AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Une aventure rocambolesque de... tome 5 sur 5
EAN : 9782205062601
48 pages
Dargaud (20/03/2009)
3.37/5   75 notes
Résumé :
Dans un immense cimetière, perdu au bout du monde, un vieil homme attend. Ses seuls liens avec le monde semblent être les rares pneumatiques qu’il reçoit et les vieux disques de Punk Rock qu’il écoute sur un antique gramophone. Et pourtant, un matin, surgit un homme; il vient de sortir d’une tombe, c’est le soldat inconnu. Bouleversante comédie noire, Crevaisons voit le retour du tandem Larcenet-Casanave dans une farce tragique qui ausculte au scalpel la folie guerr... >Voir plus
Que lire après Une aventure rocambolesque de... Tome 5 : Soldat inconnu - CrevaisonsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,37

sur 75 notes
5
0 avis
4
5 avis
3
3 avis
2
5 avis
1
0 avis
Ebenezer Raidart est le surveillant de la résidence post-mortem 78955 lot n°1128.5. Pas âme qui vive autour de lui. Il est seul depuis maintenant 41 ans, le coordinateur de secteur se chargeant de lui envoyer tout le ravitaillement dont il a besoin. La journée, il s'occupe d'entretenir ce gigantesque cimetière tandis que le soir, il écoute ses vinyles de punk. Or, cela fait déjà plusieurs années que rien ne lui est parvenu. Aussi, s'empresse-t-il d'envoyer une lettre réclamant au plus vite des vivres. Mais, les mois passent et rien ne vient. Il décide donc de rejoindre la ville malgré la neige et le froid. Mais quelle n'est pas sa surprise de découvrir derrière la porte de la ville un autre grand cimetière. le voilà obligé de retourner chez lui. A son arrivée, il se fait braquer par un soldat. Mais, encore vif, le vieil homme arrive à le neutraliser et le ligoter. Il s'agit du lieutenant Groin-Embrenne qui dit revenir du front. Or, son numéro de délocalisation funéraire correspond à celui du soldat inconnu...

Dans ce cimetière qui ne semble pas avoir de fin tant la guerre a fait de nombreux morts, Ebenezer voit arriver un soldat qui revient d'entre les morts et qui plus est le Soldat Inconnu! Que vient-il faire ici? Sa place est-elle réellement sous l'Arc de triomphe? Manu Larcenet poursuit ses aventures rocambolesques en s'attachant, dans ce tome, au soldat inconnu, qui s'avère au final être un soldat comme tant d'autres. Sur fond de punk rock, il dénonce évidemment les absurdités de la guerre. Graphiquement, il confie son crayon à Daniel Casanave, un coup de crayon vif et en adéquation avec l'univers de Larcenet.
Cadeau bonus: une play-list à la fin de l'album...

Une aventure rocambolesque du Soldat inconnu qui gagnerait à être connu!
Commenter  J’apprécie          470
Dans une société vouée au productivisme, Ebenezer Raidart est le surveillant de la résidence post mortel 78955 où les visites des familles sont interdites car se souvenir, ce n'est pas produire. Il vit seul en écoutant des disques de musique punk, mais depuis quelques mois il n'est plus ravitaillé par l'administration. N'obtenant pas de réponse à ses courriers, il se rend dans la ville la plus proche pour découvrir qu'elle est devenue un vaste champ de tombes. Il retourne alors dans son cimetière, où il reçoit la visite du soldat inconnu tout juste sorti de sa tombe... Commence alors une histoire rocambolesque entre les deux hommes.

J'ai emprunté cet album en voyant le nom de Manu Larcenet sur la couverture, mais j'avoue avoir eu du mal à me laisser porter par l'histoire.
Au niveau du dessin, j'ai été dérangée par l'omniprésence des bulles crachant de la musique punk à plein volume.
Reste néanmoins un message fort, à la fois anti militariste et anti productiviste.
Une mention particulière aussi à la dernière planche qui tranche avec le reste de l'album au niveau des couleurs et apporte une note d'espoir. Elle donne aussi l'explication du titre de l'album : les crevaisons, c'est comme cela que les vieux appellent le fait pour les cimetières de se remplir de nouvelles tombes en hiver, comme si c'était une saison.
Commenter  J’apprécie          171
Larcenet excelle dans l'humour décalé, un peu amer. Ici il nous sort une bande dessinée assez pessimiste, sur la nature humaine, sur la guerre, où la douceur de la solitude, le calme du cimetière contraste avec la philosophie punk du No future d'un coté et le monde des va t'en guerre de l'autre.
une petite bande dessinée qui donne à réfléchir...
Commenter  J’apprécie          130
BD sur la guerre, la mort et l'avenir de l'homme, du seul et dernier homme.
récit surnaturel quand le "soldat inconnu" sort de sa tombe et rencontre notre vieillard que seule la musique Anglo-saxonne rattache au passé.
tragi-comédie sur le pouvoir de destruction d'un côté et les espoirs de l'autre
Commenter  J’apprécie          110
"Drôle" de B.D. ; cette année est le centenaire de 14-18. Mon grand-père maternel, officier de cavalerie, fit la "guerre de Verdun". C'est sans doute voulu que cela soit sans horizon, ou plutôt, un horizon bouché, murs d'incompréhensions face à l'horreur et la démence, tombes sans fin ... le propos est une fresque antimilitariste d'un monde "tombal" à perte de vue, jusque dans les rivages de l'océan, hanté par des âmes en peines, parcouru par un gardien (mémoire ?) des lieux. Ayant travaillé dans un cimetière dans mes 26 ans, je confirme que ce sont des lieux calmes et agréables pour se soustraire à l'agitation bruyante des "vivants". le "monde des défunts" pour peut que nous respections leur souvenir, est bien moins pénible à fréquenter que celui de ceux qui se targuent d'êtres nos semblables, en chair et en os, mais finalement pas tant que cela ... !
Larcenet n'a pas donné là son potentiel artistique du meilleur cru, bien que le sujet l'eut permis, dommage ...
( les références des "33t vinyle" punk ne me sont pas apparu de la meilleure inspiration en effet ...)
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
J'ai 23 ans. Je me suis enrôlé il y a 4 ans. J'ai fait officier comme mon père... et aussi parce que quand on ne sait rien faire, c'est là où ça se voit le moins... J'ai 23 ans et j'en aurais 14 que ce serait pareil. Qu'est ce qu'on peut espérer d'un gamin de 23 ans dans les tranchées... à part se faire tuer ou tuer sans faire d'histoires?
Commenter  J’apprécie          260
Léon part pour le front, la fleur au canon
En chantant comme un con " c'est nous qu'étions les bons "
Il est contents, il a raison, il va morfler pour la nation
Quatre ans dans les tranchées, ta fleur est toute fanée
Mais mec si tu t'voyais, je serais toi j'm'inquièterais
Et il tire sur les teutons, pour la patrie, pour la nation
On est le 11 novembre, tu t'es pas fait descendre
Tu a même tout tes membres mais ton cœur est en cendre
T'étais content, t'avais raison, tu a morflé pour la nation.

( Les RATS ont enregistré cette chanson dans les années 80, ce texte est cité dans cet album)
Commenter  J’apprécie          140
On avait bien compris déjà qu'un cimetière c'est le meilleur endroit pour se cacher… Personne ne venait nous déranger à par quelques vieilles qui venaient fleurir les tombes...
Mais je crois qu'elle venaient un peu se cacher, elles aussi…
Et puis l'hiver, ça se remplissait de nouvelles tombes. Les vieux, ils appelaient ça "les crevaison"" comme si c'était une saison….! Et l'été suivant, on avait de nouveaux endroits pour se cacher..
Commenter  J’apprécie          70
J'ai découvert cette musique ancienne pendant la prohibition culturelle… J'en suis immédiatement devenu un fervent amateur. Cette collection amassée tout au long de ma vie par les moyens les plus illégaux, me vaudrait certainement l'internement si un quelconque vérificateur-surveillant la découvrait...
Commenter  J’apprécie          50
Mais qu'est-ce que c'est que ce mort qui vient me donner des leçons de vie ?!
Commenter  J’apprécie          170

Lire un extrait
Videos de Manu Larcenet (62) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Manu Larcenet
P'tit Cab La Route
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (153) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5215 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}