AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782874231094
128 pages
Mijade (21/03/2019)
3.94/5   152 notes
Résumé :
Les jumeaux Fleur et Julius sont en vacances chez leur grand-mère. Une nuit, Fleur aperçoit une lumière dans le bois qui jouxte la ferme isolée. Oubliant toute prudence, elle enfile des bottes, un manteau et sort dans la neige. Sous un sapin, la jeune fille découvre qu'un trou a été creusé et met au jour un paquet contenant des liasses de billets et des bijoux. Mais quelle idée d'emporter ce trésor... Voilà Fleur, Julius et Mamilia embarqués dans une série noire don... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (133) Voir plus Ajouter une critique
3,94

sur 152 notes

Fleur et Julius, des jumeaux d'une douzaine d'années, passent leurs vacances en montagne, dans une ferme isolée, chez Mamilia, leur grand-mère maternelle, célibataire et heureuse de l'être. En fauteuil roulant depuis un accident, elle est restée extrêmement autonome malgré son handicap. Les jumeaux sont très différents. Fleur est vive, aventureuse et pleine de joie de vivre. Julius se révèle plus raisonnable et souvent angoissé. Et puis le monde est injuste : Fleur a une vessie riquiqui qui l'oblige à se lever la nuit, dans le noir, dans le froid, à quitter la chambre et la chaleur confortable de l'étage pour rejoindre la salle de bains, en bas, sans bruit pour ne réveiller personne… Une nuit, elle voit par la fenêtre une lueur qui se déplace, là-bas, à l'orée du bois tout proche, une lueur qui disparaît, reparaît, pour disparaître enfin. Que va faire Fleur ? Remonter au chaud dans son lit ? S'habiller et aller voir ce qui se passe dans le bois ?

***

Sandrine Beau, dans ce roman de 127 pages, met en scène ces deux enfants au tout début de leur adolescence. Un narrateur à la troisième personne nous emmène sur leurs traces et nous voyons tantôt par les yeux de Fleur, tantôt par ceux de Julius. Une petite particularité : quand on change de focalisation, on remonte très légèrement en arrière et on revoit la fin de la scène précédente avec les yeux du nouveau personnage. le même procédé sera employé plus tard avec la grand-mère. Peur dans la neige est un thriller plutôt qu'un roman policier comme l'annonce la quatrième de couverture. En effet, l'intervention policière intervient à la toute fin et il n'y a pas d'enquête proprement dite. Les enfants de la classe de CM1/CM2 qui l'ont lu l'an dernier dans le cadre du prix des Incorruptibles avaient bien accroché. Pour la lectrice que je suis, plus que la trame elle-même, ce sont les éléments périphériques qui présentent le réel intérêt : le handicap de la grand-mère qui vit seule, la perte d'emploi du père des enfants, les petits boulots de la mère, la chute dans la pauvreté qui explique et justifie le geste de Fleur, etc., parce qu'ils permettent d'aborder différent sujets. La plupart des questions sont venues des enfants, spontanément. L'existence de la « pièce muette » dans cette ferme située près de la frontière suisse permet à l'autrice d'évoquer Anne Franck et ses propres ancêtres « passeurs » de familles juives, mais aussi d'homosexuels et de tziganes. D'ailleurs, si la dédicace en début de roman s'adresse aux amis et aux collaborateurs, celle de la fin est destinée aux Justes parmi les Nations et aux gens qui continuent à aider ceux « qui fuient un enfer ». Un bon petit roman que je conseille aux 8-12 ans malgré le final où tout, mais alors vraiment tout s'arrange.

Commenter  J’apprécie          360

Fleur et Julius passent leur vacances chez leur grand-mère à la montagne. Une nuit, Fleur voit une lueur près du grand chêne. Elle décide d'aller voir ce qui se passe tout en étant discrète pour ne pas réveiller son frère et sa grand-mère. Elle découvre un sac enterré et décide de le garder. Julius, qui est d'une nature inquiète, découvre au petit matin le lit de sa soeur vide. Fausse alerte, elle est en bas en train de déjeuner. Mais il remarque que les chaussures de sa soeur son mouillées par le neige. Après avoir interroger sa soeur qui ne veut rien lui dire, Julius découvre de l'argent, des bijoux et une petite toile caché dans le range pyjama de Fleur.

Il décide de remettre en place le butin dès la nuit suivante, sauf que quelqu'un attend dans la nuit pour récupérer ce qu'il a enterré.

Un huit-clos haletant avec un cambrioleur qui cherche désespérément ce qu'il a volé et est sans pitié avec les enfants et leur grand-mère. Mais ces derniers non pas dit leur dernier mot et mène la vide dure à cet intrus.

Un roman que les enfants auront du mal à lâcher tant l'intrigue est prenante et ne laisse aucun répit.

Commenter  J’apprécie          410

Lu en septembre dernier, dans le cadre du 32e prix des Incorruptibles (concours national de littérature jeunesse).

Je viens de découvrir qu'il avait remporté le prix pour le niveau CM2/6e. Nos sept classes de 6e avaient élu pour leur part : "Le secret des O'Reilly" (mon choix également - les enseignants ne votent pas).

Je n'avais pas rédigé de critique à l'époque, et ne suis toujours pas très motivée pour. (^^)

Je me souviens d'une lecture plaisante, où le suspense était assez bien ménagé et l'écriture vivace. Une histoire dans laquelle la relation intergénérationnelle, entre les trois principaux protagonistes, était touchante. Mais j'avoue ne plus me souvenir en détails de l'intrigue.

(À partir de 10 ans)

Commenter  J’apprécie          230

LAURÉAT Les Incos 2020-2021 NIVEAU CM2 / 6e

Des jumeaux ados sont heureux de passer des vacances chez leur mamie dans une maison isolée. Mais une nuit, Fleur voit une lueur dehors. Sa curiosité lui fait découvrir un gros sac enterré plein d'argent et autre. Vu les difficultés financières de ses parents, elle le cache dans la maison. A-t-elle pensé que la personne qui a enterré ce butin viendra le récupérer ? Un bon polar jeunesse est assez rare pour que celui-ci soit retenu. Des personnages attachants, surtout Mamilia, une bonne intrigue prenante, un décor qui s'y prête, de l'humour, une belle écriture.

Commenter  J’apprécie          230

Si vous aimez frissonner, ce livre est pour vous !

Fleur et son jumeau Julius sont en vacances chez leur Mamie Mamilia, une mamie très spéciale car même si elle est handicapée (en fauteuil roulant), elle a une énergie débordante.

Une nuit Fleur aperçoit une lumière briller dans le sous-bois près de la maison de sa grand-mère, bravant sa peur, elle décide d'aller voir ce que c'est.

A l'endroit où brillait la lumière, elle découvre un trésor enterré (argent, bijoux...), une aubaine pour sa famille un peu dans le besoin en ce moment.

Julius découvre son secret et décide de remettre ce trésor qui ne leur appartient pas, mais il est surpris par l'homme qui l'avait enterré.

La couverture du roman donne le LA, magnifique et très évocatrice, elle nous fait entrer directement dans l'action.

Et justement, que d'action et de rebondissements dans ce petit polar à hauteur de pré-ado. On le lit d'une traite, en apnée, avec les poils dressés sur les bras !

Les jeunes lecteurs vont aimer trembler avec Fleur, Julius et Mamilia, comme nous le faisions adolescents avec les héros du club des cinq.

Une lecture pour frissonner… à l'abri du danger :)

Commenter  J’apprécie          190

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation

Dès que Mamilia le peut, elle glisse des expressions, qui ont l'air tout droit débarquées d'un vieux film en noir et blanc! Ça le fait marrer et en plus, ça va pile-poil avec son caractère bien trempé.

Commenter  J’apprécie          80

- Deux choses. Ouvre grand tes cages à miel, parce que je te le répéterai pas deux fois. Premièrement, tu m’appelles plus « Mémé ». Deuxièmement, t’as bien pigé, tu fais un geste et j’te saucetomate le genou droit.

Commenter  J’apprécie          62

Elle cherche des yeux la bonne étagère, parcourt la tranche des livres alignés. Le Journal d'Anne Frank. Parfait ! Elle sort le roman de son logement. Derrière, il y a comme une sorte de poignée. Fleur tire dessus, puis elle remet le livre à sa place. Maintenant, la bibliothèque bouge. Fleur la fait coulisser en silence. Elle s'écarte doucement du mur. Le passage est assez grand. Fleur se glisse dedans. Une fois derrière, elle appuie sur le mécanisme et la bibliothèque reprend sa place.

Ça y est ! Elle a réussi !

Elle est à l'abri dans la chambre muette.

Commenter  J’apprécie          10

« Cette fois, Mamilia ne réfléchit plus. En quelques secondes, elle est dans son fauteuil, à la porte de sa chambre. La maison est toujours sombre. S’il y a quelqu’un ici, il n’a pas envie d’être vu. Mamilia a posé une statuette sur ses genoux. Elle ne sait pas trop si elle résistera au choc, mais au moins ça ferait un semblant d’arme, s’il fallait se défendre.

La vieille femme avance doucement en direction du salon. Elle entend mieux, cette fois :

- Rien dans ce coffre ? Mais tu l’as mis où ?

- Aïe !

C’est la voix du Julius. Et juste avant, c’était le bruit d’une claque. Mamilia sent la colère l’étouffer. Elle tourne ses roues aussi vite que ses bras le lui permettent et s’écrase dans les jambes d’un homme.

- Qu’est-ce que c’est que ça ?

Les yeux de l’homme la fixent à travers deux trous dessinés dans une cagoule noire.

- Ah ! Ca doit être la mémé !

Mamilia saisit la statuette et vise la jambe de l’homme de toutes ses forces. Mais il a tendu la main et il bloque la petite sirène en bronze.

- Qu’est-ce que t’as, Mémé ? Tu veux jouer au héros ? »

Citation choisie par Killua

Commenter  J’apprécie          00

Fleur repense à toutes les personnes qui, comme elle, se sont abritées ici, le temps d’une nuit.

Elle imagine leur angoisse, leur fatigue, la faim aussi… Et leur espoir d’une vie plus juste, où on les laisserait vivre en paix, quelles que soient leur religion, leur origine.

C’est la première fois que Fleur se retrouve seule ici et elle a presque l’impression de sentir leur présence.

Fleur a la gorge serrée. Elle passe une main le long des murs de la chambre muette. Ils en auraient des choses à raconter s’ils le pouvaient !

Commenter  J’apprécie          10

Videos de Sandrine Beau (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sandrine Beau
Cette année encore, nos Petits Champions de la Lecture #In Seine-Saint-Denis ont répondu, avec talent, à l'appel de ce jeu de lecture à voix haute.
Découvrez, en vidéo, la lecture par Tom (Pantin) du titre "Traquées" de Sandrine Beau (PKJ - Pocket Jeunesse)
Pour en savoir plus sur les prochaines étapes de ce jeu de lecture à voix haute : https://slpjplus.fr/educartistique/petits-champions-de-la-lecture-2021/
autres livres classés : trésorVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus




Quiz Voir plus

La porte de la salle de bain

Comment se nomme le beau-père de Mia ?

Lloyd
Loid
La moule

10 questions
75 lecteurs ont répondu
Thème : La porte de la salle de bain de Sandrine BeauCréer un quiz sur ce livre