AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782811646073
168 pages
Éditeur : Pika Edition (28/08/2019)
4.18/5   59 notes
Résumé :
Miko vient de dire à Matsunaga qu'elle l'aimait. Elle se rattrape toutefois en trouvant une justification, ce qui les rassure tous les deux. Miko se vexe suite à des paroles dites par Matsunaga, elle décide de ne plus compter sur lui. Mais elle fait une indigestion après avoir refusé les conseils de son aîné. C'est Matsunaga qui finit par s'occuper d'elle.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
4,18

sur 59 notes
5
9 avis
4
7 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

florencem
  03 septembre 2019
Avec la déclaration de Miko à la fin du tome un, qui vient tout de même très rapidement, je me demandais comment la mangaka allait gérer les choses… Et, c'est plutôt bien fait, je l'avoue. Tout en gardant cette trame d'amourette d'adolescente, Keiko Iwashita poursuit son bout de chemin en alliant les petits tracas de tous les jours et les moments entre colocataires. On reste dans une ambiance bonne enfant, toute douce et mignonne tout plein.
Miko reste bien entendu au centre de toutes les petites aventures que l'on voit, même si ses colocataires sont présents. On arrive un petit peu à les connaître grâce à cela, mais ça reste encore très superflu. D'une part, c'est réaliste car je ne pense pas que l'adolescente les côtoie assez pour les connaître plus, mais d'un autre côté, j'aimerai quand même qu'ils soient plus exploités. Jun mis à part, cela va de soi. Il n'en reste pas moins que notre héroïne est adorable et que c'est un plaisir de la suivre. Son seul défaut est qu'elle a souvent besoin d'être sauvée. Et bien entendu, c'est Jun qui arrive à la rescousse quasiment à chaque fois.
Cela devient redondant, surtout dans ce tome deux. Mais, je tempère quand même car cela permet aussi de construire leur relation et de comprendre que Miko soit tombée si rapidement amoureuse. La complexité de la chose fait que de un, cette bienveillance peut porter à confusion, de deux, le fait que Miko se retrouve sans ses parents à un âge où on a encore besoin d'eux fausse ses sentiments. Il y a quelque chose entre nos deux héros, c'est indéniable, mais est-ce vraiment de l'amour ? Je ne serai absolument pas contre, mais en même temps, je me dis que ce serait chouette que cela ne soit qu'une erreur, et que plus tard, peut-être on en arrive à une réelle relation.
Je n'avais, de plus, pas tilté que Jun avait vingt-sept ans, soit dix ans de plus que Miko. Je le croyais beaucoup plus jeune. Et là, je me dis que même si le jeune homme a un côté très enfantin et pas tout à fait mature à certains moments, ce faussé pourrait être un obstacle. Encore une fois, comme je le disais dans le tome un, je serais curieuse de voir comment la mangaka gèrerait une telle situation vis-à-vis de sa culture. Je n'en serai toujours pas choquée, même avec cette prise de conscience, mais encore une fois, Miko est très jeune.
Ce second tome est toujours aussi charmant, et c'est un moment feelgood que j'apprécie énormément. La dernière scène nous laisse encore une fois sur un événement qui risque de tout bouleverser, mais je ne me fais pas trop de châteaux en Espagne…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Ewylyn
  09 mai 2021
Vous savez, la romance / le contemporain et moi, ça fait deux. Toutefois, je trouve toujours mon compte parmi les mangas, peut-être la forme graphique qui me permet d'avoir une pause douceur et mignonne. Ce qui est le cas avec mon coloc' d'enfer. Ce titre a quelque chose d'intriguant, de charmant, j'ai adoré l'ambiance qui s'y dégage et je suis restée conquise tout du long, enchaînant ainsi les deux premiers opus.
Miko est une lycéenne sympathique, un brin gaffeuse et pas toujours à l'aise avec les autres, elle fait de son mieux sans être parfaite pour autant, on la voit bougonner, se mettre en colère. Elle sait être attachante et adorable d'emblée de jeu et avec elle, j'ai adoré découvrir les colocataires d'une maison louée par son oncle. J'ai bien aimé Miko parce qu'elle se cherche, cherche sa place en tant que colocataire, elle apprend la vie en commun, à s'organiser, à se gérer seule. C'était hyper intéressant comme cheminement et façon de faire évoluer un personnage.
Les colocataires de Miko sont une joyeuse bande de cinq personnages aussi différents que formidables, aussi curieux qu'atypiques. Je n'en dirais pas plus pour vous laisser la découverte, mais aussi parce qu'en deux tomes, cela reste léger pour appréhender les petits secrets des uns et des autres. Toutefois, la mangaka a très envie de nous les dévoiler au fil des pages, j'ai appris de chouettes petites choses sur eux, sur leur personnalité, ça fait plaisir. J'adore Matsunaga, complètement hors du commun, aussi soucieux qu'il est soupe au lait, mais il n'est jamais méchant, ça me rappelle Kyo de Fruits Basket, c'est qu'il est un poil maladroit.
En tout cas, l'intrigue est une belle histoire que j'aime à nommer « tranche de vie », on y suit le quotidien des colocataires, de notre lycéenne, à travers des thèmes variés comme l'amour, le travail, la relation aux autres, la maturité, le passage à l'âge adulte, le lycée avec son lot d'examens, la famille. Tout n'est pas encore bien installé, j'ai encore de nombreuses interrogations sur les personnages, les sujets sont présents et pas encore exploités à fond. Cependant, c'est normal, nous avons deux tomes très bien construits, à la fois explicatifs sans être vides de contenus, les premiers noeuds du fil rouge se tisse autour de Miko et de Matsunaga. J'aime beaucoup cette ambiance douce, lumineuse et calme, ce rythme contemplatif avec beaucoup d'humour, humour travaillé et efficace, loin d'être lourd. le texte est chouette, les illustrations sont merveilleuses, soignées, les expressions sont bien faites, pareil pour le character design – chaque protagoniste est identifiable, c'est élégant et mignon. Bref, j'ai passé un très chouette moment avec ces deux premiers tomes, je suis curieuse d'en lire plus !
Lien : https://la-citadelle-d-ewyly..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
espacebouquinerie
  17 septembre 2021
Quel plaisir de retrouver cette histoire avec ses personnages ! L'histoire reprend tout de suite là où on l'avait laissée, pour notre plus grand plaisir parce qu'avec la fin du premier volume... On veut savoir la suite !!

Ce que j'ai aimé dans ce tome, c'est qu'on sentait que les thématiques, les sujets commençaient à être traités. On sentait que l'histoire commençait vraiment, le premier volume étant plus introductif. J'ai aussi aimé en apprendre plus sur Akane, dont on ne savait rien jusqu'à présent ; elle était très mystérieuse. 
Les dessins sont toujours superbes, j'aime les événements qui arrivent et qui rapprochent nos personnages. La fin est trop mignonne ! (le mot d'ordre pour cette histoire, c'est "mignon" haha !)
De plus, j'ai apprécié l'épisode spécial sur Sabako, la chatte de la colocation. C'était original et divertissant.
En somme, un volume tout aussi plaisant à lire que le premier, un brin plus sérieux à mon avis comme les sujets commencent à être traités ; j'ai donc trouvé qu'il y avait un peu moins d'humour, mais cela n'a en aucun cas impacté ma lecture. Ça reste très agréable et léger à lire.
Une lecture parfaite pour se mettre un baume au coeur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Tachan
  02 septembre 2019
Il y a 2 mois, j'avais presque eu un coup de coeur pour les débuts de cette série qui m'avait semblé avoir le petit truc en plus que je recherche dans les romances lycéennes. Malheureusement, ce deuxième tome a un peu douché mon enthousiasme. J'ai eu l'impression de retomber dans un titre que j'avais déjà lu : Dreamin' Sun et j'ai trouvé ça vraiment dommage.
En effet, ce tome s'ouvre sur la déclaration de l'héroïne à Matsunaga qui botte en touche et par la suite, tout s'axe là-dessus. On suit une Miko assez agaçante, très immature, alors que je l'imaginais toute autre. Elle passe son temps à soupirer après Matsunaga comme une gamine (oui, je sais, elle a l'âge...), ce qui accentue leur différence d'âge et me met mal à l'aise. du coup, ça rougit à tout va mais ça crée aussi des soucis aux autres. le pauvre Matsunaga, qui est plus vieux que dans mon souvenir (je ne pensais pas qu'il avait déjà 27 ans !) ne sait pas sur quel pied danser. Il s'occupe d'elle comme d'une petite soeur et en même temps, on voit bien qu'il est troublé. J'ai vraiment retrouvé la même dynamique qu'entre les héros de Dreamin' Sun, l'humour en moins, ce qui fait que j'ai trouvé ça très plat.
Ma plus grande déception vient de l'absence de rôle des autres colocs dans l'histoire. Ils sont plus un décor que des personnages actifs et c'est vraiment dommage parce que c'était pour moi l'élément qui apportait une autre coloration à l'histoire. Ici, avec leurs brèves apparitions dans l'histoire, ils ressemblent plus à des accessoires pour combler les vides de celle-ci, alors que j'aurais voulu qu'on commence à développer le background de chacun.
Bref, je suis fort déçue de la tournure que prend la série, qui tombe dans une routine simpliste et sans grande saveur, du moins sans une once d'originalité. La série part rejoindre ces consoeurs sympas à lire mais pas inoubliables.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
TheReadingBee
  13 septembre 2020
J'avais hâte de lire ce tome et maintenant c'est la suite que j'attends avec impatience. Si les personnages ne sont pas encore très développés, j'aime beaucoup l'ambiance de collocation et la position de "protégée" de Miiko.
Aucune ado ou ex-ado qui est passée par là ne pourra s'empêcher de s'identifier à Miiko, qui explore ses sentiments et les turpitudes de l'amour pour un individu plus âgé et hors d'atteinte.
C' est frais, léger, mignon. le crayon est agréable et les personnages attachants même si j'aimerais en savoir beaucoup plus sur chacun d'eux.
C'est vraiment une saga prometteuse !
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
florencemflorencem   02 septembre 2019
- Allez, mon petit Jun. Tu t'inquiètes trop pour elle. Les lycéennes sont plus matures que tu ne crois.
- Je sais, mais, il faut qu'on la protège tous ensemble.
Commenter  J’apprécie          111
MariloupMariloup   06 juillet 2021
_ Bah alors, Jun. Tu ne t'intéresse pas à notre adorable Miko, toi ?
_ Bien sûr que si.
_ En tant qu'homme, tu veux dire ?
_ Honnêtement, si j'avais moi aussi 17 ans, j'aurais peut-être tenté ma chance avec Miko. Mais là... comment dire.. j'ai l'impression de porter un regard de mère sur elle.
_ Un vrai parent poule, quoi.
_ Je te rappelle qu'on a dix ans d'écart. C'est normal que je m'inquiète.
_ Ah oui, c'est vrai que tu as 27 ans et Miko 17.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LadyNephtysLadyNephtys   14 octobre 2020
- Regardez la couverture de ce livre. Je l'ai dessinée grâce aux conseils de Miiko. Sans elle, je n'y serais pas arrivé. Elle travaille dur pour gérer son quotidien tout en m'apportant aussi ses conseils. Pour nous, Miiko fait désormais partie de la famille. Je voulais que vous sachiez combien elle se démène.
Commenter  J’apprécie          00
LadyNephtysLadyNephtys   14 octobre 2020
- Désolé de ne pas avoir été assez attentif avec toi. Je sais que tu te démènes, mais on ne peut pas toujours s'en sortir tout seul. Je te considère comme quelqu'un de ma famille. Tu peux te reposer sur moi.
Commenter  J’apprécie          00
creamy_et_ses_livrescreamy_et_ses_livres   21 février 2021
Aïe aïe aïe, je l’adore ! J’ai l’impression de découvrir ce que c’est que d’aller.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : colocationVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1050 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre