AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2910846296
Éditeur : Agone (30/11/-1)

Note moyenne : 4.01/5 (sur 41 notes)
Résumé :
Affirmez que vous êtes anarchiste et presque immanquablement on vous assimilera à un nihiliste, à un partisan du chaos voire à un terroriste.
Or, il faut bien le dire : rien n'est plus faux que ce contresens, qui résulte de décennies de confusion savamment entretenue autour de l'idée d'anarchisme. En première approximation, disons que l'anarchisme est une théorie politique au cœur vibrant de laquelle loge l'idée d'anti-autoritarisme, c'est-à-dire le refus con... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Snarkk
  04 juillet 2015
Il est très rare que j'accorde plus de trois étoiles à un livre qui se contente de synthétiser des informations. Mais à ma connaissance, il n'en existe aucun qui ne soit aussi concis et pourtant aussi complet au sujet de l'anarchie. C'est un véritable tour de force de la part de Normand Baillargeon, qu'il convient de saluer.

Si le terme n'était pas à la limite de l'insulte, je dirai qu'il s'agit presque d'un bréviaire de l'histoire et de la pratique de l'anarchie. Un recueil de noms, de lieux et de situations qui ont fait l'histoire de ce mouvement aux formes multiples et dont la nécessité vitale n'est malheureusement pas remise en question au vu des situations contemporaines, qu'elles soient locales ou globale.

Court donc (deux cents pages), mais remarquable d'intelligence. L'auteur se propose également de dresser un état des lieux des différents courants qui parsèment l'anarchie politique, jusqu'à s'aventurer vers les courants qui s'en inspirent par le nom, mais certainement pas par les idées... comme l'anarcho-capitalisme pour ne citer que cette horreur.

Bien sûr il y a quelques défauts à ce livre, inhérents à la forme utilisée : peu de détails et d'anecdotes, ce sera aux lecteurs-trices de faire le travail de leur côté ; peu de développement des outils pratiques et théoriques, là encore volontairement mais malheureusement écartés de l'ouvrage. Hormis ces quelques soucis bien compréhensibles, ce livre est une excellente - voire indispensable - introduction générale à l'anarchie politique. A mettre dans toutes les mains, particulièrement les plus jeunes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Arthemyce
  07 septembre 2018
Anarchiste convaincu, ce cher Normand est avant tout un ancien professeur porté sur la Philosophie et l'Education. Fusionnant ces deux aspirations : le rationalisme du Philosophe véritable et l'émancipation par l'éducation et le savoir (en opposition aux croyances et préjugés), on ne sera pas étonné de retrouver l'ami Baillargeon parmi les militants du scepticisme, dont le célèbre « Petit Cours d'Auto-défense Intellectuelle » est une bonne référence en matière d'esprit critique.
Dans cet ouvrage au contraire, la trame thématique/chronologique compte L Histoire et n'a donc aucun ton professoral, malgré qu'on y apprenne en peu de pages énormément de choses. La structure, classique, expose après une courte introduction et les racines de la pensée libertaire trois parties autour, respectivement : des Anarchistes & Anarchies ; des Faits & Lieux ; et enfin des Positions anarchistes.
On commencera donc par aborder les idées par l'intermédiaire de leur principaux théoriciens : Goodwin, Stirner, Proudhon, Bakounine et Kropotkine ayant tous un chapitre dédié, avant d'entamer un patchwork des figures du début du XXème siècle (Goldman, Malatesta, Makhno…) pour finir sur une note plus contemporaine à propos de Chomsky notamment; évocation de Bookchin, entre autres, qu'on retrouvera brièvement en fin d'ouvrage.
Après la théorie, place à la pratique : concrétisation politique des enseignements libertaires. On explore les liens et déboires des Anars avec l'Association Internationale des Travailleurs ; la « fête du Travail » sous le prisme sanglant de Haymarket Square ; la Révolution Russe dont la hiérarchie (Bolchévique) phagocytera les instincts anarchistes (Soviets) ; l'Espagne ensuite, et ses succès libertaires ; pour terminer sur Mai 68 et une apostrophe culturelle à propos de l'interaction entre l'Art et le courant Anarchiste.
Pour étoffer le tableau, la dernière partie prend un accent plus descriptif et détaille quelques positions anarchistes sur des thèmes sociétaux divers. L'Économie, en premier lieu, dont le capitalisme et le libéralisme sont bien sûr critiqués, tandis que sont présentées en réponse des alternatives libertaires. Est évoqué ensuite l'Anarcho-Syndicalisme, en tant que programme révolutionnaire ; puis la place de l'Écologie dans le mouvement, dont l'arrivée tardive a été en partie rattrapée par le travail de Bookchin (notamment) ; puis seront aussi abordés les thèmes de l'Éducation, de l'Éthique, des Médias ou encore l'Anarcho-Féminisme (et l'inconsistance de la misogynie pour un esprit libertaire !).
Enfin pour clore cette troisième partie, quelques pages sont octroyées à « l'Anarcho-Capitalisme (sic) » – qui des propres mots de l'auteur n'aurait mérité qu'une note de bas de page – courant individualiste dont l'absurdité le dispute à la mauvaise foi mais dont les préceptes sont hélas porteurs dans un contexte d'hégémonie néo/ultra libérale mondialisée, et qui mérite donc d'être méthodiquement analysé et radicalement critiqué.
Rejoignant l'avis d'autres lecteurs, ce livre se veut être une entrée en matière et celle-ci est parfaitement réussie. Sans être totalement exhaustif, ces 200 pages fluides dépeignent un peu plus de 200 ans d'Anarchie en laissant à chaque idée, figure ou fait une place et un développement pertinent dans une grande cohérence structurelle. En outre, l'ensemble invite à regarder le monde sous le prisme libertaire, pour une réflexion hors des sentiers-battus.
Typiquement le genre de bouquin qui suscite l'envie d'approfondir et d'en lire encore plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Luniver
  17 octobre 2011
Ce livre fait un résumé de l'anarchisme : tout d'abord une liste des principaux anarchistes, avec un récit de leur vie, et leurs principales contributions au mouvement, ensuite une description des évènements auxquels les organisations anarchistes ont fortement contribués, et enfin, un condensé des positions plus ou moins partagées par la plupart des ramifications du courant.
Je suis resté un peu sur ma faim en lisant ce livre, je n'ai pas appris grand chose de neuf, et je n'ai toujours qu'une idée assez vague de ce qu'est l'anarchisme. Il est sûrement temps pour moi de plonger directement dans les écrits des personnes citées dans ce livre.
Commenter  J’apprécie          60
jaguitch
  07 décembre 2013
Très bonne introduction générale à l'anarchisme, ses théoriciens, ses concepts, son histoire. Cet essai va être mon livre de référence pour approfondir certains points qui ont été évoqués : la colonne Durutti, le municipalisme libertaire, les écrits de Kropotkine, etc.
Je ne mets "que" 4 étoiles, car je trouve qu'en synthétisant à l'extrême, le contenu perd un peu de clarté....
Commenter  J’apprécie          70
MiaJack
  29 août 2018
Un petit livre qui est un très bon résumé de l'anarchisme, et qui pousse à la réflexion. Pour celles et ceux qui voudraient acquérir plus de connaissances, il est intéressant de lire les oeuvres ou les écrivains cité afin de les peaufiner. C'est un livre qui je pense, est davantage destiné aux " novices " de l'anarchisme, ou aux personnes souhaitant en apprendre un peu plus sans forcément poncer plusieurs livres plus complexe ou plus détaillé sur le sujet.
Je l'ai lu assez rapidement, les nombreux chapitres s'enchainent sur quelques pages, et tout y est très bien expliqué et classé ( les différentes formes d'anarchisme, les pionniers du mouvement, des anecdotes sur l'origine des symboles ou de militant/es célèbres, etc ... )
Je recommande sans hésiter.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
fredhofredho   26 juillet 2017
C'est ainsi que Emma Goldman adoptait la position suivante sur la question du vote des femmes: "La femme ne peut conférer au suffrage ou à l'urne aucune qualité particulière et elle ne peut rien recevoir d'eux qui rehausserait ses propres qualités. Son développement, sa liberté, son indépendance doivent venir d'elle-même et exister par et à travers elle. D'abord en s'affirmant comme une personnalité et non comme objet sexuel; ensuite en refusant à quiconque quelque droit que ce soit sur son corps; en refusant de porter des enfants à moins qu'elle ne le désire; enfin, en refusant d'être une servante de Dieu, de l'état, de la société, d'un mari, d'une famille, etc."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
AquinERAquinER   23 avril 2012
Né de la prise de conscience de la contradiction entre Etat et société que met à jour de manière exemplaire la Révolution française, l'anarchisme serait donc, dans sa dimension négative, la volonté de supprimer l'Etat et, dans sa dimension positive, la volonté de reconstruire une société libre, égalitaire et fraternelle.
Commenter  J’apprécie          130
jaguitchjaguitch   07 décembre 2013
[...] l'anarchisme est encore un amour passionné de la liberté et de l'égalité qui débouche sur la profonde conviction - je devrais plutôt dire sur l'espoir - que des relations librement consenties sont plus conformes à notre nature, qu'elles sont, en définitive, seules aptes à assurer une organisation harmonieuse de la société et qu'elles constituent donc, en dernière analyse, le moyen le plus adéquat permettant de satisfaire ce que Kropotkine appelait "l'infinie variété des besoins et des aspirations d'un être civilité"

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LuniverLuniver   01 juillet 2013
J'ai pour ma part rencontré un jour une vieille dame ayant combattu lors de la guerre d'Espagne et qui me disait le plus simplement du monde : « Je suis anarchiste : c'est que je n'aime ni recevoir ni donner des ordres. »
Commenter  J’apprécie          90
SnarkkSnarkk   04 juillet 2015
Pour aller à l'essentiel, les anarchistes tendent trop souvent, aujourd'hui, à se replier dans des directions qui constituent, à mes yeux, autant de choix forts contestables - pour ne pas dire déplorables. Ces replis entretiennent de manière significative la méconnaissance des positions anarchistes et contribuent à faire en sorte que ce qui en est connu ne soit ni très attirant ni très mobilisateur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Normand Baillargeon (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Normand Baillargeon
Normand Baillargeon – Regard sur l'économie participative (1/2)
Extrait du documentaire L'encerclement, la démocratie dans les rets du néolibéralisme de Richard Brouillette.
Dans la catégorie : AnarchismeVoir plus
>Science politique (politique et gouvernement)>Idéologies politiques>Anarchisme (30)
autres livres classés : anarchismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1546 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre