AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782366584035
234 pages
KERO (07/10/2020)
3.33/5   18 notes
Résumé :
C'est à son fils qu'Eddy Mitchell a confié ses humeurs, ses secrets, et les moments forts d'une carrière exceptionnelle. Des Chaussettes noires aux Vieilles Canailles, l'enfant de Belleville est un formidable crooner français, mais aussi le meilleur ambassadeur de la musique américaine, du rock à la country. A Nashville il a enregistré et interprété les chansons des plus grands : Gene Vincent, Chuck Berry, Little Richard... Devenu acteur, il a également tourné ave... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Tostaky61
  19 janvier 2021
Il y avait bien longtemps que je n'avais consulté un dictionnaire, il faut dire qu'en ces temps modernes d'autres supports ont remplacé ce bon vieux pavé qui trônait sur nos bureaux.
C'est ici un dictionnaire particulier que j'ai feuilleté, enfin, lu carrément, celui de la vie d'une personnalité que j'aime beaucoup (vous me direz que m'intéresser à la vie de quelqu'un que j'aurais détesté aurait quand même été surprenant).
Claude Moine, vous connaissez ?
Mais si... allons, Les chaussettes noires.
Le Schmoll.
Non, toujours rien ?
Et Eddy Mitchell, ça vous parle ?
"La dernière séance", "le cimetière des éléphants" ou encore ma chanson préférée "M'man" et tant d'autres. Il faut dire qu'il a soixante ans de carrière derrière lui quand même, ça en fait des titres, des albums, des concerts ou des films.
Dans ce dictionnaire, concocté avec son fils, Eddy Moine, le chanteur passe sa vie en revue, de A à Z.
À chaque lettre un mot, à chaque mot des anecdotes, des souvenirs, de son métier, des gens qu'il a croisés, sa famille, ses amis proches.
Un témoignage à visage humain, tout en pudeur, drôle parfois, à l'image de l'homme qu'on devine discret,
De Belleville, ce quartier de Paris qui lui est cher aux studios de Nashville, dans une Amérique qu'il n'aime pas plus que ça, si ce n'est pour le rock qui l'a amené à la chanson et le cinéma qui a enchanté ses journées d'écoles buissonnières.
De sa première rencontre avec l'ami de toujours, Johnny, dont on peut dire qu'elle ne démarrait pas sous les meilleurs auspices...
La musique, le cinéma, la littérature (la BD dont il est fan, notamment), la cuisine, autant de sujets abordés dans cet ouvrage que le fan que je suis a dégusté sans modération, même sans l'être, allez-y ne boudez pas le plaisir de rencontrer Mr Eddy.
Une autobiographie qui ne dit pas son nom, révélatrice de la personnalité d'un artiste incontournable de la scène française.
"La lumièr' revient déjà
Et le livre est terminé
C'était la dernièr' séquence
C'était la dernièr' séance
Et le rideau sur l'écran (de ma tablette) est tombé"
(Interprétation personnelle...)


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
ProfesseurDan
  25 décembre 2021
C'est avec une truculence extraordinaire que l'interprète de Couleur menthe à l'eau, La dernière séance ou Sur la route de Memphis aborde sa vie, ses goûts personnels et son parcours sous forme d'un dictionnaire (format qui existe pour quelques autres artistes).
Je pense que le lecteur que j'ai été a eu autant de plaisir à lire ses mots que lui à les écrire. J'ai pour ma part découvert des choses que je ne soupçonnais pas de lui (mais il faut dire que j'aime beaucoup M. Mitchell sans être fanatique comme certains pourraient l'être), mais l'on a également plaisir à redécouvrir certains éléments de sa vie comme ses influences (américaines), son amitié avec Johnny et Jacques Dutronc ou son parcours d'acteur...
Idéal pour les fans.
Commenter  J’apprécie          20
Veddy
  22 novembre 2021
"Aime moi tendre, aime moi vrai"
Que dire sur la carrière d'Eddy Mitchell ? Hé bien rien, car il le fait très bien lui même avec son fils derrière la plume.
J'ai été fan d'Eddy Mitchell, alors j'en connais pas mal des histoires et anecdotes sur lui, ses chansons... Mais j'avoue que j'ai découvert de nouvelles choses avec ce livre, que je trouve très bien écrit et où l'on sent qu'il se lâche car il est en complicité avec son fils.
Alors je vous recommande de le lire, car l'idée du livre est bien, et est bien traitée et cela vous permettra d'en apprendre un peu plus sur le dernier rocker, qui sera celui-là.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
LePoint   08 octobre 2020
À 78 ans, le rockeur se dévoile dans « Le Dictionnaire de ma vie », écrit par son fils, Eddy Moine. Au menu : souvenirs d'enfance, rock, cinéma et politique.
Lire la critique sur le site : LePoint
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
dechosaldechosal   09 octobre 2020
Je me souviens des jaquettes de polars de Peter Cheyney: l'une montrait un type avec un fume-cigarette et, dans la fumée, une pin-up. Il n'y avait pas ça chez Gide. Mon choix était fait.
Commenter  J’apprécie          171
RincoRinco   07 novembre 2020
Depuis plus de trente ans, je ne rate jamais la sortie d'un Patrick Modiano. Ses belles promenades incertaines à travers un Paris oublié (Dans le café de la jeunesse perdue et Quartier perdu, notamment), son goût pour une enfance trop vite disparue, l'absence du père, ses descriptions de l'Occupation allemande (Dora Bruner) me touchent ; ces thèmes de prédilection en font, à juste titre, un incontournable de la littérature contemporaine (Villa triste et Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier sont, à mon avis, de petits bijoux).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
RincoRinco   07 novembre 2020
Lire est essentiel pour moi. Amoureux des mots, j'ai besoin de me plonger dans des univers différents du mien, notamment à travers le roman. Découvrir puis s'intéresser au mode de pensée d'un écrivain (ainsi qu'à son imaginaire et à son écriture) est passionnant. Cette fascination m'est venue très tôt et s'est poursuivie avec les années et mes insomnies. J'avale les livres, en lis même souvent deux en même temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
florignyflorigny   13 octobre 2020
L’autodidacte que je suis éprouve une grande méfiance envers les intellos, les fonctionnaires, l’armée…
Commenter  J’apprécie          20
ProfesseurDanProfesseurDan   25 décembre 2021
Chanter fait partie de la vie de chaque être humain, c'est comme une évidence. Je n'aime pas le terme "chanteur professionnel". Il faut chanter. Même une connerie, un air qui vous reste, ou vous amuse vous procure un moment de détente nécessaire.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Eddy Mitchell (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eddy Mitchell
La tribu d'Eddy Mitchell
autres livres classés : chanteurVoir plus





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
921 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre