AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330077831
Éditeur : Actes Sud (08/03/2017)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Scandale au coeur de Turin : une adolescente de quinze ans accuse de viol deux roms. Le journaliste Enzo Laganà est missionné pour couvrir ce trouble fait divers. Amara Lakhous continue d’ausculter nos société occidentales et leurs pratiques médiatiques. Lorsque stigmatisation rime avec condamnation et capitalisme avec cynisme.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
dido600
  17 novembre 2018
Deux histoires qui se recoupent autour d'une seule «sale» affaire : Celle d'Enzo Laganà, le journaliste turinois spécialiste respecté (en tout cas dans son quartier) des faits divers qui tente de pratiquer son métier avec honnêteté, c'est-à-dire donner l'information exacte dans le respect des règles d'éthique et de déontologie. Pas facile avec des patrons de presse qui, au lieu d'éteindre les incendies, ont tendance à faire l'inverse... mettre de l'huile sur le feu. Pour vendre plus, pour aller dans le sens des opinions publiques les plus extrémistes, pour ne pas contrarier les calculs des annonceurs publicitaires...
Celle de Luciana, l'Italienne, ancienne cadre de banque qui, dégoûtée des pratiques des établissements financiers qui passent leur temps à (presque) ruiner les petits épargnants, et dégoûtée d'elle-même pour avoir participé activement à ces pratiques douteuses, a tout laissé tomber pour se transformer en gitane, en tzigane. Elle va devenir Djabarimos, la voyante, celle qui «lit les lignes de la main».
Et, au centre, la fameuse affaire qui va faire la Une du journal d'Enzo : le viol d'une jeune fille du quartier (prétendue vierge et mineure car âgée de quinze ans) par, dit-on,... deux roms, Drago et Jonathan, des jumeaux.
Une information détournée (par le directeur de publication), une opinion publique, celle des extrémistes, chauffée à blanc, par un sentiment «raciste» longtemps tapi qui se fait jour... et ce sont les provocations, les intimidations, les insultes et les agressions contre tout ce qui ressemble de près ou de loin à un tzigane.
Heureusemnt, la vérité ne tarde pas à être dévoilée, montrant l'arriération (souvent dangereuse) d'une partie de la société iltalienne... l'«affaire» tournant autour d'une histoire de virginité à préserver pour seulement faire plaisir à une vieille grand-mère, d'une jeune fille qui n'en est plus une, s'adonnant même à la prostitution organisée et à des batifolages coquins avec un cousin. L'étranger, dans ces cas-là, a bon dos et sert de bouc-émissaire aux «petits» et de cheval de Troie aux politiciens et aux affairistes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
jfponge
  20 mai 2018
Amara Lakhous poursuit dans ce quatrième opus sa petite comédie humaine, acerbe et néanmoins généreuse, inaugurée avec "Choc des civilisations pour un ascenseur Piazza Vittorio". L'action se passe à Turin, dans le quartier San Salvario, où l'on retrouve le sympathique et très naïf Enzo Laganà, et son ennemi juré, le très raciste Bellezza, alias "Le Tonneau". Le propos tourne autour des Roms, victimes d'une cabale alimentée par la presse locale après le viol d'une jeune "vierge" ayant désigné dans une confession "spontanée" les auteurs de ce crime (ou délit, c'est selon) comme étant deux jeunes tziganes. Enzo a commis un article objectif, n'utilisant que le conditionnel pour désigner les soi-disant "faits" rapportés par la pucelle, mais comme de coutume le rédacteur en chef et le directeur du quotidien se sont empressés de caviarder ses propos pour complaire à l'ambiance xénophobe de l'époque. Le racisme quotidien et le rôle souvent ambigu de la presse à grand tirage dans les phénomènes de psychose collective sont au cœur de ce roman magistral, excellemment traduit, où l'humour ne parvient guère à masquer la gravité du propos…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   22 octobre 2017
“Un jour ou l’autre, il faut savoir se ranger”, “La vie de célibataire est une vie de merde”, “Il est temps de grandir”. Je déteste tout particulièrement cette dernière connerie. Qu’est-ce que ça veut dire, “Il est temps de grandir” ? Je ne crois pas qu’il soit possible de programmer de grandir. On grandit, un point c’est tout. En vieillissant, on accumule de l’expérience, c’est-à-dire qu’on fait des erreurs. Si on est doué, on arrêtera de faire les mêmes conneries, si on est un idiot, on répétera le même scénario, et on l’aura toujours là où je pense.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   22 octobre 2017
“Il faut savoir redécouvrir les vertus de l’épargne : le jeûne peut aider les familles en difficulté à diminuer leurs dépenses.” Ce n’est pas un économiste de Harvard qui le dit, mais ma tante Quiz en personne, ma voisine qui est aussi espionne à la solde de ma mère. Ce que dit tante Quiz est pris très au sérieux et confine au sacré, tout au moins ici, à San Salvario. C’est une femme au foyer hors du commun qui a une grande expérience de la vie et de la télévision. Elle ne s’appelle pas Quiz par hasard. Elle l’a gagné de haute lutte, son surnom. Elle sait parfaitement comment l’argent doit être dépensé et surtout comment on peut en économiser et ne pas se faire rouler par des commerçants malhonnêtes. Elle n’a rien à envier aux experts en débrouille de l’économie domestique, ceux qui passent d’un plateau de télévision à un autre en débitant connerie sur connerie. Elle, au moins, c’est une personne sérieuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 octobre 2017
L’autodéfense est un droit fondamental de tout être humain. Bellezza fait plus confiance aux habitants et aux médias qu’à la police et aux carabiniers rassemblés. C’est pourquoi il attend beaucoup de moi : un article fort dans le journal. Le viol de Virginia doit devenir une affaire nationale, et même européenne, et même mondiale ! “Ces salauds de Gitans ne s’en sortiront pas comme ça. Je le jure. Nous devons les chasser non seulement d’Italie, mais de toute l’Europe.”
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 octobre 2017
Le travail du journaliste de faits divers ressemble en bien des points à celui du pompier. Les deux sont appelés dans les moments d’urgence pour intervenir au plus tôt. Toutefois, il reste une différence fondamentale : si la mission des pompiers est d’éteindre l’incendie, en revanche, ce qui nous est demandé, à nous, c’est de mettre de l’huile sur le feu. N’est-ce pas bizarre, comme métier ?
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 octobre 2017
Comme c’est divin de se laisser aller et guider. Mais pas toujours. Sinon on risque de finir comme un mouton. Je suis quelqu’un qui tient beaucoup à son indépendance et je ne suis absolument pas disposé à renoncer à ma liberté. S’il y a bien un avantage au célibat, c’est de vivre sans me soucier de la fin du mois ou ce genre de conneries. La liste serait vraiment longue.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Amara Lakhous (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Amara Lakhous

MP 2014-12-09-455-003048BDD2D9.mp4
Payot - Marque Page - Amara Lakhous - Querelle autour d'un petit cochon italianissime à San Salvario.
autres livres classés : romsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Des romans en série !

Roman de science fiction français publié en 1963, ce sont les Américains qui contribuent à ma renommée en m'adaptant d'abord au cinéma puis en me passant au format série en 1974. Roddy Mcdowall est un des acteurs principaux de la série. Depuis vous ne devez plus regarder les singes de la même façon...

La planète bleue
La planète des singes
Planète hurlante

20 questions
116 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre