AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070643352
Éditeur : Gallimard (31/05/2012)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Clio, jeune américaine de 17 ans, doit annuler ses projets pour l'été. C'est décidé, elle doit passer ses vacances avec son père, qu'elle ne voit presque plus depuis qu'il a quitté le foyer. Quand elle le rejoint à Naples, elle découvre qu'il vient de racheter un yacht et qu'il s'agit d'embarquer avec une archéologue, Julia (manifestement sa petite amie), sa superbe fille blonde Elsa, Martin, un vieil ami, et Aidan, le jeune assistant de Julia, beau prétentieux aux ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Jumax
  06 février 2013
Clio rêve de passer son été à travailler avec le beau et grand Ollie dans le magasin d'art où elle se fournit toute l'année. Mais lorsque sa mère lui annonce qu'elle doit aller passer ses vacances avec son père en Italie tout s'écroule. Ajoutons à cela que son père à acheter un bateau, qu'ils seront loin de toutes communications et surtout qu'ils embarquent avec Julia qui semble trop proche de son père, sa fille Elsa une superbe ado du même âge que Clio et Aidan son prétentieux assistant, les vacances vont vite tourner au cauchemar !
Un roman sympathique avec des retrouvailles père-fille, des amourettes d'ado sur fond archéologique.
Commenter  J’apprécie          160
lirado
  23 juin 2019
J'ai découvert Maureen Johnson et son style humoristique ravageur avec la lecture de Suite Scarlett et plus tard d'Au secours Scarlett. Dans Une fille à la mer j'ai retrouvé cette plume qui m'avait tant charmée et emportée dans les deux autres romans de l'auteur, ainsi qu'une héroïne tout aussi attachante et drôle.
Dés les premiers chapitres d'Une fille à la mer, je me suis glissée dans les valises de Clio et toutes les deux nous avons embarqué pour cette improbable croisière qui vire en chasse au trésor. ça, c'est tout le père de Clio : il ne fait jamais ce qu'il dit et ne dit jamais ce qu'il fait. de quoi faire tourner en bourrique la jeune fille de dix-sept ans qui n'apprécie pas vraiment de se retrouver coincée sur un yatch sans accès à un seul moyen de communication, et sans savoir pour quelle raison ils sont tous en Italie. Par contre ce que Clio comprend très rapidement, c'est qu'elle ne va pas être simplement là pour bronzer, mais aussi par la même occasion faire la cuisine sans oublier résoudre des mystères et régler quelques comptes avec son père.
Une fille à la mer est un roman qui a plusieurs corde à son arc.
D'abord c'est un roman drôle par le style de Maureen Johnson qui prête à son héroïne toutes sortes de pensées sur les autres habitants du yacht. Chacun en prend pour son grade : Que se soit le père qui agit comme un vieux gamin en permanence par des idées toujours plus inattendues, ou Aïdan l'assistant un peu trop imbu de lui-même mais en même temps craquant, en passant par une belle-mère, Julia, bien mystérieuse et sa fille Elsa, aussi pulpeuse que gentille et sans cervelle, ça balance!
Ensuite, c'est un roman d'aventure moderne, l'Île au trésor de Stevenson complètement revisitée avec Julia dans le rôle de Long John Silver (et elle partage la vedette avec le père de Clio) et Clio dans celui de Jim. Et toute une série d'événements improbables en guise d'embuscades et de péripéties...le meilleur étant pour la fin, comme toujours.
Par ailleurs, Une fille à la mer est un roman sur les relations familiales et en particulier le rapport complexe entre un père et sa fille où ici la situation est encore plus compliquée qu'ailleurs. le père de Clio est un homme farfelu, encore un peu enfant dans sa manière de se lancer dans d'improbables projets mais il a aussi tous les atouts pour faire que sa fille l'admire à nouveau...
Et bien sûr, ce roman ne pourrait être parfait sans une histoire d'amour qui n'arrive jamais au bon moment, ni avec la bonne personne. de quoi créer encore plus de péripéties et régaler le lecteur.
Une Fille à la mer, un roman haut en couleur, optimiste, grisant et excellent : une véritable bouffée d'air frais qui se savoure sans modération. C'est drôle, sympa et on ne s'ennuie pas. C'est du Maureen Johnson comme on aime avec une héroïne attachante, avec qui on rêverait de passer nos vacances !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EloDesigns
  25 septembre 2012
J'étais tentée par la lecture de ce livre puisque la quatrième de couverture me paraissait très intéressante et la couverture plutôt sympa elle aussi. Je connais l'auteure de nom puisque de nombreuses personnes ont lu et adoré son roman « 13 petites enveloppes bleues » et j'avais hâte de découvrir sa plume.
Nous faisons la connaissance de Clio, une jeune fille de 17 ans qui vit seule avec sa mère et prévoit un programme des plus alléchant pour ses vacances d'été. Malheureusement, ses parents vont chambouler tout ce qu'elle avait prévu et elle va devoir passer l'été avec son père sur un bateau, coupée de tous en Italie pour une mystérieuse mission de plongée archéologique. Comme si cela ne suffisait pas, elle va faire la connaissance de la nouvelle petite amie de son père, Julia, de la fille de celle-ci, Elsa, et de son assistant Aidan. Clio ne se laissera pas abattre pour autant et fera tout pour découvrir quelle est le but de cette mystérieuse escapade en mer et pour réussir à contacter le monde extérieur.
Clio est une jeune fille vraiment très attachante et pleine de vie avec un caractère bien trempé mais aussi une très grande créativité. L'auteure a vraiment réussi à la faire paraître presque réelle et surtout très crédible. Je me suis beaucoup attachée à elle et ce qu'elle vivait tout au long du roman. Ben, le père de Clio paraît au premier abord complètement farfelu, on a l'impression qu'il s'engage et fait des choses sans réfléchir mais au final, c'est un homme qui culpabilise de ses erreurs passées envers sa fille et qui veut tout faire pour prendre un nouveau départ. Julia est un personnage très froid et très difficile à cerner même si dans la dernière partie, on se rend compte qu'elle a un bon fond. Elsa est une jeune fille très pétillante et pleine de peps mais je l'ai parfois trouvée immature et agaçante. Aidan est un personnage extrêmement perturbant puisque sous des dehors cyniques et sarcastiques, se cache quelqu'un de bien qui ne cherche qu'à se protéger derrière une carapace.
Je dois avouer que j'avais une petite appréhension envers ce roman, j'avais en effet peur que cela soit trop jeunesse. J'ai donc été agréablement surprise de le lire d'une seule traite. La plume de l'auteur est très fraîche et agréable à lire, un pur régal ! Elle a su mêler le genre de la littérature jeunesse à celui de l'aventure et de la romance en nous livrant une histoire passionnante et des personnages attachants à souhait. Les descriptions de l'Italie sont tellement réalistes et bien décrites qu'on s'y croirait presque. La crédibilité que l'auteur met dans son histoire la rend encore plus intéressante et on ne se lasse pas. Elle a su me tenir en haleine jusqu'au bout et je n'ai pas lâché le livre de la journée!
Pour conclure, c'est un excellent roman pour lequel j'ai eu un coup de coeur et je vous le recommande vivement! Sa fraîcheur saura vous séduire, de même que son histoire vous passionnera !
Lien : http://momentprecieux.fr/Des..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Elle-Lit
  20 septembre 2012
Clio a dix-sept ans et vit seule avec sa mère. Elle vient de décrocher un boulot d'été dans une super boutique d'art, mais la voilà obligée d'abandonner tous ses projets – et Ollie, le beau vendeur avec qui elle s'entend si bien – pour passer les vacances avec son père. Cette perspective ne réjouit pas du tout Clio car elle a de très mauvais rapports avec son père. Pourtant, vu de l'extérieur, l'été que s'apprête à passer la jeune fille aurait de quoi en faire saliver plus d'une : quinze jours au large de Capri sur un beau et luxueux Yacht. Il y a pire comme prison !
Mais que fait réellement son père et son étrange équipage sur ce bateau. Et pourquoi mettre autant de mystère pendant les plongées ? Qu'es-ce que le père de Clio mijote-t-il encore ? Et surtout, pourquoi le charmant Aidan a l'air si prétentieux ?
Maureen Johnson est l'auteure de 13 petites enveloppes bleues qui avait eu beaucoup de succès auprès des lectrices il y a quelques années. Une fille à la mer est le premier roman que je lis d'elle. Je dois avouer que si je n'avais pas dû le lire pour mon comité de lecture, je ne me serais pas penchée dessus en librairie car le pitch ne m'attirait pas vraiment. Ce roman est en effet considéré comme une lecture d'été. Je n'ai rien contre, au contraire ! Mais personnellement, j'entends par là une lecture simple, fraîche, dynamique, un poil fleur bleue sur les bords et rigolote.
J'ai lu pas mal d'avis positifs sur ce roman. Pour ma part, je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé car au fond la lecture a été plutôt agréable, mais je n'ai pas non plus aimé plus que ça ! C'est un peu contradictoire je dois bien l'admettre. Disons simplement que cette lecture m'a un peu fait ni chaud ni froid. Ce n'est pas totalement mauvais, ni totalement brillant !!
En fait, je pense que ce qui m'a le plus embêtée dans ma lecture, c'est que je m'attendais à lire un roman d'été, un texte plutôt dynamique et efficace. Seulement c'est assez long et il ne se passe pas grand-chose. En même temps, le choix de l'auteur de situer l'action sur un bateau était original mais aussi risqué car ça limite beaucoup les rebondissements ! Bien sûr, tout se précipite et se résout à la fin mais du coup je trouve le récit très inégal par rapport au début qui traîne en longueur.
Le deuxième point qui ne m'a pas plu c'est l'héroïne, ce qui est problématique ! Je l'ai trouvée immature et capricieuse. Sa pseudo histoire avec Ollie ne m'a pas fait sourire. J'ai même trouvé la situation plutôt pathétique. J'ai également trouvé que les relations entre tous les personnages n'étaient pas bien ficelées et tout rentre dans l'ordre trop facilement entre tout le monde à la fin. C'est assez surprenant car pour moi, tout le début du récit ne fait pas lecture d'été, car l'heure est plutôt grave, l'ambiance est lente et loin d'être joyeuse et agréable et à la fin en revanche, ça fait tout à fait comédie romantique avec le gros problème qui met en danger et la résolution super rapide et le happy end.
Enfin, j'ai trouvé plutôt intéressant les passages historiques. Car dans Une fille à la mer, le récit à la troisième personne est entrecoupé par moments par la retranscription d'un journal du XIXe siècle parlant du naufrage d'un bateau.
Pour résumer mon avis, même si la lecture a été assez agréable, je suis globalement assez déçue par un récit que j'ai trouvé trop inégal.

Lien : http://plusonadeuxplusonlit...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AliciaBookshelf
  08 février 2015
Clio rêve de passer son été à travailler dans le magasin d'art de sa ville et de séduire le grand et beau Ollie. Malheureusement, les rêves ne se réalisent pas toujours et Clio se retrouve à passer l'été au bord du bateau de son père en Italie. Cela ne serait pas si terrible si seulement ils s'entendaient bien et que la jeune fille pouvait être en contact avec le monde extérieur. Au lieu de cela, Clio est embarquée dans une drôle d'aventure à courir après le passé.
Si j'ai été bien emballé par Treize petites enveloppes bleues de Maureen Johnson, je n'ai pas, mais alors pas du tout accroché à ce roman.
Pour commencer, j'ai trouvé Clio agaçante avec son obsession pour les baisers. Vous comprenez, comme elle a dix-sept ans et qu'elle n'a jamais embrassé personne, elle pense qu'elle n'est pas normale. C'est top l'image que cela peut donner aux jeunes filles qui ont lu/lisent ou liront ces lignes et qui n'ont jamais embrassé, moi je dis chapeau ! du coup, ça m'a un peu -beaucoup- énervée. Vous savez ce qui a été très agaçant aussi ? C'est son obsession pour Ollie, un garçon qu'elle connait depuis un mois et forcement, c'est le garçon idéal pour sa mission bisou. du coup, elle nous bassine avec ce pauvre type resté à Philadelphie.
Pour continuer dans l'irritation, on va parler du père de Clio, Ben. Mon dieu, mais c'est quoi ce père ?!!! Franchement, il est vraiment trop... TOUT ! En plus de prendre Clio pour son larbin, il est haut perché. Il lui impose des vacances qu'elle ne veut pas, la séquestre à moitié sur son bateau et l'oblige à être le chef culinaire de la petite clic qu'il amène avec lui : Julia, sa nouvelle compagne, Elsa la fille de cette dernière, Aidan, l'assistant de travail de Julia et Martin, l'ami de son père. Bref, le cauchemar pour une ado. Surtout que dans tout ça, à part se plaindre, Clio n'essaye pas vraiment de tenir tête à son père, ben non vous comprenez, ça serait pire après, il serait vexé.

Si seulement ça se terminait là, mais non. Vous n'avez pas compris ? Clio, Elsa, Aidan…. Vous commencez à comprendre ? Bien ! Ce pseudo triangle amoureux m'a vraiment donné envie de pleurer. Pas de joie ou d'émotion, non, juste parce que c'était d'une horreur insoutenable. Donnez-moi une corde, je saurais quoi en faire !
Du coup, je me suis ennuyée et la seule chose qui a un peu sauvée ma lecture, c'est la mission super secrète de tout ce beau (beau ?) monde sur ce bateau. Je n'en dévoilerais pas plus pour les tenaces qui auraient envie de plonger dans les tréfonds de l'agacement que représente ce roman, mais c'est cette histoire en arrière-plan qui m'a le plus captivé et intrigué.
Pour ceux qui étaient intéressés, je suis désolée d'avoir peut-être fait flancher votre enthousiasme. Pour les autres, prenez une lecture plus attrayante, c'est un conseil.
Lien : http://monjardinpresquesecre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
JumaxJumax   04 janvier 2013
- Je suis trente pour cent plus géniale qu'à mon départ, annonça-t-elle en versant dans sa bouche les graines d'un air triomphant. Demande-moi pourquoi.
- Impossible, répondit sa mère. Tu es déjà géniale. Ton père t'a téléphoné ?
- A peu près six fois. Je suis sur le point de devenir insupportablement géniale. Demande-moi pourquoi.
- Tu lui as parlé ?
- Pas encore. Allez, demande-moi pourquoi ! "Pourquoi es-tu si géniale, Clio ?" La réponse va t'épater.
- D'accord, soupira sa mère. Pourquoi ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
JumaxJumax   16 janvier 2013
"Mais tu ne me proposeras jamais ça..., reprit-elle. Jamais tu ne me trahirais en m'envoyant chez papa. Ou en le laissant venir habiter ici. Tu serais plus raisonnable, tu me placerais dans un orphelinat, par exemple."
Commenter  J’apprécie          210
JumaxJumax   06 février 2013
"La culpabilité n'est pas rationnelle, se dit Clio. C'est un poid qui vous écrase, qu'on le mérite ou non."
Commenter  J’apprécie          190
JumaxJumax   03 février 2013
"Quand votre activité favorite devient la lessive, vous êtes dans de beaux draps."
Commenter  J’apprécie          240
JumaxJumax   04 janvier 2013
"Non loin d'un ballon, il y a toujours une aiguille."
Commenter  J’apprécie          210
Videos de Maureen Johnson (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maureen Johnson
Vidéo de Maureen Johnson
autres livres classés : Pères et fillesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

13 petites enveloppes bleues de Maureen Johnson

Comment Peg se nomme-t-elle dans les lettres ?

ta tante adorée
ta tante en cavale
Peg

10 questions
84 lecteurs ont répondu
Thème : 13 Petites enveloppes bleues de Maureen JohnsonCréer un quiz sur ce livre