AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781090648471
Éditeur : Critic (06/11/2015)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 12 notes)
Résumé :
1937, Le Caire. Ils sont fous, ces Romains ! Quand la déesse Isis lui ordonne de partir à Pompéi récupérer une statue volée, Lasser se demande dans quel pétrin il va bien pouvoir se fourrer. Son instinct ne le trompe pas : là-bas, il doit tour à tour frayer avec la Mafia, travailler pour Jupiter, affronter la colère d’un volcan et… devenir l’assistant de Fazimel.

L’affaire se complique encore lorsque, par accident, Lasser est propulsé dans les arènes ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
boudicca
  19 octobre 2015
Après sa dernière enquête mouvementée pour le compte des divinités grecques, le célèbre détective Jean-Philippe Lasser espérait pouvoir profiter d'un répit bien mérité à siroter tranquillement son whisky au bar de l'hôtel Sheramon. Seulement cette fois c'est par sa patronne en personne, la déesse Isis, qu'il est sollicité pour régler une sombre affaire de disparition de statue. Et quand les dieux ordonnent... Après l'Égypte et la Grèce place aux villes de Rome et Pompéi dont Sylvie Miller et Philippe Ward nous offrent ici une brillante reconstitution. Aménagement des rues, architecture, vestiges antiques, spécialités culinaires, traditions locales... : le décor est solidement planté et on se laisse vite séduire par ce cadre méditerranéen. Quelques petites innovations au niveau du scénario nous permettent également d'avoir un aperçu des deux villes à l'époque antique et là encore la qualité du travail de documentation effectué par les auteurs permet une totale immersion. Jeux du cirque, orgies romaines empereurs fous, éruption du Vésuve... : autant vous dire qu'on ne s'ennuie pas une seconde ! Ce quatrième tome fournit également l'occasion de faire connaissance avec de nouveaux dieux, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'entre l'orgueilleuse Junon, la fourbe Vénus ou encore le colérique Jupiter, le Panthéon romain est loin d'être particulièrement sympathique.
Les lecteurs qui avaient été déçus de voir Fazimel aussi rapidement écartée de l'intrigue du précédent volume seront ravis de savoir qu'elle occupe cette fois un rôle central puisque, pour la première fois depuis le début de la série, Lasser n'est plus le seul narrateur ni le seul détective. C'est désormais davantage en qualité de collègue et non plus d'assistante que la pétillante réceptionniste accompagne notre bougon détective. On en apprend ainsi beaucoup plus sur son passé et sur ses nombreux talents qui n'ont pas fini de nous étonner et qui donnent lieu à quantité de révélations plus surprenantes les unes que les autres. On découvre notamment l'existence d'une « Patrouille du temps » constituée d'agents formés pour veiller à ce qu'aucune anomalie en provenance du futur ne vienne perturber le passé. Des agents avec lesquels nos deux héros vont évidemment avoir maille à partir : ce n'est pas pour rien que ce quatrième volume s'intitule « Dans les arènes du temps » ! L'hommage aux écrits de Poul Anderson est évident mais on retrouve aussi le même principe chez Kris qui l'utilise dans ses bandes dessinées « Les Brigades du temps », que je ne peux que vous conseiller. Pour ce qui est de l'intrigue, tout n'est évidemment pas parfait mais on sent bien que les auteurs ont à nouveau pris beaucoup de plaisir à l'écriture de cet opus, aussi est-il difficile de ne pas se laisser contaminer par leur enthousiaste communicatif.
Un quatrième tome aussi réussi que les précédents et qui nous permet de découvrir de nouvelles facettes de la personnalité de Fazimel. On retrouve également avec beaucoup de plaisir cet univers uchronique foisonnant mêlant habilement mythologie antique et mode de vie propre au début du XXe siècle, ainsi évidemment que le personnage de Lasser au charme duquel il est impossible de résister. Vivement le cinquième volume !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          222
BlackWolf
  10 novembre 2015
En Résumé : J'ai de nouveau passé un très bon moment de lecture avec ce quatrième tome des aventures de Lasser qui propose quelque chose de différent des tomes précédents, mettant aussi en avant le personnage de Fazimel. J'avais un peu peur de tomber dans une routine, mais finalement les auteurs ont réussi à offrir quelque chose de complètement différent, plus dense, plus complexe et plus sombre tout en gardant cette légèreté et en offrant un récit efficace et sans temps mort. L'univers est l'un des gros points forts, mélangeant Fantasy et Science-Fiction habilement, offrant de nombreux hommages et nous faisant découvrir l'Italie. Un univers qui donne envie d'en apprendre plus. Concernant les personnages on en apprend enfin plus sur la mystérieuse Fazimel, pour le plus grand plaisir du lecteur, tandis que Lasser évolue, change face à certaines révélations et conséquences. Je pourrai reprocher une première enquête un peu simple, et une certaine redondance dans les voyages de Lasser dans la seconde partie, mais franchement rien de dérangeant tant j'ai été happé. La plume des auteurs est toujours aussi fluide, entrainante et efficace et je lirai sans soucis et avec grand plaisir la suite.
Retrouvez ma chronique complète sur mon blog.
Lien : http://www.blog-o-livre.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Xian_Moriarty
  10 novembre 2015
Enfin, mon Lasser 4 ! Et comme toujours, je n'ai pas été déçu. Bien au contraire.
Pourtant, je me suis sentie au désespoir quand lors de la scène d'ouverture rituelle ne se déroule pas comme prévu. Mon petit coeur a fait plouf…
Mais assez de sentimentalisme.
Dans cette nouvelle aventure, le récit de découpe en deux parties.
La première se passe à Pompéi où Lasser est mandaté par Isis de retrouver sa statue en or, car la déesse vient tout juste d'installer un de ces temples sur le territoire romain. Ce qui ne plait pas tellement à ses homologues locaux, bien que Jupiter soit favorable à un tel rapprochement.
Une enquête que je qualifierais de classique dans un sens, mais qui est tout de même très plaisante, surtout que Fazimel nous fait découvrir de belle facette de sa personnalité… dont de se mettre dans des situations délicates, comme Lasser.
Humour, belles voitures, Mafioso aux doigts boudinés et dieux romains kof kof pour diverses raisons, une histoire qui détend bien comme il faut.
Dans la seconde histoire, c'est Zeus qui vient embaucher… Fazimel ! Eh oui, notre petite réceptionniste a fait si bon effet à Pompéi que le père des dieux romains s'adjoint ses services pour retrouver un objet volé (décidément, on vole les dieux dans leur temple comme du blé dans un moulin) qui pourrait bien mettre en danger l'Empire Romain et l'ensemble des dieux du monde !
Lasser se retrouve donc à jouer les gardes du corps sur ordre d'Isis qui ne veut pas qu'il arrive du mal à se petite protégée Fazimel. Et on la comprend la déesse, hein ? Si nous, pauvre lecteur, nous pouvions taper Lasser s'il lui arrivait du mal à notre Fazimel, nous le taperions à défaut de savoir désintégrer les gens.
S'il y a une chose que l'on conclue à la fin de cette enquête menée tambour battant, c'est que Lasser et Fazimel ont vraiment un don pour se coller dans des situations pas possibles. Mais surtout, c'est qu'il ne faut jamais laisser Lasser sans surveillance ! Il fait encore plus de bêtises !
Mais dans cette deuxième enquête, le tip du top, ce sont tout ce qu'on apprend sur Fazimel. Je n'irais pas dire que je l'avais senti venir – ce serait mentir —, mais dès les premières révélations j'ai tout de suite vu où cela allait venir ! C'était fun ! Non, Fazimel n'est pas un jedi et c'est bien dommage (le fait que le prochain SW sorte bientôt n'a rien à voir avec cette comparaison).
Ce que j'aime dans cette série, c'est le travail de recherche que les auteur.e.s effectuent pour développer leur univers. Même si parfois les descriptions sont un peu longues (pour moi qui connais un peu les choses), on arrive parfaitement à se voir dans les décors qu'ils nous dépeignent.

Que dire de plus. La lecture est toujours aussi poilante avec ses remarques bien senties, ses aventures rocambolesques, ses personnages sympathiques…
Comme toujours, ce Lasser a été un vrai plaisir à la lecture. Même si j'avoue que je suis un peu désespérée : il faut attendre le tome 5 maintenant !!!!! Ouinnnnnnn !!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
temps-de-livres
  29 octobre 2015
On a volé la statue d'Isis à Pompéi ! Jean-Philippe Lasser y va en traînant des pieds, accompagné de son assistante Fazimel. Entre les reccomandations de la déesse et les dieux romains retors, notre détective privé n'a pas fini d'en baver, surtout quand on lui annonce qu'il va devenir l'assistant de Fazimel !
Si le texte du Noir Duo montre des dieux retors et terriblement humains, on peut dire que les auteurs le sont tout autant. Quelles sont les parties de leurs cerveaux explorés pour créer des énigmes aussi simples et complexes ? Dans ce quatrième tome, ce n'est plus une aventure, mais une multitude d'histoires qui sont proposées. On ne racontera pas toute l'intrigue, mais Fazimel semble avoir des talents cachés, Lasser est toujours aussi maladroit et les personnages secondaires sont magnifiques !
Ce serait un peu court pour un roman de près de 500 pages. Les habituels alliés de notre détective sont absents et nos héros devront travailler avec le milieu interlope, rien que çà !Rajouter à cette fantasy divine de la science-fiction, des moments historiques gênants, une critique sur le fanatisme et vous avez un aperçu du dernier bébé des éditions Critic.
La nouveauté, c'est le rôle de Fazimel. Pour la mettre en avant, les auteurs ont décidé de narrer l'histoire soit par elle, soit par Lasser. Un principe naturel qui pourrait lasser s'il était appliqué régulièrement,ce qui n'est pas le cas. Au fil de la lecture, les narrateurs ne sont pas ce qu'ils devraient être, laissant le lecteur en plein désarroi. Quand on dit que le Noir Duo est retors !
Après la Gaule, l'Egypte et la Grèce, voici l'Italie. Comme les autres romans de la série, on voyage surtout dans les lieux connus du public. La différence vient de l'imagination fertile (et souvent fantasque) des auteurs. On y côtoie plusieurs religions (dont le christianisme), on pourra se régaler des langues, de la « facilité » de conduite des italiens et leur habilité à marchander. Quant aux monuments historiques, ils pourraient cacher des pièces secrètes ! Sous la plume de Sylvie Miller et Philippe Ward, la vision de cette Italie change… Et la carte postale de la riante Italie voire celle des parrains de la mafia est quelque peu malmenée, pour notre plus grand plaisir.
Il ne faudrait pas oublier l'illustration de Ronan Toulhoat. Au fur et à mesure des tomes, il donne une vision de son talent. Certes, la couverture est belle, mais prenez un peu de distance et regardez-là. La composition est simple (basique ?) mais ne manque pas de détails. Les couleurs sont justes et la dualité (lumière/obscurité) semble naturelle. Une couverture qui donne envie de découvrir l'intérieur !
Chers auteurs, prenez votre temps, faites nous languir pour que votre plume (aussi fantasque soit-elle) vos esprits (aussi retors et malades) soient au zénith. le lecteur est capricieux et votre série monte d'un cran à chaque fois. C'est brillant, surprenant et addictif. L'histoire revisitée par Sylvie Miller et Philippe Ward, on en redemande !
Lien : https://tempsdelivresdotcom...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Bookworm84
  05 avril 2016
Revoilà Jean-Philippe Lasser, le célèbre détective des dieux, plongé dans une enquête qui va s'avérer des plus trépidantes ! À voir l'épaisseur du livre (le plus gros des 4 volumes que compte à ce jour la série, c'est lui), on s'attend à ce que l'enquête ne se passe pas aussi bien ni aussi vite que prévu. Et on n'est pas déçu !:)
Après l'Égypte, la Mésopotamie et la Grèce, voici donc le tour du panthéon romain d'être revisité par Sylvie Miller et Philippe Ward. Les deux auteurs démontre une nouvelle fois leur connaissance de la mythologie pour mieux l'épicer d'humour et d'une touche moderne des plus jouissives !
Dans les arènes du temps est une enquête en deux parties (nos héros soufflent un peu entre deux, et heureusement, car le rythme est échevelé !). Fazimel, l'assistante pleine de ressources de Lasser, va cette fois être au premier plan, les chapitres offrant tantôt son point de vue, tantôt celui de Lasser – jusqu'alors, nous n'avions que Lasser comme narrateur.
Outre le plaisir d'en savoir plus sur ce personnage jusque là secondaire, ce changement de narrateur apporte une fraîcheur des plus agréables (Lasser a beau être très attachant, ses ronchonneries perpétuelles ne font pas le poids face à la pétillante Fazimel ! ^^). Mais, évidemment, c'est toujours un plaisir, aussi, de voir Lasser se fourrer dans les pires pétrins – et on peut dire qu'il va en voir de toutes les couleurs (pardon : les époques !) cette fois !😉 Fazimel ne sera pas en reste, puisqu'elle sera au coeur de l'action également.
Au menu, donc, une double enquête en pays romain. Et qui dit dieux romains dit caprices des dieux, orgies, arènes, catastrophes naturelles et un dieu mineur véhément. Ajoutez à cela un Jean-Philippe Lasser en perdition dans les « arènes du temps », une Fazimel au passé comme aux accointances troubles, un hommage à une oeuvre et son auteur très connus (le moment où je l'ai réalisé, j'ai pensé « bon sang mais c'est bien sûr ! ») et, comme toujours, l'humour omniprésent et le frisson du danger, et vous aurez là une chouette lecture mêlant policier, light fantasy, aventure, uchronie et voyage dans le temps !:)
4e tome peut-être, mais les auteurs, loin de s'essouffler, nous proposent une nouvelle suite de haut vol – vivement le prochain tome ! :) [Lire la critique sur le blog]
Lien : https://lullastories.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Xian_MoriartyXian_Moriarty   03 novembre 2015
-Vous avez de drôles de fréquentations, vous ! Vous êtes cinglée d'avoir entrainé Fazimel dans une aventure pareille ! S'il lui était arrivé quoi que ce soit, Isis serait venue jusqu'ici pour me peler la peau des fesses !
Commenter  J’apprécie          20
Xian_MoriartyXian_Moriarty   03 novembre 2015
-C'est parce que tu résonnes avec ta testostérone. Dès qu'il a ouvert la bouche, vous vous êtes lancés dans un concours de virilité et tu as perdu toute objectivité. Du coup, tu n'as pas pu percevoir certains détails.
Commenter  J’apprécie          10
Xian_MoriartyXian_Moriarty   08 novembre 2015
Mais d'où sortaient tous ces ploucs incapables de déguster comme il faut un bon seize ans d'âge ?
Commenter  J’apprécie          30
Xian_MoriartyXian_Moriarty   04 novembre 2015
[Fazimel ] -Jupiter souhaite que tu viennes avec moi.
[Lasser] - Je l'emmerde.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Sylvie Miller (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvie Miller
Extrait de la conférence "Défendre le pays, sauver l'Empire ou vaincre le clan... Quel héros êtes-vous ? " aux Imaginales 2019.
Avec Paul Beorn, Lionel Davoust, Frank Ferric, Christian Léourier. Modération Sylvie Miller.
autres livres classés : uchronieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3114 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre