AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081339293
Éditeur : Flammarion (18/02/2015)

Note moyenne : 3.08/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Voyager autour du monde? libres, les poches vides et sans débourser un centime ! C'est le défi relevé par trois étudiants, Benjamin le Français, Nicola l'Italien et Raphael le Berlinois, tous les trois convaincus que l'argent corrompt l'homme et la société qui l'entoure. Cette aventure autour du monde inédite va les mener des Pays-Bas au Mexique, en passant par l'Afrique du Nord. Fondé sur l'échange, le recyclage et le don, ce voyage va enseigner aux trois apprentis... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Jmlyr
  23 mai 2016
Sans un sou en poche, certes, mais avec des sous dans les poches des autres !!! Ils voyagent gratuitement, mais qui paye l'essence et l'assurance des véhicules qui les prennent en stop ? Et l'entretien des réseaux routiers ? Quand ce sont les bateaux qui les prennent en charge, c'est pire, même si de temps en temps ils filent un coup de main... On leur offre parfois un coin pour dormir et manger ; mais qui paye l'eau, le gaz qui la chauffe, l'électricité qui éclaire parfois et permet d'utiliser l'ordinateur ? Je préfère nettement le principe du woofing qui, contre de bons et loyaux services vous assure le gîte et le couvert. Comme dit un certain humoriste, ils apprécient qu'on leur offre "le Shitt et le couvert",car tout au long du livre on comprend bien que les pétards font souvent partie de l'aventure, c'est écrit noir sur blanc, ça aide à apprécier les nuits à la belle étoile ! Alors, je suis d'accord avec le fait de vouloir réduire la pollution, et arrêter ce gros gaspillage alimentaire avec les invendus des boutiques ou autres, mais vivre aux crochets de ceux qui se donnent du mal pour travailler et gagner leur argent, non, même si c'est pour voyager de la Hollande jusqu'au Mexique à pied et sans le sou !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          123
Jenouch
  17 mars 2015
Vivre fauché mais vivre libre, le sous-titre fait déjà rêver. Voici l'histoire du voyage de Benjamin, Nicola et Raphael (respectivement français, italien et allemand) et leur incroyable aventure humaine. D'abord, une décision, partir, voyager, découvrir. Mais pas n'importe comment, non surtout pas. Ils ont des conditions très spéciales :
1. Voyager sans argent (ils emmèneront en tout et pour tout 30€ pour payer des visas)
2. Laisser l'emprunte carbone la plus faible possible
3. Ne pas amener de téléphone et ne se servir de la technologie que pour tenir leur blog
4. Vivre d'échanges, de dons et de recyclage
Tout un programme n'est-ce pas ? Nous allons les suivre un an en partance de la Haye, Pays-Bas et arriver vers Cancun, Mexique, en passant par le Maroc, les Canaries, le Cap-Vert, le Brésil (entre autres). Un voyage parsemé de belles rencontres mais pas exempt de galères. Nuits passées à la belle étoile, journées sans manger, des heures d'attentes pour repartir plus loin. Mais en échange, wouha. de magnifiques rencontres à ne plus finir, des paysages hors du commun, la découverte de petits lieux connus que par les habitants. Et surtout, une philosophie de vie qui leur collera à la peau, un nouveau mode de vie qu'ils développeront tout au long de leur aventure et qui aujourd'hui encore reste leur raison d'être.
Mais vous me demanderez, avec de telles valeurs, pourquoi commercialiser un livre retraçant leur voyage ? Eh bien pour en faire profiter un maximum de personnes, montrer que c'est POSSIBLE et au final l'argent des ventes sera utilisé pour offrir des livres à ceux qui ne peuvent pas l'acheter.
Alors, qu'attendez-vous ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
BVIALLET
  28 décembre 2017
A l'issue de ses études à La Haye dans le cadre d'Erasmus, Benjamin Lesage décide de partir sur les routes sans un sou en poche. Il est accompagné par un Italien, Nicola et un Allemand Raphaël, tous convaincus que l'on peut vivre sans argent dans un esprit de don et de partage. Ils traversent la France et l'Espagne en stop, se font offrir le passage vers le Maroc puis celui vers les îles Canaries où ils restent des semaines avant de trouver un skipper qui accepte de leur faire traverser l'Atlantique. Arrivés au Brésil, ils passeront par la Guyane, le Surinam, la Colombie, tous les pays d'Amérique Centrale et arriveront finalement au Mexique, but de leur périple toujours en faisant de l'autostop. Au total, 10 mois sur les routes, 24 000 km parcourus. 270 véhicules empruntés dont cinq bateaux. Des dizaines de nuit à la belle étoile, sur les trottoirs, chez les pompiers, dans les hôpitaux ou chez de rares particuliers bienveillants. Ils ont dépensé en tout moins de cent euros pour les visas, passeports et taxes. Une aventure hors du commun.
« Sans un sou en poche » se présente comme un récit de voyage tout à fait atypique. Quelle idée folle de vouloir voyager sans dépenser un sou ! Tous ceux qu'ils rencontrent sur leur chemin leur disent qu'ils sont fous. Mais eux veulent vivre fauchés pour vivre libre. Magnifique projet mais réalisation difficile. Benjamin se fera voler toutes ses affaires et tous ses papiers. Nicola partira assez vite. Raphaël sera rejoint par sa compagne. Benjamin verra la sienne le rejoindre en fin de parcours pour repartir rapidement. Il parcourra d'ailleurs seul et sur un vélo donné les derniers 1500 km avant Mexico. Un livre passionnant, bien écrit, qui se dévore et donne à réfléchir sur nos modes de vie et de consommation, ainsi que sur notre impact sur les ressources de notre planète.
Lien : http://www.bernardviallet.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
TanePistache
  13 juillet 2017
J'aurais aimé que ce livre soit bien plus long !!
La magie d'un voyage hors du commun, au fil des rencontres et des paysages. L'auteur ne nous en livre que des bribes, sans nous donner le fond de sa pensée au gré des événements. Pourtant, j'aurais aimé combler les blancs entre les étapes et profiter davantage de ses réflexions.
A lire pour avoir l'impression de voyager mais aussi pour réfléchir à notre façon de vivre dans ce monde et pour partager, le temps d'une lecture, le rêve de ce jeune homme et de son meilleur ami...
Commenter  J’apprécie          30
papilou
  06 octobre 2015
Un récit prenant dans lequel nous partageons les joies et les galères de ce trois jeunes aventuriers européens en quête de sens, de solidarité et de rencontres. Ces 3 étudiants partent des Pays-Bas et se rendent au Mexique sans argent (ils partent avec 50€ pour un visa). Ils mangent ce qu'on leur offre ou ce qu'ils trouvent dans les poubelles des restaurants ou des marchés. Ils connaîtront la faim, la soif, les nuits à la belle étoile, l'attente.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2017
Malgré ses maigres moyens, Mohammed nous offre du thé et des biscuits le lendemain matin. Impossible de refuser, même si nous savons que Mohammed est bien plus pauvre que nous. Je me sens très gêné, j’ai l’impression de commettre une injustice. Mais j’apprends aussi que la nature humaine peut être généreuse, que les gens ont plaisir à donner et qu’il faut savoir recevoir avec humilité.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2017
Notre projet, ce serait d’aller en stop de La Haye au Mexique, sans argent et en laissant derrière nous l’empreinte écologique la plus faible possible ! Nicola n’était pas emballé à l’idée de partir les poches vides.
« Pourquoi sans argent, quel intérêt ? objecta-t-il. C’est un bon outil si on l’utilise bien. Pourquoi s’en priver ?
— Parce que si l’on veut que le voyage soit le plus écologique possible, il faut consommer le moins possible, fut la réponse de Raphael.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JmlyrJmlyr   19 mai 2016
Il est des moments comme ça, où l'on ne contrôle plus rien, où l'on devient aveugle, inconscient, sourd à toutes les précautions ou les messages de raison ...C'est ce qui nous est arrivé ce soir-là, sur la route de Rabat.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2017
Il faut profiter de cette capacité d’indignation propre à la jeunesse ! Je me souviens des manifs, j’avais 15 ans et j’étais émerveillé. Quelques années plus tard, c’était à mon tour de descendre dans la rue, j’étais engagé dans les grands mouvements antinucléaires de l’époque. »
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2017
Si c’était de l’argent volé qu’il s’apprêtait à restituer, pourquoi ne l’a-t-il pas fait ? Si… et avec ce si, l’espoir revint, petit à petit ; si c’était vraiment l’argent volé. Qui pouvait l’affirmer avec certitude ? L’argent avait la couleur de l’argent, les chevaux trigueños étaient marron foncé et l’un comme l’autre pullulaient à la surface du globe.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Benjamin Lesage (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Benjamin Lesage
Vivre sans argent avec Benjamin Lesage
autres livres classés : RecyclageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
79 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre