AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782221092293
1047 pages
Éditeur : Robert Laffont (08/02/2000)
3.53/5   51 notes
Résumé :
Une compilation des 5 premiers Rouletabille. Un trésor de logique, pour affuter le raisonnement des petits et des grands. Des histoires extraordinaires et pourtant si crédibles. Un format compact malgré 1000 pages... bref c'est un livre indispensable.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Thrinecis
  01 janvier 2021
Ce premier tome contient les 5 premières aventures de Rouletabille.
Voici la critique de Rouletabille chez le Tsar :
1905, Saint-Pétersbourg. Une datcha au bord de la Neva, des attentats à la bombe, de l'arséniate de soude, un général menacé de mort, une belle jeune fille répondant au doux prénom de Natacha, deux amoureux transis, la police secrète du Tsar et des révolutionnaires nihilistes, voici quelques uns des ingrédients de la troisième aventure de Rouletabille, qui a répondu à l'appel du Tsar pour résoudre cette énigme : qui, à trois reprises, a cherché à tuer le général Trébassof, honni par les révolutionnaires pour avoir réprimé dans le sang leurs manifestations et pour avoir fusillé la jeunesse estudiantine ? Les nihilistes ou bien Natacha, la propre fille du général, dont les agissements suspects semblent diriger les soupçons vers elle ?
Si cette nouvelle intrigue de « chambre close » reprend le canevas merveilleusement éprouvé du Mystère de la chambre jaune, avec plan détaillé de la datcha et indications de toutes les issues, montrant l'impossibilité d'entrer dans la chambre du général pour le tuer, elle n'en a pas la même rigueur car s'y ajoutent un petit brin de folie, d'humour noir et de folklore russe très plaisants.
L'auteur a trouvé sa matière première dans la couverture des procès d'anarchistes qu'il fit en tant que journaliste-reporter pour le Matin et dans l'actualité politique particulièrement troublée qu'il a côtoyée lors de ses voyages en Russie de juin 1904 à mars 1906. le général Trébassof est un personnage directement inspiré du véritable général Trépov, gouverneur général de Saint-Pétersbourg et chef de la police impériale, qui fût chargé de rétablir l'ordre après le dramatique Dimanche Rouge du 09 janvier 1905.
Publiée en feuilleton dans l'hebdomadaire L'Illustration en 1912, cette aventure du jeune reporter reprend tous les codes du roman populaire : hormis quelques passage un peu plus descriptifs et plus lents, Gaston Leroux nous entraîne à un rythme effréné, avec rebondissements à chaque fin de chapitre, suspense haletant ménagé avec moult points de suspension, d'exclamation, de phrases hachées ou en italique, qui nous poussent à tourner les pages sans pouvoir s'arrêter.
Délicieusement démodé et terriblement addictif !
Challenge XIXème siècle – 2021
Challenge multi-défis 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
Hindy
  19 décembre 2010
Le Mystère de la chambre jaune et al dame en noire ! Sublime.
Lire aussi la suite des aventures de Rouletabille auquel on s'attache très vite.
Commenter  J’apprécie          60
doyoulikefrogs
  21 novembre 2015
Les histoires sont un peu trop abracadabrantes pour être résolues par un journaliste. Mais le mystère de la chambre jaune et le parfum de la dame en noir restent des classiques à dévorer.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ThrinecisThrinecis   01 janvier 2021
Rouletabille chez le tsar :

Soudain, la main de Matrena se posa sur celle de Rouletabille. Celui-ci la lui emprisonna si fort, que Matrena comprit qu'il ne lui permettait plus un mouvement. Et tous deux avaient le cou tendu... les oreilles dressées, comme des bêtes... comme des bêtes... à l'affût... Oui... oui... il y avait un petit bruit dans la serrure... Une clef tournait, doucement... doucement dans la serrure ; et puis, le silence... et puis un autre petit bruit, un grincement, un léger crissement d'acier... là-bas sur le verrou... sur le verrou qui brille... Et le verrou, tout doucement, sur la porte, glissa tout seul... tout seul... Et puis, la porte fut poussée lentement... si lentement... entrouverte... et, par l'ouverture... l'ombre d'un bras... s'allongea... s'al... lon...gea... un bras au bout duquel il y avait quelque chose qui brillait... Rouletabille sentit Matrena prête à bondir... il l'entoura, il l’étreignit de ses bras, il la brisait en silence... et il avait une peur horrible de l'entendre soudain hurler pendant que le bras... s'allongeait... touchant presque le chevet du lit où le général continuait de dormir un sommeil de paix que depuis longtemps il ne connaissait plus...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
picturapictura   12 juin 2014
«Joseph Joséphin.

— Ça n’est pas un nom, ça, fit le rédacteur en chef, mais puisque vous ne signez pas, ça n’a pas d’importance…»
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Gaston Leroux (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gaston Leroux
Gaston Leroux : Le Fantôme de l’Opéra (1964 / France Culture). Diffusion sur France Culture le 3 octobre 1964. “Le Fantôme de l'Opéra” est un film radiophonique de Jean-François Hauduroy adapté, en 1964, du roman éponyme de Gaston Leroux écrit en 1910. Ce fantôme, qui hante les sous-sols de l'Opéra Garnier, n'en est pas vraiment un. Il nous effraie et nous terrifie car c'est un personnage de chair et de sang. Erik, le “fantôme” de l’Opéra, personnage tout à fait extraordinaire, dont le rôle est tenu ici par un acteur non moins extraordinaire, Alain Cuny, avec également Danièle Ajoret, René Farabet et Jean-Roger Caussimon dans le rôle du Persan.
Résumé :
Des événements étranges ont lieu à l'Opéra : le grand lustre s'effondre pendant une représentation, un machiniste est retrouvé pendu. La direction doit se rendre à l'évidence : un fantôme ou un homme machiavélique nommé Erik hante le théâtre. Certains affirment avoir vu le visage déformé de cet être qui ne semblerait pas être humain. Peu après, les directeurs de l'Opéra se voient réclamer 20 000 francs par mois de la part d'un certain « Fantôme de l'Opéra » qui exige aussi que la loge numéro 5 lui soit réservée. Au même moment, une jeune chanteuse orpheline nommée Christine Daaé, recueillie par la femme de son professeur de chant, est appelée à remplacer une diva malade, la Carlotta. Elle incarne une Marguerite éblouissante dans “Faust” de Gounod. Or, elle est effrayée. Au vicomte Raoul de Chagny, qui est secrètement amoureux d'elle, elle confesse une incroyable histoire. La nuit, une voix mélodieuse l'appelle : elle entend son nom et cela lui suffit pour inspirer son chant. En outre, l'ange de la musique visite fréquemment sa loge. Elle affirme avoir entrevu l'être qui l'accompagne dans son art. Mais Raoul et Christine ne tardent pas à découvrir que cette voix est celle du fameux fantôme nommé Erik, un être au visage hideux. Ancien prestidigitateur, il s'est réfugié dans son royaume souterrain, sous l'Opéra, pour y composer une œuvre lyrique. Passionnément épris de la jeune Christine, il l'enlève et l'emprisonne dans son repaire des sombres profondeurs. Raoul de Chagny, aidé d'un mystérieux Persan, se lance à la recherche de la jeune femme. Il doit alors affronter une série de pièges diaboliques conçus par le fantôme, grand maître des illusions. Mais la persévérance du jeune Raoul et le courage de Christine, prête à sacrifier sa vie pour sauver le jeune homme, dont elle aussi est éprise, poussent Erik, le fantôme de l'Opéra, au repentir.
Interprétation : Danièle Ajoret (de la Comédie Française, Christine Daaé), Alain Cuny (Erik), René Farabet (Georges / Raoul de Chagny), Jean-Roger Caussimon (Le Persan), Christian Lude (Firmin Richard, le nouveau directeur), Hubert Deschamps (Armand Monchardin, le nouveau directeur), Jeanne Frédérique (Madame Giry).
Avec le concours de René-Jacques Chauffard, Raymond Pélissier, Raymond Jourdan, Micheline Bona, Dominique Jayr, Pierre Decazes et René Renot.
Bruitages : Robert Maufras Réalisation : Claude Roland-Manuel
Sources : France Culture et Wikipédia
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

gaston leroux

Quand est-il ne ?

1868
1869
1861
1864

9 questions
21 lecteurs ont répondu
Thème : Gaston LerouxCréer un quiz sur ce livre