AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Lowenael (Autre)
EAN : 978B088F39J9N
404 pages
Éditeur : (09/05/2020)

Note moyenne : 4.71/5 (sur 24 notes)
Résumé :
1910
Après des années d'un mariage désastreux, Lady Eleanor Grant est enfin libre de mener sa vie comme elle l'entend. Grande amatrice d'égyptologie, elle décide de se rendre dans ce pays qu'elle a si souvent fantasmé, l'Egypte. Là-bas, elle va faire la connaissance de Karl Schaffenberg, un éminent professeur allemand. A eux deux, ils décryptent de vieux parchemins, trouvés dans la tombe d'un Grand Prêtre, qui leur révèlent une fantastique découverte : une no... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
LightandSmell
  29 juin 2020
J. James m'a complètement charmée grâce à un imaginaire riche et une magnifique plume aussi fluide qu'immersive. Les mots sont couchés avec élégance sur le papier, les phases narratives alternent avec des dialogues vifs et percutants, les descriptions précises et imagées vous font voyager, vous donnent l'impression de fouler le sable du désert et de visiter l'Égypte, un pays à l'aura mystérieuse et à l'histoire fascinante. Lire ce roman, c'est une expérience à part entière, c'est se plonger dans une aventure trépidante auprès de personnages attachants et tellement vivants !
En plus d'être très réalistes, les protagonistes, et plus particulièrement Eleanor dont la psychologie a été remarquablement travaillée, prennent corps et vie sous nos yeux de manière éclatante. Durant ma lecture, la frontière entre fiction et réalité s'est régulièrement estompée me donnant le sentiment de vivre moi-même les aventures d'Eleanor ou, du moins, de suivre de près les tribulations d'une amie ou d'une femme ayant réellement existé. La capacité de l'autrice à nous immerger dans son histoire sans réserve et l'attachement quasi immédiat qu'elle nous fait éprouver pour Eleanor apportent une dimension forte et enivrante au récit que j'ai lu d'une traite, ne faisant que quelques pauses pour reposer mes yeux. Ce sera d'ailleurs là le seul défaut du roman, une police d'écriture un peu trop petite pour la myope que je suis.
Eleanor n'est pas invulnérable, mais elle n'en demeure pas moins une femme haute en couleur, courageuse, pugnace et intelligente qu'il est impossible de ne pas admirer et d'ériger en modèle. Issue d'un milieu aisé, cela ne l'empêchera pas de vivre le drame d'un mariage forcé, son père l'ayant vendue (appelons un chat un chat) pour éponger ses dettes auprès d'un homme violent qui, des années durant, lui fera vivre un véritable enfer. Résistant à la violence morale et psychologique de son époux, elle pourra heureusement prendre sa revanche des années plus tard. Libérée du joug de son bourreau, la jeune femme sera enfin libre de voyager en Égypte afin de s'adonner à sa passion de l'archéologie et de l'Égypte ancienne. Un voyage qui ne se fera pas sans un pincement au coeur à l'idée de quitter un homme d'affaires séducteur, et accessoirement amant passionné d'une nuit, Warren Crowley.
20200628_183826-1-1.jpg
Le début du roman m'a donné le sentiment de lire une très bonne romance historique, mais à partir du moment où Eleanor part pour l'Égypte, l'histoire prend un tout autre tournant. La jeune femme devra faire face au mépris et au paternalisme des archéologues sur place souvent moins compétents qu'elle, mais très fiers de leur chromosome Y. Elle fera néanmoins la connaissance du professeur allemand Karl Schaffenberg, bien plus intelligent que ses confrères, avec lequel elle travaillera afin de décrypter des papyrus codés retrouvés dans la tombe d'un Grand Prêtre.
Après un travail acharné, Eleanor fera alors une découverte surprenante et d'une valeur inestimable : l'existence d'une reine égyptienne, Nitetis, qui a purement et simplement été effacée de l'Histoire ! Devant l'importance de la découverte qui remet en cause l'ordre dynastique des pharaons, nos deux compères et complices partent à la recherche de son tombeau. Mais avant, ils vont devoir convaincre le propriétaire des terres où il est potentiellement situé de les autoriser à lancer des fouilles archéologiques. Et voilà comment la route d'Eleanor va de nouveau croiser celle du très attirant, mais agaçant, Warren Crowley.
J'ai adoré suivre les trois personnages dans cette aventure, le trio fonctionnant à merveille et se révélant très complémentaire. le professeur m'a touchée par son optimisme contagieux, son enthousiasme presque enfantin, sa gentillesse, sa bienveillance, son ouverture d'esprit en ce début de XXᵉ siècle où les femmes sont encore infantilisées, et sa sincère amitié pour Eleanor avec laquelle il a noué une réelle complicité.
20200628_183741-1-1.jpg
Crowley est, quant à lui, l'image du bad boy, version chic et glamour : charmant, beau parleur, sans attache ni envie d'en nouer, aimant les plaisirs de la chair, riche et doué pour les affaires, alternant entre la goujaterie la plus infâme et la prévenance la plus totale… Si l'image est un peu stéréotypée, l'autrice a su insuffler au personnage un supplément d'âme et de mystère qui le rend très attirant au plus grand désespoir d'Eleanor qui aimerait garder ses distances avec ce dernier afin de préserver son coeur. En plus de la touche de charme et de romance qu'il apporte à l'intrigue, Crowley saura aussi se montrer fort utile durant l'expédition et les fouilles qui se révéleront bien plus dangereuses que prévu.
Entre les dangers inhérents à tout voyage et à des fouilles archéologiques, un ennemi mystérieux bien décidé à arrêter Eleanor, des rêves étranges qui épuisent et déstabilisent la jeune femme, et des pièges retors inventés par un Grand Prêtre bien décidé à ce que l'existence de son ancienne reine ne soit jamais dévoilée, nos amis n'auront pas le temps de s'ennuyer. Ils devront ainsi affronter des situations inattendues qui mettront leurs nerfs à rude épreuve et pourraient faire vaciller toutes leurs certitudes…
La partie consacrée à l'exploration du tombeau m'a fascinée, l'autrice ayant particulièrement soigné ce passage que j'ai trouvé plus que réaliste. On a l'impression d'être devant un épisode d'Indiana Jones, avec cette part de mystère et d'action qui rend l'expérience aussi angoissante que palpitante ! Attendez-vous donc à trembler et à être tenus en éveil par une rencontre inattendue, dangereuse, mais également très émouvante…
Bien que peu présent dans le récit, ou du moins pas assez à mon goût, le très flegmatique majordome d'Eleanor, Bridges, m'a fait forte impression. Présence rassurante et fidèle, cet homme se révélera plein de ressources, en plus d'être d'une totale dévotion envers sa lady. L'autrice laisse encore planer beaucoup de mystère autour de ce dernier et de son passé que l'on sent mouvementé… J'ai donc hâte d'en apprendre plus dans la suite de la série, La première reine étant le premier tome d'une série de quatre tomes, chacun organisé autour d'une aventure indépendante.
En plus d'une plume fluide, élégante et très immersive et de personnages auxquels on s'attache irrémédiablement, j'ai apprécié les thématiques soulevées tout au long du récit : les mariages forcés et la misogynie en ce début de XXᵉ siècle, la difficulté pour une femme de se faire entendre dans un milieu de l'archéologie dominé par les hommes, le révoltant paternalisme des Occidentaux qui n'hésitent pas à piller le patrimoine d'autres pays, la difficulté de concilier l'envie de mettre à jour le passé d'un pays et sa souveraineté, la méfiance que les femmes de caractère et de pouvoir ont toujours eu tendance à susciter…
À cet égard, on ne pourra qu'être ému par le destin tragique de Nitetis et révolté par la trahison abjecte de son Grand Prêtre aveuglé par ses nombreux a priori, notamment sur les femmes. L'histoire de cette reine oubliée, que l'on découvre au compte-gouttes, s'est révélée passionnante et émouvante. J'aurais d'ailleurs adoré en apprendre bien plus sur ce personnage qui a tout sacrifié pour son pays sans n'avoir jamais rien obtenu en retour si ce n'est méfiance et oubli… Elle aura au moins connu, durant sa courte existence, l'affection sincère de son père, mais aussi l'amour d'un homme qui a su voir en elle la femme qu'elle était.
L'objet livre mérite également toute notre attention : de la superbe couverture avec des reliefs en passant par la quinzaine d'illustrations de Lowenael agrémentant le récit, ce roman est un enchantement des yeux. Petit détail qui fait toute la différence : le livre dispose de grandes marges, ce qui permet de le lire sans craindre d'en casser le dos.
En conclusion, si vous aimez les aventures avec un grand A et êtes fascinés par l'aura de mystère entourant l'Égypte, son histoire et ses trésors, ce premier tome d'une série riche en promesses devrait vous plaire. D'une plume fluide, élégante et immersive, J. James captive ses lecteurs pour les plonger dans un récit palpitant porté par un trio complémentaire dont les interactions sonnent aussi vraies que justes. Émotions, mystère, action, dépaysement et révélations attendent les lecteurs qui oseront se lancer dans cette aventure mélangeant avec brio bribes du passé, amitié et amour, le tout auréolé d'une pointe de fantastique.
Les tribulations de Lady Eleanor ou quand la passion et la détermination d'une lady rencontrent l'érudition d'un professeur et l'espièglerie d'un séducteur…
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Tachan
  18 août 2020
Je ne lis pas beaucoup de titre auto-édité, mais quand je vois plusieurs copines blogueuses parler en bien d'un titre, comme c'est le cas ici, je me dis qu'il faut que moi aussi je me penche dessus. Alors merci à Julie James d'avoir gentiment accepté de m'envoyer son premier roman ! Avec des thèmes comme l'Angleterre victorienne et l'Égypte des Pharaons, il avait tout pour me plaire et je me suis régalée !
Je tiens d'abord à souligner que si je lis peu de titres auto-édités, c'est parce que je trouve souvent la plume inaboutie et que du coup ça me freine dans mon appréciation de l'univers à découvrir. Ici, ce n'est absolument pas le cas. Alors que c'est le premier roman de l'autrice et qu'elle n'a eu l'aide d'aucune structure éditoriale, j'ai trouvé qu'elle écrivait aussi bien que ceux publiés chez des éditeurs confirmés. Chapeau !
Après cette première appréhension levée, je pouvais donc me plonger avec délices dans les aventures de notre jeune aventurière. Lady Eleanor a été mariée trop jeune et contre sa volonté à un vieux barbon ignoble avec elle. A la mort de celui-ci, elle est donc enfin libre et elle va en profiter pour vivre pleinement sa passion pour l'Égypte ancienne, en se rendant dans ce pays qu'elle affectionne tant. Là-bas, par le plus grand des hasards, ses talents de traductrice vont l'impliquer dans l'une des plus grandes découvertes jamais faites, celle de la première Reine d'Égypte.
J'ai beaucoup aimé l'ensemble de ma lecture. J'ai trouvé celle-ci bien écrite comme je l'ai déjà évoqué, mais surtout l'autrice a parfaitement digéré ses influences, aussi bien en romance victorienne, qu'en récit d'aventure et en fantastique. Cela donne une histoire passionnante à suivre, qui alterne différents temps et moments qui ont de quoi titiller la curiosité du lecteur. Cependant, je dois reconnaitre que j'ai trouvé la première partie consacrée à l'émancipation de l'héroïne un peu longue et qu'il me tardait de plonger dans l'aventure égyptienne promise.
L'histoire commence donc comme un récit qui aurait pu être tout droit tiré de la collection Aventures et Passions que j'affectionne tant chez J'ai Lu. On y suit la jeune Eleanor qui contracte un mariage d'intérêt, voire même, allons plus loin, un mariage arrangé dans le cadre duquel elle a été vendue pour éponger les dettes de son père. Abject ! L'autrice réutilise ici à merveille les codes de la romance victorienne avec une héroïne malmenée par la vie. On retrouve Eleanor des années plus tard, alors que son mari est devenu impotent suite à un accident. Elle décide de se venger en vendant l'ensemble de ses biens aliénables pour une bouchée de pain et rencontre dans ce cadre le charmant Mr Crowley. Ils sont de suite comme chien et chat, le coureur qu'il est s'amusant à lui faire du charme, tandis qu'elle garde la tête froide pendant qu'en cachette son coeur bat la chamade. Si j'ai trouvé la romance amusante, j'ai trouvé cette partie un peu longuette pour entamer un roman qui me promettait une aventure toute autre. du coup, je n'ai pas pleinement savourer les débuts des amours d'Eleanor et Warren.
Ce que j'attendais vraiment, c'était l'aventure égyptienne promise, qui est venue dans un second temps et qui, là, a vraiment tenu toutes ses promesses. Les péripéties que va vivre Eleanor sont un savant mélange d'Indiana Jones et du Roman de la Momie. C'est mouvementé, perturbant et révoltant en même temps. Eleanor va se retrouver impliquée dans la découverte de l'existence d'une Reine d'Égypte oubliée, effacée de l'Histoire : Nitetis, et elle va vouloir tout faire pour lui rendre son rang. Elle commence par déchiffrer un texte écrit par son Grand Prêtre qui pense pis que pendre sur elle. Puis, elle part à la recherche de sa présupposée tombe qui se trouve, le hasard ait bien les choses, sur les terres que Mr Crowley, encore lui, vient juste d'acheter. Ensemble, avec le professeur, qui l'avait introduite à ce mystère, ils vont partir sur les traces de Nitetis.
C'est vraiment une aventure singulière et passionnante. L'autrice a eu la bonne idée de greffer la romance entre Crowley et Eleanor à l'aventure, ce qui pimente allègrement le voyage. Une fois notre aventurière lancée, plus rien ne peut l'arrêter et tel Indiana Jones dans L Arche perdue, elle va surmonter tous les pièges qui se présentent à elle et il y en aura. On est vraiment dans une belle ambiance égyptienne, de recherche et découverte de tombeaux/trésors avec tout ce que cela implique d'aventure, rebondissement, pièges et trahisons. L'autrice a ajouté une petite touche fantastique bienvenue pour agrémenter l'histoire et j'ai adoré cela. Julie James alterne les moments présents avec le récit du passé de Nitetis, au début selon un schéma que je trouvais un peu figé mais qui heureusement évolue au fil des chapitres. du coup, on se retrouve avec une aventure sans temps mort où Eleanor vogue d'une surprise à l'autre pour accomplir son rêve et sa mission.
La force de l'autrice, en plus de cette aventure palpitante qu'elle met en scène, c'est de s'en servir pour développer des thèmes forts et actuels comme les droits de la femme à disposer d'elles-mêmes, d'aimer qui et comme elles veulent, à avoir un métier et à être reconnues pour leurs talents, mais pas que. Elle évoque aussi l'exploitation de certains territoires par les Occidentaux qui n'hésitent pas à piller leurs richesses et exploiter leurs habitants, avec le cas d'école de tombeaux égyptiens. C'est connu mais une piqûre de rappel fait toujours du bien ! Et en plus, ce n'est pas du tout traité de façon lourde, c'est parfaitement intégré au récit.
En ce qui concerne les personnages, un élément toujours important pour moi, car ce sont souvent eux qui me permettent d'aimer un récit, ici, Julie James est parvenue très vite à me les rendre attachants. J'ai beaucoup aimé la force de caractère de l'héroïne, Eleanor, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, sait défier le patriarcat de manière intelligente et sans renier sa féminité. C'est une femme comme je les ai aime : intelligente, forte et fragile à la fois, drôle aussi et avec du répondant. Partageant sa passion pour l'Egypte, elle ne pouvait que me plaire. A ses côtés, j'ai adoré découvrir le charismatique Warren Crowley, homme d'affaires terriblement séduisant et qui le sait. Il enchaîne les aventures sans vouloir s'engager mais quand il rencontre Eleanor c'est une toute autre histoire, sauf qu'il semble lutter contre ses sentiments. du coup, il passe son temps à la chercher, à la titiller, à la faire enrager, ce qui donne lieu à de jolies passes d'armes. C'est un homme honnête également, qui a des principes auxquels il se tient, un homme qui semble d'être fait tout seul et en tirer une force certaine. Il gagne à être connu. Pour finir ce trio il y a le gentil professeur Schaeffenberg, que je me représente comme un gentil papi. J'ai aimé voir avec lui un homme de science du début XXe qui n'a pas peur de reconnaitre et diffuser le mérite d'une collègue femme. Enfin, même si on le voit peu, je suis également tombée sous le charme du majordome d'Eleanor, Bridges, qui est un peu le père qu'elle n'a jamais eu, prêt à tout pour elle. J'espère qu'on le reverra plus. En tout cas, toute cette fine équipe m'a vraiment plu et les personnages plus secondaires, tels que les aristocrates anglais, le gratin du Caire, les employés égyptiens, sont également très bien écrits et ceci même si beaucoup représentent un certain archétype.
Je conclurai cet avis par un dernier élément que je souhaitais porter à votre connaissance, les dessins en noir et blancs signés Lowenael, qui ponctuent le récit. J'ai été agréablement surprise de les trouver et ils ont été un vrai plus moi. J'aimerais bien qu'il y ait plus d'oeuvres romanesques illustrées comme ça. Les descriptions de l'autrice étaient déjà suffisantes pour se faire une idée des personnages mais là, ça a vraiment permis de les voir prendre vie, et en plus le trait de l'illustratrice n'est pas pour me déplaire. Il vous suffit de voir les belles couvertures ci-dessus pour vous faire une idée.
Cette lecture a donc été une franche réussite pour moi. Je me doutais bien que j'allais passer un bon moment mais je ne pensais pas aimer autant les personnages et vivre une aventure aussi captivante. J'avoue que si le début n'avait pas été si longuet à mon goût, je parlerais sûrement ici de coup de coeur. En attendant, pour un roman auto-édité, donc non passé par la case éditeur pour "polir" le récit, on est sur du très haut niveau. Bravo à Julie James, elle vient de gagner une nouvelle lectrice et j'ai très hâte de poursuivre l'aventure avec le tome 2 : La Malédiction de Nectanébo.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
enairolf
  04 juillet 2020
C'est un énorme coup de coeur que je vous présente aujourd'hui! Déjà je teins à remercier l'auteure pour m'avoir accorder sa confiance et pour l'envoi de son roman. Rien que le résumé m'a clairement mis l'eau à la bouche. Je vous en ai déjà parler mais vous savez que j'adore touts les romans qui traitent de l'Histoire. Je suis une grande passionnée de toutes les mythologies qui existent. Je trouve ce sujet fascinant. Et je dois avouer que je n'ai jamais lu un roman qui traite de la mythologie égyptienne! Quelle joie d'en avoir un entre les mains! La couverture est vraiment très belle. Les dorures apportent le petit truc en plus qui fait toute la différence. On a beau dire mais la couverture est importante. Et ici elle est vraiment magnifique.
Ce roman fut, comme je vous le dis juste au dessus, un véritable coup de coeur. le genre d'énorme coup de coeur qui vous reste en mémoire pendant très longtemps! C'est bien simple, tout m'a plu dans ce roman. Absolument tout! L'écriture, l'histoire, les personnages, le décor et compagnie. Vraiment tout! J'avais vraiment très hâte de vous parler de ce roman tant je l'ai aimé. A mon avis la chronique va être terriblement longue parce que j'en ai des choses à dire je peux vous le dire!
On va d'abord parler de l'écriture. C'est une plume que je ne connaissais pas et que j'ai adoré découvrir. Elle est tellement agréable à lire! C'est terriblement addictif, c'est hyper fluide et ça se lit vraiment très bien. La police d'écriture est vraiment petite et pourtant je n'ai pas vu les pages défiler. Je l'ai lu incroyablement vite mais j'aurais pu lire encore et encore des centaines de pages tant j'ai été prise dans l'histoire. Elle nous offre une histoire complètement dingue à suivre, une aventure palpitante et passionnante avec une intrigue bien ficelée et très cohérente.
Les personnages ah parlons en d'eux! Tout d'abord celui de Lady Eleanor. J'ai adoré son personnage, gros coup de coeur pour elle. Malgré la condition de la femme dans les années 1900, elle n'en a que faire et reste fidèle à elle même. Elle fait tout ce qu'une femme de cette époque n'est pas censé faire. Elle sait tirer au pistolet, elle s'occupe d'affaires, elle est égyptologue (non reconnue malheureusement étant donné qu'elle est une femme). J'ai vraiment beaucoup aimé son caractère, elle ne se laisse pas faire et sait ce qu'elle veut et surtout ce qu'elle ne veut pas! On ressent parfaitement bien sa passion pour l'Egypte! et en quelque sorte elle nous la transmet et ça j'ai adoré, vraiment. C'est une femme incroyablement courageuse, le mariage qu'elle a eu ne l'a clairement pas épargné mais elle a su en tirer une force qui l'a endurci et qui fait qu'elle est devenue la femme qu'elle est aujourd'hui.
Warren Crowley, gros coup de coeur aussi pour lui. Je ne sais pas pourquoi, mais dès sa première apparition je suis tombée (comme toutes les femmes d'ailleurs) sous son charme! C'est un personnage très intéressant à découvrir. Un vrai Casanova qui fait tomber toutes les filles à ses pieds. Il ne veut pas se poser et profite donc de son charme invincible et fait craquer tout le monde. Même Eleanor finit par céder.. J'ai d'ailleurs beaucoup aimer le duo entre lui et Eleanor. J'ai adoré voir leur relation évoluer au fil des chapitres. Et très vite, on sent un lien fort qui finit par les unir tous les deux. C'est vraiment un de mes personnages préférés. Enfin jusqu'à ce qu'il fasse quelque chose d'horrible à la fin! D'ailleurs j'attends le second tome avec impatience et j'espère qu'il aura de bonnes excuses à nous fournir!
J'ai beaucoup aime le personnage de Bridge également, le majordome d'Eleanor. Il a un mystère qui plane autour de lui qui m'intrigue au plus haut point. J'ai hâte d'en savoir un peu plus sur ce personnage. On sait qu'il cache quelque chose mais quoi ça c'est une très bonne question. le personnage de Karl aussi je l'ai vraiment beaucoup aimé. Son amitié avec Eleanor m'a beaucoup touché. Il l'a accepté comme il aurait accepté n'importe quel égyptologue malgré que ce soit une femme. La confiance entre les deux est vraiment une confiance sans faille. C'est un homme très agréable avec le coeur sur la main. J'ai beaucoup aimé le duo qu'il a formé avec Eleanor. Enfin du moins le trio qu'ils ont formés pendant leur expédition!
Concernant l'intrigue! Oh mais que dire! Fascinante, passionnante, palpitante, incroyable et tant d'autres adjectifs! On est plongé au coeur de l'Egypte, nos protagonistes partent à la découverte du tombeau de la reine Nitetis et essayer de rétablir la vérité au sujet de cette reine oubliée. En déchiffrant un vieux parchemin, ils vont découvrir cette fameuse reine Nitetis. Ils vont donc partir à la recherche de son tombeau pour pouvoir faire une découverte qui va révolutionné l'histoire. Mais partir en expédition pour découvrir quelque chose dont nul n'a entendu parler s'avère être compliqué.. C'est plutôt dur d'avoir la confiance des gens d'autant plus lorsqu'une femme fait parti de l'expédition…
On va donc suivre notre trio sur le Nil ou encore dans le désert pendant leur expédition. A nous les tombeaux, les momies, les pharaons et compagnie. Tout un univers tellement intéressant à découvrir. J'ai appris tout un tas de choses d'ailleurs en lisant ce roman. Je ne cesserais de le dire mais c'est un sujet tellement vaste et intéressant, on ne cesse d'apprendre tout un tas de choses.
Il se passe tellement de choses dans ce roman! L'intrigue ne souffre en aucun cas de longueurs. On a droit a des rebondissements qui nous laisse bouche bée, des scènes où l'action est si intense qu'on en oublierais de respirer. En bref, l'action est vraiment bien ficelé et bien mené. le rythme est d'une justesse parfaite. L'équilibre est parfait. Ca nous laisse un roman addictif et on tourne les pages avec avidité pour pouvoir découvrir les aventures de Eleanor et les autres.
Il me tarde tellement de découvrir le deuxième tome! Je sais d'avance que ce sera un énorme coup de coeur tout comme le premier opus. J'ai tellement apprécié découvrir cet univers! Et lorsque je vois que le deuxième tome se passe sur le Titanic, ça me donne encore plus envie!! J'ai hâte de découvrir si on apprend le mystère autour de Bridge, si Mr Warren nous offre des explications sur ce qu'il a fait etc. Je vous souhaite vraiment de découvrir cette auteure et son roman. Il est vraiment incroyablement dingue. Un de mes plus gros coup de coeur de l'année!
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Leslivresdelfee
  25 novembre 2020
Un coup de coeur ! Ce livre est clairement un coup de coeur !
Cette histoire commençant en 1910, en angleterre, a été captivante du début à la fin! L'auteure réussi à nous faire vivre les aventures de cette femme volontaire, au caractère bien trempé, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds par les hommes. Et vu l'époque, ce n'est pas rien.
Eleanor m'a embarqué à ses côtés, en Égypte, pour y mener des fouilles afin de trouver la première reine de l'Égypte ancienne, grâce à de vieux parchemins qu'elle a traduit.
Tout au long de ma lecture, j'avais l'impression d'être dans un film, tant les descriptions, les rebondissements, les paysages sont bien décrits. Mieux. J'étais à côté d'Eleanor. J'ai ressenti la joie, les peurs, les angoisses qu'elle a pu ressentir.
Les personnages sont vraiment attachants et vraiment complémentaires, bien travaillés. Cette plongée au coeur de l'Égypte ancienne à été formidable, passionnante. L'auteure a vraiment une plume fluide et addictive, à laquelle je n'ai rien à redire.
Les trahisons et les machinations du Grand Prêtre Chepset, grand prêtre de la reine étaient on ne plus abjects, et l'auteure a réussi à dévoiler tout ça avec parcimonie, au fur et à mesure des recherches d'Eleanor accompagnée de ses acolytes. Bravo!
Warren Crowley est certainement le personnage que j'ai plus le plus aimé, allant du "mais quel goujat!" Ou encore "non mais ! C'est quoi ce type?!" À "hhaaann! En fait... il est bien!"
Non, vraiment, un coup de coeur. Je pourrais en parler encore beaucoup, mais alors je tomberai dans le spoil
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lesvoyagesdely
  14 juillet 2020
J'ai adoré cette histoire, faire la connaissance de Lady Eleanor. Je crois que cela faisait longtemps qu'on avait plus fait palpiter mon coeur comme ça en lisant un livre. Il a tenu toutes ces promesses et bien plus encore.
Dès les premières lignes, nous sommes emportés dans une belle et grande aventure. J'ai très vite été conquise, et emportée
Quelle belle découverte, quelle belle plume, et quelle grande aventure.
Oui, j'ai totalement eu un coup de coeur pour Lady Eleanor, mais également sa façon d'être : sa force, son courage, mais également son intelligence, son envie d'être reconnue pour elle-même, sa soif d'apprendre et de découvrir, son ouverture d'esprit, etc.
Nous allons prendre le temps de faire connaissance avec elle, ce qui est très bien, nous permet de la connaître, de nous attacher, de voir ce qu'elle a traversé, et comment elle peut puiser dans ce qu'elle a déjà vécu.
Eleanor est plutôt bien née, son éducation va d'ailleurs toujours la suivre. Elle s'est toujours passionnée pour l'Egyptologie.
Malheureusement les circonstances de la vie vont être bien cruelles, et son statut de femme la poursuivre tout le temps. Elle doit se battre pour ses droits, etc.
Mais également pour toujours tenir debout.
La première partie nous explique donc qui elle est, comment elle s'est retrouvée mariée à Lord Grant, et comment elle a tenté au mieux de survivre à ce porc, ses humiliations …
Son enfance parfaite ne l'avait pas préparé à tout cela. Heureusement elle sait manier les contrats aussi bien que le tir. Quand elle va avoir l'occasion d'échapper à son infâme « destin », elle va la saisir. Mais la vengeance, les années perdues, cela reste compliqué.
L'univers est très riche et intéressant, avec quelques personnages hauts en couleur. Certains même qu'on peut détester comme apprécier, selon les moments.
Les mauvais chemins, et nous qui changeons suite à quelque chose qui nous a brisé, cela peut arriver.
A un moment donné, alors qu'elle le peut et retrouve sa liberté, semi-liberté à ce moment là, elle va réaliser son rêve et aller en Egypte.
Cette partie c'est la grande aventure, c'est rompre les codes pour Lady Eleanor, autant que de vivre son grand rêve, autant que de se réaliser en tant que personne. Cela demande également une ouverture d'esprit. Tout est si différent, et il faut affronter la chaleur. A un moment donné, on a vraiment l'impression d'avoir une Indiana Jones au féminin, il devient difficile de lâcher son livre, tellement on est avide de savoir ce qu'il va arriver.
De plus, c'est là que le sous-titre du livre va prendre tout son sens, mais cela va également être l'occasion de découvrir la première reine d'Egypte, oubliée des livres. Nous allons découvrir son histoire d'une certaine manière.
Nous suivons trois personnages qui ont su voir au-delà de la Lady, de la femme et lui laisser une place, il se noue une très belle alchimie entre eux, et du respect. Pour moi, le respect, c'est vital ^^.
Lady Eleanor et la première reine partagent le fait que beaucoup de gens sont contre elles, ne voulant pas reconnaître leurs compétences, et leur mettant des bâtons dans les roues.
Nous sommes totalement happés dans l'univers de J.James, le lecteur ne s'ennuie pas. La plume nous entraîne tout du long, et nous retenons notre souffle par moment.
Mais au-delà d'être un merveilleux livre qu'on rêverait de voir adapté en film, nous faisant vivre beaucoup d'émotions, il aborde également beaucoup de réflexions avec intelligence : être une lady, mariage forcé, la place de la femme, être dans un pays étranger, l'ouverture aux autres, les recherches archéologiques, les différences selon nos caractères, nos compétences, la vengeance, etc.
Il est donc d'une grande richesse, et je ne pense pas que c'est pour rien, qu'elle a réussit à me faire avoir un énorme coup de coeur Tous ceux qui aiment l'Egyptologie
-> Tous ceux qui aiment voir des gens tentés d'être eux-mêmes, se dépasser
-> Tous ceux qui aiment les belles répliques
-> Tous ceux qui aiment les belles descriptions, sans en faire de trop. Que ce soit des scènes chaudes, intimes, ou des batailles de tous genres.
-> Tous ceux qui aiment voir des femmes se battre pour ne pas être juste une jolie pouliche, et avoir les mêmes droits, êtres reconnue pour ce qu'elles sont, font, leurs connaissances.
-> Tous ceux qui aiment voir des thématiques fortes être abordées avec justesse, intelligence, recul.
-> Tous ceux qui aiment les grandes aventures, Indiana Jones.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
gxrnce_readergxrnce_reader   09 septembre 2020
Malgré elle, les deux hommes réussirent à la faire douter. Certes sa découverte était pour le moins étrange, mais elle n'avait pas rêvé. Elle avait touché la pierre, déchiffré les hiéroglyphes, et elle savait qu'elle n'avait pas été victime de divagation. Ça n'était pas parce qu'elle était peu vêtue, sans chaussures et échevelée dans le désert qu'il fallait mettre ses paroles en doutes. Eleanor inspira profondément pour calmer la moutarde qui lui montait au nez, puis fit un pas en arrière pour se dégager de l'étreinte de Crowley et repoussa sa chevelure dans son dos. Elle remarqua subtilement son regard qui suivait chacun de ses mouvements pour s'arrêter sur sa poitrine qu'il admirait ostensiblement à travers le tissu noir de sa chemise de nuit. Elle croisa alors les bras sur ses seins et se gratta peu discrétement la gorge. Remarquant qu'il venait de se faire prendre en flagrant délit, Crowley choisi de oui servir un sourire innocent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesvoyagesdelyLesvoyagesdely   28 juin 2020
Lorsque l'on a dix-sept ans, on ne se soucie pas un instant des tracas de l'existence. On ne fait que rêver de liberté, d'amour tendre, et de plaisirs.
Lorsque l'on a dix-sept ans, et que l'on est fille d'un Duc puissant, l'insouciance peut disparaître brusquement, happée par la cruelle réalité qui transforme parfois nos vies en cauchemar.
Commenter  J’apprécie          10
gxrnce_readergxrnce_reader   09 septembre 2020
Il lui agrippa soudain les cheveux et tira légèrement vers l'arrière afin de pouvoir plonger son regard dans le sien
- Est-ce encore une manœuvre pour humilier votre mari ?
- Non. Mon mari n'a et n'aura plus rien à voir avec ce que je fais. Disons simplement que c'est un fantasme de la jeune fille que j'ai été.
- J'aime mieux cela...
Il la souleva brusquement dans ses bras et la porta jusqu'à la chambre. Un grand sourire sur le visage, Eleanor passa les bras autour de sa nuque. [...] Crowley la déposa, ouvrit la porte de la chambre et lui laissa le passage. Elle fit quelques pas et s'arrêta au milieu de la pièce.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesvoyagesdelyLesvoyagesdely   12 juillet 2020
Malgré son impérieuse envie de découvrir ce que cachait cet endroit, Eleanor ne pouvait faire taire la peur qui s’insinuait dans ses veines. Elle n’était pourtant pas du genre à s’effrayer pour un rien. Elle ne croyait pas aux histoires de revenants, de lieux hantés ou autres fadaises. Mais elle faisait souvent confiance à son instinct et savait l’écouter. Devant les ténèbres qui s’enfonçaient devant elle, ce dernier lui criait presque de faire demi-tour; d’écouter sa prudence plutôt que sa curiosité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gxrnce_readergxrnce_reader   09 septembre 2020
Elle avait tenté de parler de sa passion avec quelques égyptologues croisés au musée. Mais ils la regardaient tous avec condescendance, comme si une femme n'avait aucun droit de s'approprier une discipline qu'ils considèraient comme la leur. Elle avait beau essayé de leur prouver qu'elle avait quelques connaissances en la matière et qu'il ne s'agissait pas que d'une simple lubie, le fait qu'elle ne possedât pas d'attribut sexuel masculin, semblait être un véritable frein à toute conversation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de J. James (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de J. James
Interview de J. James, auteure du livre : Les tribulations de Lady Eleanor Grant
autres livres classés : egypteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de J. James (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2113 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre