AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2849780138
Éditeur : Editions du Sextant (27/10/2006)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Dans cet essai est proclamée l’idée qu’une société est possible sans capitalisme. Idée qui paraît étrange au XXIe siècle où tout est censé être devenu une marchandise. Elle n’était pas moins étrange à la fin du XIXe siècle. Kropotkine décrit avec netteté et virulence le processus d’accaparement à la base du capitalisme. Main-mise sur les richesses naturelles, sur le produit du travail de nombreux siècles : depuis toujours des hommes ont travaillé, défriché, mis la t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
ErnestLONDON
  19 juin 2018
En 1892, Pierre Kropotkine jette les bases d'une société libre et solidaire, à bâtir sur les ruines des banques et des États, sans capitalisme ni exploitation d'aucune sorte. C'est Élisée Reclus qui explique dans sa préface que c'est « une moquerie amère de donner le nom de société », tant que nous n'aurons pas fait la conquête du pain, la conquête pour tous de tout ce qui est nécessaire.
(...)
Sans prétendre élaborer une feuille de route à suivre à la lettre, Kropotkine propose quelques décisions de bon sens et surtout défend les grands principes d'une société anarchiste avec pragmatisme, conviction et lucidité. Tout ceci semble d'ailleurs tellement évident qu'on mesure la ténacité des gouvernants à marteler que c'est impossible, à détruire ou dénaturer toute tentative.
Article complet en suivant le lien.

Lien : https://bibliothequefahrenhe..
Commenter  J’apprécie          272
Lecamadeplus
  09 décembre 2017
Le prince anarchiste nous invite à construire le monde autrement .Voulons nous une société sans état ,il explique meme si le propos peut paraitre désuet aujourd'hui que c'est possible de manière rationnelle .Notre civilisation n'est pas éternelle .C'est pour ça que je trouve qu'il y a des pistes intéressantes dans ce livre.
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ErnestLONDONErnestLONDON   19 juin 2018
Par le régime parlementaire la bourgeoisie a simplement cherché à opposer une digue à la royauté, sans donner la liberté au peuple.
Commenter  J’apprécie          2613
ErnestLONDONErnestLONDON   19 juin 2018
Le peuple commet bévue sur bévue quand il a à choisir dans les urnes entre les infatués qui briguent l’honneur de le représenter et se chargent de tout faire, de tout savoir, de tout organiser. Mais quand il lui faut organiser ce qu’il connaît, ce qui le touche directement, il fait mieux que tous les habitants possibles.
Commenter  J’apprécie          10
ErnestLONDONErnestLONDON   19 juin 2018
L’aisance pour tous comme but, l’expropriation comme moyen.
Commenter  J’apprécie          70
ErnestLONDONErnestLONDON   19 juin 2018
La révolution sociale seule peut donner ce choc à la pensée, cette audace, ce savoir, cette conviction de travailler pour tous.
Commenter  J’apprécie          20
ErnestLONDONErnestLONDON   19 juin 2018
Prise au tas de ce qu’on possède en abondance ! Rationnement de ce qui doit être mesuré, partagé !
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : AutogestionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
428 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre