AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sylvie Lucas (Traducteur)
ISBN : 2757811754
Éditeur : Points (14/05/2009)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 126 notes)
Résumé :
Le jour, Dexter Morgan est expert judiciaire à la police de Miami; la nuit, il se transforme en tueur en série. Pas n'importe lequel, notez bien: un serial-killer justicier qui ne tue que ceux qui le méritent. Un double meurtre particulièrement sordide laisse pourtant notre cher Dexter fort perplexe: serait-il confronté à plus fort que lui?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
fnitter
  16 juillet 2015
Un virage peu apprécié.
Dexter a perdu son passager noir. Faible et désemparé, il doit faire face à un tueur astucieux et cruel, qui reproduit des crimes façon sacrifice des temps anciens et qui en plus l'a pris en chasse (encore). Mais la vie continue et ses deux enfants « adoptifs » qui ont également virés tueurs psychopathes font des leurs et veulent passer à la vitesse supérieure. Dexter doit donc les éduquer à la Harry pour leur éviter une future chaise électrique.
Attention je vais spoiler. Dès la première page on comprend que le fameux passager est une entité à part entière et nous basculons donc du thriller au fantastique et c'est un virage bien peu apprécié. Les enfants voient l'âme noire des méchants, Dexter est ballotté et manipulé par une musique sacré. Bof bof bof.
En plus, on passe d'un Dexter sûr de lui, organisé et inébranlable à un Dexter en proie au doute, à la peur, limite incompétent, sans ses certitudes que lui apportaient son passager. Il subit et réagit plus qu'il n'agit. Il n'est plus le héros, mais la victime et du coup apparaît beaucoup moins sympathique.
Le scénario et l'enquête restent intéressants, mais la place de Dexter gâche l'ensemble.
Je mets malgré tout 3 étoiles parce qu'il reste quelques bons mots et la partie éducation des enfants et vie maritale rehausse l'intérêt de cet opus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          742
bibliomanu
  14 septembre 2008
J'étais prêt. Oui, j'étais prêt, définitivement prêt à sortir l'artillerie lourde, à savoir le dictionnaire encyclopédique des superlatifs. J'étais même tout disposé à en inventer quelques uns, histoire d'illustrer l'intérêt croissant que j'avais porté à Jeff Lindsay et à son héros ambivalent, Dexter.
Trois mois venaient de passer depuis le jour où j'avais appris que le troisième tome allait enfin paraître. Trois mois que j'attendais avec une impatience toute juvénile, que mon portefeuille vibrait sous mon costume, en proie à une fébrilité que je ne lui connais guère. Trois mois, enfin, que je battais le rappel à droite et à gauche, auprès de tous ceux à qui j'avais vivement conseillé de lire Ce Cher Dexter et le Passager noir (rebaptisé Dexter revient lors de sa sortie en poche), que je laissais des post-it sur le bureau de mes collègues de travail: "Tremblez. Bientôt, Dexter se rappellera à vous...".
Sans nul doute, il s'agissait là des séquelles laissées par l'enchantement de la lecture des premiers tomes : maîtrise parfaite des intrigues, un narrateur dont l'absence totale d'émotion ne peut laisser indifférent et, cerises sur le gâteau, un humour et un cynisme ravageurs. Une alchimie si évidente que les studios américains ne s'y sont pas trompées en faisant de Dexter, une excellente série.
De fait, je n'ai pas pu m'empêcher de me poser la question suivante : Dexter, victime de son succès télévisuel ? Car ce troisième tome est une bien belle daube des familles, qu'on se le dise.
Ce n'est pas dans mes habitudes de parler ainsi d'un livre mais là, franchement, difficile de faire autrement. Dans cette histoire, Dexter n'a pas seulement perdu son Passager noir, cette entité indispensable à l'exécution de ses crimes. Il s'est aussi défait de tous ses attraits pour finalement revêtir un costume dont la trame est composée ainsi : 40% grand-guignolesque - figurez-vous que c'est confirmé, les enfants de la compagne de Dexter, brisés, ont en eux le même potentiel pour devenir des tueurs en série et insistent pour que leur beau-père se décide à les initier -, 30% stupidité - l'un de ces mêmes enfants voit les ombres noires planer au dessus des gens très très méchants - 30% absurdité - Dexter succombe aux notes de musiques sacrificielles résonnant dans sa tête et se livre naturellement à ses kidnappeurs - 10% vide -
-.
On ressort de cette lecture avec le sentiment que Jeff Lindsay a bataillé dur pour donner un semblant de forme à tout ça. Il n'aurait pas dû se donner cette peine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
linagalatee
  02 avril 2010
Agent du FBI et sérial killer, deux fonctions à peu près incompatibles et pourtant. Dexter a perdu sa voix intérieure qui lui insufflait une certaine clairvoyance pour résoudre les enquêtes menées par sa soeur Deb, il se retrouve seul face à ses démons. Une enquête sur fond de vaudou et toujours aussi drôle.
Les fans de Dexter (sur Canal) apprécieront.
A lire.
Commenter  J’apprécie          90
sebulon
  05 avril 2010
Alerte à tous les lecteurs qui ont apprécier les deux précédents tomes. Passez votre chemin sur celui-ci !
Mais où est passé le Jeff Lindsay talentueux ?
Dans ce tome, Dexter perd son passager noir. Et alors là, c'est le drame. Dexter n'en finit plus de s'apitoyer sur son sort.
Je n'ai rien contre le fait de mettre notre héros en difficulté, mais de là à en faire un personnage pleurnichard..... Aaargh !
Et avec le petit Cody, on part carrément dans le fantastique. Un peu comme avec le gamin qui voit des morts dans le 6ème sens ^^"
Donc, j'attends le 4ème tome impatiemment. Ce sera l'opportunité de me réconcilier avec ce cher Dexter !!
Commenter  J’apprécie          40
zofiamiu
  09 septembre 2015
La suite des aventures du Charmant Dexter, tueur en série de tueurs en série (oui on s'y perd !) et au début tout va plutôt bien pour lui.
Mais ça ne dure pas longtemps. Appelé sur le campus universitaire, il se trouve face à un double meurtre assez sordide où les corps sont décapités et brûlés (et pas forcément dans cet ordre-là). À peine un pied posé hors de la voiture que tout bascule, le Solide Dexter a chaud, voit jaune et trouble, manque de s'évanouir, et toutes ces nouvelles émotions nous laissent perplexes aussi bien vous que moi, Dexter ou le Passager Noir. Celui-ci tellement flippé qu'il décide de se faire la malle et laisse Dexter en solitaire, sur le point de se marier (tout arrive) et de passer au rôle d'éducateur pour Cody et Astor qui doivent être vite recadrés au risque de faire des grosses bêtises.
Un début chargé pour notre Dexter, et ce n'est pas fini, avec tout plein de cadavres découpés, un taureau géant, des poursuites en voitures dans Miami, des balades nocturnes, ce troisième tome m'a tout simplement fait trippé !
D'abord la perte du Passager Noir constitue un élément très intéressant car il oblige Dexter à se passer de ses intuitions, à se fondre encore plus dans le moule humain et d'essayer de remonter aux origines du Passager (Qui est-il ? Pourquoi est-il parti ? Et surtout va-t-il revenir ?). Certains ont trouvé que ça constituait un point négatif pour l'histoire, j'ai trouvé au contraire que c'était instructif et intriguant. L'histoire policière est très bien développée et jusqu'à la fin on n'arrive pas à savoir qui poursuit et cherche Dexter. J'ai d'ailleurs préféré ce tome à Dexter Revient ! où j'avais trouvé l'intrigue un peu tirée par les cheveux.
J'ai été un peu déçu par la toute fin, enfin par le résultat de l'enquête, du moins une partie, et lire les 3 à la suite a un bémol. Jeff Lindsay répète pas mal d'informations qu'il a déjà donné, alors si ça fait un moment qu'on a lu les deux autres ou qu'on commence par le 3ème ça passe mais là c'est un peu dommage.
Dans le second tome quand la relation avec Rita se développe, j'avais été un peu déçu de voir Dexter devenir « normal » mais Jeff Lindsay a su apporter un nouvel élément qui fait que ça devient très intéressant et je suis très curieuse de savoir si la série va se prolonger avec un nouveau roman...
Lien : http://revoir1printemps.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   17 juillet 2015
Quelques-uns des reporters les plus zélés de la région étaient déjà plantés là, agrippant leur micro d'un air solennel et entonnant d'un ton lugubre des propos sur la perte tragique de deux vies achevées si brutalement... Comme toujours, je me sentis heureux de vivre dans une société libre où l'on avait le droit inaliénable de montrer des plans de cadavres au journal de 20 heures.
Commenter  J’apprécie          480
fnitterfnitter   19 juillet 2015
Durant ces longues années passées à étudier les êtres humains, j'ai découvert que malgré tous leurs efforts ils n'ont encore trouvé aucun moyen d'empêcher l'arrivée du lundi matin.
Ce n'est pas faute d'essayer, mais le lundi revient toujours, et les pauvres tâcherons doivent reprendre leur misérable vie de labeur dépourvue de sens.
Commenter  J’apprécie          440
fnitterfnitter   18 juillet 2015
Je me demande d'où vient l'idée que Paris est romantique. Mis à part les Français, qui trouve l'accordéon sexy ? Et puis il faut se faire une raison, ils ne nous aiment pas là-bas. Sans compter qu'ils tiennent à tout prix à parler français, allez savoir pourquoi.
Commenter  J’apprécie          540
fnitterfnitter   19 juillet 2015
Les humains de sexe féminin sont obsédés par les mariages, même quand il ne s'agit pas du leur. Mais quand c'est le leur, la question occupe chaque minute de leur vie, de jour comme de nuit. Rita voyait tout à travers la lorgnette du mariage. Si je n'arrivais pas à dormir, c'est que je faisais des cauchemars à ce sujet.
Commenter  J’apprécie          444
fnitterfnitter   20 juillet 2015
L'un des impératifs catégoriques de la puberté qui s'applique même aux jeunes monstres, c'est que personne parmi les plus de vingt ans ne sait rien.
Commenter  J’apprécie          490
Videos de Jeffry P. Lindsay (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jeffry P. Lindsay
Dexter serie TV - Générique
autres livres classés : miamiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1562 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre