AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226119515
Éditeur : Albin Michel (10/05/2001)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Loué sois-tu, mon Seigneur
Pour frère vent,
Et pour l'air des nuages,
Et pour le ciel serein et tous les temps
Par lesquels à tes créatures
Tu assures la subsistance.
François d'Assise

Entre l'automne 1225 et celui de 1226, dans les tout derniers mois de sa vie, François d'Assise composa son célèbre Cantique des créatures, dit aussi Cantique de frère soleil. Sans instrument de musique, il improvisa ce chant, p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Ledraveur
  14 octobre 2015
Joli petit livret (en 12,5 x 22 cm) orné de belles pages d'exquises calligraphies de Frank Missant qui en fin d'ouvrage parle de son parcours artistique à ce sujet, qui est fort intéressant car assez peu connu du grand public.
François d'Assise (né Giovanni di Pietro), Bernardone, composa son célèbre "Cantique des créatures", dit aussi "Cantique de frère soleil", de l'automne 1225 au 3 octobre 1226, date de sa mort.
Les récits élégiaques du : "Sermon aux oiseaux" et du " Très Saint Miracle que fit François quand il convertit le Très Féroce Loup de Gubbio" qui a plus particulièrement retenu notre attention, nous parle surtout sous forme de métaphore*
Pour notre part, le"loup" ou "louve" dont il s'agit est sans doute très proche de celui du "Gévaudan" en Lozère... Une "bête" à deux jambes ! Dans le “style” d'Erzsébet Bathory, la grande dame de la noblesse hongroise, parente de l'empereur d'Autriche Rodolphe ou Gilles de Montmorency-Laval, plus connu sous le nom de Gilles de Rais, Grand Connétable de France**.
La chair humaine ne faisant pas vraiment parti du comportement alimentaire de "canis lupus" si ce n'est qu'à rôder autour les champs de batailles que se livrent entre eux les hommes depuis bien longtemps ! Sauf “incidents” du genre (famines, peste etc...), le loup craint l'homme, et ce que l'homme a le plus à craindre c'est lui-même !
Cela a été un authentique plaisir d'avoir eu entre les mains, et de le feuilleter, cet opuscule ...
----
* nous pouvons très légitimement aller dans ce sens, car en effet dans le "Saint François d'Assise", de le Goff, (éd. Gallimard © - 1999) pages 63 et 64, "Le sermon aux oiseaux" est, dans son contexte du retour de Rome de St François, suivant l'entrevue pour le moins décevante (et c'est un euphémisme !) d'avec le pape Innocent III (1210), interprété diversement au regard de la représentation idyllique officielle de la scène par Giotto di Bondone.
** "Les tueurs en série ne sont pas une exclusivité de notre temps. Ils ont existé dans un passé reculé sous d'autres appellations : écorcheurs, vampires, loups-garous, bête du Gévaudan et diables." nous dit Jean-Didier VINCENT dans "Le Coeur des autres" p. 221, (éd. Plon © - 2003)
Lien : http://camisard.hautetfort.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LedraveurLedraveur   14 octobre 2015
(Préface)
François d'Assise fut un grand poète en même temps qu'un grand saint. En authentique jongleur de Dieu, il dansait, chantait et récitait des vers pour honorer le Très-Haut et convertir ceux qu'il rencontrait en chemin.
Par étapes, de l'automne 1225 au 3 octobre 1226, date de sa mort, François composa son célèbre “Cantique des créatures”, dit aussi “Cantique de frère soleil”. Sans instrument de musique, ni parchemin, il improvisa ce chant, le tout premier chef-d’œuvre de la littérature italienne. Par esprit de pauvreté, par amour pour ses frères les plus simples, il délaissa le latin, la langue des lettrés et des ecclésiastiques, pour concevoir dans sa langue maternelle une poésie inédite.

Rompant avec la tradition qui isole l'homme du reste de la création, le poète s'adresse à chaque créature en l'appelant avec affection “frère” ou “sœur”. François aime fraternellement la réalité qui l'entoure. Il est ainsi loin de partager le mépris du monde souvent professé par ses contemporains. Il n'est pas pour autant panthéiste : dans son Cantico, seul Dieu est loué, même si les créatures ont une part active dans la célébration du Créateur.
Chaque fois qu'il chante “Laudato si, mi' Signore”, François introduit l'une des créatures grâce à la préposition “per”. Que convient-il de comprendre. Que le Seigneur doit être loué à travers les créatures, à cause des créatures, ou encore par les créatures elles-mêmes. La langue de François est encore imprécise, mais tellement suggestive. La grande famille que constitue la création est à la fois le lieu et la raison des louanges ; elle est même ce chœur agissant invité à chanter les mérites du Très-Haut.
...
L'avant-dernière strophe, hymne au pardon et à la paix, fut ajoutée en juillet 1226 spécialement pour le podestat et l'évêque d'Assise, les représentants du pouvoir civil et religieux de la cité, afin de mettre fin à leur lutte fratricide. On reconnaît là l'engagement de François qui, jusqu'au bout, s'est fait l'apôtre de la paix.

Dans l'esprit du Cantique des créatures, ces célèbres passages des “Fioretti” témoignent avec fraîcheur de l'amour que François portait au monde et à travers lui à son Créateur.
Michel Feuillet
(opuscule sans pagination)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LedraveurLedraveur   14 octobre 2015
Cantique de Frère soleil
Altiffimu omnipotente bon-Signore (Très haut, tout-puissant, bon seigneur)
...
Loué sois-tu, mon Seigneur,
pour frère vent,
et pour l'air et les nuages,
et pour le ciel serein et tous les temps
par lesquels à tes créatures
tu assures la subsistance.

Loué sois-tu, mon Seigneur,
avec toutes tes créatures,
spécialement messire le frère soleil :
il nous donne le jour
et par lui tu nous illumines.
Et il est beau et rayonne avec grande splendeur :
de toi, Très-Haut, il est le signe.

Loué sois-tu, mon Seigneur,
pour sœur lune et les étoiles :
dans le ciel tu les as créées
claire, précieuses et belles.

Loué sois-tu, mon Seigneur,
pour sœur eau,
qui est très utile et humble
et précieuse et “chaste”*

Loué sois-tu, mon Seigneur,
pour frère feu,
par qui tu illumines la nuit :
et il est beau et joyeux
et robuste et fort.

Loué sois-tu, mon Seigneur,
pour notre sœur et mère la terre,
qui nous soutient et nous nourrit :
elle produit des fruits variés
avec des fleurs colorées et de l'herbe.

(opuscule sans pagination)
---
* étymologie grecque : “pure”
---------------
« Le Cantique des créatures », François d'Assise, Frank Missant - éd. Albin Michel © 2001
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
>Religion>Théologie morale et spirituelle>Ecrits religieux: textes de méditation et de prière (45)
autres livres classés : calligraphieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
il était Zen
Catholique

11 questions
969 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre