AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791031204116
Éditeur : Editions Ateliers Henry Dougier (01/03/2018)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Philippe Aubert a 37 ans. Handicapé de naissance il est invalide moteur cérébral athétosique. Mais pour lui ce ne sont que des mots, pas sa vie, pas la vie. Au travers ce livre, il raconte les différents combats qu'il a menés contre les institutions qu'elles soient scolaires ou spécialisées, les rencontres bonnes ou mauvaises, les voyages, les études, les amis, les sorties... La vie. De moi, on ne comprend de prime abord que le rire - je n'en suis pas avare - et, po... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
eugeneac
  10 mars 2018
Ne dites pas à Philipe Aubert qu'il n'est qu'un invalide moteur cérébral athétosique. C'est tout le propos de son livre. Dès son plus jeune âge Philippe a refusé la vie banale que l'on réserve trop souvent aux personnes profondément handicapées. Sans nier ni minimiser le fait qu'il dépend de quelqu'un pour le moindre petit geste, Philippe Aubert a toujours voulu rester acteur de son existence.
A travers le récit de sa vie (il a 37 ans quand il l'écrit) le lecteur prend conscience des obstacles auxquels il est constamment confronté car pour beaucoup de gens sa place est dans une maison d'accueil ou dans une institution. Mais Philippe se bat contre ses apriori pour qu'on le reconnaisse comme une personne ayant les mêmes désirs que quelqu'un considéré comme "normal". Il aspire, donc, à une vie professionnelle, intellectuelle mais aussi sociale.
Sa vie est, dès lors, jalonnée de freins car une personne handicapée ne sort pas le soir, ne fait pas d'études. le manque de moyens financiers est souvent la réponse qu'il reçoit à toute demande d'aide. Mais pour Philippe ce n'est qu'un prétexte. Il utilise son handicap non pas comme un frein mais comme une force. Grâce au soutien de sa famille, d'amis, de certains pédagogues et éducateurs qui ont cru en lui il obtient son bac et un diplôme universitaire. Il a mené, entre autre, des missions de solidarité internationale en Chine et au Brésil.
De retour en France, Philippe poursuit la mission qu'il s'est donnée : l'intégration de la personne handicapée dans le monde professionnel. Il a su s'entourer de bons collaborateurs. Leur association est généralement bien accueillie au sein des entreprises et commence à porter ses fruits.
Son histoire, Philippe ne la raconte pas pour qu'on l'admire, ni pour qu'on le prenne comme modèle. Il veut, surtout, rendre ce qu'on lui a donné en essayant de faire bouger les choses, d'être une voie à suivre pour que, à l'avenir, les personnes handicapées puissent être reconnues comme tout autre personne et pouvoir, ainsi, faire de leurs différences une richesse.
Cette "rage d'exister" est une bouffée d'espoir et d'encouragement pour ceux qui sont, encore trop souvent, mis à l'écart.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
augustinchartier
  17 mars 2018
Philippe Aubert est un jeune homme de 37 ans qui comme tout un chacun aspire à vivre normalement. « Que voulez-vous de plus ? » pourrait-on dire ! Mais ce jeune homme bien que très actif intellectuellement – il a notamment écrit ce livre – est aussi invalide moteur cérébral athétosique soit comme il le dit lui-même : « En d'autres termes, je suis rivé à un fauteuil et ai besoin d'aide pour le moindre geste de la vie quotidienne. » p.13.
Dans cet ouvrage, Philippe relate son parcours et comment malgré les difficultés que les personnes ont à comprendre son mode d'expression, il a su avec des amis, sa famille et des éducateurs mettre en place un mode de communication. Cet effort est donc bilatéral : son interlocuteur devant être attentif et lui-même bien sûr également.
L'auteur nous raconte donc son combat souvent quotidien pour changer ce qu'il appelle l'handification c'est-à-dire selon ses propres mots : « lorsque le regard des autres retient exclusivement votre handicap, il vous prive de la possibilité de vous percevoir vous-même autrement. » p.34
Même si j'ai trouvé le milieu du livre plutôt long car Philippe rentre dans les détails de son combat, j'ai réussi à percevoir les enjeux d'un tel livre : réveiller chez tous la conscience que le handicap ne récapitule pas la personne. En effet on comprend au fil des pages combien notre regard, notre attitude doit être changée, combien les relations (famille, amis, camarades, …) que nous tissons avec des personnes handicapées sont importantes pour elles (même si j'en étais déjà persuadé). J'ajouterai aux prises de consciences le fait que nous ne savons pas assez nous adapter et voir en tout homme à la fois une valeur propre et un avenir personnel.
Je vous encourage à lire cet ouvrage qui tout en parlant de sa vie montre aussi comment Philippe a pu sortir de périodes de découragement, je vous laisse découvrir cette clé de sa vie dans votre lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Sophie Jacolin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Jacolin
Rencontre avec Philippe Aubert, Sophie Jacolin et Jackson Sintina à l'occasion de la sortie du livre Rage d'exister aux ateliers henry dougier
autres livres classés : récits de vieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
633 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre