AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2251446702
Éditeur : Les Belles Lettres (14/04/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
On connaît le Curzio Malaparte grand romancier du second conflit mondial, avec Kaputt et La Peau, on sait moins qu’il fut tout au long de sa vie un journaliste prompt à la Prise de bec. Dans ces chroniques hebdomadaires publiées de 1953 jusqu’à sa mort en 1957, Malaparte observateur acéré de l’Europe d’après-guerre, s’engage dans la dénonciation des blessures mal refermées du conflit, des signes persistants du fascisme et des fausses promesses du miracle économique ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
eternel
  04 avril 2018
Du journalisme. du vrai. Avec ses passions, ses préférences, ses partis pris, soit !
Mais quel regard sur le monde, les gens, la Vie. Bref, pas de communication mais des faits, du ressenti, des anecdotes, de l'Humain.
Ce qui de nos jours semble avoir disparu dans les journaux.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
LeFigaro   21 août 2017
Dans Prises de bec, l'écrivain s'engage dans des flâneries qui passent par l'Allemagne, la France, l'Italie du soleil retrouvé. Passent Mandel, Blum, Paul Reynaud, Marlene Dietrich…
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
eterneleternel   08 mai 2017
Le peuple a besoin de vérité plus que de toute autre chose. Plus encore que de pain. Le pain d'un peuple provient de la vérité qui est synonyme de liberté, et non du mensonge, qui est synonyme de servitude.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Curzio Malaparte (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Curzio Malaparte
“Une vie, une oeuvre”, dirigée par Matthieu Garrigou-Lagrange et diffusée tous les samedis sur les ondes de France Culture, évoquait la vie et l'oeuvre de l'écrivain italien, Curzio Malaparte (1898-1957). Photographie : Malaparte en mars 1934, pendant son confinement aux îles Lipari. Par François Caunac - Réalisation : Anne Franchini. De cette vie ouvertement romanesque, faite de bruit et de fureur, subsiste comme une odeur étrange, de soufre, de fer incendié et de putréfaction. Infatigable travailleur et prosateur épique par excellence, Malaparte aura été l’écrivain de la violence dans l’histoire. Sa grande affaire, la guerre, livrée sous la forme d’un triptyque fameux : « Technique du coup d’état », « Kaputt », « la Peau », où il décortique à la pointe sèche, la barbarie sous toutes les coutures. Grand séducteur et grand solitaire, Malaparte fit de sa vie, une œuvre à part entière. Il conçut une maison à la mesure de sa démesure, minimaliste et sublime, la « Casa come me », sur les hauteurs de Capri ; séjour des dieux où Jean-Luc Godard décida un beau jour de donner rendez-vous à Brigitte Bardot ! Si Malaparte reste aujourd’hui un incompris, voire un infréquentable, il le doit sans doute à quelques sauts périlleux incontrôlés, entre fascisme et communisme. Engagé très dégagé, Malaparte laisse une œuvre qui ne cesse de proliférer. Hydre inclassable remuant les inédits, les cahiers retrouvés et les nouvelles traductions. Un auteur à suivre !…
Avec: Maurizio Serra, diplomate Pierre Pachet, écrivain Bruno Tessarech, écrivain Jean Gili, historien du cinéma Et Karl Lagerfeld (sous réserve). Archives INA et RAI : voix de Curzio Malaparte (1951-52).
+ Lire la suite
autres livres classés : recueil d'articlesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1661 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre