AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782871060772
159 pages
Éditeur : Le Cri (06/08/1996)
5/5   1 notes
Résumé :
Bernard Böschenstein, dans son article les derniers poèmes de Hölderlin (in Romantisem revues 1981 N° 33 pages 3-16), propose une analyse chronologique des compositions de Hölderlin entre 1807 et 1843 date de la disparition du poète.
Il distingue deux périodes :
1807-1837 : jusqu'au poème «l’été».
1838-1843 : période marquée par la maladie d’Hölderlin.
Au cours de cette dernière période, le premier poème analysé, le printemps, est signé ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   22 janvier 2015
« Pourquoi être si bref ? N'aimerais-tu donc plus,
Comme autrefois, le chant ? Toi qui, plus jeune,
Aux jours de l'espérance,
Quand tu chantais, ne savais plus finir ? » Tel mon bonheur, mon chant. Veux-tu plonger, heureux
Dans le soir rouge ? Il a fui, et la terre est froide,
Et, l'oiseau de la nuit devant tes yeux
Alarmant, froue.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Friedrich Hölderlin (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Friedrich Hölderlin
Friedrich Hölderlin : Folie et génie par Pierre Jean Jouve (1951 / France Culture). Diffusion sur la Chaîne Nationale le 23 octobre 1951. Réalisation : Roman Kowaliczko. Photographie de Pierre Jean Jouve : © Granger Historical Picture Archive / Alamy Stock Photo. Franz Karl Hiemer, “Portrait de Friedrich Hölderlin”, 1792. Lui-même traducteur, avec Pierre Klossowski, des “Poèmes de la folie”, Pierre Jean Jouve proposait quarante minutes en compagnie du poète allemand Friedrich Hölderlin, que le psychanalyste Jean Laplanche devait coucher sur son divan, plus d'un siècle après sa mort. Avait-il trouvé les clés de la folie du génial Hölderlin, que d'autres avant lui, et après lui, ont essayé de découvrir ? Cette folie, sans l'élucider, Pierre Jean Jouve nous la raconte ici, notamment à travers le récit qu'a laissé Wilhelm Waiblinger de la visite qu'il rendit en 1822 à Hölderlin, cloîtré dans la maison du menuisier Zimmer de Tübingen.
Source : France Culture
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Poésie allemandeVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Poésie allemande (73)
autres livres classés : holderlinVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
975 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre