AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Julie Lopez (Traducteur)
ISBN : 2070574679
Éditeur : Gallimard Jeunesse (25/01/2007)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 360 notes)
Résumé :
RÈGLE N° 1 : Tu ne peux emporter que ce qui tiendra dans ton sac à dos.

RÈGLE N° 2 : Tu ne dois emporter ni guides de voyage ou de conversation, ni aucune aide pour les langues étrangères.

RÈGLE N° 3 : Tu ne peux pas prendre d'argent en plus, ni de carte de crédit, de chèques de voyage, etc.

RÈGLE N° 4 : Pas d'expédients électroniques. Ce qui signifie, pas d'ordinateur portable, de téléphone portable, de musique, d'appar... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (100) Voir plus Ajouter une critique
Elphie
  13 avril 2011
De Maureen Johnson je n'avais lu que Suite Scarlett que j'avais vraiment adoré (j'attends d'ailleurs que la suite arrive vers chez moi avec impatience!). Aussi la lecture de 13 Petites Enveloppes Bleues était inévitable. Et aucune surprise : ce fût là encore un coup de coeur !
13 Petites Enveloppes Bleues nous emmène à la découverte de l'Europe, mais pas n'importe quelle Europe. L'Europe de Peg, la tante de Ginny décédée depuis peu et qui lui a organisé dans ses derniers moments un merveilleux périple à travers l'Europe. Avec pour seul bagage un sac à dos, quelques vêtements, un passeport, une carte bleue et ses 13 petites enveloppes bleues, Ginny va se lancer dans un voyage qui la mènera de Londres à la Grèce, en passant par Paris, Rome, Amsterdam, et Copenhague...
Au travers des lettres, des endroits visités et des personnes rencontrées par Ginny on en apprend un peu plus sur cette tante partie trop tôt, excentrique à souhait, amoureuse de la vie, peintre de talent et toujours prête à relever de nouveaux défis et à partager son bonheur.
Pendant ce mois passé à visiter les grandes villes d'Europe avec pour seul guide de voyage des lettres et des noms mentionnés ici et là, Ginny va en vivre des aventures (dont une amoureuse qui lui apparaitra sous l'étrange forme de "Starbuck le musical")(que j'aurais adoré voir d'ailleurs). Ces aventures seront bonnes pour la plupart, et d'autres bien mauvaises. Mais en tout cas, elles seront toutes inoubliables. Ginny va ressortir grandie de ce voyage... mais pas changée.
Et voila l'un des points importants : avec ce genre de parcours initiatique, on pourrait s'attendre à ce la vie de Ginny en soit toute chamboulée (bon, c'est un peu le cas quand même...) ou qu'elle change radicalement de façon de voir les choses de la vie, ou que sais-je encore. Et bien non. Quand Ginny part, elle a 17 ans et les pensées d'une fille de cet âge. Quand elle rentre chez elle, elle a toujours 17 ans, et les pensées d'une fille de cet âge. Ce qui a le plus changé en elle : elle a repris confiance en elle. Ginny n'est pas des filles les plus extraverties, elle est plutôt réservée et manque un peu de confiance en elle. Sa tante le savait et ce voyage fût comme un dernier cadeau pour son unique nièce : un moyen pour Ginny de découvrir par elle-même ce qu'elle est capable de faire ou ne pas faire.
Ginny ne sait absolument pas quelle sera la prochaine étape avant d'ouvrir chaque lettre, et nous encore moins. On découvre chaque nouvelle mission en même temps qu'elle ce qui fait qu'on ne peut s'empêcher de tourner les pages encore et encore pour connaitre la suite et à chaque nouvelle lettre que Ginny ouvre il devient de plus en plus impossible pour nous de refermer le livre avant la fin. Et quelle fin ! Si inattendue et si belle.
13 Petites Enveloppes Bleues est un roman touchant et émouvant sur la découverte de soi, de la vie et de l'amour. Maureen Johnson nous offre là un récit initiatique juste et sincère, qui ne tombe jamais dans l'excès d'aventures rocambolesques, ni le trop plein de bons sentiments risquant de rendre le tout niais. On rit, on s'émeut aux larmes, on angoisse, on rêve, on voyage - et surtout on passe un merveilleux moment arrivant à la dernière page un grand sourire aux lèvres.
A lire d'urgence !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Jumax
  08 avril 2012
Un livre vraiment très sympa, qui donne follement envie de voyager.
Une jeune fille reçoit des petites enveloppes bleues avec des instructions, envoyées par sa tante...morte. Va alors commencer un beau voyage au travers de toute l'Europe pour Ginny, elle redécouvrira sa tante disparue et partira à la rencontre de sa propre vie.
Lien : http://latetedelart2.blogspo..
Commenter  J’apprécie          350
Noctenbule
  05 mars 2015
A la suite du décès de sa tante adorée, Peg, Ginny doit se rendre à son ancien domicile suite à courrier qu'elle a reçu. Mais avant de partir, elle doit suivre des recommandations que sa tante a laissé. Quelques règles à suivre impérativement pour lui permettre de faire un voyage surprenant à la rencontre d'elle même.
En accord avec sa mère, elle part dans une autre ville aux Etats-Unis dans le restaurant, la Quatrième nouille, qui se situait en dessous de l'appartement de sa tante décédée. Les règles à respecter sont très simples.
Règle n° 1 : tu ne peux emporter que ce qui tiendra dans ton sac à dos.
Règle n° 2 : tu ne dois emporter ni guides de voyage ou de conversation, ni aucune aide pour les langues étrangères.
Règle n° 3 : tu ne peux pas prendre d'argent en plus, ni de carte de crédit, de chèques de voyage, etc.
Règle n° 4 : pas d'expédients électroniques. Ce qui signifie pas d'ordinateur portable, de téléphone portable, de musique, d'appareil photo.
17 ans, Ginny n'a pas beaucoup voyagé et ce n'était d'ailleurs pas trop dans ces projets. Mais l'affection pour sa tante était vraiment sincère et profonde. Alors, suivre le chemin qu'elle a indiqué est une façon de partager un moment avec elle. D'ailleurs, c'est ce qu'elle va ressentir à travers tout ces voyages. Elle va partir tout d'abord en Angleterre où elle va rencontrer le compagnon de sa tante. Un homme un peu loufoque mais très attachant quand même. En plus, il travaille dans un lieu mythique à Londres : Harrods et pour les commandes spéciales. Il va l'aider même si pour l'instant les premiers échanges sont très courts.
Puis elle va partir sur d'autres continents où elle va ouvrir lettre après lettre et suivre les instructions notées. Elle va rencontrer des inconnus, se faire des amis, tomber amoureuse, découvrir l'univers de sa tante, rencontrer ces amis et surtout elle se surprendre à se laisser aller et faire confiance à des inconnus. Et puis, moi la lectrice aussi je suis partie en voyage. J'ai envie d'aller à Amsterdam et de visiter des musées, d'aller en Grèce pour voir des statuts de vierge, d'aller à Rome, à Copenhague... Et cette quête qui mène à des peintures de sa tante qu'elle doit vendre et de l'argent elle verra ce qui lui semble bien de faire.
Comment ne pas s'attacher à cette jeune fille fragile, tellement innocente et gentille? On ne peut que l'adorer et les pages se tournent vite pour la suivre et savoir ce qui va lui arriver. J'avoue avoir été triste lorsque des gros vilains lui ont volé son sac de voyage avec toutes les enveloppes dont la fameuse treizième qu'elle n'a pas pu lire. Ouf, l'auteure a écrit une suite sur cette enveloppe perdue. Elle ne pouvait pas laisser le lecteur dans une telle incertitude. le roman initiatique devait se poursuivre et finir en apothéose avec une jeune fille en fleur qui sait ce qu'elle veut, à par l'amour bien sûr.
On se laisse très vite prendre au jeux de cette histoire avec quelques mystères. Entre quelques frémissements amoureux et des découvertes artistiques, Ginny avance dans la vie pour aller vers l'âge adulte. On a envie de l'accompagner et de l'aider à avancer. Vous l'aurez compris, j'ai adoré et j'ai dévoré le roman tout cru.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
fauteuil
  19 octobre 2015
Très souvent, j'ai l'impression que mon cerveau est totalement imperméable à quelconque émotion. Cette sensation est vraiment désagréable, surtout lorsque je constate que tout mon entourage a été ému pour une œuvre en particulier à laquelle je n'ai rien trouvé de spécifiquement émouvant. Ça m'est arrrivé beaucoup de fois.
Et c'est ce qui s'est encore passé pour ce roman. Je ne dis pas que tout le monde l'a trouvé poignant, mais il a au moins esquissé un sourire pendant cette lecture, ou a eu l'impression d'avoir voyagé avec Ginny, ou quelque chose du style... Mais non, moi, il a fallu que je ne ressente absolument rien. Que je reste impassible à cette adorable histoire (adorable selon la plupart de ses lecteurs, bien entendu), que mes lèvres soient trop paresseuses pour se donner la peine de bouger ne serait-ce que d'un millimètre, que mes yeux se contentent de parcourir le papier sans avoir l'idée de transmettre une information à mon cerveau susceptible de m'apporter une émotion... Non, c'est impossible pour mon visage de savoir comment interpréter tous ces mots. Mais enfin, il n'y a pas que ce pauvre visage qui est fautif... L'auteur, elle aussi, s'y prend très mal !
Déjà, on peut dire que l'histoire manque de souffle. À chaque petite enveloppe bleue ouverte, à chaque mission donnée, le schéma se répète. Ginny exécute, rien de plus, rien de moins, puis s'en va vers une autre destination. Les rencontres faites à chacun des pays n'ont rien d'exceptionnel, manquent de piquant, de tact, tout comme l'intrigue. De plus, je n'ai absolument pas eu l'impression de voyager. C'est quand même dommage. On est censés être dépaysés en lisant ce livre, non ?
Maintes fois j'ai rencontré de livres qui m'ont permis d'être transportée tout en restant bien au chaud dans mon petit lit douillet... Ce sont leurs auteurs qui ont su me faire voyager. Ils choisissent les bons mots, ceux qui font mouche, ceux qui nous permettent de s'imaginer avec facilité l'endroit où sont les protagonistes (ou bien où ils ne sont pas). Ces auteurs n'ont pas besoin de s'encombrer de descriptions inutiles, il leur suffit de tourner des phrases de façon particulière, d'utiliser des verbes spéciaux, et alors la magie opère, notre imagination fait le reste, et on est plongés dans cet univers sans aucun souci.
Mais seulement voilà, Maureen Johnson n'a pas ce talent, et elle a beau décrire, elle a beau s'acharner sur un lieu, sur une odeur, elle a beau faire tout ce qu'il est conseillé de faire pour dépayser ses lecteurs, ça ne marche pas. En tout cas, pas avec moi.
C'est vraiment dommage quand il s'agit d'un livre qui a pour but précis de faire rêver. Autant dire que je suis complètement passée à côté.
Autre problème majeur : les personnages. J'en reviens à ces mêmes auteurs dont j'ai parlé un peu plus haut. Eux, ils arrivent à nous peindre des personnalités hautes en couleur, pleines de vie, drôles, charismatiques. (Si je vous dis le commissaire Adamsberg, Vango, Bella Rossa, vous voyez de quel genre de personnages je parle ?)
En revanche, Maureen Johnson n'y parvient pas. Pourtant, elle essaie (c'est du moins ce dont j'ai l'impression) ! Hors mis son héroïne rarissimement fade, les autres personnages ont du potentiel, mais non, ils sont obligés d'être bien rangés dans la catégorie "personnages secondaires", ils ne peuvent pas s'en empêcher, c'est comme ça, c'est dans leur sang.
J'en viens au tout dernier point : le style. C'est une véritable catastrophe. Les vocabulaire est au ras des pâquerettes, le ton se veut sarcastique, drôle, mais en est très éloigné. Je pense que la traduction y est pour beaucoup. Elle laisse parfois à désirer...
Ce style et cette écriture sont assez mauvais pour avoir gâché le maigre plaisir de lecture qui me restait. Les mots persistent à rester gentiment couchés sur le papier, tout semble vide, creux. Quelle déception !
Donc finalement, ce livre n'est pas à la hauteur de mes attentes. Il manque de charme, d'allégresse, de tact. Son potentiel est gâché : l'idée de départ n'était pas mal du tout ! Mais ce manque d'émotions, cette fadeur, oui, cette immense fadeur venant de l'histoire, des personnages, du style, cette fadeur écrase tout les petits éventuels points positifs et ne me laisse qu'un goût désagréable sur les lèvres à la fin de cette lecture alors que j'aurais voulu l'achever avec un sourire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
saphira44
  13 octobre 2012
Un jolie coup de coeur, je l'ai prit à la bibliothèque espérant trouver un bon moyen de me détendre et j'ai trouver bien plus, en réalité ce livre m'a fait voyager. Avec un personnage principale attachant une histoire de famille intéressante et une aventure pleine de rebondissement, alors oui j'ai aimé ce livre. Ce livre m'a donner envie de partir faire le tour de l'europe ! mais malheureusement je n'ai pas ce cran là alors je continue de voyager à travers les livres et celui-ci m'a emporté loin !
Commenter  J’apprécie          170

critiques presse (1)
Lecturejeune   01 juin 2007
Lecture jeune, n°122 - Qui n’a jamais rêvé de partir à l’aventure muni d’un unique sac à dos et d’une carte de crédit ? Ginny, 16 ans, relève le défi que lui propose sa tante Peg dans son testament : treize enveloppes lui indiquent les destinations où se rendre. A chaque escale elle devra accomplir une mission. Elle se rend à Londres demander à un certain Richard ce qu’il a vendu à la reine d’Angleterre, à Rome pour inviter un jeune homme à manger un gâteau… A chaque étape, la jeune fille découvre un aspect de la personnalité de sa tante, mûrit au contact des personnes qui croisent son chemin, et découvre les différents modes de vie européens. Il ne s’agit pas d’un voyage paisible, mais d’un véritable marathon qui nous emporte dans sept pays en l’espace de trois semaines. Ne dit-on pas que « les voyages forment la jeunesse » ? Ce proverbe prend ici toute sa mesure. Un bon livre accroche. Emmanuelle Jair
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   08 avril 2018
Chère Ginger,

Je n'ai jamais beaucoup aimé les règles. Tu la sais. Alors tu vas sans doute trouver bizarre que cette lettre soit remplie de règles que j'ai établies et que je veux que tu suives.

tu dois te demander : "Les règles de quoi?" Tu as toujours posé de bonnes questions.

Tu te souviens du jeu "Aujourd'hui, j'habite en..." que nous faisions quand tu étais petite et que tu venais me voir à New York? (C'était le "Aujourd'hui, j'habite en Russie" que je préférais, je crois. On jouait toujours à celui-là en hiver. On allait voir la collection d'art russe au Metropolitan Museum, on marchait dan sla neige à Central Park. Ensuite, on allait manger dans ce petit resto russe du village, où il y avait de délicieux légumes marinés et un drôle de caniche sans poils qui restait assis près de la fenêtre et aboyait sur les taxis.)

Je voudrais que nous jouions à ce jeu encore une fois -mais de façon un peu plus littérale. Aujourd'hui, ce sera : "J'habite à Londres". Comme tu le vois, j'ai glissé mille dollars en liquide dans cette enveloppes. de quoi payer un passeport, un aller simple New York-Londres et un sac à dos. (Garde quelques dollars pour le taxi jusqu'à l'aéroport.)

Quand tu auras réservé ton billet, fais ton sac et dit au revoir à tout le monde, je veux que tu ailles à New York. Plus précisément, je veux que tu te rendes à La Quatrième Nouille, le restaurant chinois au-dessous de mon ancien appartement. Quelque chose t'y attend. Ensuite, va directement à l'aéroport.

Tu vas partir pour plusieurs semaines et voyager dans des pays étrangers. Voici les fameuses règles qui vont guider ton voyage :

Règle numéro 1 : Tu ne dois apporter que ce qui tient dans ton sac à dos. N'essaie pas de tricher avec un sac ou un bagage à main.

Règle numéro 2 : Tu ne dois apporter ni guides de voyage, ni guides de conversation, ni aucune aide pour les langues étrangères. Et pas de revues.

Règle numéro 3 : Tu ne peux pas prendre d'argent en plus, ni de carte de crédit, de débit, de chèques de voyage, etc. Je me charge de tout ça.

Règle numéro 4 : Pas d'expédients électroniques. Ce qui signifie pas d'ordinateur portable, de téléphone portable, de musique ni d'appareil photo. Interdiction de téléphoner chez toi et de communiquer avec les Etats-Unis par Internet ou par téléphone. Les cartes postales et les lettres sont acceptées et encouragées.

C'est tout ce que tu as besoin de savoir pour l'instant. rendez-vous à La Quatrième Nouille.

Je t'embrasse,

Ta tante en cavale
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
IlllyIllly   30 avril 2014
tu as inventé ce formidable jeu. Tu m'as fait venir ici, tu m'a fait faire toutes ces choses que je n'aurai jamais faites sans toi. Et même situ me disais quoi faire, c'était à moi d'y parvenir. J'ai toujours pensé que je ne pouvais agir qu'avec toi, que tu me rendais plus intéressante. Mais il faut croire que j'avais tort. Honnêtement, il m'en a fallu des tripes, parfois. Tu aurais été fière de moi. Je suis toujours la même... J'ai toujours du mal à parler, parfois. Je fais des choses incroyablement stupides au mauvais moment. Mais, au moins, je sais de quoi je suis capable maintenant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Pays_des_contesPays_des_contes   03 août 2010
«Règle n° 1 : tu ne peux emporter que ce qui tiendra dans ton sac à dos.
Règle n° 2 : tu ne dois emporter ni guides de voyage ou de conversation, ni aucune aide pour les langues étrangères.
Règle n° 3 : tu ne peux pas prendre d'argent en plus, ni de carte de crédit, de chèques de voyage, etc.
Règle n° 4 : pas d'expédients électroniques. Ce qui signifie pas d'ordinateur portable, de téléphone portable, de musique, d'appareil photo.
C'est tout ce que tu as besoin de savoir pour l'instant. Rendez-vous à la Quatrième Nouille.»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
SamarianredSamarianred   30 avril 2014
Ginny, guidée par des lettres posthumes de sa "tante en cavale" part faire une voyage qui la changera à jamais. de surprises en découvertes Ginny apprendra autant sur sa tante que sur elle même.
Ce livre je l'ai commencé en anglais pour le finir en français. Pas que je ne le comprenais pas mais je suis tombé dessus en braderie et la facilité à prit le dessus. du coup je suis un peu déçue de ne pas avoir persévéré.
Ce livre est plaisant à lire mais souffre des défauts des livres de littérature de jeunesse et du coup je me suis sentie "trop vieille" pour cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
volcan417volcan417   18 juillet 2011
J'ai aussi décidé de faire ce que tu n'as jamais réussi à faire. Mais je sais que tu aurais aimé y parvenir... Je rentre à la maison.
Commenter  J’apprécie          210
Videos de Maureen Johnson (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maureen Johnson
Vidéo de Maureen Johnson
autres livres classés : voyagesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

13 petites enveloppes bleues de Maureen Johnson

Comment Peg se nomme-t-elle dans les lettres ?

ta tante adorée
ta tante en cavale
Peg

10 questions
84 lecteurs ont répondu
Thème : 13 Petites enveloppes bleues de Maureen JohnsonCréer un quiz sur ce livre
.. ..