AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

James Matthew Barrie (Antécédent bibliographique)
ISBN : 2749301270
Éditeur : Vents d'Ouest (26/10/2004)

Note moyenne : 4.18/5 (sur 241 notes)
Résumé :
Peter Pan et ses amis se retrouvent sur leur île pour enfin partager un moment de paix et de bonne humeur. Mais ce qu'ils se partagent surtout, c'est la photo de la maman qui passe de main en main chez chaque petit orphelin, ce qui leur permet de rêver un peu... Il n'y a bien que le petit Picou qui n'en veut pas, de cette mère en papier, et qui préfère de loin la tendresse de Rose, qu'il considère comme sa maman. Lors d'un tirage au sort, la photo de la maman lui re... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
BazaR
  13 décembre 2018
Regardez attentivement la couverture. Vous voyez un petit personnage féminin ailé, que vous imaginez être Clochette, qui vous regarde droit dans les yeux, le visage partiellement dans l'ombre. Cette image provoque des sensations contradictoires, des ondes d'affection liées au côté « chou » de ce que l'on a connu dans le dessin animé de Disney, mais aussi un vague tremblement d'inquiétude qui vous descend le long de la colonne vertébrale.
Voilà résumé tout l'attrait de ce tome qui conclut de manière grandiose cette remarquable série.
Toute la force de ce tome tient en quelques cases, d'une prodigieuse cruauté, à tel point que j'en ai jeté l'album de l'autre côté du lit à cette vue. C'était un déroulement tout à fait inacceptable, qui m'a donné le vertige.
Puis tout retombe. Car nous sommes sur l'île des enfants perdus, où le souvenir s'efface comme emporté par la marée. Pratique, cela simplifie l'établissement du lien de continuité avec l'histoire de Peter Pan originelle. Mais la marée n'atteint pas la mémoire du lecteur qui reste scotché. En ce qui me concerne l'image est marquée au fer rouge dans ma mémoire et ne disparaîtra que lorsque les racines de pissenlit désagrègeront mes neurones.
On retourne tout de même faire un tour à Londres, où un certain Jack the Ripper joue des coudes pour se faire une place dans cette histoire.
Bah, tout ça n'a plus d'importance après… la scène.
Un explosif cocktail de comédie, d'enfance et d'horreurs infinies.
Une sacrée BD.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Crazynath
  16 janvier 2016
Et voilà, la boucle est bouclée...Peter Pan est reparti au pays de l'imaginaire et surtout au pays de l'oubli...
Un album qui a réservé quelques parts de surprises au lecteur...J'avoue avoir été fascinée par cette série qui revisite à sa manière le mythe de Peter Pan. On est définitivement dans une bande dessinée de grande qualité.
Les dessins sont absolument parfaits et puis c'est tout !!
L'histoire reste sombre, et j'avoue avoir ressenti de la tristesse et une part de nostalgie à la lecture de cet album.
Le lien entre Peter et Jack the Ripper reste ambigu et questionnant à souhait et ma réflexion à ce sujet est loin d'être achevée....
Une bande dessinée, qui contrairement au thème évoqué régulièrement tout au long de cet album, ne risque pas de tomber dans l'oubli pour ma part...
Commenter  J’apprécie          150
Ambages
  18 septembre 2016
Lu, Emprunté, Gardé ! Pour ne pas oublier notre belle histoire, Peter
Commenter  J’apprécie          170
Skritt
  30 août 2015
Sixième et dernier tome de la série. C'est maintenant que tout se décide pour chaque protagoniste de cette histoire. Peter Pan revient une dernière fois à Londres avec Picou. Il a une dernière mission à faire avant l'oubli, car il s'agit d'oubli, l'oubli de l'enfance.
L'histoire de ce tome est l'accomplissement de la série, même si le destin de certains personnages s'est joué dans l'album précédent. le réalisme malgré tout est saisissant et nous terminons une tragédie, bien plus qu'un simple conte. En revanche, le dénouement est un peu décevant, peut-être parce que je m'attendais à autre chose.
Le graphisme est toujours beau, mélancolique, à l'ambiance glauque, sombre. Les personnages sont magnifiques et cette saga est tout simplement une fantastique série qu'il faut lire.
Loisel termine ici une histoire racontée avec plus de réalisme, loin du cliché du conte pour enfant, avec quelques clins d'oeil sur l'époque malheureuse que traverse Londres et ses filles de joie.
A lire, à lire, à lire…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Arthore
  18 mars 2019
Dernier tome de la série et à l'instar du 5ème, une certaine déception, pas concernant le dessin, les couleurs, toujours aussi parfaits et magnifiques mais concernant le scenario. Certes le refus de grandir, la volonté farouche de rester en enfance, même au prix d'oublis douloureux, sont bien présents, respectant ainsi l'oeuvre initiale. Mais beaucoup de questions restent sans réponses, le rythme est lent, le lien avec Jack le ripper peu évident à déchiffrer. Autant les 4 premiers tomes nous ont littéralement transportés dans le monde imaginaire de Peter, Peter Pan. Pas une seconde de répis n'a été donné au lecteur!!
Dans les deux derniers tomes et dans celui-ci en particulier, Loisel a semblé moins inspiré, voir pressé d'en finir. Alors qui nous étions resté sur une découverte importante par le Capitaine Crochet à la fin de l'albu précédemment, ce dernier opus l'exclut presque entièrement de l'histoire. Dommage
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
BazaRBazaR   09 décembre 2018
- Mais pour son frère... vous savez... le petit Picou depuis cette triste histoire... il est là, prostré, à se balancer d'avant en arrière... on ne sait plus quoi en faire.
- Eh bien, tuez-le.
Commenter  J’apprécie          110
AmbagesAmbages   18 septembre 2016
Ben oui, pas'que des mamans, j'en ai déjà deux !
Une qui habite dans le ciel, et puis une autre vraie pour de faux qui s'appelle Rose.
Commenter  J’apprécie          160
CrazynathCrazynath   16 janvier 2016
...Et rappelle moi, pour voir...les cheveux de ce petit salopard...Peter...de quelle couleur étaient-ils ?
- ...Peter ?! Aaahh...facile ! Roux, capitaine. Couleur vieille carotte malade. Roux, sans intérêt !
Commenter  J’apprécie          40
goodgarngoodgarn   22 septembre 2012
- Bah! pour certains, la vie est comme l'étincelle... Elle ne brille qu'un court instant.
Commenter  J’apprécie          50
CrazynathCrazynath   16 janvier 2016
Regarde ma Clochette, que ce soit le bien ou le mal, tout finit par disparaitre...seuls les rêves perdurent.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Régis Loisel (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Régis Loisel
Pour Noël, BDfugue.com vous offre une super pochette d'ex-libris surprises !!! Dans chaque pochette, retrouvez 6 ex-libris aléatoires dont 1 signé.
Des tirés à part signés de Régis Loisel, Mathieu Bonhomme, Lax, Turf, Lambil et bien d'autres se trouvent dans les pochettes !
Pour le détail de l'offre https://www.bdfugue.com/bd/promo/noel-pochettes-surprises
autres livres classés : peter panVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Régis Loisel, sa vie, son oeuvre

Dans quel magazine Régis Loisel a-t-il publié sa première planche ?

Les Pieds Nickelés Magazine
Pif Gadget
Pilote
Fluide Glacial

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Régis LoiselCréer un quiz sur ce livre