AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782902324026
506 pages
Éditeur : Métropolis (29/05/2019)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 71 notes)
Résumé :
Dans une France proche et obscure à la cité de La Solidarité, quartiers nord de Marseille : l'officier de PJ Simon Mardikian découvre le cadavre ravagé d'une jeune prostituée noire, Joy, alias Queen, sans identité définie. Son enquête sur les réseaux mêlant drogues, migrants et traite d'êtres humains ne fait que commencer.
Le lendemain, à Lagos, capitale du Nigéria, dans le bidonville flottant de Makoko, l'instituteur Sékou Williams tient tête au dealer Kaza ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
Kirzy
  09 juin 2019
2031
3 unités de lieux, Paris – palais de l'Elysée, Marseille – ses cités chaudes , Lagos – ses bidonvilles.
Une semaine.
Une myriade de personnages : une prostituée mineure retrouvée déchiquetée à Marseille, un flic qui a tout perdu, un président français hors-norme à la Obama qui pourrait tout perdre, son fils rebelle converti à l'islam sans sombrer dans le radicalisme, un instituteur nigérian, des dealers en pagaille et 50.000 réfugiés climatiques.
Tu te dis qu'il faut être complètement cinglé pour imaginer une intrigue avec ces morceaux de cadavres exquis tellement hétéroclites qu'ils semblent irréductiblement inaccordables ... Si tu savais dans quel bouquin tu pénètres ... Frédéric Mars réussit un tour de force en signant LE thriller géopolitique de l'année ( je sais, il reste 6 mois encore mais bon ... ).
Ce qui réunit lieux – personnages – enjeux, c'est une seule et même lame qui déferle et emporte tout. Une lame comme leitmotiv protéiforme qui se fait tour à tour lame d'un couteau fétiche d'une famille en danger, lame de tarot d'une cartomancienne que consulte le président de la République française, lame d'une vague-submersion qui ravage le Nigéria, une seule lame de fond.
Le scénario est hallucinant, la puissance d'un bulldozer qui tabasse ton cerveau avec la finesse d'une ballerine étoile sur pointe. 2031, c'est comme si c'était aujourd'hui, c'est même pas demain. Dans ce récit d'anticipation, l'auteur imagine un futur proche glaçant à partir d'études et statistiques élaborées par les spécialistes des mouvements migratoires sur le boom démographique d'Afrique subsaharienne. Il pousse les hypothèses à leur paroxysme jusque dans leurs retranchements les plus romanesques. Il secoue le politiquement correct mais sans aucun parti pris idéologiques ( qui auraient pu vite virer au nauséabond type théorie du « grand remplacement » ou de « l'invasion »).
Et c'est ça qui est très très fort : j'ai eu le cerveau en ébullition, moi petite lectrice occidentale dans le confort de mon appart' qui voit à la télé des migrants fuyant la guerre ou la misère. Que ferions-nous si des réfugiés climatiques venus d'Afrique arrivaient par centaine de milliers en Europe ? Entre empathie poussant à la générosité et peur de l'autre, du chaos, de bouleversements culturels ?
Et ce ne sont pas les seuls thèmes que brassent cet incroyable roman d'une densité folle mais jamais roborative : trafics de drogue, prostitution de mineures, groupes identitaires, dérèglement climatiques, cynisme des multinationales, responsabilités des médias et réseaux sociaux, tensions géopolitiques entres grandes puissances planétaires, rôle du politique. Cocktail parfaitement maitrisé, tout s'emboîte dans une cohérence très rigoureuse jusqu'à un final de 100 pages absolument explosif.
Je sors de cette lecture abasourdie et heureuse de cette rencontre avec l'auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          8913
lyoko
  17 juin 2019
Tout se passe en 2031, mais je tire mon chapeau a Frédéric Mars car au niveau du réalisme c'est un sans faute. On envisage pleinement le futur de cette façon.
Il reprend l'actualité pour la mener au bout.. au bout d'un raisonnement sans faille, percutant et incisif. Il faut avouer que ce roman est extrêmement bien travaillé. le vocabulaire utilisé montre bien la tension et la violence. Je pense entre autre au moment ou les immigrés sont dans le camion et la violence se ressent justement par ce vocabulaire…. qui ici est plus marquant et plus fort qu'un acte physique.
Je trouve l'auteur courageux (en fait bien plus que ça en vrai.. je le trouve couillu) avec le thème qu'il aborde. C'est un sujet brulant , difficile a traiter sans se bruler les ailes… et Je crois que Frédéric Mars a réussi l'exercice .
Il est franc et direct, sans concession pour l'actualité, pour notre avenir, pour ses personnages, pour nous les lecteurs.
Ce roman est pour moi comme un uppercut, il frappe juste, avec précision là ou ça fait mal.
Pour moi il a quand même un défaut malgré tout c'est le rythme imposé a la lecture qui m'a semblé un peu lent. du coup il perd un peu de sa splendeur, mais en contre partie cela permet de digérer pleinement les informations reçues.
Un grand thriller et un grand auteur : je suis conquise par l'écriture et par le scénario
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          853
Supermaman64
  20 décembre 2020
Frederique Mars nous livre ici un roman d'anticipation dont les actions ne manquent pas: une prostituée est retrouvée morte dans une cité; un catastrophe frappe l'Afrique; un président lutte pour conserver son titre; un instituteur se bat pour éviter que ses élèves ne soient embarqués dans un grand réseau de drogue et de proxénétisme. Un roman complexe qui demande souvent réflexion et analyse. J'ai dû relire plusieurs fois certains passages pour m'en imprégner. J'aurais aimé plus de crédibilité surtout à la fin du roman parce que la première moitié m'a véritablement laissée croire à un coup de cœur. Cet auteur a une agréable plume, mais la lecture n'est pas fluide car il jongle avec une multitude de personnages. Il m'a manqué plus de pages pour réellement comprendre l'histoire de Lola et pour rendre celle de Bako et Sekou crédible. J'ai passé un très bon moment malgré tout car l'auteur a sans aucun doute fait beaucoup de recherches très intéressantes et que son roman raisonne encore en moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
gruz
  24 juin 2019
La planète terre en 2031, demain. Mars, loin d'être satellisé, nous plonge au coeur d'une société qui pourrait (sera) la notre bientôt, avec force documentation et tout ce qui caractérise un excellent thriller.
Ce n'est clairement pas un roman comme les autres. Sa couverture pourrait laisser imaginer une histoire moins ambitieuse qu'elle ne l'est. La lame comme une métaphore.
Cette lame est effectivement au centre de l'intrigue, par toutes ses définitions. A commencer par celle qui s'abat sur des milliers de nigérians, et qui va engendrer un effet domino encore plus dévastateur. Mais qu'on ne mettre pas tout sur le dos de dame Nature, elle est loin d'être la responsable principale de la catastrophe humanitaire racontée dans ces 500 pages.
Voilà le genre de roman d'anticipation qui parle directement de nous aujourd'hui. 12 ans, c'est peu à l'échelle d'une vie, c'est à peine un petit pas à l'échelle de notre société.
La lame est un thriller, violent parce que la société l'est de plus en plus, et prenant. L'amateur du genre y trouvera son compte. Mais ce récit est tellement plus que ça, parce que le pouvoir de la fiction est immense…
Voilà bien le genre de livre qui pourrait s‘apparenter à un brûlot. Sauf que Frédéric Mars a fait un travail extraordinaire de documentation et d'analyse pour se baser sur des faits et non uniquement des conjectures fantaisistes. Il évite les pièges qui pourraient faire penser que c'est un livre uniquement militant. S'il l'est, c'est à charge contre ceux qui manipulent les populations et qui profitent de leurs congénères.
L'écrivain a une capacité étonnante à nous plonger au coeur de l'action tout en nous faisant prendre conscience de la dérive de notre monde. Un constat, étayé, qui fait flipper, mais devrait nous amener à mieux réfléchir sur l'égarement moral, économique, écologique d'une humanité qui se perd et court à sa perte.
Thriller géopolitique de haut vol, La lame développe un concept jusqu'au-boutiste effrayant. Mais ce n'est qu'un outil pour mettre en perspective les ravages que vont engendrer des mouvements migratoires incontrôlables, si tous les acteurs ne prennent pas le problème à bras le corps.
C'est le deuxième thriller particulièrement saillant en 2019, et qui nous met le nez dedans, comme l'ont également fait Jérôme Camut et Nathalie Hug avec Et le mal viendra. Autre angle d'attaque, mais même talent et manière similaire de pousser le bouchon pour mieux faire prendre conscience.
L'intrigue est dense, condensée sur 8 jours de temps, avec un nombre impressionnant d'événements qui montrent que le château de carte peut vite s'effondrer. Avec les acteurs tenant les cartes en main qui ne les utilisent qu'à leur fin. L'homme ne peut s'en sortir qu'en tirant dans le même sens. Cruelle utopie…
Le roman marque également les esprits par sa galerie de personnages forts, attachants ou repoussants, sans manichéisme, mais avec de vraies émotions qui viennent contrebalancer l'immense noirceur du propos.
Et puis, il y a le talent hors norme de Frédéric Mars. A l'aise dans tous les genres, à l'imagination débordante, au travail de recherches impressionnant, aux qualités de conteur étonnantes. Et à l'écriture formidable, ciselée, travaillée. L'auteur la soigne pour qu'elle soit ultra efficace sans jamais tomber dans la facilité. Oui, c'est extrêmement bien écrit.
La lame est un roman d'anticipation au plus près de notre actualité. D'une dimension folle et d'un réalisme cru. Frédéric Mars propose un thriller comme on n'en rencontre peu, qui prend aux tripes et qui nous fait réfléchir. Parce qu'il parle de nous, demain. le sujet était casse-gueule, mais son traitement est une réussite du début à la fin.
La catastrophe humanitaire est déjà en marche, et ses répercutions seront sans limites si l'Homme ne change pas radicalement d'attitude. Au plus vite… Parce qu'il reste de l'espoir.
Lien : https://gruznamur.com/2019/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
LeoLabs
  29 juillet 2020
Un roman intelligent certes, visionnaire très probablement, mais beaucoup de points m'ont empêché de l'apprécier comme beaucoup d'autres lecteurs. J'ai trouvé l'écriture froide, l'impression de ne pas vivre l'histoire directement avec les personnages, mais plutôt en second plan, comme à travers un écran, ce qui a rendu une certaine empathie difficile à acquérir. de plus j'aurai voulu que l'auteur ait été beaucoup plus explicite quant aux sombres conséquences de l'adhésion de la France au pacte de Marrakech, de son appartenance à l'UE, ainsi qu'au fonctionnement de cette dernière.
Commenter  J’apprécie          270


critiques presse (1)
Culturebox   24 septembre 2020
Réseaux de prostitution et réfugiés climatiques, c'est l'univers de "La Lame", polar de Frédéric Mars qui a reçu le quatrième prix de l'Evêché
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
lyokolyoko   02 juin 2019
Sur l'écran du salon, le journal continu de BFMTV creusait jusqu'à la nausée ce qui, en quelques heures seulement, était devenu le "scandale Bako Jackson".
A les entendre, il s'agissait presque d'une affaire d'Etat. Les habituels chroniqueurs politiques parlaient au mieux d'un mensonge par omission gravissime, au pire d'un motif pur et simple de démission. Etrangement aucun ne parut surpris de la coincidence malheureuse - opportune pour les adversaires de Jackson - entre l'annonce de sa candidature et la révélation de cette affaire. Sans doute avaient-ils été briefés avant leur entrée en plateau, afin que personne derrière son écran ne soupçonne Fabienne Muller et BFMTV de collusion avec les ennemis du président.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
mimo26mimo26   04 juillet 2019
Ce n’est qu’au tout dernier moment, presque au contact, qu’il a aperçu la pointe immaculée jaillir dans sa direction. Cette lame blanche, souple, presque fragile, qui est pourtant entrée en lui sans effort. Il a senti le souffle de son agresseur dans son cou, souffle court, plein de rage. Il a perçu le murmure haineux à son oreille.
Et quand toute la longueur a pénétré ses entrailles, leurs deux ventres se sont presque rejoints. Durant une seconde, la lame les a unis. Elle a effacé les siècles d’humiliation et de rancœur. Il n’y a plus de dominant ou de dominé. Il n’y a plus que leurs panses, l’une plus creuse que l’autre, certes, mais toutes deux affamées de paix.
Puis le président s’est écroulé. Sans vie. La lame a achevé son travail.
Il est encore tôt ce matin-là, et la lame a déjà déferlé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
RomansNoirsEtPlusRomansNoirsEtPlus   27 mai 2019
Le problème n’est pas de trahir ou non .D’une manière ou d’une autre , on finit toujours par le faire . Tout le monde . La seule question valable, Ismael , c’est quand trahir.Et au service de quel intérêt supérieur.Voilà ce que tu dois te demander.
Commenter  J’apprécie          10
RomansNoirsEtPlusRomansNoirsEtPlus   25 mai 2019
Ce couteau , c’était leurs espoirs assassinés , leurs misères qui tranchent, la vie qu’on taille comme on peut.
Ce couteau c’était lui , c’ était eux.
Ce couteau avait une lame. Ce couteau avait une âme.
Commenter  J’apprécie          00
RomansNoirsEtPlusRomansNoirsEtPlus   25 mai 2019
Il n’y a plus de dominant ou de dominé. Il n’y a plus que leurs panses , l’une plus creuse que l’autre, certes , mais toutes deux affamées de paix .
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Frédéric Mars (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Mars
Ces quatre parutions originales Ring sont dès à présent précommandables dans toutes les librairies.
Guerilla - le temps des barbares, Laurent Obertone Signalements - Karine et Laurence Bunet-Jambu Crépuscule des titans - Papacito Les recettes barbares - Marsault & Frédéric Mars.
autres livres classés : anticipationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3436 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..