AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782958075354
276 pages
CL Editions (10/05/2022)
4.61/5   14 notes
Résumé :
Quand j’ai reçu le SMS de Fille Chérie nous invitant à un petit goûter, franchement, j’aurais dû me douter de quelque chose. Et quand, en toute innocence elle a rajouté : — Ah, au fait, j’ai aussi invité mamie ! J’aurais dû savoir que le ciel allait me tomber sur la tête. Et voilà, je vais devenir grand-mère. Celle-là, je ne l’avais pas vue venir. Comment ai-je pu laisser s’échapper le temps aussi rapidement ? Comment ces petits fils d’argent qui parsèment mes cheve... >Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après Neuf mois à attendreVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
4,61

sur 14 notes
5
10 avis
4
1 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Neuf mois à attendre, évidemment on pense tout de suite à une grossesse, et c'est en effet le récit de ces neuf mois que raconte l'auteure. L'originalité de ce roman tient au fait que le personnage qui raconte, n'est pas la future maman, mais la grand-mère. Elle a déjà eu un petit-enfant, mais c'était la fille de son fils, et elle n'a pas vécu cette grossesse là aussi intensément. Aujourd'hui c'est sa fille qui attend un enfant, la chair de sa chair. Malheureusement pour moi je ne connaitrai pas cette situation, n'ayant eu que des fils, mais je me rappelle cette réflexion de mon père me disant à la naissance de mon premier enfant qu'il se sentait plus immédiatement proche des enfants de ses filles que de ses fils. C'est je suppose la même chose pour l'auteure.

J'en viens tout de suite au gros point négatif pour moi, qui a surement couté une étoile à la note de ce roman, c'est le choix fait par l'auteure de ne pas nommer ces personnages, mais de les désigner par des pseudonymes. Ceux-ci s'appliquent non seulement aux humains, de « mère éternelle » à « Fille bien aimée » mais aussi aux animaux de la maisonnée de « chatte exclusive » à « petit papy » Ce choix m'a vraiment déroutée, et si je m'y suis un peu habituée au cours de la lecture, je ne l'ai jamais apprécié. L'auteure s'en explique à la fin de son livre, elle voulait éviter les ma fille, mon mari, et de nous imposer sa famille. Elle était consciente que ce choix ne peut pas plaire, et cela a été effectivement mon cas. J'ai même failli abandonner ma lecture, surtout que les chapitres du début accumulaient les problèmes rencontrés en début de grossesse.
Et puis la plume de l'auteure que j'avais déjà apprécié dans un roman précédent m'a finalement accrochée, même si je l'ai préférée dans la fiction.

Neuf mois donc racontés par petites touches, certaines en lien direct avec la grossesse de sa fille, des alertes médicales aux échographies, de la liste de naissance à la découverte du sexe, mais pas seulement. elle va aborder d'autres aspects de sa vie.
Elle fait entrer dans son histoire un enfant pour lequel elle est famille d'accueil, décrivant à ce propos les difficultés qu'elle peut rencontrer et le peu de soutien que lui donnent les services sociaux. Elle parle aussi de ses animaux de compagnie, et l'une des chroniques les plus émouvantes de ce livre est celle où elle raconte, la fin d'un de leur chat, âgé de dix-sept ans, et atteint de maladie incurable.
Une famille qui pourrait être la mienne ou la vôtre, avec ses habitudes, ses tics, ses façons d'être, une famille très liée où règne la bienveillance, une famille qui s'agrandit pour le bonheur de tous.
Merci à l'auteure pour sa confiance.
Commenter  J’apprécie          4914
Le sujet de ce roman a tout de suite titillé ma curiosité. Je crois que c'est la première fois que je lis un roman qui raconte une grossesse vue par une grand-mère, ce sont souvent les mamans qui parlent de cette jolie expérience, et j'avais très envie de suivre cela du côté d'une grand-mère. Étant moi-même grand-mère de deux adorables bambins, et ayant vécu les deux grossesses de ma fille de très près, j'ai eu envie de prendre connaissance de l'histoire de Catherine Lavaud.

 

Je me suis complètement retrouvée dans Catherine. Elle va raconter son histoire, les neuf mois de grossesse de sa fille. Pourtant ce n'est pas la première fois qu'elle est grand-mère, elle a déjà une petite-fille, c'est la fille de son fils, elle n'a pas la même relation fusionnelle qu'avec sa fille, son second enfant, qui vient de lui annoncer sa grossesse. Dès l'annonce, Catherine va se soucier de sa fille et de ce petit être à venir. La grossesse est compliquée au début, ce qui est source d'angoisse pour toute la famille. Elle va ainsi tenir un journal où elle va raconter les jours les plus importants, les premières échographies, l'attente, les préparatifs, tout ce que chaque parent vit avec l'arrivée d'un bébé. En tant que parents, on est émerveillés, et il en est de même quand on devient grands-parents. J'oserais même dire que l'on est encore plus angoissé, ça a surtout été mon cas, on a ce double rôle de réconforter et rassurer la future maman tout en essayant de montrer notre angoisse.

 

J'ai suivi avec beaucoup d'émotions le récit de l'autrice. Elle raconte avec beaucoup de sensibilité, d'émotions, j'ai souvent souri comme j'ai souvent été émue. J'ai vécu la grossesse de ma fille avec beaucoup d'intensité et j'ai retrouvé cette sensation dans le récit de Catherine Lavaud. Plein de péripéties, beaucoup d'humour qui mettent des bulles de légèreté dans des moments plus graves et sérieux. Elle retranscrit vraiment à la perfection tout ce qu'elle a pu vivre pendant les neuf mois de grossesse de sa fille. J'ai eu l'impression de faire partie de la famille de Catherine et d'attendre l'arrivée de ce petit avec elle. En plus, ce bébé a le même prénom que l'un de mes deux petits-enfants, ce qui fait que je me suis encore plus identifiée à l'histoire.

Le récit est écrit à la première personne du singulier, ce qui est logique vu que c'est autobiographique. J'aime beaucoup cette narration car elle me permet encore plus de ressentir toutes les émotions et de rentrer encore plus dans la tête de la narratrice. le style est très bon, très fluide, elle raconte très bien, les chapitres sont courts, ce qui donne beaucoup de rythme à la lecture. À la fin de chacun, il y a le petit décompte, le compte à rebours jusqu'au jour J de la naissance. J'ai trouvé que ça rajoutait une petite dose de suspense.

J'ai aussi beaucoup aimé les noms qu'elle donne à ses personnages. Comme elle parle de son histoire et de personnes existant réellement, elle explique à la fin qu'elle n'a pas voulu parler d'eux avec leurs prénoms, elle leur a donc donné de petits noms trop mignons, sa fille, c'est Fille Chérie, Fils Adoré et sa seconde fille, Fille Bien Aimée, il y a son mari, Ours d'Amour, sa mère, Mère Éternelle, et même les chats ont des petits surnoms mignons en correspondance de leurs caractères, Chatte Exclusive, Chat Craintif, Petit Papy. Au début, j'avoue qu'lil m'a fallu un petit temps d'adaptation, mais c'est très vite passé et je m'y suis très vite fait. J'ai trouvé cela tellement touchant.

 

Je pense que vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé ce roman, je me suis régalée, j'ai revécu au travers de Catherine et de sa famille, les évènements heureux de ma propre famille, je me suis attachée à eux, je les ai quittés à regret et j'espère que tout va bien pour eux maintenant. Une chose est sûre, est que ce second livre confirme ma première très bonne impression de lecture, je vais continuer à suivre Catherine Lavaud, et je la lirai à nouveau avec grand plaisir.

 

Je ne peux que vous conseiller ce roman, même si vous n'êtes pas encore grands-parents, vous vous retrouverez forcément dans l'un des personnages et vous comprendrez aussi beaucoup mieux la réaction de vos parents. C'est une histoire qui peut se lire à n'importe quel âge, il est intergénérationnel. .

Commenter  J’apprécie          20
Quand l'autrice m'a proposé de découvrir son nouvel ouvrage, je n'ai pas hésité longtemps. Pourquoi ? Déjà parce que j'ai lu un de ses romans et que j'ai beaucoup aimé sa plume, et surtout parce que le résumé donne déjà le sourire et donne envie de plonger dans son histoire. J'aime beaucoup l'idée que pour une fois nous ne suivons pas des parents en devenir, mais la future grand-maman. C'est un changement très intéressant.

Je trouve chouette d'avoir son regard et son vécu, car les grands-parents sont tout autant soumis aux émotions et au stress que l'arrivée d'un bébé peut amener dans la famille. du coup, elle nous plonge directement dans son quotidien en nous présentant les membres de la famille avec des surnoms trop mignons et qui donnent le sourire. C'est une façon de garder l'anonymat (même si les protagonistes sont présentés à la fin), tout en amenant un humour adorable dans le récit.

C'est donc Fille Chérie qui va devenir maman et comme pour beaucoup de grossesses, la sienne aura son lot d'inquiétudes et de stress qui sont partagés par tous les membres de la famille, chacun réagissant à sa façon aux différents événements. Nous suivons donc tous ces mois depuis l'annonce de la grossesse jusqu'à l'arrivée de Petit Bébé qui va chambouler la vie de tout le monde.

C'est donc un ouvrage qui nous donne le sourire et qui nous plonge dans le quotidien de cette famille où cette grossesse va changer bien des choses. Nous découvrons les réactions des uns et des autres, les inquiétudes qui sont différentes suivant les personnes et nous ne pouvons que nous retrouver dans ces mois qui nous sont racontés. A chaque fin de chapitre, vous retrouverez un décompte qui vous rappellera les jours restants jusqu'à la naissance, de quoi sentir la tension monter au fil des mois qui passent et des chapitres qui se tournent.

J'ai trouvé ce témoignage touchant et tellement vivant. Nous avons l'impression de partager tous ces moments et de vivre cette grossesse en direct. J'ai vibré avec les personnages et je suis passée par toutes les émotions avec eux, entre joie, inquiétude et tristesse aussi suite à certains événements. L'autrice nous partage ce vécu de façon intimiste, nous donnant l'impression d'être à ses côtés et c'est la grande force de cet ouvrage. En tous les cas, j'ai vraiment vécu une expérience touchante en lisant son livre et je l'en remercie.

En bref, l'autrice nous partage avec douceur et humour les quelques mois qui se sont écoulés avant que Petit Bébé ne vienne au monde et que Fille Chérie ne devienne maman.
Commenter  J’apprécie          40
Je remercie Catherine Lavaud de m'avoir confié son service presse, mais aussi pour sa confiance renouvelée. La quatrième de couverture m'a interpellée, car elle laissait présager un récit plein d'humour, de surprises et de rebondissements. L'auteure change de registre littéraire et ose prendre des risques. Ne dit-on pas que le talent c'est l'audace que les autres n'ont pas ? Alors petit grain de folie ? Ou pari réussi ?

Nous allons suivre les péripéties d'une famille qui ne s'ennuie jamais. Comment vous dire ? Il y a des périodes dans l'existence où le sort s'acharne et les situations cocasses s'enchaînent.

La narratrice reçoit un SMS de Fille Chérie qui l'invite à un petit goûter… Après tout, pourquoi pas ? Seulement, lorsqu'elle rajoute qu'elle a invité mamie ! L'intéressée aurait dû flairer que quelque chose de louche se tramait…

Lors de ce rassemblement, Fille Chérie lâche sa bombe ! Elle attend un heureux événement. le coeur de la future grand-mère rate un battement. Comment est-ce possible ? Pourquoi n'a-t-elle pas réalisé que les années filent ? Parfois, le temps nous échappe !

Le choc passé, notre héroïne devra s'adapter jour après jour et affronter l'adversité. Sera-t-elle capable de garder la tête froide en toutes circonstances ? le pari est risqué, car rien ne lui est épargné et la machine a tendance à s'enrayer.

Notre future grand-mère n'a qu'à bien se tenir et arrêter de stresser pour tout et n'importe quoi ! Seulement, la tâche s'avère plus compliquée qu'il n'y paraît…

Catherine Lavaud nous ouvre les portes de son coeur et de sa maison. Elle nous livre un témoignage autobiographique retraçant les neuf mois d'attente puis la naissance de LA MERVEILLE du monde.

Je ne dévoilerai pas le nom des protagonistes, car l'auteure leur attribue un sobriquet d'une originalité inégalable. Tout au long du récit, elle surfe à la perfection sur les ailes de son imagination. Elle parvient à nous faire vivre ses moments de doutes, de stress, mais aussi de joie et d'espoir avec intensité et authenticité. Grâce à son humour, elle réussit à se moquer d'elle-même, face à ses réactions souvent disproportionnées.

Les pages défilent à grande vitesse et le récit est très rythmé. L'histoire se dévore, les personnages nous embarquent dans une succession d'imprévus et d'embrouilles en tout genre. Si dans certaines familles tout est calme, dans celle-ci, rien ne se passe comme prévu.

Alors d'après vous, notre héroïne réussira-t-elle à dominer ses émotions pour tenir les rênes de sa tribu si imprévisible ?

Catherine Lavaud effectue un virage à 180 degrés et ose montrer qu'elle possède désormais plusieurs cordes à son arc en élargissant son champ littéraire.

Des personnages hauts en couleur et attachants.

Une très belle histoire originale, drôle et émouvante.

Un roman qui fait du bien et qui met du baume au coeur.

Je suis conquise !

Bravo !

Merci pour ce très bon moment d'évasion et de rire.

Un livre que je conseille vivement !
Commenter  J’apprécie          00
😊 A la découverte de 😊
Neuf mois à attendre Chroniques d'une grand-mère angoissée de Catherine Lavaud

Une façon originale de suivre une grossesse, non pas du point de vue des futurs parents mais de celui de la future grand-mère.
Avec humour et tendresse, nous allons suivre cette femme qui voit sa petite fille devenue grande, son bébé qui va avoir son propre bébé.

Cette grand-mère dynamique va suivre, jour après jour, les joies et les tracas de la grossesse de sa fille. Elle s'émerveille devant cette nouvelle vie qui éclos et découvre avec joie ou parfois étonnement ces petits plus qui accompagnent la grossesse aujourd'hui : échographies 3D, applications pour suivre en direct la taille du bébé mais aussi de plus en plus de recommandations et interdictions autour de la jeune maman.
Une occasion parfaite pour mesurer l'évolution du suivi de la grossesse sur trois générations de femmes. Grossesses plus suivies et médicalisées, mais aussi explosion d'objets et gadgets en tous genres!

J'ai beaucoup aimé suivre cette grand-mère qui vit par procuration cette grossesse. Elle est le soutien de tous les instants pour sa fille qui s'apprête devenir mère, elle connaît les angoisses, les peurs, les joies cette grossesse et nous fait vivre toute cette aventure tout au long de ce compte à rebours de neuf mois…

Une jolie lecture à la fois pleine d'humour mais aussi d'émotions. Mère, grand-mère, arrière-grand-mère, chaque grossesse, chaque génération de femme vit cette période particulière, se soutient, s'entraide…

📖 Retrouvez ce livre par ici https://www.amazon.fr/Neuf-mois-attendre-Chroniques-grand-m%C3%A8re-ebook/dp/B09ZPQKLG4
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Je jette un coup d’œil discret à Gendre Idéal qui est là, béatement assis sur sa chaise, des étoiles au fond des yeux, et l’avenir en 3D déployé devant lui. Ça y est. Il s’y voit déjà, à pouponner… Jusqu’à ce qu’Ours d’Amour le ramène brutalement à pieds joints dans la réalité :
— Au fait, et tu veux y assister, toi, à l’accouchement ? Parce que moi, je me souviens…
Patatras ! Le sourire radieux a dégringolé d’un étage et les petites étoiles ont filé dans leur galaxie, à l’autre bout de la planète. Gendre Idéal bredouille :
— Heu…
Avant qu’Ours d’Amour ne poursuivre sans rien remarquer :
— En fait, il y en a qui tombent dans les pommes. Mais le secret, tu vois, c’est de ne pas trop regarder au moment fatidique, parce que…
Ça y est. Là, on a carrément perdu Gendre Idéal qui file se réfugier dans la cuisine. Fille Chérie fusille son père du regard :
— Papaaa ! Non, mais franchement, t’abuses ! Regarde, tu lui as fait peur, il est parti !
Ours d’Amour, qui était à cent lieues d’imaginer qu’il pouvait être la cause d’un tel tracas cligne des yeux comme un hibou sous le soleil :
— Ben quoi ? J’ai rien dit de choquant !
Commenter  J’apprécie          00
À la fin du « petit goûter », Ours d’Amour était détendu. Moi aussi. J’ai commencé à sentir le vent tourner lorsque Gendre Idéal s’est levé et m’a collé entre les mains une jolie petite boîte en bois exotique en me disant :
— C’est pour vous.
Après un rapide inventaire des fêtes et anniversaires que j’aurais pu louper, je me suis décidée à ouvrir délicatement son cadeau, pour y découvrir, nichée sur un douillet petit nid de plumes blanches… une adorable petite sucette.
Alors celle-là, je ne l’avais pas vue venir. Ma mâchoire s’est décrochée, celle d’Ours d’Amour est remontée d’un cran, le temps d’intégrer l’information dans notre banque de données familiale, et nous nous sommes précipités comme deux pingouins en mal de banquise dans les bras de Fille Chérie en bramant à qui voulait bien entendre :
— Un bébé ? Tu… vous attendez un bébé ?... Waouh, alors ça… mais c’est super !
Commenter  J’apprécie          00
L'auteur nous fait partager un petit bout de sa vie de famille à travers la grossesse de la fille. Avec beaucoup d'humour, un peu d'angoisse, nous nous retrouvons dans cette attente.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : Grands-mèresVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (20) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5325 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..