AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Christine Barbaste (Traducteur)
ISBN : 2264037482
Éditeur : 10-18 (08/01/2004)

Note moyenne : 3.1/5 (sur 81 notes)
Résumé :
Comment expliquer les résonances que trouvent certaines chansons dans nos vies et qui nous poussent à les réécouter sans cesse ? Pourquoi la chanson d'amour est-elle le sommet de la pop ? On savait depuis son premier roman, Haute Fidélité, que Nick Hornby, à l'image de son héros Rob Fleming, était un fan de musique pop. 31 Songs nous le confirme sous forme d'un témoignage unique autour de ses trente et une chansons " favorites parmi les favorites ". " Tout ce que j'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
moertzombreur
  26 septembre 2014
J'ai enfin réalisé un vieux phantasme, relire 31 songs de Nick Hornby, tout en écoutant les chansons dont il parle. Hornby s'adresse à ceux qui, comme moi, écoute et réécoute certaines chansons, il cite Dave Eggers qui dit que c'est parce qu'on cherche à les "élucider", une première écoute est comme une première rencontre, par la suite, "nous traversons un stade proche d'une sorte de perplexité émotionnelle." Il évoque donc le contexte dans lequel il a découvert une chanson spécifique, parfois dû au hasard, le côté autobiographique est ce qui m'a attiré au départ, j'avais le souvenir de son roman "Haute fidélité" où l'on sentait déjà cette passion pour la chanson pop et rock, et une sacré culture en la matière. Pourtant, il dit aussi que "quand on aime une chanson, quand on l'aime assez pour la laisser nous accompagner tout au long des différentes étapes de notre vie, la répétition gomme tout souvenir spécifique." C'est pourquoi il parle aussi beaucoup de l'évolution de ses goûts, et du chemin parcourus en lui, par telle ou telle chanson. Les passages où il parle de son petit garçon autiste sont très touchants, celui où il parle du
fait que la danse s'apparente pour lui à faire un saut dans la mer du Nord - une chose a évité donc ! -, m'a bien fait rire, de moi-même en l'occurrence. "ce livre n'est pas fondé sur le fait que vous et moi partagions l'aptitude d'entendre exactement les mêmes choses ; en d'autres termes, ce n'est pas de la critique musicale". On peut très bien se faire sa propre liste, chaque oreille est unique, c'est comme un lecteur de livre, chacun porte en soi une bibliothèque de livres lus par le passé et qui entrent en résonance avec ceux que nous lisons aujourd'hui, en musique c'est un peu
la même chose. Tout ce qui compte au fond c'est de "bercer votre imagination".
J'ai "écouté" - spéciale dédicace ;-) - ce livre avec beaucoup de plaisir, même si j'ai le cerveau un peu cramé à présent. Et j'écris ma petite notule au rythme du Live de Téléphone...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
liratouva2
  06 mai 2011
Un livre qui se lit par la fin, est-ce bien raisonnable ? (Petite précision: c'est de mon fait, bien sûr et peut-être pas très malin.)
En tout cas, c'est possible, avec 31 songs de Nick Hornby, que je viens de remonter de la dernière à la première page, sans problèmes et avec jubilation, comme un magazine à vrai dire, comme un manga, de droite à gauche. Ça fonctionne très bien.
J'ai donc ouvert ce livre à reculons, craignant de ne pas pouvoir entrer facilement dans ce qui n'est ni un roman, ni un recueil de nouvelles, peut-être juste un essai sur les chansons préférées de l'auteur dont tous les romans tournent autour de la musique pop.
Ma lecture s'est révélée un enchantement : 31 chansons «favorites parmi les favorites», 31 chapitres, 31 bijoux d'une écriture simple, sincère, drôle, tendre, émouvante, passionnante, 31 facettes de cet auteur que j'aime et pourtant je ne suis pas fan de cette musique mais j'ai connu avec d'autres chansons ces mêmes sentiments et ces mêmes émotions. Ce sont autant de petites madeleines de Proust mises en musique, de ces phrases un peu bêtes mais joliment lancées dans l'air du temps que l'on se plaît à retrouver dans notre mémoire, comme les cailloux blancs du Petit Poucet qui ramènent sur le chemin de la maison.
Dès l'introduction, Nick Hornby précise son choix : Les 32 chansons choisies ici sont celles qui l'accompagnent sans cesse mais curieusement elles n'évoquent pas de souvenirs précis comme peuvent le faire les chansons liées à un événement exceptionnel :
«Quand on aime une chanson, quand on l'aime assez pour la laisser nous accompagner tout au long des différentes étapes de notre vie, la répétition gomme tout souvenir spécifique.»
Nous voilà prévenus : il ne s'agit pas d'un livre de souvenirs sous couvert de chansons évoquées et cependant dans chaque chapitre un aspect de la vie de l'auteur, de sa personnalité ou une allusion à un de ses livres retient l'attention et pimente l'intérêt du lecteur.
C'est ainsi que la chanson 21 : «Puff the Magic Dragon» de Gregory Isaacs est centrée sur l'évolution de Danny, son fils autiste, de ses progrès et de ses rapports avec la musique de sa naissance à ses sept ans au moment de l'écriture du livre.
La chanson 20 : «So I'll Run» de Butch Hancock et Marce Lacouture ne raconte rien moins que la genèse de «Haute Fidélité».
«Je sais que, sans ces morceaux de musique, le travail d'écriture aurait été bien plus ardu. Alors merci, Marce et Butch. Sans vous, Rob n'aurait jamais couché avec une musicienne, et c'est lui qui en aurait été vraiment malheureux.»
La chanson 19 : "Caravan" de van Morrison est celle que l'auteur a choisie pour l'accompagner le jour de ses obsèques. C'est là qu'il explique son goût pour la musique pop au détriment de la musique classique. C'est dans ce chapitre également qu'il précise le but de son ouvrage :
«Ce livre n'est pas fondé sur le fait que vous et moi partagions l'aptitude d'entendre exactement les mêmes choses; en d'autres termes, ce n'est pas de la critique musicale. Tout ce que j'espère ici, c'est que vous ayez des équivalents, que vous consacriez beaucoup de temps à écouter de la musique et que vous la laissiez bercer votre imagination.»
La chanson 18 : «A Minor Incident» de Badly Drawn Boy, parle de l'adaptation de son livre: «A propos d'un gamin», écrit en 1996, l'année où on a fini par diagnostiquer l'autisme de son fils. J'y ai appris, presque mine de rien, que lui aussi, comme l'héroïne, avait pensé au suicide. Mais voilà où il voulait en venir :
«J'ai écrit un roman qui ne parlait pas de mon fils, puis quelqu'un d'autre, en s'inspirant d'un épisode de mon livre, a écrit une belle chanson qui s'avère avoir à mes yeux une signification bien plus personnelle que n'en a mon livre.»
Un excellent livre, différent, original, séduisant : du Nick Hornby en somme.
Lien : http://liratouva2.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
jcvetil
  13 décembre 2018
Merci Nick Hornby pour cette belle compilation.
En effet, l'auteur de "Haute Fidélité" et de "Pour un garçon" nous fait partager à travers de petits chapitres, ses 31 meilleurs morceaux musicaux de sa vie.
Ce livre nous fais réécouter des standards de la scène musicale internationale comme Bruce Springsteen et son "Thunder road" comme le "heartbreaker" des Led Zeppelin. mais il y a aussi des moins connus. Des morceaux interprétés, par exemple, par Teeanage Fanclub, Ben folds Five et bien d'autres.
Ce livre se lit, s'écoute sans aucune modération. Au delà des 31 titres qui font l'objet d'un chapitre pour chacun d'eux, l'auteur nous énumère bien d'autres artistes et autres titres qui font, j'en suis sur, partis de notre vie.
Commenter  J’apprécie          20
paullichinel
  07 mars 2018
Une playlist agrémentée d'anecdotes et de réflexions intéressantes sur la musique. Bien que quelques années seulement me séparent de Nick Hornby, beaucoup de ces chansons et de ces musiciens m'étaient complètement inconnus, je vais donc essayer de combler ces lacunes culturelles.
Je vais aussi tenter de composer moi-même une playlist de 31 chansons et de la croiser avec la sienne, par curiosité.
Commenter  J’apprécie          20
C_line7692
  26 novembre 2018
Nick Hornby décrit les 31 chansons qui ont pour a un moment de sa vie eu impact sur sa vie.
Je pense que ça lui a fait plaisir d'écrire un livre sur ses chansons préférées. Ce que j'ai trouvé intéressant c'est que je me suis rendue compte de ma méconnaissance de 28 des 31 chansons, que j'ai écoutées et découvertes grâce à se livre.
Pour le reste, je n'ai pas trouvé grand intérêt à cet ouvrage. J'ai du passer à côté...
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
tamara29tamara29   28 avril 2019
Au bout du compte, j’imagine qu’à mes propres yeux également la vie est à la fois d’une importance capitale et triste, d’une tristesse qui n’anéantit pas pour autant tout espoir. Alors, peut-être cela fait-il de moi un dépressif qui a l’art de tout dramatiser, ou peut-être même un imbécile heureux, mais dans un cas comme dans l’autre, « Thunder Road » [de Bruce Springsteen] sait ce que je ressens et qui je suis et, en cela, réside une des consolations qu’apporte l’art.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
PCoussonPCousson   31 août 2012
... durant une courte période de ma vie, j'ai été raide dingue du guitariste irlandais de blue-rock Rory Gallagher (un amour non réciproque).
Commenter  J’apprécie          110
liratouva2liratouva2   06 mai 2011
Ce livre n’est pas fondé sur le fait que vous et moi partagions l’aptitude d’entendre exactement les mêmes choses; en d’autres termes, ce n’est pas de la critique musicale. Tout ce que j’espère ici, c’est que vous ayez des équivalents, que vous consacriez beaucoup de temps à écouter de la musique et que vous la laissiez bercer votre imagination.
Commenter  J’apprécie          30
liratouva2liratouva2   06 mai 2011
’ai écrit un roman qui ne parlait pas de mon fils, puis quelqu’un d’autre, en s’inspirant d’un épisode de mon livre, a écrit une belle chanson qui s’avère avoir à mes yeux une signification bien plus personnelle que n’en a mon livre.
Commenter  J’apprécie          20
liratouva2liratouva2   06 mai 2011
e sais que, sans ces morceaux de musique, le travail d’écriture aurait été bien plus ardu. Alors merci, Marce et Butch. Sans vous, Rob n’aurait jamais couché avec une musicienne, et c’est lui qui en aurait été vraiment malheureux.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Nick Hornby (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nick Hornby
Banda annonce de Love, Nina (2016), mini-serie de la BBC. Adaptation du roman de Nick Hornby.
Dans la catégorie : ChansonVoir plus
>Musique dramatique>Musique profane>Chanson (331)
autres livres classés : Pop musicVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Pentaquiz : on recherche le cinquième terme

Afrique, Amérique, Asie, Europe, ...

Basson
le chien Dagobert
Le Deutéronome
Jean Valjean
New York
Océanie
Rimski-Korsakov
Russie

16 questions
377 lecteurs ont répondu
Thèmes : anatomie , bande dessinée , géographie , géopolitique , littérature , musique , société , sport , zoologieCréer un quiz sur ce livre