AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Bride Stories tome 2 sur 14
EAN : 9782355923081
192 pages
Editions Ki-oon (08/09/2011)
4.32/5   568 notes
Résumé :
Amir, qui ignore encore que son père a pour projet de la marier à un autre homme, s’habitue peu à peu à sa nouvelle vie aux côtés de Karluk et de sa famille.

Hélas, après avoir vu ses émissaires renvoyés sans ménagement, le clan de la jeune femme n’a pas l’intention d’en rester là : cette fois-ci, c’est toute une troupe de cavaliers qui font irruption dans le village, et ils comptent bien ramener Amir avec eux… quitte à employer la force !
Que lire après Bride Stories, tome 2Voir plus
Cesare, tome 1 par Soryo

Cesare

Fuyumi Soryo

4.19★ (1564)

13 tomes

Arte, tome 1 par Ohkubo

Arte

Kei Ohkubo

4.34★ (4671)

18 tomes

Blissful Land, tome 1 par Izumi

Blissful Land

Ichimon Izumi

4.15★ (590)

5 tomes

Golden Kamui, tome 1 par Noda

Golden Kamui

Satoru Noda

4.00★ (973)

28 tomes

Le Berceau des mers, tome 1 par Nagano

Le Berceau des mers

Mei Nagano

4.04★ (323)

4 tomes

Critiques, Analyses et Avis (74) Voir plus Ajouter une critique
4,32

sur 568 notes
5
40 avis
4
20 avis
3
8 avis
2
2 avis
1
0 avis
Excellent ce deuxième tome.

Un peu plus violent que le premier car Kaoru Mori y met en scène le pire des comportements patriarcaux que les femmes semblent avoir supporté depuis le début de l'Histoire : pour les pères elles ne sont qu'une marchandise destinée à être échangée – vendue en un certain sens – pour développer des alliances familiales, pour « l'honneur » de la famille.

Notre pauvre mariée Amir, que l'on avait découvert si libre dans la mesure du possible, est rattrapée par les mâles de sa famille qui ont décidé de la « remarier » à un personnage influent (et violent au demeurant mais cela les intéresse-t-il ?). Arrogants, ils ont débarqué dans la famille qui a accueilli Amir en leur disant simplement qu'ils voulaient la reprendre. Point barre. Mais ils se sont heurtés à un refus scandalisé. Tout le village fait bloc. le conflit éclate mais l'auteure n'y met pas de forme ultraviolente.

Le contraste est tout de même fort avec le reste du récit qui décrit de manière très sereine les actes de la vie de tous les jours, comme la fabrication du pain dans des maisons communes ou le formidable passage sur l'importance des motifs tissés sur les vêtements et couvertures et l'héritage transmis de mère en fille qu'il représente. Kaoru Mori décrit avec beaucoup d'empathie cette société où le rôle des hommes et femmes est bien séparé (donc à ne pas interpréter avec dégoût selon nos critères modernes).

Mais commence à planer la menace sourde des grandes puissances – la Russie et l'empire Britannique, nous sommes au 19ème siècle – pour lesquelles ces pays d'Asie ne sont qu'un terrain de Jeux et Stratégies. Est-ce que cela influencera la suite de l'histoire ?
Commenter  J’apprécie          404
On voit bien que la mangaka a bien potassé son sujet car elle prend énormément de plaisir à nous en montrer toutes les particularités comme l'importance de la broderie dans les trousseaux des jeunes filles. On apprend également à mieux connaître Amir et sa nouvelle famille ainsi que l'ancienne qui vient faire du grabuge. Amir réussit même à se faire une amie dans le village.

Il semblerait que la mangaka nous réserve une surprise pour la suite de sa série. À voir donc !! En tout cas, pour une fois, la postface est aussi intéressante à lire que le manga car l'auteur nous apporte quelques précisions sur des éléments de celui-ci : les chevaux et leurs importances, …

Il me tarde d'en recevoir la suite pour en continuer la lecture !!

Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
Commenter  J’apprécie          320
Comme j'avais plutôt bien apprécié le premier tome, j'ai évidemment eu envie de poursuivre cette saga.

Nous retrouvons Amir qui s'habitue à sa nouvelle vie auprès de Karluk et de sa famille. Même s'iels n'ont pas choisi de se marier, Amir et Karluk semblent bien s'entendre. Seulement, la famille d'Amir souhaite annuler leur union pour qu'elle épouse un meilleur parti - un homme violent, par ailleurs. La famille d'Amir débarque alors pour tenter de l'emmener contre son gré...

C'est un second volume un peu plus sombre que le précédent, où nous voyions d'autant plus la société sexiste où les femmes n'ont pas de voix, pas de choix. À l'époque où se déroule l'histoire, dans la Mongolie du 19ème siècle, les femmes étaient en effet complètement déconsidérées. La famille d'Amir semble se moquer de ses désirs et de ce qui pourrait lui arriver. Malgré cette thématique difficile, Kaoru Mori parvient à apporter un peu de joie et de légèreté dans son récit, en décrivant la vie quotidienne d'Amir et de sa nouvelle famille. Elle nous dévoile à nouveau des paysages et des tenues sublimes, qui me font apprécier d'autant plus cette saga !

J'ai encore plus apprécié ce second tome puisque le sexisme est largement dépeint et que les relations entre Amir et Karluk évoluent. L'autrice nous présente une chouette histoire avec de très belles illustrations !
Commenter  J’apprécie          210
Encore un très bon moment de passé sur la route de la soie au XIXème siècle.
Vous vous souvenez ? Amir 20 ans (clan nomades) a été mariée à Karluk douze ans ( éleveurs sédentarisés). Mais voilà que l'oncle d'Amir veut la récupérer-il en a le droit elle n'a pas d'enfant- pour la marier à une brute épaisse dans un but d'alliance clanique. Mais le village ne se laisse pas faire et son petit mari en particulier. Je l'aime bien Karluk, il a des yeux pétillants d'intelligence. Tous les visages sont très expressifs et les costumes d'un détail sans pareil. Amir apprend aussi à décorer le pain avant de le cuire et se fait une copine au four, le genre revêche immariable. La jeune nièce de Karluk qui doit avoir 7-8 ans doit commencer à broder son trousseau de mariage. Elle ne brode que des faucons grossiers. Sa grand-mère au beau visage parcheminé sort alors d'un coffre le trésor familial transmis de génération en génération. Chaque femme y a laissé sa personnalité, son originalité, son style.
J'adore cette série. Vivement le volume 3.
Commenter  J’apprécie          223
Comme pour le premier tome, j'ai adoré celui-ci et je me suis tout de suite laissé happer par l'histoire toujours aussi dépaysante et pleine de sensibilité.
Les dessins de Kaoru Mori sont décidément superbes, très travaillés et riches en détails, nous immergeant dans la vie du clan de Karluk et nous permettant de découvrir leur artisanat, leurs traditions, etc. Outre le quotidien famille et le rapprochement entre Amir et Karluk, le manga est également émaillé de passages plus "violents" lorsque la famille d'Amir vient pour la récupérer à tout prix afin de la marier à un autre homme plus influent.
Les dernières pages laissent deviner un changement de direction dans le prochain tome, même si je trouve dommage de quitter Amir et Karluk...
Commenter  J’apprécie          220


critiques presse (2)
BullesEtOnomatopees
05 octobre 2011
Kaoru Mori confirme avec ce second tome que Bride Stories est appelé à devenir une œuvre incontournable. Scénario fouillé, équilibré, et dessins proches de la perfection. A noter une nouvelle fois l’excellent travail de Ki-oon, qui finit de parfaire ce récit étonnant. S’il y a un titre sur lequel il est impossible de faire l’impasse cette année, c’est bien Bride Stories. A lire de toute urgence !
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Sceneario
14 septembre 2011
Ce must manga des éditions Ki-oon vous est donc très très chaudement recommandé ; puisse-t-il continuer de nous faire spectateurs d’aussi belles choses le plus longtemps possible !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
Ces tissus parés de riches broderies ont parfois une valeur inestimable. Ils expriment le rang et le statut social de leur créatrice et nous racontent cette personne. Certains ouvrages réalisés avec le plus grand soin mélangent des motifs uniques, transmis de génération en génération au sein de chaque famille. Ils renferment une somme de temps et de labeur à faire pâlir nos meilleurs artisans. Ainsi que les sentiments et prières de celles qui les créent. Pourtant dans ces oeuvres, on ne retrouve nulle trace d'orgueil.Coudre en discutant ou filer la laine entre deux tâches, cela s'inscrit dans le quotidien comme une évidence. C'est en d'autres termes, un mode de vie.
Commenter  J’apprécie          230
Ces tissus parés de riches broderies ont parfois une valeur inestimable. Ils expriment le rang et le statut social de leur créatrice… et nous racontent cette personne. Certains ouvrages, réalisés avec le plus grand soin, mélangent des motifs uniques, transmis de génération en génération au sein de chaque famille. (…) Ils renferment une somme de temps et de labeur à faire pâlir nos meilleurs artisans… ainsi… que les sentiments et les prières de celles qui les créent. Pourtant, dans ces œuvres, on ne trouve nulle trace d’orgueil.
Commenter  J’apprécie          190
Le cheval était un emblème et une source de fierté. On peut dire sans exagérer qu’il était ce qu’un homme avait de plus précieux après sa vie… On leur consacrait beaucoup d’argent et d’efforts. C’est pour ça qu’on coupait la queue et la crinière des chevaux en guise de représailles… c’était comme déshabiller quelqu’un en public !

(info bonus de la mangaka dans la postface).
Commenter  J’apprécie          220
_ Certes, Numaji a du pouvoir, des terres et des richesses...
Mais ce n'est pas quelqu'un que je voudrais avoir pour parent !
_ Ils traitent très mal les femmes dans son clan... On raconte qu'Aterui est morte parce qu'ils la frappaient à lui en briser les os !
_ Sans doute... Mais..
_ La décision revient à Père... Nous ne devons pas nous en mêler !
_ C'est ta soeur ! Si tu essaies d'en parler à ton père, peut-être qu'il...
Commenter  J’apprécie          140
Pour ces peuples qui autrefois vivaient en nomades… les séparations sont quelque chose d’inévitable… Ils ne rejettent aucun visiteur et ils disent adieu avec la même facilité.
Commenter  J’apprécie          240

Videos de Kaoru Mori (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kaoru Mori
"Malgré ses erreurs techniques de jeunesse, MORI Kaoru nous propose des histoires tranquilles, intéressantes, et avec un fond plus creusé qu?il n?y parait. Assurément une bonne lecture détente."
Salut à toi ! Voici une nouvelle fois un Mangado - La voie du manga sur Shirley de MORI Kaoru. Pour ne louper aucune vidéo et nous soutenir, pense à t'abonner à la chaine youtube de Manga-News et de la Bande Animée !
La Bande Animée : https://www.youtube.com/channel/UCIUDG8qPmRfXNXT5W0JO2zg/?sub_confirmation=1
Manga-News : https://www.youtube.com/channel/¤££¤17PmRfXNXT7Shirley de MORI Kaoru16¤££¤6rmAqHIg/?sub_confirmation=1
+ Lire la suite
autres livres classés : mangaVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (1088) Voir plus



Quiz Voir plus

Bride Stories

Qui est Karluk Eyhon ?

Le héros
Le grand frère d’Amir
Le plus agé de sa famille

9 questions
39 lecteurs ont répondu
Thème : Bride Stories, tome 1 de Kaoru MoriCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..