AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Keiko Iwashita (Autre)
EAN : 9782811654801
176 pages
Éditeur : Pika Edition (01/07/2020)
4.14/5   39 notes
Résumé :
Miko, lycéenne, vit en colocation et est amoureuse du plus âgé de ses occupants, le graphiste Matsunaga. En tête à tête à Nyakkyland, ils finissent même par passer la nuit dans la même chambre, et le cœur de Miko s'enflamme de plus belle. Puis, alors qu'elle prépare le festival de son lycée, Matsunaga lui révèle son passé avec sa professeure principale, Natsumi Kobayashi. Miko accuse le coup, mais Matsunaga accepte de venir au festival du lycée accompagné de Ryô…
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
4,14

sur 39 notes
5
7 avis
4
5 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

florencem
  08 juillet 2020
Encore un tome tout doux avec une touche de mélancolie, et qui fait également avancer un point qui nous intéresse tous : la "romance" entre Jun et Miko. le terme romance étant bien entre guillemets parce que pour l'instant, nous n'avons pas l'ombre d'une relation amoureuse, même si certains gestes de Jun penchent de ce côté-là. Mais il y a dans ce tome de Mon coloc d'enfer une début de prise de conscience, si l'on peut l'appeler ainsi. le prochain volume devrait être plutôt intéressant d'ailleurs. Je l'attends avec impatience.
Nous nous retrouvons à la fête du lycée de Miko où Jun et Ryo font leur apparition. Si ce dernier s'échappe rapidement, notre designer grognon, lui reste pour faire plaisir à Miko. Comme on peut s'y attendre, nous avons droit à des scènes attendrissantes et toute mignonnes. Jun se montre très protecteur, comme à son habitude, et certains y voient une attitude de "parent d'élèves"... Moui... Comment dire... Non... de petite ami jaloux, plutôt. Mais encore une fois, c'est un adulte de vingt-sept ans, et je pense que lui comme la professeur principale de Miko cherchent à cacher cela derrière une situation plus "convenable". Bien que franchement, je ne vois pas Jun profiter de Miko, même s'ils sortaient réellement ensemble. C'est quelqu'un d'intègre et de protecteur, et cela se voit clairement. Les deux héros ont d'ailleurs une conversation concernant l'âge dans un couple. Une perche tendue que Miko attrape sans hésitation. Jun lui se montre plus sur la réserve, mais pointe aussi du doigt que notre jeune héroïne va bientôt avoir dix-huit ans et quitter le lycée dans un an (une éternité pour la jeune fille).
On en arrive à un point où il y a tellement d'indices qui prouvent que Jun est amoureux de Miko qu'on a envie de lui crier dessus ! Et en même temps... tout cela le perturbe. C'est une attitude encore une fois raisonnable et naturelle, sans compter que vu leur situation, il est clairement possible que ses sentiments ne soient au final pas amoureux mais seulement protecteurs. Bien que j'ai du mal à y croire à 100%. Mais j'aime beaucoup le choix de la mangaka d'installer ce doute. Miko ne le vit pas mal au final, et cela permet vraiment de voir se construire cette relation de façon plus "crédible" dans le sens où encore une fois, nous parlons d'une lycéenne et d'un adulte.
Le départ d'un des membres de la colocation va aussi mettre en avant des sentiments. Là encore, Keiko Iwashita nous montre aussi une part de réalité. Les colocataires sont destinés à partir à un moment où à un autre, car leurs vies évoluent et changent. Miko est très bouleversée vis-à-vis de cela. Perdre un membre de sa nouvelle famille est triste, mais elle projette aussi sur Jun. Et elle devient émotionnelle notre petit bout de femme. J'en avais presque les larmes aux yeux. c'était touchant, mais aussi une leçon de vie. Et également, un point culminant pour le manga selon moi, car un troisième luron fait son apparition dans notre "romance". Un parti plus accessible pour Miko et qui, elle le découvre, fait aussi battre son coeur. Alors, je ne suis pas fan des triangles amoureux, mais clairement ici, cela va potentiellement faire bouger les choses, et c'est l'élément déclencheur que j'attendais avec impatience.
La fin nous laisse sur un Jun interdit qui voit son petit monde bouleversé par une répartie bien placée. Sadique de la part de l'auteur, mais absolument parfait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
espacebouquinerie
  01 octobre 2021
Je passe toujours un bon moment avec ce manga, mais ce tome-ci est celui pour le moment que j'ai un peu moins aimé. Il s'agit d'un tome je dirais de transition. L'histoire prend un nouveau tournant, alors cet opus introduit cette nouvelle tournure.
Il y a dans ce tome une situation embarrassante pour Matsunaga et Ryô qui m'a trop fait rire. C'était drôle de les voir déconcertés par la situation. On sent aussi qu'un vrai lien unit les membres de la coloc', c'était vraiment beau et touchant à voir. Ce tome parle entre autres du mouvement qui s'opère dans une colocation. Des gens partent, d'autres arrivent, et parfois c'est difficile, parce qu'on s'attache aux gens avec qui on habite durant un certain temps. Il se concentre aussi sur un événement joyeux et c'était touchant de voir tous les personnages ensemble et de voir le lien qui les unit.
Cela fait quelques tomes qu'on apprend à connaître Ryô petit à petit et ici je l'ai beaucoup apprécié, c'était trop mignon !! Je l'aime de plus en plus. Sinon, comme je le disais, l'histoire prend un nouveau tournant, et j'ai hâte de poursuivre ma lecture ! Ce tome se termine sur du suspens, on veut absolument savoir la suite ! Enfin, Sabako était drôle dans cet opus. On ne la voit pas beaucoup et ce n'est qu'une chatte, mais je l'ai trouvé trop mignonne et drôle ! 
Bref, même si j'ai un peu moins apprécié ce tome parce que je trouvais qu'il ne se passait pas grand-chose, il reste que j'ai passé un agréable moment comme toujours et j'ai aimé la tournure que prend l'histoire, on sent que les choses vont se mettre à bouger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TheReadingBee
  05 mars 2021
Un très joli tome, ça commence enfin à bouger sans la coloc, tant au niveau des sentiments que des événements. Dommage qu'Akane Hattori s'en aille parce que c'était un personnage encore en développement, on ne sait toujours pas grand chose d'elle à ce stade mais c'est un beau tome, toujours aussi agréable à lire. La fin laisse supposer une possible rivalité amoureuse assez intéressante. Hâte de voir ce que ça va donner !
Commenter  J’apprécie          70
Tachan
  21 juillet 2020
Je suis toujours un peu embêter pour parler de Mon coloc d'enfer car j'ai beau dire, j'ai du mal à me détacher de ce que je pensais trouver ici et que j'ai du mal à retrouver. Sauf que pour une fois, ce tome va me faire mentir. Je voulais des histoires de collocation, je vais en avoir !
Les premiers chapitres n'avaient rien pour me réjouir... Voir Matsunaga rejoindre Miko au festival de son lycée était cliché au possible et n'a en plus pas permis une grosse évolution de l'histoire, si ce n'est que ces derniers réalisent encore plus leur différence d'âge et ce que ça implique, ce qui fait un brin répétitif. D'ailleurs, pour une fois, ce n'est pas leur couple en devenir qui au coeur de l'histoire cette fois et quel soulagement !
Non, l'autrice décide de s'attarder sur un personnage plutôt annexe jusqu'à présent : Hattori. Avec elle, nous allons vivre le premier départ de la coloc' car contre toute attente celle-ci a reçu une proposition qu'elle ne peut refuser et qui l'oblige à quitter tout ce petit monde. C'est l'occasion grâce à cela de vivre toutes une série de scènes pleine d'émotions où ses amis vont lui souhaiter bon vent. On assiste ainsi à une belle démonstration d'amitié grâce aux relations qui se sont nouées pendant la coloc' et c'est assez chouette à vivre. C'est pour ce genre de moment que j'ai commencé la série.
Et puis, cerise sur le gâteau, alors que je ne suis pas du tout fan du genre habituellement, j'ai aimé voir poindre en fin de tome, le triangle amoureux qui s'annonçait déjà en douceur depuis quelques temps et qui semble devenir plus concret. J'espère qu'avec ce rebondissement, les choses vont enfin bouger, parce que j'en ai clairement assez des ronds de jambes de chacun, 6 tomes à se tourner autour pour un tel résultat, je dis non. Maintenant il faut avancer ou passer à autre chose, et l'autre option qui est proposée ici n'est pas pour me déplaire.
Un tome en demi-teinte donc, avec une romance principale qui m'agace encore une fois, mais un beau développement autour de la coloc, idée à creuser un peu plus à mon goût
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pommerouge
  10 juillet 2020
Je remercie les Éditions Pika pour cette lecture. Mon coloc' d'enfer c'est clairement ma petite bible Shojo à moi. J'avais si hâte de lire cette suite. Autant vous dire que j'ai sauté de joie quand je l'ai reçu !
Miko a un festival au lycée. Matsunaga décide de venir, accompagné de Ryô, afin d'éviter d'être seul. Dans ce tome, pas mal de choses vont changer. Autant au niveau de la colocation, que par rapport aux sentiments de certains personnages…
On voit clairement qu'il y a quelque chose d'étrange qui se passe avec Ryô depuis le dernier tome et j'apprécie ça. C'est intéressant et mignon à découvrir. Surtout qu'il n'y a pas de compétition malsaine (enfin pas pour l'instant), juste des gestes, des actes mignons, qui nous donnent de quoi faire pour notre petite imagination bien fertile ! 😉
Autant vous dire, je me demande comment la mangaka fait pour que chaque tome soit à chaque fois un nouveau coup de coeur. Il y a toujours des scènes qui me font rire. D'autres qui me font crier comme une adolescente prépubère. Ou encore, des scènes qui me rendent folle.
En plus, Keiko Iwashita a le don de faire toujours des fins de tomes très prenants. Qui nous fait regretter de devoir attendre pour que la suite sorte 😭 !
En bref, un sixième tome toujours aussi bon. Mon coloc' d'enfer est vraiment un de mes Shojo préférée. À chaque fois, ce manga me fait ressentir une multitude de sentiments et me met dans un état de bien-être vraiment plaisant. C'est vraiment de plus en plus dur à chaque fois de devoir attendre la suite ^^'.
Lien : https://lapommequirougit.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
MangaNews   20 novembre 2020
Un vent de fraicheur souffle dans les pages de ce shôjo qui vous mettra en émoi comme une douce brise de printemps.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
florencemflorencem   06 juillet 2020
Quelque part, je pensais qu’on resterait tous ensemble. Qu’on se retrouverait sur la terrasse, qu’on regarderait des matchs de foot et que l’an prochain aussi, on ferait des feux d’artifice. Pourtant, je suis censée savoir qu’une coloc, ça ne dure pas éternellement.
Commenter  J’apprécie          80
pommerougepommerouge   08 juillet 2020
Tu pourras toujours te servir de moi... Si ça peut te permettre d'avoir le sourire devant l'homme que tu aimes.
Commenter  J’apprécie          10
creamy_et_ses_livrescreamy_et_ses_livres   22 février 2021
- Alors, À ton tour… Qu’est-ce que tu penses des hommes plus vieux que toi… Miiko ?
Commenter  J’apprécie          00
lectiolelectiole   06 décembre 2020
Parce que si tu te sens fragile... j'ai envie d'être là pour toi.
Commenter  J’apprécie          00
lectiolelectiole   06 décembre 2020
Les galères ça se partage.
Surtout quand on vit ensemble.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : colocationVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1050 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

.. ..