AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782372590006
271 pages
Éditeur : Urban China (06/11/2014)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Plongez au coeur de l'histoire avec ce nouveau roman graphique de Li Kunwu.

L'auteur d'«Une vie chinoise» nous fait partager sa découverte d'archives inédites sur les conflits militaires qui ont opposé la Chine au Japon.
Véritable documentaire, c'est toute la violence de la guerre qui nous rattrape avec des photos comme surgies du passé. Qu'est-ce que le devoir de mémoire ? Li Kunwu nous pose la question de manière magistrale avec ce one-shot... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Kickou
  29 janvier 2020
Cicatrices est un manhua, c.-à-d. une B.D. chinoise. D'abord « soldat-dessinateur » de propagande pour le Parti communiste chinois, puis dans la presse, Li Kunwu, l'auteur, est « découvert » puis collabore en France avec Philippe Ôtié pour la trilogie « Une vie chinoise » (édit. Kana). Néanmoins, ce n'est pas pour la qualité des dessins que je vais mettre 4*, mais parce que c'est un bouquin atypique et intéressant du point de vue historique.
Le synopsis : En Chine aujourd'hui, Mr Li découvre chez un bouquiniste, une gravure japonaise de la fin du 19ème siècle, ce document est une sorte de jeu de l'oie racontant la première guerre Sino-japonaise de 1895. Après beaucoup de marchandages, il sympathise avec le vendeur, qui lui montre d'autres raretés en sa possession, dont une série de journaux et de photos de la deuxième guerre entre Japonais et chinois en 1937. Mr Li est très intéressé mais en Chine les prix de ces imprimés rares sont de plus en plus chers, il ne peut se les offrir ... Il trouvera un subterfuge ... Cette histoire nous permet de plonger dans la réalité chinoise d'aujourd'hui (dont j'avoue ne pas connaitre grand-chose), la classe moyenne, l'intérêt pour leur Histoire dont les chinois ont été éloigné pendant longtemps et notamment durant la révolution culturelle. Il n'y a plus que les très vieux qui se souviennent. Les photos d'époque sont insérées dans la B.D. ce qui lui donne l'aspect d'un documentaire. Et la comparaison avec notre Histoire européenne est frappante.
Page 164 cette citation « à l'époque, ils utilisaient ces documents à des fins de propagande ... Comment voir les faits historiques avec objectivité ? » ; le devoir de mémoire est aussi l'un des thèmes importants de ce bouquin. Allez, 嗨 (Salut en Chinois « simplifié » ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
jovidalens
  29 juin 2015
Surprenante et passionnante BD/Manga, qui prend aux tripes.
Monsieur Li, comme l'appelle affectueusement sa femme et sa fille, n'est plus tout jeune et en ce beau dimanche ensoleillé il va s'adonner à un de ses plaisir : la brocante. Il va trouver sur un étal une "une planche sur une guerre entre le Japon et la dynastie Quing", "en couleurs avec une trentaine de vignettes", planche qui va s'avérer être un "jeu de l'oie" de l'invasion de la Chine du Nord par le Japon. de plus en plus intrigué et passionné il va découvrir que ce brocanteur détient un véritable trésor constitué par des magasines d'époque et surtout des centaines de photos prises par les photographes de guerre qui suivaient les troupes japonaise.
Li Kunwu compose son ouvrage en intercalant ces photos avec ses dessins et nous entraînent avec lui et ses jeunes amis dans la reconstitution des faits de cette invasion qui a duré huit ans,du 7 juillet 1937 au 15 août 1945.
Il transmet avec brio l'émotion de la découverte, la hâte d'emmagasiner un maximum de ces photos dans son appareil, puis la traduction des légendes et la mise en ordre chronologique . Et puis ces souvenirs douloureux qui refont surface.
Même en ayant connaissance de ce fait historique, c'est impressionnant comme ce qui est arrivé au peuple chinois est complètement semblable à l'occupation par les Allemands. Et que ces photos sont belles.
Li Kunwu ne fait pas que raconter des faits historiques, il nous fait ressentir combien ils sont inscrits profondément dans la chair de ceux qui les ont vécus, qu'ils soient d'un côté ou de l'autre bord.
A lire absolument, car aussi dérangeant, chargé de réalité que ces films de la guerre de 39-45 qui ont été colorisés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Fuyating
  30 décembre 2019
Cette BD de Li Kunwu est passionnante et très intéressante au niveau historique. En effet, l'illustrateur a compilé ici de nombreuses photos prise par des reporters japonais ainsi que des articles de journaux (toujours du côté du pays du soleil levant) concernant l'invasion japonaise de la Chine et la guerre qui s'est ensuivie.
Nous y apprenons de nombreuses informations, tant au niveau militaire que politique. Nous y découvrons des photos du front, de soldats, de résistants et de collaborateurs. Li Kunwu a également ajouté de nombreuses cartes et quelques commentaires.
Je conseille vivement cette lecture pour ceux qui souhaitent en apprendre un peu plus sur la deuxième guerre mondiale, côté Asie.
Commenter  J’apprécie          50
Ravi
  30 mars 2016
Li Kunwu réalise ce tour de force de nous faire apparaître extrêmement proche la culture chinoise actuelle d'une certaine classe moyenne: Intelligente, critique, curieuse de tout, attentive au bien commun. Ses personnages sont comme des alter ego idéaux qui apparaissent à nous, pauvre (!?!) européens en quête d'identité et de valeurs, nous qui baignons dans ces idéaux, avec tous ces hommes et ces femmes de bonne volonté qui peuplent le monde.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
SachenkaSachenka   13 janvier 2016
-Monsieur Zheng, j'ai enfin compris aujourd'hui comment mon compatriote du Yunnan, Monsieur Nie Er, a pu composer à l'époque [de l'invasion japonaise] de telles mélodies.
-Comment cela?
-Parce que, quand la nation connaît son plus grand danger, chacun doit pousser un dernier cri.
Commenter  J’apprécie          280
jovidalensjovidalens   29 juin 2015
- Lisez les inscriptions sur les deux photos.
- Sur ce mur est écrit : "Battons-nous pour la victoire finale!". Mais les soldats Japonais y ont collé une affiche : "Adhérez au nouveau régime. A bas Tchang-Kaï-Chek !". Sur l'autre photo, la caricature est accompagnée de ce texte : "Adhérons à la politique d'enrôlement ! Renforçons les forces anti-japonaises !" Mais les occupants ont aussi collé une affiche : "Chinois et Japonais sont tous deux de race jaune. Aimons-nous et respectons-nous !". Les Japonais ont mené également une importante action de propagande !

- Hé ! Mais c'est ridicule ! Que vaut cette propagande ? C'est puéril, ça ne vaut rien ! La propagande est un art, ce n'est pas aussi simple qu'il y paraît !

...

- Réfléchissez, si tous les asiatiques devaient s'aimer et se respecter, pourquoi sont-ils entrés avec des chars chez nous ? Ce genre de discours naïf ferait rire un enfant de trois ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FuyatingFuyating   30 décembre 2019
Monsieur Zheng, quelque chose m'échappe. Pourquoi les Japonais ont-ils pris des photos ? N'avaient-ils pas peut que ces documents tombent entre les mains des Chinois ? C'était des preuves de leurs nombreux crimes de guerre.

Les Japonaos voyaient bien sûr les choses différemment : ils niaient qu'il s'agissait d'une invasion massive et affirmaient qu'il s'agissait juste d'un incident. À l'époque, ils utilisaient ces documents à des fins de propagandes... comment voir les faits historiques avec objectivité ? C'est une vraie question.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
RaviRavi   30 mars 2016
- La perte de morale ... Hips ... La décadence de l'esprit ... L'absence de culture ... Hips ... Les conflits intérieurs ... Les autres n'attendent que ça!
- Monsieur Li ... Vous avez trop bu.
- Même tr... très riche, une nation sans esprit, ça ... Hips! ... Vaut que dalle!
- Monsieur Li, arrête! Cesse de débiter tes sottises!
Commenter  J’apprécie          20
jovidalensjovidalens   29 juin 2015
Les Japonais exposent des armes prises aux chinois : des mines, des sabres typiques des soldats chinois...Nos hommes ont affronté des avions, des canons et des armements modernes avec des mines rudimentaires et des hallebardes d'un autre temps, comme ces "sabres du Dragon Vert".
Commenter  J’apprécie          20

Video de Li Kunwu (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Li Kunwu
Chine, France, Li Kunwu relie les mondes.
autres livres classés : guerre sino-japonaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
951 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre