AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Chékéba Hachemi (Collaborateur)
ISBN : 2253153990
Éditeur : Le Livre de Poche (30/11/-1)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 55 notes)
Résumé :
4° de couverture

Le 27 septembre 1996, jour de l'entrée des taliban dans Kaboul, Latifa avait seize ans et des rêves plein la tête. Elle avait hâte de grandir pour devenir journaliste. Malgré la guerre qui sévissait en Afghanistan depuis dix-sept années, elle était plutôt insouciante et heureuse de vivre.

A partir de cette date, les écoles ont été fermées et, comme toutes les femmes, Latifa a été humiliée, insultée, obligée de vivre en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Under_The_Moon
  17 janvier 2013
Un témoignage poignant qui a beaucoup de mérite.
Dans son récit, Latifa ne fait pas que décrire les crimes - en tous genres - commis par les talibans et la façon dont ils s'évertuent à dégrader et déshumaniser les Afghans, notamment les femmes. Visage volé remet aussi les choses en place sur les conflits intérieurs et historiques qui ont déchiré ou déchirent toujours les Afghans (les ethnies, les invasions des Anglais et des Soviétiques,...).
Latifa et sa famille expriment aussi leur dégoût pour ces "racailles" armées qui se servent de l'Islam, ou plutôt d'un Islam qu'ils ont inventé, comme de bouclier et d'étendard.
A lire pour ceux, comme moi, qui ont déjà été conquis par Syngué Sabour et/ou Les cerfs-volants de Kaboul. Et pour les autres aussi !
Commenter  J’apprécie          250
Myrinna
  19 avril 2010
Récit bouleversant d'une Afghane, de ce qui s'est passé à Kaboul, lors de la prise des Talibans, et l'atrocité de ces hommes à l'état pur. Latifa est l'héroïne et l'auteure de ce livre.
Latifa dénonce le régime des Talibans qui ne respecte pas les droits des femmes, et qui réduit la femme à un objet sexuel et reproducteur. Alors, que nous bénéficions des droits dans toutes démocraties, d'autres femmes n'ont pas cette chance de vivre libre.
Commenter  J’apprécie          70
rolandm1
  23 septembre 2014
L'Afghanistan, pays que personne ne connait. Une jeune fille à Kaboul, Latifa raconte; elle a seize ans le 27 septembre 1996 quand la ville est prise par les taliban. Que se passe-t-il alors dans ce pays depuis cet évènement ? Les habitants sont enfermés chez eux, n'osent plus sortir en rue. Les nouvelles règles de vie sont décrites et cela nous aide, nous les occidentaux à comprendre se qui s'est passé. Stupéfiant.
Commenter  J’apprécie          70
Galirad
  08 février 2015
Ce livre est un témoignage et, en un sens, il est précieux. D'une part, il est écrit par une jeune fille afghane alors que les femmes ont été muselées par le pouvoir taliban en place fin 2001, date de parution de l'ouvrage. D'autre part, des récits, quels qu'ils soient sur ce sujet et sur cette période de cinq ans (de 1996 à 2001), il n'y en a pas pléthore.
Cependant, à bien des endroits, les propos sont confus. le plan n'étant pas toujours chronologique, nous avons un peu de mal à suivre Latifa dans son discours. Son style est très narratif et, somme toute, assez banal. Les mots n'accrochent pas suffisamment le lecteur.
Vous me direz que son métier n'est pas celui d'écrivain. Pourtant, d'emblée, elle annonçait qu'à l'entrée des Talibans à Kaboul le 27 septembre 1996, elle était en train d'entreprendre des études de journalisme.
Le seul argument valable pouvant justifier son ton trop monotone est, que c'est effectivement cette jeune fille adolescente qui, seule, a élaboré son texte. Ainsi, l'exposé possède une réelle authenticité, que l'intervention de journalistes occidentaux quelconques aurait vraisemblablement diluée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
zorazur
  31 janvier 2012
Un témoignage bouleversant à lire pour de multiples raisons. J'en donnerais au moins une : pour qui veut comprendre quelque chose à l'histoire de l'Afghanistan, la jeune auteur fait un rappel historique très précis, très clair et très pédagogique, de tous les évènements qui ont secoué le pays depuis le début des années 70. On comprend enfin grâce à ces quelques pages pourquoi l'Afghanistan est dans cet état aujourd'hui.
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
Under_The_MoonUnder_The_Moon   09 janvier 2013
Les taliban sont tous barbus. On dit que leurs barbes doivent en permanence être aussi longues que la main. Ils ne portent jamais le pakol, le béret traditionnel afghan devenu l'emblème de la résistance. D'ailleurs, nous le savons, ils ne sont pas tous afghans, ni même pachtouns. Le Pakistan les soutient, et ils recrutent à l'étranger. Les images diffusées à la télévision et les témoignages issus des provinces qu'ils occupent l'attestent : il y a dans leurs rangs de nombreux Pakistanais, mais aussi des Arabes venus de pays musulmans dont la plupart ne parlent même pas notre langue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Under_The_MoonUnder_The_Moon   13 janvier 2013
Ce n'est pas un vêtement, c'est une prison.
(...)
Je sors de là humiliée, furieuse. Mon visage m'appartient. Et le Coran dit qu'une femme peut être voilée, mais doit rester reconnaissable. Les taliban voudraient me voler ce visage, celui de toutes les femmes. C'est hors de question !
Commenter  J’apprécie          190
Under_The_MoonUnder_The_Moon   16 janvier 2013
Si je pouvais adresser une prière à Ali devant son tombeau de marbre à la mosquée bleue, je l'implorerais de faire encore un miracle pour le peuple afghan abandonné de nous.
Que ces taliban, qui osent inventer des règles inhumaines et contraires au Livre saint, ces ignorants du Coran, apprennent à le respecter, comme nous le faisons, nous les Afghans, humblement depuis toujours.
Commenter  J’apprécie          130
Under_The_MoonUnder_The_Moon   12 janvier 2013
On se demande toujours qui est qui, à Kaboul. La seule règle de sécurité est de ne partager de suppositions ou d'opinions qu'en famille. Par principe, nous demeurons neutres autant que faire se peut. Une chose, une seule chose rassemble les Afghans malgré la complexité des clivages ethniques : le refus de l'envahisseur étranger, qu'il soit anglais, pakistanais, arabe. Ou, bien sûr, soviétique.
Commenter  J’apprécie          120
Under_The_MoonUnder_The_Moon   17 janvier 2013
Je me demande souvent ce qu'ils cherchent en privant toute une population de fêtes et de jeux, de souvenirs de famille, et la réponse tombe, toujours affreusement simple : nous priver de vie. Nous exterminer, lentement mais sûrement, à leur profit.
Commenter  J’apprécie          190
Dans la catégorie : Femmes célèbresVoir plus
>Biographie générale et généalogie>Biographie générale et généalogique>Femmes célèbres (71)
autres livres classés : afghanistanVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
430 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre
. .