AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Mary-Gaël Tramon (Autre)
EAN : 9782377422784
256 pages
Poulpe Fictions (14/09/2023)
4.6/5   21 notes
Résumé :
Une plongée dans la vie d’une jeune fille du XIXe siècle !

1889. Après avoir dû quitter sa famille pour travailler comme domestique à Paris, Jeanne vient d’être injustement renvoyée. La jeune fille doit rapidement trouver un nouveau travail si elle veut survivre ! Pour elle, la solution est évidente : elle souhaite plus que tout intégrer le chantier de construction de la tour Eiffel, ce chef d’œuvre de modernité qui la fascine. Problème : les filles n... >Voir plus
Que lire après La Tour de Jeanne Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
4,6

sur 21 notes
5
11 avis
4
3 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Voici mon retour de lecture sur le roman jeunesse La Tour de Jeanne de Florence Medina.
1889. Après avoir dû quitter sa famille pour travailler comme domestique à Paris, Jeanne vient d'être injustement renvoyée. La jeune fille doit rapidement trouver un nouveau travail si elle veut survivre !
Pour elle, la solution est évidente : elle souhaite plus que tout intégrer le chantier de construction de la tour Eiffel, ce chef d'oeuvre de modernité qui la fascine. Problème : les filles n'y sont pas les bienvenues..
Avec l'aide de son amie Rosalie, Jeanne décide de se travestir en garçon. Parviendra-t-elle à réaliser son rêve sans se faire démasquer ?
La Tour de Jeanne est une plongée dans la vie d'une jeune fille du XIXe siècle.
Une immersion parfois difficile car dans ses années là, filles et femmes n'ont pas mais alors pas du tout les mêmes droits que les hommes.
Elles n'ont pas le droit de porter un pantalon, s'habiller en homme est puni par la loi. Et les hommes ne rigolent pas avec ça.
Jeanne est une jeune paysanne instruite mais le décès de son père va changer la donne. Avec sa mère et son frère, ils sont chassés de chez eux et la jeune fille arrive à Paris, pour travailler. Elle ne que onze ans et va être embauchée comme bonne à tout faire. Elle est séparée de sa maman et de son frère, elle va devoir se débrouiller toute seule.
Sa rencontre avec Rosalie, qui travaille avec elle dans la même maison, va lui permettre d'adoucir sa vie. Cela et les livres qu'elle lit en cachette.
Mais son renvoi va compliquer les choses, le travail qui la tente étant.. participer à la construction de la Tour Eiffel.
Evidemment, les femmes y sont interdites..
Mais quand on a une douzaine d'années, des rêves plein la tête, on fait parfois des choses dangereuses..
J'ai adoré le personnage de Jeanne, elle est très sérieuse mais pour survivre elle ne va pas hésiter à se travestir, en sachant que c'est puni par la loi.
J'ai aimé comment l'autrice explique bien aux jeunes lecteurs la difficulté d'être une fille à cette époque là.
C'est un roman jeunesse captivant, bien documenté et je le recommande pour tous, dès 10 ans.
La Tour de Jeanne est une excellente surprise, que je note cinq étoiles :)
Commenter  J’apprécie          220
Je remercie #NetGalleyFrance et les éditions Poulpe Fictions pour cette jolie découverte de #LaTourdeJeanne de Florence Medina.

Nous sommes en 1889 et Jeanne, 13 ans, travaille en tant que peintre sur le chantier du siècle : celui de la Tour Eiffel, juste avant l'Exposition Universelle de Paris. Jeanne ? Jeannot plutôt... Car pour faire un "métier d'homme" en 1889, il faut bien se travestir. A cette époque, les filles et femmes ne sont pas autorisées à porter des pantalons, et encore moins à oeuvrer en hauteur parmi les mâles ! Nous allons donc découvrir comment Jeanne est devenue Jeannot et comment "la crevette" s'en sort sur ce chantier colossal, qui attire tous les regards, critiques comme admiratifs !

J'ai beaucoup aimé ce court roman jeunesse, historique et un brin féministe. L'héroïne, Jeanne/Jeannot est attachante, courageuse, impliquée et tenace malgré son manque de chance initial. Cette jeune fille d'un autre temps qui aime tant les livres et l'écriture m'a beaucoup touchée, et l'issue de son aventure m'a carrément émue, je dois bien l'avouer !

Les explications de l'Histoire, du contexte, des événements sont facilement compréhensibles et surtout, très bien intégrées à la narration. La plume de Florence Medina est travaillée et parfaitement adaptée au public visé : à partir de 8 ans. Même les informations autour de l'industrie et de l'ingénierie sont accessibles. J'ai particulièrement aimé l'utilisation d'expressions françaises fort à-propos : je trouve cela très pertinent d'insérer des expressions dans des romans jeunesse : cela ouvre des perspectives et encourage les enfants à solliciter leurs parents pour des explications (en plus d'enrichir le vocabulaire et l'expression écrite et verbale !). Enfin, Florence Medina glisse ça et là de belles références à la littérature classique, qui peuvent donner envie de découvrir ces grands auteurs.

Les quelques dessins en noir et blanc de Mary-Gaël Tramon qui illustrent ponctuellement le roman ne m'ont pas paru nécessaires, mais ils rendront sans doute le livre encore plus attractif pour les plus jeunes lecteurices.

Un historien, Raphaël Spina, propose en fin d'ouvrage un texte "Pour en savoir plus" au sujet de l'époque dans laquelle évolue Jeanne : place de la femme et de l'éducation, explications sur les Expositions Universelles et les avancées de l'industrie ou encore sur le monde du travail en 1889, précisions sur Gustave Eiffel... Ce texte regorge d'informations contextuelles intéressantes. Cependant, le style est plus sérieux et un peu moins attractif pour les enfants, me semble-t-il.

#LaTourdeJeanne #NetGalleyFrance
Commenter  J’apprécie          110
Après la mort de son père, Jeanne quitte la ferme familiale avec son frère et sa mère. N'étant pas propriétaires, ils n'ont pas d'autres choix et chacun va partir de son côté afin de s'en sortir au mieux. C'est ainsi que Jeanne, onze ans, se retrouve à Paris près d'une tante. C'est un âge très jeune pour se retrouver face à soi-même mais nous sommes à la fin du 19ème siècle et malheureusement, c'est surtout un âge où les enfants travaillent. Jeanne va trouver un poste de servante dans une grande maison et se confronter à la dureté de la vie et à la condescendance de certaines personnes dites « bien nées ». Son plaisir sera d'observer par la fenêtre du salon, la Tour Eiffel se bâtir petit à petit pour la prochaine Exposition universelle. Comme elle aimerait participer à ce grand projet  Malheureusement, étant une fille, elle ne peut évidemment pas travailler dans ces conditions. Enfin ça, c'est ce qu'on essaye de lui faire croire mais c'est sans connaître Jeanne, qui a une soif de liberté intarissable et qui refuse de se soumettre.

Ce roman est un vrai coup de coeur ! J'ai tout de suite ressenti une grande tendresse pour Jeanne, ses côtés audacieux et lumineux m'ont charmée. La voir évoluer au fil des mois dans cette ville de Paris que l'on découvre par la même occasion a été un grand plaisir. Ses pensées, son envie de liberté, son secret, ses amitiés, son travail adoré, tout ce qui la compose fait d'elle un personnage intéressant et profond.

Je ne connaissais pas l'autrice, je découvre qu'elle a écrit d'autres romans dans le même genre et je sais que je me laisserais tenter car dans celui-ci, tout est y est ! Nous sommes dans un roman jeunesse résolument féministe, avec une héroïne pleine de vie et d'espoir. En suivant Jeanne, j'ai découvert le Paris du 19ème siècle avec ses anecdotes, ses bouts d'histoire que j'ai adorés ! Et les moments d'émotion... Tellement sincères qu'ils m'ont mis les larmes aux yeux. Jeanne, sache que je ne t'oublierais pas de sitôt.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          142
Comme beaucoup de petites campagnardes échouées à la ville, Jeanne a trouvé un emploi de petite bonne chez des bourgeois. Sa chance est que les fenêtres de l'appartement donnent sur le Champ-de-Mars, là où doit s'élever l'audacieuse construction imaginée par l'ingénieur Gustave Eiffel : une tour en fer de 300 mètres de haut. D'abord dubitative, Jeanne est peu à peu fascinée par la tour. Et si son renvoi de chez ses patrons était l'opportunité de participer à ce projet ? le chantier n'a pas besoin d'une jeune fille, d'une "pisseuse" ? Qu'à cela ne tienne !

La Tour de Jeanne ne raconte pas seulement l'histoire de la construction de la Tour Eiffel. C'est toute une époque qui est dépeinte à travers la vie de Jeanne : l'exode rural, la condition des femmes et des enfants et des pauvres en particulier, l'accès à l'éducation, les mouvements ouvriers, l'utopie socialiste de Godin, les zoos humains... Tout cela est souvent évoqué rapidement mais c'est vraiment bien amené, les différents éléments sont habilement tissés entre eux. Les personnages sont attachants et l'histoire accompagnées d'illustrations nombreuses, utiles et agréables. J'ai vraiment pris plaisir à suivre les pas de Jeanne dans le Paris de 1889.
La seule chose que j'ai trouvé moins réussie, c'est le style d'écriture. L'auteure avait régulièrement tendance à trahir son omniscience par des allusions à des événements qui se passeraient après ou par une certaine hauteur de vue sur l'histoire. J'ai trouvé que c'était un peu dommage.

Il n'empêche que je recommanderais volontiers ce roman à partir de 10 ans, comme une excellente plongée dans la fin du XIXe siècle.

Merci aux éditions Poulpe Fictions de m'avoir permis cette belle découverte sur la plate-forme NetGalley.

Challenge Romans Jeunesse 2023
Commenter  J’apprécie          60
🗼La Tour de Jeanne 🗼
Florence Médina
Illustrations Mary-Gaël Tramon
Éditions Poulpe fiction
Merci @netgalleyfrance et @poulpefictions pour le SP

Note : 5/5 ❤

Résumé

Une plongée dans la vie d'une jeune fille du XIXe siècle !
1889. Après avoir dû quitter sa famille pour travailler comme domestique à Paris, Jeanne vient d'être injustement renvoyée. La jeune fille doit rapidement trouver un nouveau travail si elle veut survivre ! Pour elle, la solution est évidente : elle souhaite plus que tout intégrer le chantier de construction de la tour Eiffel, ce chef d'oeuvre de modernité qui la fascine. Problème : les filles y sont formellement interdites... Avec l'aide de son amie Rosalie, Jeanne décide de se travestir en garçon. Parviendra-t-elle à réaliser son rêve sans se faire démasquer ?

✒ J'ai adoré ce livre.
✒ Un roman jeunesse formidable, une véritable leçon d'histoire ludique.
✒ Ce roman nous en apprend plus (nous apprend tout ) sur la construction de la Tour Eiffel, la vie des femmes à cette époque, l'exode rural.
✒ J'ai beaucoup aimé l'écriture, le style simple mais efficace.
✒ L'auteur a su, comme Zola ou Hugo décrire les personnages, les lieux avec beaucoup de détail, de précision.
✒ Ce livre est une invitation à voyager dans le temps, à retourner à la veille de l'exposition universelle de Paris.
✒ Vous aller suivre les aventures de Jeanne, devenu Jeannot par la force des choses ou plutôt grave à sa force d'esprit, sa volonté, son intelligence.
✒ Un roman parfait pour les cours d'histoire.
✒ Je le conseille à tout les enfants pour enrichir leur connaissance historiqueet culturelle.
✒Ce roman véhicule plein de belles valeurs la tolérance, la bienveillance, la générosité, la ténacité.

Trois bonne raisons de lire ce livre :

❣ Un roman jeunesse formidable
❣ Une invitation à voyager dans le temps
❣ Des illustrations magnifiques qui ponctue tout le livre et nous plonge un peu plus en pleine construction de la Tour Eiffel.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Jeanne est la Mulan des chantiers. Fa Mulan, dans la légende chinoise, se déguise en homme pour rejoindre l’armée, quitte à risquer la peine de mort. Jeanne devient Jeannot pour participer en ouvrier à la construction de la tour Eiffel (1887-1889) – une bataille technique et culturelle à sa manière. Quitte à risquer la prison pour mineurs. (Raphaël Spina, historien)
Commenter  J’apprécie          110
Le discours de Jeanne fait des noeuds dans la tête de son frère. Tout ce qu’elle dit fait sens et, en même temps, ce n’est pas comme ça que marche la société, et… Et quoi ? Marcel réalise qu’il est a court d’arguments face à une jeune fille qui raisonne… comme un livre. Eh oui, c’est sans doute parce que Jeanne lit qu’elle a développé ces facultés de réflexion et de remise en question de son sort. Et c’est exactement pour ça que, depuis longtemps, on tient les filles éloignées de la littérature : pour qu’elles ne réfléchissent pas trop et ne s’opposent pas à l’ordre des choses qu’on leur impose.
Commenter  J’apprécie          20
Jeanne s’est emballée, mais elle réalise à temps qu’elle ne peut pas crier le fond de sa pensée, alors elle baisse d’un ton.

— Sous prétexte que je ne suis pas un garçon. C’est injuste. En plus d’être une fille, je suis pauvre et je suis mineure, c’est trois raisons de rester à ma place selon la bonne société. Et même quand j’aurai 21 ans, je serai toujours femme et sans doute toujours pauvre. Toute ma vie, je devrai demander l’autorisation pour presque tout. Alors peut-être qu’il faudra que je m’y fasse, mais en attendant, pendant quelques mois, j’ai trouvé le moyen d’être un peu libre. Ne m’enlève pas ça !
Commenter  J’apprécie          10
Ce n’était pas par simple bonté d’âme que la direction régalait ses équipes pour pas cher. Il fallait six minutes pour descendre de la première plateforme placée à cinquante-sept mètres d’altitude et vingt et une de la deuxième, perchée à cent quinze mètres. En faisant manger les ouvriers sur place, on économisait donc du temps et de l’énergie. En plus, on en profitait pour veiller sur leur consommation d’alcool afin d’éviter les accidents. D’autant que les détracteurs de Gustave Eiffel l’attendaient au tournant, persuadés qu’il y aurait des chutes et donc des morts sur le chantier. C’était peut-être une chance pour Jeanne, ces cantines en altitude, parce que, là-haut, qui préparait et servait les repas ? Des femmes évidemment. Comme à la maison…
Commenter  J’apprécie          00
Jeanne et sa mère trouvèrent rapidement à se placer comme domestiques. Domestique, c’est un métier qui consiste à vivre dans la maison de plus riches que soi et d’y effectuer à leur place tout ce qu’ils n’ont pas envie de faire eux-mêmes : leur lit, leur ménage, leurs courses, leur lessive et leur vaisselle…
Commenter  J’apprécie          10

Video de Florence Médina (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Florence Médina
Connaissez-vous les Petits Champions de la Lecture ? Il s'agit d'un grand jeu national de lecture à haute voix, lancé en 2012 et présidé par Antoine Gallimard. Son objectif : encourager la lecture chez les plus jeunes et rappeler que lire est avant tout un plaisir ! À la librairie Dialogues, comme c'est le cas depuis plusieurs années, nous avons eu la grande joie d'accueillir la finale des Petits Champions de la Lecture pour le nord Finistère, au début du mois. Et cela nous a donné envie d'imaginer un épisode spécial de notre podcast, avec de belles idées de lecture pour les enfants. Jérémy et Amélie, nos libraires du rayon jeunesse, ont préparé une sélection de nouveautés pour les 9-13 ans à dévorer dès maintenant.
Bibliographie:
- Cruc, de David Walliams (éd. Albin Michel) https://www.librairiedialogues.fr/livre/16662149-cruc-elle-a-tout-mais-elle-veut-toujours-un-c--david-walliams-albin-michel
- Crime à Ålodden, de Jorn Lier Horst (éd. Rageot) https://www.librairiedialogues.fr/livre/20133913-serie-clue-crime-a-alodden-jorn-lier-horst-rageot-editeur
- le Plan extravagant de Vita Marlowe, de Katherine Rundell (éd. Gallimard Jeunesse) https://www.librairiedialogues.fr/livre/18886078-le-plan-extravagant-de-vita-marlowe-katherine-rundell-gallimard-jeunesse
- Charles 1943, de Florence Medina (éd. Poulpe Fictions) https://www.librairiedialogues.fr/livre/20161666-charles-1943-florence-medina-poulpe-fictions
- le Berger et l'Assassin, de Régis Lejonc et Henri Meunier (éd. Little Urban) https://www.librairiedialogues.fr/livre/20130420-le-berger-et-l-assassin-regis-lejonc-henri-meunier-little-urban
- L'Héritière des abysses, de Rick Riordan (éd. Albin Michel) https://www.librairiedialogues.fr/livre/19855693-l-heritiere-des-abysses-rick-riordan-albin-michel
- Les Enfants des saules, de Charlotte Bousquet (éd. Gulf Stream) https://www.librairiedialogues.fr/livre/18464450-1-les-enfants-des-saules-t-1-les-descendants-charlotte-bousquet-gulf-stream
- April et le dernier ours, de Hannah Gold (éd. Seuil Jeunesse) https://www.librairiedialogues.fr/livre/20130359-april-et-le-dernier-ours-hannah-gold-seuil-jeunesse
+ Lire la suite
autres livres classés : tour-eiffelVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (38) Voir plus




{* *} .._..