AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266298712
Éditeur : Pocket (23/01/2020)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 15 notes)
Résumé :
L'histoire d'un héros français : quand la réalité dépasse la fiction !
Juin 1940. Robert de La Rochefoucauld a 16 ans lorsque l'Allemagne nazie envahit la France. Farouchement décidé à défendre son pays, il gagne Londres, y rencontre le général de Gaulle avant d'être recruté par la branche action des services secrets anglais. Après un entraînement commando, il est parachuté en France. Multipliant les fausses identités, il y accomplit de nombreuses missions, i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
oran
  06 août 2019
En juin 1940, l'armée allemande envahit et occupe la France. Robert Jean Marie de la Rochefoucauld (1923-2012), apparenté au célèbre écrivain moraliste du XVII e siècle, François de la Rochefoucauld, est un tout jeune adolescent qui entend, à sa façon, lutter contre l'envahisseur. Dénoncé à la Gestapo comme étant un dangereux activiste gaulliste , par une lettre anonyme interceptée par un postier de Soisson vigilant , patriote et courageux , qui en informe sa mère, il décide de rejoindre le général De Gaulle.
Après un séjour dans les geôles franquistes de Miranda , il pourra, enfin, gagner la Grande Bretagne et intégrer non pas les Forces françaises libres mais le Special Operation Executive. Durant ses nombreuses missions, Il connaitra de multiples aventures rocambolesques, et quelques péripéties qui auraient pu s'achever dramatiquement.
Pour raconter ce parcours exceptionnel, Paul Kix s'appuie sur de longues investigations, de multiples entretiens, une documentation généreuse, un labeur passionné mené pendant quatre ans. Il émaille son récit de statistiques, de précisions, de citations pour plus d'authenticité.
On a remis en cause l'audacieux parcours de ce « saboteur » compte tenu de nombreuses discordances relevées par rapport aux propos tenus par Robert de la Rochefoucauld, à des incohérences de date, à l'absence de témoins directs appartenant au SOE, d'archives précises défaillantes… Paul Kix reprend, une à une, ces contradictions , les dénonce en y apportant des réponses cohérentes et argumentées.
Un bon moment de lecture. Un personnage méconnu que j'ai découvert grâce à cet ouvrage.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          252
Aelynah
  06 février 2019
J'aime beaucoup le Masse critique de Babelio car il me permet régulièrement de découvrir des titres lors de sa sélection et plus particulièrement quand j'ai la chance d'en recevoir un.
La seconde guerre mondiale fait partie de mes sujets de prédilection. Parce que nous ne devons pas oublier. Que le devoir de mémoire doit perdurer.
Suivre ici les « aventures » de Robert de la Rochefoucauld a été une belle traversée de notre histoire. Sous la plume réaliste et fidèle de Paul Kix j'ai suivi ce jeune homme vivre l'invasion de la France, la collaboration et les dénonciations.
Être jeune c'est souvent synonyme de rébellion et qu'elle plus belle révolte que de vouloir libérer son pays des envahisseurs.
Ce jeune homme va nous entraîner à sa suite dans un contexte historique réel. Sur fond de témoignages et de mémoire l'auteur nous fait revivre les événements qui vont conduire un jeune homme de bonne famille français à participer à des missions dangereuses pour le compte des services secrets.
Outre l'ingéniosité, le courage ou sa fierté de travailler à libérer son pays ce roman nous emporte aussi dans les méandres des pensées du héros. Ses rencontres comme avec Hitler ou le général De Gaulle vont formater ce futur héros.
C'est avec émotion, attention et parfois appréhension que je l'ai suivi dans ses missions. La manière donc Paul Kix nous entraine à sa suite comme dans un bon roman d'aventure rend la lecture addictive et prenante. Puis relever les yeux de ces pages et se rappeler que tout est vrai donne une autre valeur encore au récit. Nous ne suivons pas un héros de fiction avec lequel on voudrait s'imprégner mais bel et bien un héros humain digne, courageux et au caractère bien trempé. Robert de la Rochefoucault est aussi un homme humble pour qui l'honneur est une qualité primordiale. Il sera un des rares à témoigner par exemple en faveur de Maurice Papon lord de son procès malgré les reproches de sa propre famille.
Le suivre dans ce récit nous emporte dans la guerre, dans ce qu'elle a de plus sombres et de plus sauvages. Rien ne nous est épargné, ni les trahisons, ni les tortures. Les événements marquants de notre histoire comme Ouradour sur Glanne sont aussi mentionnés et c'est donc un véritable livre d'histoire écrit comme un thriller d'espionnage. On suit ce héros le coeur touché et avec en mémoire nos cours d'histoire mais aussi d'autres romans sur cette période.
Si vous aimez l'histoire, cette période trouble qu'est la seconde guerre mais aussi les récits bien tournés et intelligemment menés alors vous serez ravis d'ouvrir ce livre. Il vous apportera votre dose d'adrénaline et de frayeur, de réalisme et de roman.
Merci encore aux éditions du Cherche Midi pour cette lecture dans le cadre du MC Babelio.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
pika010
  27 février 2019
Comme la première phrase de la quatrième de couverture résume tellement bien ce livre !! "L'histoire d'un héros français : quand la réalité dépasse la fiction !"
En effet, toutes les aventures vécus par Robert de la Rochefoucauld sont tellement extraordinaires que l'on se croirait dans un livre sorti de l'imagination d'un excellent écrivain. Cela fait même assez peur de se dire que tous les faits racontés ici sont réels. Je pense par exemple au passage expliquant les tortures subit par les prisonniers qui prend aux tripes.
J'ai également beaucoup appris sur ces heures sombres de la guerre. Que ce soit sur les batailles ou les grands personnages de cette période, tout est extrêmement détaillé. On sens le travail de documentation de l'auteur, ce qui lui as permis de nous raconter magnifiquement tout ces faits.
C'est vraiment très intéressant, je dirais même plus, c'est passionnant.
Je remercie donc très chaleureusement Babelio et les éditions du Cherche-midi pour cette superbe opération Masse critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Allaroundthecorner
  29 novembre 2019
Forcément j'ai été intriguée par la mention "L'histoire d'un héros français : quand la réalité dépasse la fiction" puisque je souhaite travailler sur la tension entre fiction et réalité concernant les écrits de la Seconde Guerre.
On suit donc Robert de la Rochefoucauld. Ce nom vous dit quelque chose ? C'est bien normal puisque notre protagoniste n'est autre qu'un descendant du célèbre poète François de la Rochefoucauld qui a vécu au XVIIe et à qui l'on doit l'écriture des Maximes. On ne tombe pas n'importe où donc, et peut-être est-ce aussi une des raisons qui ont mené le jeune Robert à s'engager auprès de De Gaulle pour libérer son pays des Allemands.
L'auteur américain, Paul Kix explique dans son avant-propos le souci d'exactitude qui ne l'a jamais quitté durant les quatre années où il a travaillé sur ce sujet. Selon ses propres mots, le Saboteur n'est pas une fiction, c'est bel et bien la réalité.
Là aussi se pose la question de la véracité des informations, de la difficulté de trouver des éléments probants concernant un homme qui a possédé diverses identités pour éviter de se faire attraper. D'un homme qui a été capturé, incarcéré, torturé. J'ai toujours cette méfiance à l'égard des auteurs qui mettent en avant leurs recherches, le fait qu'ils n'inventent rien et ne font que conter des événements réels.
Le Saboteur n'est peut-être pas un document d'histoire (pour cela, il manque sans doute les références bibliographiques et autres notes glanés par l'auteur durant ses recherches), mais ça reste un livre qui parvient à raconter une histoire (trop) méconnue. Ce qui fait la force de l'ouvrage, c'est évidemment l'histoire de ce résistant qui n'a jamais faibli. On est subjugué par cet homme qui a tout essayé, qui n'a jamais accepté la défaite et l'Occupation.
Le personnage De Robert est le livre à lui seul. Il est le héros, il est l'histoire, il est la justification d'une telle entreprise. J'ai aimé le suivre, pas spécialement en tant qu'homme, mais en tant que résistant. J'ai admiré son courage, il n'y a pas d'autres mots.

Mon avis en intégralité :
Lien : http://allaroundthecorner.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
croc1706
  21 janvier 2019
Merci à Netgalley et aux éditions du Cherche-Midi pour cette lecture. Peu habituée à lire ce type de roman/essais, je me suis toutefois sentie séduite par le thème et intriguée par ce personnage que je ne connaissais pas jusque-là .
Me voilà donc partie pour faire la connaissance de Robert de la Rochefoucauld. Et dès les premières pages, on comprend que cet homme n'avait dès le départ , rien d'ordinaire. On le découvre donc , très jeune, confronté à l'avancée nazi en France, se forgeant déjà de solides convictions , qui l'emmèneront plus tard à ce destin incroyable.
Mais ce roman est bien plus qu'un portrait. Il ressemble à un roman d'aventures, alternant entre voyages et sabotages, et conversations érudites. Fouillé et bien construit, il se lit d'une traite, et sonne juste. Car loin de se cacher uniquement dérrière des idéaux, il pose aussi des questions, et ce dès l'ouverture, lorsque ce héros peu ordinaire se trouve être témoin, au procès de Maurice Papon.
Bref un essai bien mené, qui m'a permis de me cultiver sur une période dont il convient d'entretenir la mémoire, sur les traces d'un personnage que rien ne destinait à accomplir de grandes choses.
Lien : http://livresforfun.overblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
oranoran   06 août 2019
Ces réflexes d'autosurveillance - qui pouvaient être dus à l'envie de gagner les faveurs des Allemands, de détourner l'attention de soi-même ou simplement de se venger d'un voisin détesté opprimèrent le peuple mieux que n'aurait pu le faire la Gestapo.
Commenter  J’apprécie          90
LildrilleLildrille   13 décembre 2019
Comme cela avait été si souvent le cas dans sa vie, Robert, en tenue de soirée, noua une cravate noire debout devant la glace. Ses doigts étaient toujours aussi agiles qu’à 10 ans, quand on lui avait inculqué ce geste, mais ses joues s’étaient colorées et distendues avec l’âge, en même temps que ses cheveux noirs avaient blanchi et reculé sur son front en mèches de plus en plus rebelles, éclipsant progressivement sa raie soigneuse d’autrefois, à l’époque où il attirait les regards de toutes les femmes. Il n’avait rien perdu de son port aristocratique – ce mélange d’ironie dans le regard, de raideur et d’aplomb –, et son habit n’effaça pas l’impression de nonchalance, presque d’insouciance qu’il dégageait quand il tourna le dos au miroir avec un léger sourire aux lèvres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
oranoran   06 août 2019
La résistance des Espagnols pendant la guerre d'Indépendance (1807-1814) - etc'est de là que vient le terme moderne de guerilla...
Commenter  J’apprécie          40
AllaroundthecornerAllaroundthecorner   25 février 2019
« L’expérience de la torture n’est pas seulement, peut-être même pas principalement, celle de la souffrance, de la solitude abominable de la souffrance, écrirait Semprun. C’est aussi, surtout sans doute, celle de la fraternité. Le silence auquel on s’accroche, contre lequel on s’arc-boute en serrant les dents, en essayant de s’évader par l’imagination ou la mémoire de son propre corps, son misérable corps, ce silence est riche de toutes les voix, toutes les vies qu’il protège, auxquelles il permet de continuer à exister. […] »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pika010pika010   24 février 2019
Churchill s'inspirait constamment de son passé et laissait les tons sépia de ses souvenirs influer sur des décisions du présent.
Commenter  J’apprécie          10
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1830 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre