditeur : Nathan (05/01/2017)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 33 notes)
Résumé :
A la Ciotat, Iris, Paul, Rébecca, Marion, Alex et Sam rentrent en Terminale. Ils se connaissent depuis la sixième. Une grande soirée organisée par Madeleine va tout faire basculer. Les différents problèmes amoureux ou familiaux des uns et des autres vont ressortir.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
iris29
21 février 2017
Si j'ai pris ce bouquin, c'est uniquement parce que ça se passait à La Ciotat , et que le soleil, les calanques, Cassis, Bandol , la mer, le sable , le soleil ...Tout ça, tout ça ..
C'est l'histoire d'une bande de FRIENDS, depuis la 6° qui entame l'année de terminale . L'année avant le grand saut dans l'inconnu et peut-être aussi l'année avant la séparation pour cause d'études . On les suit tour à tour dans leur quotidien qui s'avère au fil des pages plus ou moins problématique ou dramatique pour certains .
Florence Hinckel brasse beaucoup de thèmes ( secret de famille, amour secret, accident , handicap, harcèlement , drogue, rapports familiaux, divorce, rupture etc...) .Ça fait beaucoup pour 6 personnages et du coup tout est traité de façon diluée, tiède . Mais cela devrait s'améliorer puisque ceci n'est qu'une mise en bouche , (j'ai appris à la fin que c'était une série ...).
Une autre raison qui expliquerait ce traitement un peu léger , c'est que cette série vise un public plus jeune que les "17 ans"...
J'ai beaucoup pensé à la série "La vie selon moi " de Sylvaine Jaoui , en plus profond , plus réaliste et moins agaçant .( Même sujet, un peu moins de citations Wikipédia , destinées à cultiver nos ados...pas de langage jeune ).
Ce que je retiens : une jolie ballade dans les rues de la Ciotat , dans les calanques , le soleil, la planche à voile ...Quand ces jeunes "traînent" , c'est au bord de l'eau et comme j'ai vécu la même jeunesse, j'ai eu l'impression de me retrouver chez moi ...
Alors Florence j'ai qu'un truc à dire, merci pour la ballade ! La Ciotat , c'est du jamais vu dans les romans jeunesse , et ça fait du bien ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
nightsreadings
15 mars 2017

Je ne connaissais HINCKEL que de réputation et malgré tout le bien que l'on m'a dit de U4, c'est que je n'étais absolument pas tentée par cette série. Mais là, il est vrai que ce résumé était plus dans mes références et donc que j'ai sauté sur l'occasion pour le lire. Dieu du ciel, je tiens mon 1er coup de coeur 2017 ! J

Iris, Paul, Rebecca, Marion, Alex et Sam se connaissent tous depuis la 6eme et forment une bande inséparable. Pourtant, dans cette année de terminale, les secrets et les problèmes familiaux se multiplient tandis que nos héros doivent apprendre à se connaître.

IRIS, la grande gueule de la bande, doit aussi apprendre à l'ouvrir pour déclarer ses sentiments à Paul ou au moins oser avouer qu'elle connait le secret de famille que sa mère cachait si bien.

PAUL doit gérer les problèmes de drogue de son frère et son antisémitisme tout en comprenant pourquoi il est incapable de se mettre en couple.

REBECCA, malgré tout son succès sur internet en tant que YouTubeuse beauté, doit aussi faire face à un manque d'estime en elle grandissant face aux insultes qu'elle subit quotidiennement.

MARION doit faire face à deux ruptures : celle de ses parents qui se disputent sans cesse mais aussi la rupture avec son petit-copain depuis 2 ans, qui est parti sans préavis.

ALEX et SAM tentent de sortir de l'âge ingrat pour se trouver une copine mais aussi se détacher de l'emprise de leurs parents.



Bien que le résumé n'ait rien de véritablement innovant, on accroche comme jamais avec ce récit de vie adolescentes. Grandeur et décadence pour nos ados et on se retrouve nous-mêmes dans nos jeunes années. Je ne sais pas comment HINCKEL s'est débrouillée mais elle trouve le mot juste, l'émotion juste, la réaction des personnages juste. Tout est juste, bordel ! Rien n'est idéalisé ou sur-joué comme ça peut l'être parfois dans les livres sur la vie adolescente. HINCKEL parle à notre coeur d'enfant pour nous replonger dans nos années bénites du lycée : on se souvient de nos angoisses liées au bac, de nos disputes parentales, de cette envie de partir, de nos sur-réactions amoureuses/amicales. Ce livre en évoque d'autres d'autre, tout aussi brillants comme Ma vie selon moi de JAOUI ou le Soleil de Carla. Sans compter que l'auteure ajoute des secrets terribles mais plausibles au milieu des calanques : des morts, des mariages qui explosent, des abandons, handicap… Et y mêle des thèmes très contemporains : la montée du racisme et de l'intolérance, la drogue qui touche les quartiers les plus pauvres, les violences verbales faites aux femmes et la misogynie latente. Je ne ferais qu'un seul reproche à cette auteure : c'est au niveau des personnages. D'abord nous sommes perdus avec les changements de points de vue et ensuite, plus on s'avance dans la lecture, plus on se rend compte que Marion, Sam et Alex n'apparaissent que trop peu malgré leur énorme potentiel. Peut-être que le tome 2 va remédier à cela… En dépit de cela, on accroche très (trop !) bien au livre et aux personnages avec lesquels on a tendance à fusionner. Tant et si bien que, comme eux, on ne voit la fin venir que trop tard et nous sommes tout autant paralysé par la peur et le choc qu'eux et l'on n'attend qu'une chose : connaître la suite. A lire impérativement !!
EXTRAITS + infos sur le T2 : http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2017/03/le-grand-saut.html
Lien : http://lecturesdunenuit.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
ninon16
23 mai 2017
si je m'attendais à cette lecture ! le grand saut a illuminé ma fin de janvier en m'accompagnant chaque jour pendant une semaine dans le train. Je redoutais pourtant de commencer ce livre à cause de la moyenne assez mitigée donnée sur LA, et au contraire pour moi il s'agit d'un coup de coeur.
J'ai eu une impression étrange, en commençant ce livre : c'est comme recommencer la terminale, mais avec des points de vue à chaque fois très différents. le cadre, les pensées des personnages à propos de leur orientation et des cours, sont très réalistes et j'ai véritablement eu l'impression d'un retour en arrière. J'ai aimé suivre ces trois personnages, en plus de leurs trois autres amis : je me suis aussitôt attachée à Iris, Paul et Rébecca bien que chacun soit différent. A travers ce roman, on a l'impression que chacun d'eux effectue une lente descente aux enfers : petit à petit ils se perdent ou découvrent de nouveaux aspects de leurs vies qui les ébranlent. Les épreuves qu'ils traversent les rendent plus humains, parfois aussi plus difficiles à comprendre (je pense par exemple à Paul), mais toujours plus touchants. J'avais l'impression d'être avec eux dans l'histoire, d'autant plus que leur amitié à tous les six m'a tout de suite été très sympathique.
Malgré ces épreuves, l'humour de l'auteure est bien présent, et c'est vrai que j'ai ri plusieurs fois. Bien que l'intrigue de cette histoire semble en apparence assez simple et surtout très terre-à-terre puisqu'il n'y a rien d'innovant à suivre un quotidien qu'on connaît et qu'on a peut-être déjà vécu, en réalité l'histoire nous fait réfléchir sur notre façon de voir le futur (pour les jeunes) et en même temps nous divertit grâce à une intrigue remplie de rebondissements. Les pages tournaient très vite car j'avais toujours envie de connaître la suite ; je suis même étonnée d'avoir mis une semaine entière à le lire, tellement l'impression qui ressort de ma lecture c'est : "encore, encore !".
C'est seulement en refermant ce livre que je me suis rendue compte qu'il s'agissait d'un coup de coeur ; avant, j'étais trop concentrée sur ce qui se passait dedans pour faire attention à ce que je ressentais. La fin m'a mise au supplice, et je suis ressortie de ce bouquin un peu en apnée, presque horrifiée quand j'ai compris que je n'avais pas la suite sous la main... La plume de Florence Hinckel m'a emmenée, pendant ces 300-400 pages, dans un univers pas rose du tout, mais où l'amitié me donnait envie de rester là bien plus longtemps que ça.
J'ai été très contente de véritablement découvrir la manière d'écrire de Florence Hinckel à travers le grand saut : elle m'a donné un coup de coeur, et maintenant j'attends le deuxième tome de pied ferme, et aussi avec une certaine anxiété, étant donné la chute de ce premier tome...
Lien : http://livresdecoeur.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
orbe
03 janvier 2017
Ils sont six amis, trois filles et trois garçons, à affronter la terminale avant le grand saut vers l'âge adulte et l'inconnu.
Chacun a sa propre personnalité et ses failles. Ils vont faire entendre sa voix en alternance dans ce livre chorale et évoquer leurs peurs et leurs désirs. La famille, l'école et l'avenir sont les trois domaines les plus évoqués mais ils ne sont pas les seuls.
Alors que l'amitié semble sacrée, les sentiments au sein du groupe se mélangent et émergent au grand jour mettant en péril leur clan.
L'histoire commence le jour de la rentrée et s'égraine jusqu'à la fête d'Halloween qui monte à son paroxysme les tensions.
Une belle histoire émouvante où chacun cherche à définir sa place. le récit explore de façon réaliste le conflit qui peut exister entre l'individu et le groupe et leur nécessaire mise en opposition afin de tenter de mieux se connaître.
Mais le roman parle aussi et avant tout de sentiments avec une absence de hiérarchie entre amitié et amour. Il y a enfin de la tragédie dans cette histoire qui est aussi celle de l'impossibilité de dire.
Un beau livre que l'on ne lâche plus tant on souhaite connaître le destin de ces jeunes, leurs choix, leur futur.
A lire !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Apikrus
11 avril 2017
Iris, Rebecca, Alex, Paul et Sam sont en Terminale, pas tous dans la même filière mais dans le même lycée. Il sont amis depuis la sixième. Pour certain(e)s, cette amitié est parfois teintée de sentiments amoureux, mais pas nécessairement réciproques.
Iris sent un malaise planer dans sa famille ; Rebecca ne s'entend pas avec son beau-père et cela déteint sur ses relations avec sa mère ; Paul supporte difficilement les frasques de son frère aîné… En bref ils ont tous des soucis, plus ou moins graves. Et chacun les gère à sa façon - pour le meilleur ou pour le pire ?
Ce roman est avant tout une histoires d'amourettes, et semble plutôt destiné à un public adolescent susceptible de partager les mêmes préoccupations. Bientôt quinquagénaire, je l'ai cependant apprécié, notamment grâce à la qualité de son écriture et à la justesse des profils des personnages. A travers les sentiments et réactions de ces protagonistes, les adultes peuvent être mieux à même de comprendre les adolescents d'aujourd'hui. Ces préoccupations sont en partie les mêmes que celles de leurs parents au même âge, mais le contexte sociologique et technologique est bien différent (place des échanges virtuels…).
Cette lecture fut agréable pour moi, malgré un sujet qui me paraît sans grande originalité. Les adolescents devraient être particulièrement réceptifs.
• Merci à Babelio et aux éditions Nathan !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Citations & extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris2920 février 2017
" Avant de vous diagnostiquer une dépression ou une faible estime de soi, assurez-vous d'abord que vous ne venez pas , en fait, de vous faire quitter par un trou du cul " , Sigmund Freud
Commenter  J’apprécie          242
iris29iris2921 février 2017
- Tu ne peux pas comparer les garçons avec des gâteaux ...
- Et pourquoi pas ?
- Parce que un des axiomes de base du féminisme, que répète tout le temps Iris, grande prêtresse en la matière : ne pas traiter les garçons comme on n'aime pas qu'ils nous traitent.
Commenter  J’apprécie          150
iris29iris2922 février 2017
" Tu veux t'éclater ? Viens vendredi à la méga soirée de rentrée au Big Ben de Cassis- avec DJ Mat Fellous ! (Gratuit pour les filles)"

(...) Elle se souvint alors d'une phrase qu'elle avait lue quelque part sur le net : " "Si c'est gratuit, c'est toi le produit."
Commenter  J’apprécie          90
iris29iris2920 février 2017
" La vie ne se comprend que par un retour en arrière, mais on ne la vit qu'en avant ."
Sorën Kierkegaard
Commenter  J’apprécie          222
iris29iris2921 février 2017
" La vérité existe. On invente que le mensonge."
Georges Braque
Commenter  J’apprécie          310
autres livres classés : marseilleVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





. .