AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2359662376
Éditeur : Editions Fei (26/01/2018)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Kushi n'a pas l'intention de rester prisonnière de ce château pétrifié sous la terre à cause de la sauvagerie de Bold. Elle l'a juré à Tilik, ils reverront le soleil se lever sur la steppe ! La jeune fille va tout mettre en oeuvre pour sortir de ce qui pourrait être leur tombeau, et revenir au village pour dénoncer les agissements criminels du bandit...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  19 mai 2018
J'aimerais aimé remercier pour cette découverte Babelio, Masse Critique et les Éditions Fei que j'aime beaucoup, mais je me demande par quel subterfuge marketing le 4e et dernier tome d'une série a été est proposé en « service presse » ? Tous les professionnels du livre ont-ils oublié qu'un jour ils ont été lecteurs pour suggérer de commencer une histoire par sa fin ???
Alors si j'ai bien compris on est dans un fable écologique quelque part entre Chine et Mongolie, où Kushi la petite-fille de Bayan la shamane locale héritière du passé se retrouve prise à parti entre plusieurs incarnations du présent donc du « progrès » : Borg avatar du capitalisme sans foi ni loi, Zev avatar du technocratisme borné et aveugle, Wang avatar du boboisme persuadé de faire le bien de l'humanité... Dans une course au trésor qu'elle veut préserver mais que tout le monde veut exploiter à son profit ou à celui d'autrui, elle est assistée par Tilik son ami pragmatique mais amoureux d'elle et Chen le jeune vétérinaire proche de la nature. Et présumée morte, elle revient d'outre-tombe pour participer au naadam pour faire la misère à ses adversaires !
Le scénario du français Partrick Marty est très miyazakien, et les graphismes « strip comics » du chinois Golo Zhao sont très miyazakiens (quel dommage qu'on passe parfois du cartoon au manga ^^)... Tout cela ferait un excellent film d'animation, mais quel producteur franco-français est assez évolué et civilisé, bref humain, pour s'y intéresser ???
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          301
rbreizh
  02 mai 2018
J'ai reçu la dernière BD Kushi La fille du vent, dans le cadre de Masse critique. J'avais hâte de savoir comment elle et son ami Tilik avaient pu sortir du palais souterrain. Maintenant, je sais. L'amitié (et l'amour) entre Kushi et Tilik leur permet de vaincre cette épreuve. Et heureusement aussi, Chen, le jeune vétérinaire très sceptique sur les coutumes ancestrales de la grand-mère de Kushi, va venir à leur rescousse. Comme dans les précédents épisodes, Kushi confronte l'ignoble Bold, qui ne pense qu'au pouvoir et à l'argent. Mais comme le dit le proverbe: « Tel est pris qui croyait prendre. » Cette série se termine bien avec l'éviction de Bold mais le « progrès » est en marche qui remodèle cette steppe de Mongolie et les coutumes de ses habitants. L'auteur termine en sous-entendant que nous pourrions encore entendre parler de Kushi... Dans cette BD, les graphismes et les couleurs sont attrayants. J'aime le format et le papier mat de couverture. Les paysages et les personnages nous transportent en Mongolie. Je recommande toujours cette série pour le CDI en collège.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ClRsapi
  23 mai 2018
J'ai reçu ce livre grâce à l'opération masse critique.
C'est une série que j'ai eu la chance de commencer à lire (car présente à la médiathèque ^^). J'ai pris plaisir à lire le 4ème et dernier épisode de Kushi.
Dans cette épisode Kushi, jeune fille mongole libre comme le vent, trouve un moyen de s'échapper du château sous la terre avec Tilik. Ils partent ensuite au village pour dénoncer les agissements de Bold (dans les tomes précédents, on découvre qu'il met tout en oeuvre pour construire une ville en pleine steppe quitte à détruire la steppe et des trésors archéologiques, et même des vies).
C'est une histoire à "l'esprit" Miyazaki, où le respect de la nature et des traditions prennent une place importante, en opposition avec la "modernité" imposée par les représentants de l'état. Les personnages principaux sont attachants, et l'histoire est bien ficelée. de plus, les illustrations (c'est le même illustrateur que la série "La balade de Yaya") est en adéquation avec l'univers du récit. J'apprécie également d'avoir voyager dans une région peu représenté dans l'univers de la bd jeunesse.
Je recommande !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Chrisbookine
  12 mai 2019
Une bonne surprise pour cette bande-dessinée que je pensais enfantine et qui porte haut des messages autour de l'identité,de l'importance de la culture et des traditions pour ce construire mais sans manichéisme car il montre l'intérêt du progrès dans les domaines de la médecine et du confort.


Un dernier opus qui rend justice à Kushi et ses valeurs et clôt une saga bande-dessinée bien menée. La fin présage d'une nouvelle série avec Kushi loin de ses steppes.
Commenter  J’apprécie          20
Paauliine
  29 août 2018
C'est un peu peinée de quitter prochainement Kushi que j'ai commencé le quatrième tome de cette saga.
Sans surprise, j'ai beaucoup aimé ma lecture. le jour où je serai déçue de la maison d'édition Fei n'est pas près d'arriver !
J'ai aimé que les auteurs montrent l'aspect négatif du progrès, ou en tout cas, du progrès à tout prix, aux dépends de choses qui ne devraient pas en pâtir (la Nature, et les populations). En effet, une modernisation mal placée ou intensive détruit la Nature, corrompt les Hommes et écrase le passé et avec lui les traditions ancestrales.
Les couleurs sont magnifiques, notamment celles d'un passage sous l'eau, et les personnages toujours aussi attendrissants : j'ai trouvé Tilik particulièrement touchant dans cet opus, et Kushi va vraiment me manquer.
Je n'ai aucun point négatif à citer, car tout m'a plu, et j'ai aimé la Nature, Tengger, les animaux, Bayan, Chan… Bold m'a plus que jamais fait penser aux Huns (selon mes souvenirs du dessin animé Mulan).
J'ai toutefois été surprise de la fin. À vrai dire, je ne sais pas vraiment à quoi je m'attendais, mais pour moi, la dernière page laisse entrevoir une suite… Peut-être une autre saga, à l'image de la ballade de Yaya des mêmes auteurs ? Jusqu'à la fin, la magie est présente dans cette Nature que nous nous devons de préserver car les traditions, les us et coutumes, les croyances, cette diversité sont ce qui fait de notre monde ce qu'il est aujourd'hui, et c'est là que réside sa beauté et toute sa magie.
Lien : http://healingwords.fr/kushi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
Sceneario   31 juillet 2018
Une belle histoire, riche en messages, qui plaira aux enfants autant qu’aux adultes. Il est, bien sûr, question d’amitié et de justice, deux thèmes courants dans la bande dessinée jeunesse.
Mais l’auteur parle également d’écologie et du progrès, avec ses bienfaits et (surtout) de ses travers.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
rbreizhrbreizh   02 mai 2018
Kushi doit apprendre à lutter avec les armes de ses ennemis.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Patrick Marty (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Marty
Entretien avec Patrick Marty et Nie Chongrui
autres livres classés : protection de l'environnementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
109 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre