AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2800162511
Éditeur : Dupuis (05/10/2018)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Ils sont six : Épaulard, l'expert vieillissant ; D'Arcy, l'alcoolique violent ; Buenaventura Diaz, le caméléon aux identités multiples ; Treuffais, le prof de philo désabusé ; le jeune Meyer, dont la femme folle finira bien par le tuer un de ces quatre ; et Cash, la putain auto-proclamée à l'intelligence troublante. Des profils aussi disparates que leurs passés respectifs. Pourtant, ensemble, ces paumés d'extrême gauche formeront le groupe « Nada ». Leur premier cou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Kickou
  13 décembre 2018
Les amateurs de polars sociaux 70's, sombres et violents, vont être servis avec cette adaptation en B.D. du roman de J.P. Manchette. Résumé : Une bande d'extrémistes de gauche, anarchistes, maoïstes, ...ist-érique - Ils ne le savent plus eux-mêmes -, enlèvent l'ambassadeur des E.U. en France pour demander une rançon et passer leurs slogans sur les ondes. Avant même l'opération, ça merde grave ; l'un d'eux lâche l'affaire (le prof. de philo enragé), puis l'enlèvement dans un lupanar parigot fait deux morts. Dans une atmosphère hivernale, ils parviennent à s'enfuir et séquestrent le ricain dans une fermette non-loin de la région parisienne. Mais un flic encore plus acharné qu'eux, leur file le train, Manchette cible là les sales petits secrets des polices occultes de l'époque (SDECE & SAC). Inéluctablement l'histoire se termine dans la nuit, la fureur et le sang. A la fin ... Nada ! Les dessins de Cabanes, leurs couleurs et notamment les lumières, sont impecs. Seul bémol, les lettrages des bulles sont trop serrés pour une lecture fluide, dommage. Allez, salut.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
saphoo
  14 février 2019
Je ne connaissais pas le roman d'origine, donc j'ai lu ce roman graphique sans savoir ce qui m'attendait. J'ai bien aimé l'ambiance des années 60-70, les beaux dessins avec tant de précisions, l'histoire plus ou moins disons que ce n'est pas mon genre.
Le fait de ne pas connaître la vraie histoire était sans doute un manque pour apprécier pleinement cet ouvrage. Trop de personnages également dans cette affaire, je me suis perdue, devant parfois faire marche arrière pour savoir qui et qui. Bref je n'ai pas accroché du coup, j'ai lu sans grand intérêt.
Sinon la qualité de l'ouvrage, globalement est très bien, avec le petit plus : les encarts pour donner plus de précisions sur les actions, ou le fil de l'histoire, et heureusement car sinon j'aurai plus que perdue complètement larguée. Je ne suis pas sûre qu'un polar soit approprié pour ce genre de support.
Commenter  J’apprécie          140
Bequelune
  03 février 2019
Cette bédé est l'adaptation d'un vieux polar, assez culte semble-t-il, que j'avoue ne pas avoir lu. Si les dessins sont beaux, l'ambiance violente et tendue, j'ai trouvé que cet ouvrage constituait davantage un "roman mis en images" qu'une véritable bande dessinée.
L'histoire est accrocheuse dès le début. Une bande de mecs, tous un peu baroudeurs et paumés, projettent d'enlever l'ambassadeur des Etats Unis. Cela au moins autant par conviction politique (la plupart sont anarchistes) que par désespoir ou ennui. Evidemment, ça va partir en sucette...
La bédé fonctionne parce que le texte de base, souvent retranscrit tel quel dans des bulles carrés qui décrivent la scène, est très bon. Mais j'ai trouvé ça un peu facile : plutôt que de retranscrire l'ambiance par une recherche dans le dessin, par une adaptation peut-être (ne pas coller à l'histoire tel quel mais la changer pour que ça fonctionne mieux dans ce nouveaux format), eh bien l'auteur a copié collé du texte qu'il a illustré.
Le dessin est bien fait d'ailleurs, et l'ensemble reste tout à fait plaisant à lire. Mais pour moi c'est davantage une illustration (même parfaitement réalisée) qu'une adaptation. Il en reste que c'est une lecture agréable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Trebulle
  21 février 2019
Le duo Max Cabanes et Doug Headline (alias Tristan Jean Manchette) poursuit l'adaptation des romans noirs de Jean-Patrick Manchette.
Ayant bien aimé l'album précédent "Fatale" et étant facilement attirée par les univers de romans noirs et les personnages anarchistes, j'avais donc envie de découvrir "Nada".
Du coup je suis ressortie de ma lecture presque gênée de ne pas avoir aimé cet album. Mais cette fois, sans que je sache trop pourquoi, je n'ai pas accroché. Je l'ai trouvé trop narratif, me demandant souvent ce que l'adaptation BD apportait. le fait de n'avoir pas lu les romans de Manchette m'empêche peut-être de savourer pleinement cette version.
L'histoire reste dans le ton typique du roman noir. Des anarchistes veulent monter un coup en enlevant l'ambassadeur americain en France pour demander une rançon. Ils s'associent avec d'ancien camarades, qui ne partagent pas tous les mêmes idées politiques mais qui sont prêt à aller jusqu''au bout. Préparatifs, enlèvement, attente dans la planque, police verreuse, etc. : l'atmosphère est bien travaillée.
Je conseillerai donc quand même de lire "Nada" , ne me considérant pas du tout comme une référence en la matière. Les vrais aficionados de Manchette pourront donner un avis plus éclairé sur cet album qui est en tout cas un bel objet (couverture hypnotique, joli travail sur le papier, le format, la mise en page qui offre de la place pour les illustrations de Cabane.
Bref, curieuse de lire d'autres avis...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
crounet
  31 janvier 2019
Las années 70, un groupe d'anarchistes qui enlève un ambassadeur américain, et puis...
L'histoire du groupe "Nada", dans une BD sombre et violente.
L'histoire est bien construite avec des temps faibles bien maitrisés, l'ambiance sombre est superbement retranscrite avec un jeu de couleur bien pensé.
Les personnages sont assez profonds même si les liens entre eux sont assez peu développés.
Un petit bémol sur le lettrage, il est parfois un peu compliqué de déchiffrer les mots dans certaines bulles.
Pour les amateurs de polars noirs, c'est un régal.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (2)
Sceneario   22 octobre 2018
Alors peut-être qu'en effet Nada reste un polar très série noire, avec tout ces codes et ces gars infréquentables, toutefois, personne n'est ici rachetable, tous sont perdus d'avance et cette atmosphère qui en ressort est un pur délice de lecture. Je vous ai prévenu ! Très recommandé, bien sur !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   19 septembre 2018
Chef-d'oeuvre du néo-polar écrit en 1972 par Jean-Patrick Manchette, puis adapté au cinéma par Claude Chabrol, « Nada » dessine les trajectoires écorchées d'une poignée de desperados révoltés. Un roman noir magnifiquement adapté en bande dessinée par Max Cabanes et Doug Headline, qui en restituent tout l'amer désespoir.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
crounetcrounet   31 janvier 2019
La condamnation du terrorisme n'est pas une condamnation de l'insurrection, mais un appel à l'insurrection.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jean-Patrick Manchette (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Patrick Manchette
Max Cabanes est un grand nom de la bande dessinée et un témoin privilégié des grandes heures de la production française. L?homme natif de Béziers a la gouaille du sud mais la modestie et la discrétion d?un auteur inconnu. Et pourtant, quelle carrière ! Remarqué dans la série "Dans les villages", il travaille avec Jean-Claude Forest, scénarise ou dessine des récits fantasmagoriques et réalise une superbe fresque dans la ville d?Angoulême. Il obtient même le Grand Prix d?Angoulême en 1990 grâce à une carrière accomplie où il s?est essayé à tous les genres et tous les styles graphiques avec une inventivité surprenante. Il prend ensuite un virage serré avec l?adaptation de trois célèbres polars du maître du genre, Jean-Patrick Manchette : la fusion entre deux monstres artistiques, rendue possible par le fils de Manchette, Doug Headline, donne forcément un rendu explosif. Dans son style graphique unique où le dessin crève la planche et les couleurs marquent les esprits, Cabanes parvient à égaler Jacques Tardi dans le même exercice. Nous avons eu la chance de l?interviewer lors du festival Quai des bulles, peu de temps après la publication de "Nada". « Rencontre du 3ème super type » en exclusivité pour Planetebd?
+ Lire la suite
autres livres classés : anarchismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Un coup de Manchette

"Le terrorisme gauchiste et le terrorisme étatique, quoique leurs mobiles soient incomparables, sont les deux mâchoires du même piège à cons" affirme avec sagacité un personnage de ce roman au titre nihiliste....

Jamais sans mon AK 47
Nada
Non, rien de rien
Nevers est contre tout

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Jean-Patrick ManchetteCréer un quiz sur ce livre