AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B01D98RYVM
Éditeur : (20/03/2016)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Chloé hésite entre rester petite et grandir. Où finit l'innocence et où commence la maturité ? Tous ces jeux ne sont-ils que des gamineries sans conséquences, ou bien vont-ils déterminer bien plus que ce qu'elle croit ?
De toute façon, certains évènements la forcent à grandir trop tôt et à s'adapter à un monde où tout va trop vite, là où elle rêverait de prendre son temps. Réfléchir, voir venir, expérimenter? oui, seulement, ce n'est pas toujours possible. Ou ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Bouvy
  28 mars 2016
Nous retrouvons Chloé. le premier tome s'était achevé lorsqu'elle avait 10 ans. Ce deuxième tome va couvrir la période de sa vie entre ses 10 et 12 ans. Chloé est toujours la narratrice. Elle va vivre la séparation de ses parents. Son corps commence à changer mais la fillette est encore toute innocence. Elle nous conte de nouveau ses émois, commence à faire la différence entre se qui pourrait être sexuel et ce qui ne l'est pas. Comme elle grandi, ses parents ne tolèrent plus sa nudité innocente sur les plages. La pré-adolescente supporte difficilement le dictat du maillot. Elle fait de nouvelles rencontres, de nouvelles amies mais reste la meilleure amie de Clarisse, la copine de toujours. Comment va t'elle vivre la séparation de ses parents, les changements de son corps et des nouveaux règlements qui s'impose avec son âge ?
L'auteur réussi toujours l'exploit de se faire passer pour une femme qui nous raconte sa petite enfance. le style est limpide, enjoué, très agréable à lire, sans circonvolution inutile. Cette fois, la période contée est plus courte que dans le premier épisode et peut-être que le récit souffre de quelques longueurs. Sans jamais être pudibond, cette histoire reste délicieusement coquine, friponne, tempérée par l'innocence de l'enfance. Parfois, la narratrice s'adresse directement au lecteur, faisant un bon dans sa vie d'adulte pour nous croquer, à l'aide d'une anecdote, l'influence qu'ont eu ses comportements lors de son enfance sur sa vie sexuelle adulte. le livre est intelligent, il glisse sur l'intime, le moi profond de Chloé. Il se permet de franchir certains tabous sans jamais déraper dans l'intolérable. Ce deuxième tome confirme le plaisir que j'ai eu en découvrant le premier opus et c'est avec une certaine impatience que j'attends la suite de la vie de Chloé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
celiabret
  11 mars 2017
J'hésite entre 2 extrême, dire que c'est réaliste et en même temps que c'est irréaliste. Je dirais que les 2 se cotoient et s'entremêlent, ce qui est un choix littéraire assez intelligent (enfin, « choix », j'ignore si c'est volontaire ou non de la part de l'auteur). Curieux de voir à quel point un homme peut se mettre dans la peau d'une petite fille, récit réel ou non on a vraiment l'impression que la main qui a écrit ce livre est féminine.
On est davantage pris dans le quotidien de Chloé qui s'enrichit, elle est moins seule dans ses expériences et réflexions personnelles, et on découvre de nouveaux personnages (à chaque tome en fait) qui chacun représente, en un sens, un travers ou une particularité de notre société. Toujours aussi prenant, ça se lit bien, vite et agréablement.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BouvyBouvy   27 mars 2016
En religion, quelque part, tout est un peu sexuel. Les gospels, le corps du Christ, les rapports troubles entre Dieu et Marie, entre le Christ et Marie-Madeleine, voire même entre le Christ et le Malin (le passage sur la tentation). Ceci dit dans la bible, lorsque ça parle de baise, ça associe beaucoup cela au péché, au déluge, à la fin des temps. Sacré paradoxe.
Commenter  J’apprécie          70
BouvyBouvy   27 mars 2016
Depuis que papa m'a appris que les salopes étaient de belles princesses, je cherche à en devenir une, tu le sais, mais ne souhaite pas devenir une pétasse pour autant. Non, ce ne sont pas des synonymes. Rappelle-toi ! La salope est une coquine aimant bien titiller, la pétasse une médisante qui n'a même pas assez de sept péchés capitaux pour être repue.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : sensuelVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle



Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
43 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre