AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226240462
Éditeur : Albin Michel Jeunesse (09/05/2012)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 88 notes)
Résumé :
Il existe à Paris un café
aux stores rayés de vert et d'or.
Sur le bar trône un percolateur argenté.
Lorsqu'on y introduit des ingrédients spéciaux et parfumés,
il en sort un petit café noir qui transporte
celui qui le boit dans l'espace et dans le temps.
Et si Madeleine, madame Pamplemousse et Camembert
ont recours à cette invention géniale,
ce n'est pas pour faire un paisible voyage dans le temps,
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (38) Voir plus Ajouter une critique
missmolko1
  25 avril 2013
J'avais adoré le tome 1 et c'est avec beaucoup de plaisir que je me suis plongée dans cette suite des aventures de Madeleine. Alors je parle ici de suite mais je pense que ce deuxième livre peut se lire indépendamment du premier car les faits sont souvent rappelés et surtout il s'agit d'une nouvelle aventure!
Il y a un peu moins de charme dans ce tome. Dans le premier l'action se passait à Paris et très souvent dans les cuisines du restaurant ou dans le magasin (que je rêve de visiter) de Madame Pamplemousse. Hors ici, on voyage dans le temps, on rencontre toute sorte de créatures réelles ou imaginaires (dinosaures, monstres du Loch Ness...). A mon sens, cette suite est donc très différente du premier tome mais m'a quand même beaucoup plu!
J'aime retrouver Paris et plus précisément Montmartre. Moi qui vit loin de la France, les livres de Rupert Kingfisher me font voyager!
Les illustrations dans le livre sont magnifiques et donne encore plus de charme au récit.
Et enfin, j'aime cette univers enfantin, cette touche de magie où tout est possible. L'auteur nous apporte du rêve, de l'aventure et beaucoup de tendresse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
CSBlitaussi
  31 octobre 2017
Le Président et son gouvernement trouvent que les Parisiens sont trop fainéants et qu'ils ne participent pas suffisamment à l'économie parisienne. Ainsi, ils ont décidé de raser tous les beaux bâtiments, les cafés, restaurants et musées de Paris et de les remplacer par des bâtiments modernes où on travaille pour contribuer à l'économie.
Madeleine, adoptée par les Cornichon, est poursuivie par Madame Fondue, un membre du gouvernement. Madame Fondue veut savoir où se trouve Madame Pamplemousse mais Madeleine refuse de lui dire.
Madame Fondue décide alors d'envoyer Madeleine dans un centre de délinquance parce qu'elle refuse de participer aux animations culinaires télévisées et aussi parce qu'elle ne veut pas relever le secret de la recette du fabuleux dessert de Madame Pamplemousse. Ceci est considéré comme une infraction, car avec ce refus, Madeleine ne contribue pas à l'économie de Paris.
Grâce à l'aide de Monsieur Moutarde et de sa machine à café à remonter dans le temps, Madeleine arrive à échapper à la méchante Madame Fondue. Elle retrouve Madame Pamplemousse et son chat Camembert dans un passé lointain. Ensemble, ils vont à la recherche d'ingrédients rares (bave de T-Rex, le venin du monstre de Loch Ness, une larme du Sphinx...) pour pouvoir créer une potion magique qui permettra à Paris de préserver ses beaux bâtiments, ses restaurants, ses cafés etc...
J'avais besoin d'un petit intermède léger dans mes lectures. le voyage dans le temps est un de mes thèmes préférés que j'aime retrouver dans les livres. C'est pourquoi j'ai emprunté ce livre à ma fille, qu'elle a eu il y a quelques années déjà.
Bien qu'il s'agisse d'une histoire pour enfants, Rupert Kingfisher, fait aussi référence aux dysfonctionnements de la société actuelle où certaines autorités essaient de forcer la main et où il y a heureusement des gens bienveillants qui démontrent que l'on peut aussi faire autrement.
Avec Madame Pamplemousse et le café à remonter le temps je découvre l'univers de Rupert Kingfisher et j'ai bien envie de lire les autres tomes. L'histoire est agréable à lire et les dessins faits à l'encre sont jolis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Sanguine
  27 mars 2015
J'avais tellement aimé la poésie du premier opus des aventures de Madame Pamplemousse et son chat Camembert que j'avais tout de suite réservé le second tome à ma médiathèque. Je l'ai enfin récupéré et je me suis avalé l'histoire du Café à remonter le temps en une petite heure à peine. Encore une fois, je suis conquise.
Il existe à Paris un café aux stores rayés de vert et d'or, élégamment meublé de tables en bois vernies, et dont les murs sont recouverts d'antiques annonces publicitaires pour des boissons telles que le Madère des Sirènes ou la Limonade du Diable rouge. Sur le bar, trône un percolateur argenté. Ce café appartient à monsieur Moutarde, et ce dernier a fait la plus incroyable des découvertes. Avec l'aide de son amie, Mme Pamplemousse, il a inventé une machine à remonter le temps. le résultat, qui ressemble à un petit café noir, a le pouvoir de transporter celui qui le boit dans l'espace et le temps ! Mais quel désastre si cette fabuleuse invention venait à tomber entre les mains du maléfique nouveau gouvernement … Mme Pamplemousse et ses amis devront des ingrédients indispensables à la préparation d'une potion qui devra à la fois sauver leurs vies et guérir l'esprit de Paris du mauvais sort qu'on lui a jeté …
J'ai retrouvé avec grand plaisir tous les personnages que j'avais tellement apprécié lors de ma lecture du premier tome. Ils sont tous présents sauf l'oncle de la jeune Madeleine. Encore une fois, l'auteur nous propose une histoire un brin loufoque puisque Monsieur Moutarde (ça me rappelle tellement le Cluedo) possède un "générateur papillaire de déjà-vu spatiotemporel". En fait, son percolateur est une machine à remonter le temps !
Il n'y a pas de temps mort dans ce petit livre (127 pages), on ne s'ennuie jamais. C'est complétement délirant et on croise des animaux fantastiques, genre un sphinx. Les lecteurs les plus jeunes auront sans doute quelques frissons ... Et c'est bien ce qui fait le charme de ce livre. Encore une fois, c'est extrêmement bien écrit, il se dégage même un côté poétique très plaisant. de très jolies illustrations viennent compléter le récit. C'est une lecture très plaisante.
Quelque soit votre âge, n'hésitez pas à venir faire la connaissance de Madame Pamplemousse !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Noctenbule
  16 avril 2014
Besoin d'un peu de magie de fantaisie dans votre quotidien? La grisailles vous envahit tout entier, alors diriger vous le Café à Remonter le Temps.
Alors pour aller prendre un café un peu particulier, il faut prendre une petite rue escarpée dans Montmartre. Un café à l'ancienne, au décor élégant, avec des tables en bois luisant, des vitres gravées de volutes et d'arabesques, et un auvent à rayures vertes. Madame Pamplemousse avec son ami, le patron du café, M. Moutarde rêvent de pouvoir voyager dans le temps et l'espace. En combinant leurs talents, ils arrivent à créer un café magique qui envoie dans le passé avec une boisson pour pouvoir revenir dans le présent.
Un mélange qui va être nécessaire à toute la petite équipe car Mlle Fondue mandatée par le Président de la République veut imposer la morosité à tous. A grand coup de destructions d'anciens monuments et de harcèlement moral, elle impose une perte de la magie à chaque citoyen français. Mais cela se serait passer tranquillement si Mme Pamplemousse, Madeleine et Camembert ne se serait pas rebeller. En voyageant dans le temps, ils vont trouver tous les ingrédients nécessaire pour créer un filtre magique et rentre de la féerie un peu partout en chacun de nous.
Rupert Kingfisher aidé par les illustrations de Sue Hellard nous propose une nouvelle aventure de Madeleine. On retrouve les gentils ingrédients du tome 1 avec un gros vilain contre des vrais gentils et une gentille fin. Paris est une ville surprenante et plein de magie car après la boutique surprenante de Mme Pamplemousse on découvre un bar où l'on peut déguster de succulents cafés. Et pour justifier son côté science fiction, l'auteur nous propose des voyages dans le temps. Mais j'avoue, j'ai moins aimé que le premier tome peut-être que mon aversion pour les dinosaure joue.
Je me suis laissée emporté par l'histoire quand même et je pense que je vais tout de même lire le tome 3.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mickaelinecuny
  11 juin 2015
Madame Pamplemousse, est une étrange personne, épicière, un brin "sorcière". J'aurai logiquement dû faire sa connaissance avec "et ses fabuleux délices", puisqu'il s'agit du premier tome de cette saga.
Hors vous me connaissez, il est rare que je commence une série dans l'ordre. Je m'étais pourtant promis de ne pas l'ouvrir avant d'avoir lu le premier tome. Mais sa couverture, si magnifique me narguait, et me tentait, trop.
Le fait de n'avoir pas lu Madame Pamplemousse et ses fabuleux délices, n'a aucunement gêné ma lecture, puisque l'auteur à eu la bonne idée de rappeler les points importants.
Si j'étais méchante, je vous dirais qu'il est terriblement d'actualité. Mais je ne le suis pas, et je ne veux pas m'attirer les foudres. Ici, Madeleine, va se retrouver aux prises avec le gouvernement. Figurez-vous, que ce dernier à décidé, que les Français étaient trop heureux.
Ainsi, il prend d'ors et déjà les mesures qui conviennent afin de donner plus de morosité à ses concitoyens.
" le président, en effet, détestait Paris. Il haïssait cette ville avec passion. A ses yeux, c'était une cité fainante, qui se négligeait, où les gens ne faisaient que manger, bavasser et tomber amoureux alors qu'ils auraient dû se livrer à des activités plus productives, comme raser les forêts tropicales. il se mit donc en tête de programmer la destruction systématique de la ville.
Il décida que tous les beaux bâtiments anciens seraient démolis et remplacés par de hideux immeubles neufs. Tous les parcs, galeries d'art et musées seraient vendus pour être convertis en centres commerciaux, et les petits magasins et restaurants devaient fermer pour faire de la place aux chaînes de restaurants..."
C'est pourquoi Madeleine vit un matin, une belle jeune femme, à la porte du restaurant des Cornichons, ses parents adoptifs, (cf tome 1). En effet, le gouvernement semble lui en vouloir de son refus de notoriété.
Mais plus encore, je les soupçonne, de vouloir en découdre avec les secrets de Madame Pamplemousse.
Ce livre sublime de par sa couverture, cache une histoire qui l'est tout autant. Madame Pamplemousse et Monsieur Moutarde, vont venir à la rescousse de la jeune Madeleine. Mais cela ne se sera pas sans conséquence, car de périlleuses aventures l'attendent, je pense notamment à sa rencontre avec un dinosaure.
En bref, j'ai été totalement embarquée dans ce petit livre jeunesse. Recommandé dès 9 ans, mais qui peut se lire vers 7-8 ans pour un bon lecteur. Il y a de l'action, de nombreux rebondissements. Je ne me suis jamais ennuyée. Et si le style est très jeunesse, j'ai envie de dire, ça passe comme une lettre à la poste. L'idée est originale, et les illustrations magnifiques. Les personnages attachants, enfin pour les principaux, car cette Mlle Fondue, est le genre de personne qu'on aime détester ! Petit plus, j'adore l'originalité des noms.
C'est le livre cadeau par excellence.

Lien : http://mickaelineetseslivres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Ricochet   05 juin 2012
Illustré à l'encre de façon aussi vive que le tonique petit récit, l'ensemble très décalé et bon enfant n'est pas sans rappeler Roald Dahl. Irrésistible, on vous dit...
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   25 avril 2013
Madame Pamplemousse ran a shop called "Edibles" on the banks of the river, just off the main street down a narrow, winding alley. It was a small and rather unremarkable-looking shop but, in fact, sold some of the most extraordinary food ever tasted.
It had, for example, several hundred different cheeses, some of them dating back many centuries. One in particular was so oozing and putrid that it had to be kept chained up beneath a thick marble lid.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
chardonettechardonette   06 mai 2013
Vous avez sûrement déjà ressenti l'impression que l'on appelle "déjà-vu", que ce soit en songe ou éveillé. Et c'est exactement ce qu'elle éprouva en goûtant le liquide: ce fut comme si, l'espace d'un instant, elle revisitait un rêve. Un rêve de la Terre il y a des millions et des millions d'années, bien longtemps avant l'apparition de l'être humain.
Commenter  J’apprécie          80
Iromite6534Iromite6534   02 avril 2016
Le soulagement de Madeleine fit place à l'horreur lorsque Camembert lâcha la liane sans crier gare. Ils dégringolèrent vers le sol a une vitesse affolante.
La fillette poussa un hurlement et, comme en réponse, un rugissement s'éleva de la forêt. Le tyrannosaure était en colère de s'être fait piquer son dîner sous le nez. Il s'était donc placé juste au-dessous d'eux, la gueule grande ouverte, gesticulant de ses petits bras.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
orbeorbe   14 mai 2012
Il courait aussi une histoire particulièrement farfelue : quelqu'un affirmait avoir aperçu un chat debout sur ses pattes arrière, accoudé au comptoir. Il semblait que l'animal portait un bandeau de piarte et sirotait un apéritif.
Commenter  J’apprécie          60
mickaelinecunymickaelinecuny   11 juin 2015
Une goutte d'humidité tomba sur sa tête. Madeleine fit volte-face.
Un arbre gigantesque s'élevait devant elle. Elle présuma que la goutte était tombée de ses feuilles, mais en regardant plus attentivement, elle s'avisa que son écorce brillait légèrement, comme si elle était couverte d'une sorte de résine. La fillette reçut encore une goutte, puis une autre.
Elle releva vivement la tête, arquant son cou... et là, elle fit deux découvertes importantes.
Sa première découverte fut que l'arbre qui se trouvait devant elle n'était pas un arbre, mais le corps d'un animal énorme, un animal qui ressemblait étonnamment à un Tyrannosaurus rex. La seconde fut que les gouttes qui lui tombaient sur le crâne étaient de la salive dégoulinant des mâchoires du monstre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : loch nessVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15067 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre