AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2842602986
Éditeur : Theatrales (16/10/2008)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 12 notes)
Résumé :

Elikia est une enfant ordinaire qui a vu sa vie basculer du jour au lendemain dans une guerre civile chaotique. Enlevée à sa famille, elle devient enfant soldat. Victime, elle est aussi bourreau dans une situation qui brouille les lois de l'éthique. Comment grandir quand les repères s'effacent devant une brutalité quotidienne sans espoir ? C'est le petit Joseph, le plus jeune venu au camp des rebelles rappelle son humanité et lui donne le courage de bris... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
melina1965
  20 juillet 2013
Comment échapper à la barbarie ?

Dans un pays d'Afrique déchiré par la guerre civile, Elikia devient enfant-soldat à dix ans après une rafle dans son village. Vivre avec les rebelles, ses nouveaux frères assoiffés de sang et de diamants, constitue un perpétuel danger de mort mais les quitter est tout aussi dangereux. Lorsqu'Angelina évoquera cette période de la vie de celle qu'on ne peut plus appeler véritablement « une fillette », elle dira : « Je n'ai pas besoin de vous expliquer pourquoi on enlève les petites filles. Les rebelles ont besoin de femmes pour les tâches de femmes. Si les petite filles font la guerre comme les hommes, elles font aussi à manger, elles soignent, elles lavent, mais surtout, surtout, elles deviennent rapidement des esclaves sexuelles. »
Trois ans plus tard, Elikia décide de prendre en main son destin et de s'échapper avec Joseph, huit ans, à qui elle dit pourtant :
« "Tu veux prendre ton destin en main ? Je vais te montrer ce qu'on fait à celui qui veut prendre son destin en main ! Je vais te montrer !"
Je savais ce que l'on faisait à celui qui voulait prendre son destin en main. On lui coupait la main, on lui mettait la main morte sur l'épaule et on lui disait : "Essaie de prendre ton destin en main, maintenant !" »
La nuit ils marchent sans la moindre indication d'orientation, le jour ils se cachent des militaires et des rebelles.
Au récit de leur fuite fait écho celui d'Angelina, l'infirmière qui les accueille à l'hôpital ; elle vient témoigner et transmettre le contenu du cahier posthume d'Elikia, morte du SIDA, à une commission qui restera silencieuse tout le long de la pièce même lorsqu'elle déclare finalement :
« Elle m'a dit avant de mourir :
"Tu sais, Angelina, "Elikia" veut dire espérance. Je n'avais qu'une vie à vivre, une seule et c'est déjà fini. C'était court."
Un récit pudique et sombre à forte dimension tragique qui peut être lu dès le lycée.

Sur le thème des enfants-soldats dans les guerres d'Afrique, vous pourrez aussi lire et regarder :
- Allah n'est pas obligé d'Ahmadou Kourouma dont vous pouvez aussi apprécier l'adaptation théâtrale (DVD).
- Bêtes sans patrie d'Uzodinma Iwaela.
- le chemin parcouru d'Ismaël Beah.
- Ezra (DVD) de Newton I. Aduaka.
- Les guerres de Chanda d'Allan Straton.
- L'intérieur de la nuit de Léonora Miano.
- J'étais enfant soldat de Lucien Badjoko.
- Johnny chien méchant, un livre d'Emmanuel Dongala, adapté au cinéma par Jean-Stéphan Sauvaire sous le titre Johnny Mad Dog (DVD).
- Rebelle (DVD) de Lim Nguyen.

Pour écouter ce texte d'après la mise en scène d'Anne Liégeois dans L'atelier fiction sur France Culture, un enregistrement qui plonge l'auditeur au coeur du texte, dans toute sa beauté et sa cruauté...
Lien : http://www.franceculture.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Juliah
  22 juillet 2014
Un sujet grave traité d'une manière adaptée au jeune public (dès 10 ans). Une infirmière raconte sa rencontre avec Elikia, et lit des extraits de son journal. Son récit est entrecoupé par des scènes de la fuite d'Elikia et Joseph. La violence de la vie des enfants-soldats dans les camps de rebelles et en guerre n'est pas occultée. C'est ce qui rend la pièce poignante et importante pour la prise de conscience du drame que constitue ces enlèvements et enrôlements par les rebelles... Cette mise en scène à "deux vois" donne du relief à chacun des témoignages, l'écriture est belle, nette, tranchante. Une pièce qui fait réfléchir, une jeune fille forte à découvrir...
Lien : http://louvrage.canalblog.co..
Commenter  J’apprécie          10
Finn_Thilliamon
  02 juin 2016
je l'ai lu et relu plus de fois que j'ai lu mes cours et j'ai pleuré autant de fois.
Commenter  J’apprécie          10
Pioup
  30 avril 2016
Très belle pièce, intense, bouleversante.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Lecturejeune   17 février 2012
Lecture Jeune, n°129 - mars 2009 - Cela se passe aujourd'hui, en Afrique, dans un pays déchiré par la guerre civile, au coeur de la forêt où campent des rebelles. Elikia, 13 ans, forcée de devenir enfant-soldat après le massacre de sa famille, décide de s'échapper avec Joseph, 8 ans. Le récit de leur fuite, de leur accueil à l'hôpital, de la mort d'Elikia constitue la trame de l'intrigue. L'infirmière Angelina, qui les accueille à l'hôpital, vient transmettre le récit posthume d'Elikia. Mais « on ne rédige pas des rapports officiels avec des propos d'enfants ». Les voix alternent entre celles des enfants et les monologues de l'infirmière, entrecoupés de fragments du journal d'Elikia. La forme très contemporaine du plaidoyer d'Angelina, sur un sujet politique brûlant, invite le public à prendre parti. Le récit se déroule sur deux plans : le dialogue direct des enfants en relation avec l'action en cours et le récit intérieur de chacun qui accompagne le dialogue comme un aparté... partition à quatre voix, que coupe régulièrement celle de l'infirmière face au silence de la commission. Le récit a une forte dimension tragique : Elikia va mourir et nous l'accompagnons dans cette marche qui n'en finit pas. Si le style impose une distance, la prose poétique laisse deviner les émotions et les sentiments. Ce texte n'est pas une oeuvre originale destinée à la jeunesse. Il possède une qualité rare : il n'invite pas à s'apitoyer sur le sort des enfantssoldats et à voler à leur secours. En effet, les personnages de cette histoire prennent en charge leur destin avec la dignité et la simplicité des héros tragiques. Ils amènent le public, adolescents et adultes, à réfléchir sur les racines d'un drame humain et politique de notre temps. ? Nicole Wells
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
melina1965melina1965   17 juillet 2013
Elikia
"Tu veux prendre ton destin en main ?
Je vais te montrer ce qu'on fait à celui qui
veut prendre son destin en main !
Je vais te montrer !"
Je savais ce que l'on faisait à celui qui voulait
prendre son destin en main.
On lui coupait la main,
on lui mettait la main morte sur l'épaule
et on lui disait :
"Essaie de prendre ton destin en main,
maintenant !"
Commenter  J’apprécie          50
melina1965melina1965   17 juillet 2013
Angelina
Je n'ai pas besoin de vous expliquer
pourquoi on enlève les petites filles.
Les rebelles ont besoin de femmes
pour les tâches de femmes.
Si les petite filles font la guerre
comme les hommes,
elles font aussi à manger, elles soignent,
elles lavent, mais surtout, surtout,
elles deviennent rapidement
des esclaves sexuelles.
Commenter  J’apprécie          40
melina1965melina1965   17 juillet 2013
Angelina
Elle m'a dit avant de mourir :
"Tu sais, Angelina, "Elikia" veut dire espérance.
Je n'avais qu'une vie à vivre, une seule
et c'est déjà fini.
C'était court."
Commenter  J’apprécie          60
melina1965melina1965   17 juillet 2013
Elikia
Joseph ne comprenait pas
que chaque feuille est une menace,
chaque arbre, chaque respiration de la forêt,
il ne comprenait pas que le danger
avait la couleur de tous les uniformes,
le regard de l'enfant le plus innocent.
Commenter  J’apprécie          40
melina1965melina1965   17 juillet 2013
Elikia
Puis ils ont pris ma mère... un après l'autre...
sur la terre où je m'assoyais le soir
pour compter les étoiles.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Suzanne Lebeau (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Suzanne Lebeau
Une Lune entre deux maisons Bande annonce
autres livres classés : enfants soldatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le bruit des os qui craquent de Suzane Lebeau

Quel âge a Elikia quand elle est kidnappée ?

10 ans
11 ans
12 ans
13 ans

10 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Le bruit des os qui craquent de Suzanne LebeauCréer un quiz sur ce livre