AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757845195
Éditeur : Points (23/04/2014)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 7 notes)
Résumé :

Le sixième volume de " La Méthode " constitue le point d'arrivée de la grande œuvre d'Edgar Morin, traduite dans de nombreux pays. Cette œuvre a fait de la complexité un problème fondamental à élucider; au fil du temps, elle a fait école et suscité un mouvement pour " réformer la pensée ". Cet ultime volume, le plus concret et, peut-être, le plus accessible, s'attelle à la crise co... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Danieljean
  06 janvier 2016
Ce grand auteur possède l'art de rendre accessible des notions d'une grande complexité, il est aisé de sortir grandi de la lecture de ce livre. L'éthique, une nécessité pour le vire ensemble.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   10 octobre 2016
L'éthique de liberté pour autrui se résumerait à la parole de von Foerster : "Agis en sorte qu'autrui puisse augmenter le nombre de choix possibles".
Commenter  J’apprécie          80
DanieljeanDanieljean   21 novembre 2015
Partout s'est répandu le cancer de l'incompréhension quotidienne, avec ses meurtres psychiques (« qu'il crève »), ses réductions d'autrui à l'immonde (« quelle merde », « le porc », « le salaud »). Le monde des intellectuels, qui devrait être le plus compréhensif, est le plus gangrené, par hypertrophie de l'ego, besoin de consécration, de gloire. Les incompréhensions entre philosophes sont particulièrement étonnantes. Nous sommes toujours dans l'ère des incompréhensions mutuelles et généralisées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TomsolubleTomsoluble   26 février 2011
.... la riposte à l'angoisse est la communion, la communauté, l'amour, la participation, la poésie, le jeu...
(Dialogue sur la nature humaine (avec B. Cyrulnik), p.39, Éd. de l'Aube, 2000)
Commenter  J’apprécie          40
DanieljeanDanieljean   21 novembre 2015
La moraline (j'emprunte ce terme à Nietzsche) est la simplification et la rigidification éthique qui conduisent au manichéisme, et qui ignorent compréhension, magnanimité et pardon. Nous pouvons reconnaître deux types de moraline : la moraline d'indignation et la moraline de réduction, qui, du reste, s'entre-nourissent.
L'indignation sans réflexion ni rationalité conduit à la disqualification d'autrui. L'indignation est tout enveloppée de morale, alors qu'elle n'est souvent qu'un masque de l'immorale colère.
La moraline de réduction réduit autrui à ce qu'il y a de plus bas, aux actes mauvais qu'il a accomplis, à ses anciennes idées nocives, et le condamne totalement. C'est oublier que ces actes ou idées ne concernent qu'une partie de sa vie, qu'il a pu évoluer depuis, voire s'être repenti.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TomsolubleTomsoluble   26 février 2011
Connaître et penser, ce n'est pas arriver à une vérité absolument certaine, c'est dialoguer avec l'incertitude.
Commenter  J’apprécie          60
Lire un extrait
Videos de Edgar Morin (69) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edgar Morin
Frédérique Berthet La Voix manquante éditions P.O.L Chronique d'un été : où Frédérique Berthet tente de dire quelques mots sur "Chronique d'un été", le film de Jean Rouch et d'Edgar Morin à l'occasion de la parution de "La Voix manquante" et où il est question notamment de sociologie et d?ethnographie, de l'histoire du film et de Marceline Loridan-Ivens, de "es-tu heureux?" et de "comme si", de Jean Rouch et d'Edgar Morin, de commensalité et de vérité, de déportation et de micro-cravate, à l'occasion de la parution aux éditions P.O.L, dans la collection TRAFIC, de "La Voix manquante", à Paris le 4 mars 2018 "Quelque chose est en cours. Je sens bien qu?on prend le train en marche, que les trois qui sont là ont dû se parler avant qu?on ne commence à les entendre. Marceline s?affiche en brune dans le noir et blanc. Dans quelques secondes, elle va entrer en cinéma, s?avancer de son corps, de sa voix, vers la mise en scène d?une effraction de l?histoire. Ses bras nus portent un message à peine visible : un matricule bouleversant, qui fait intrigue pour ceux qui la filment en ce 16 mai 1960. Cette histoire rapprochée du film d?ethnographie parisienne Chronique d?un été (Jean Rouch, Edgar Morin, 1960) reconstitue la fabrique d?un personnage féminin qui n?eut pas « les quinze ans de tout le monde ». En intriquant intimité et collectivité, décors naturels et sites fantomatiques, hier et aujourd?hui, je suis partie à la recherche de ce que l?écran condense du manque et de ce que les archives déplient du temps ? le temps d?apprendre à styliser et à dire. Apparaît ainsi, d?entre les pages, la silhouette prémonitoire d?une contemporaine, artiste et témoin de la Shoah. F.B."
+ Lire la suite
autres livres classés : moraleVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
250 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre