AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782732451473
312 pages
Editions de la Martinière (08/03/2012)
3.46/5   12 notes
Résumé :
Le 5 septembre 2011, Eddy Mitchell donne le dernier concert de sa tournée d'adieu à l'Olympia et conclut par ces mots : "Faut rentrer, maintenant. C'est fini. Repos. Et vous pouvez fumer." Ainsi se conclut une carrière commencée exactement 50 ans plus tôt, en 1961, au sein des Chaussettes noires. Eddy a tout connu : l'âge d'or du rock 'n' roll au côté de son copain Johnny, les hauts et les bas d'une carrière sans concession. Après les succès des années 60, les année... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
ahasverus
  19 mai 2013
"Il faut rentrer maintenant..." dit un Eddy Mitchell en peignoir à son public qui le rappelle en standing-ovation lors de son concert d'adieu.
Cette phrase donne son titre à ce livre écrit sous la forme d'un entretien entre le journaliste Didier Varrod, qui a aussi travaillé pour l'album Rio Grande, et notre rocker national.
Les ex-fans des Sixties y trouveront leur compte : Monsieur Eddy connaît beaucoup de monde et nous en ramène des portraits ou des anecdotes sympathiques, parfois drôles, toujours respectueuses : Dutronc, Luis Mariano, Little Richards, Gainsbourg, Claude François, Trénet, Hallyday, Brel, Brassens, Françoise Hardy, Mocky, Lanvin, Coluche... La liste des personnalités invitées au détour des pages serait trop longue pour être exhaustive.
Il évoque bien sûr sa vie, son oeuvre, ses expériences cinématographiques et télévisuelles, de Saint-Tropez et de Belleville. Pas de révélation fracassante ou de persiflage à la Keith Richards (Life), juste une conversation autour d'une tasse de café, ou de ce que vous voudrez, qui donne un livre plutôt sympathique et qui se lit comme on boit du petit lait.
A lire sur la plage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Tostaky61
  25 janvier 2015
J'ai beaucoup aimé cette autobiographie qui m'en a appris un peu plus sur un chanteur que j'apprécie particulièrement.
Tout en simplicité.
Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (1)
Bibliobs   03 avril 2012
D’emblée, pourquoi le cacher, on se demande si on va le faire […] Et puis, rapidement, parce que le bonhomme est intelligent et cultivé, parce que son porte-plume Varrod tient le rythme et ne le lâche jamais, on y a va avec un plaisir certain.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ahasverusahasverus   14 mai 2013
Les gens qui vous disent "Ah les années 60, quelles années merveilleuses !" ont oublié qu'il y avait De Gaulle qui faisait chier tout le monde, qu'il y avait la guerre d'Algérie, qu'au niveau de la liberté d'expression ce n'était pas ça non plus et qu'il se tramait des problèmes dramatiques dans la société... Or on ne se souvient que des filles avec des queues-de-cheval et des robes à pois ou Vichy, et des garçons avec des choucroutes sur la tête et des chaussures pointues... Tout le monde twistant comme si la société entière était une gigantesque surprise-partie, mais ce n'est pas que ça ! Les années 60, ce n'est pas uniquement Salut Les Copains. Moi j'aime bien le présent et j'espère que demain sera meilleur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ahasverusahasverus   17 mai 2013
(A propos de Barack Obama :)

- Vous avez été ému quand il a été élu ?
- Oui ! Parce que le jour de son investiture, Aretha Franklin chantait pour lui et pour tout le monde. Ça m'a fait beaucoup de bien. Nous en France, lorsque Sarkozy a été élu, nous avons eu Mireille Mathieu. C'était autre chose.
Commenter  J’apprécie          100
ahasverusahasverus   16 mai 2013
Et lui, chaque fois qu'il réfléchissait, il fallait se méfier. En général il déclenchait une guerre !
(A propos du président George W. Bush)
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Eddy Mitchell (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eddy Mitchell
La tribu d'Eddy Mitchell
autres livres classés : mémoiresVoir plus





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
941 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre