AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782824617442
400 pages
Éditeur : City Editions (26/08/2020)

Note moyenne : 3.07/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Emily a toujours rêvé de posséder sa propre librairie. Mais le rêve est bien différent de la réalité : sa boutique est une vieille échoppe humide avec des livres empilés au hasard, dans un petit village du fin fond de l'Écosse… Déjà terrassée par un divorce douloureux, la jeune femme est sur le point de craquer. Désespérée, elle envoie un message à Kate, sa meilleure amie d’enfance, qu’elle n’a pas revue depuis des années. En souvenir du passé, Kate n’hésite pas et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Lilo0606160616
  04 mai 2019
J'ai repéré ce roman des éditions City sur les étals de mon libraire, et il m'a tout de suite attiré. Entre les couvertures sombres ou neutres, il fait son petit effet :).
Petit topo sur l'histoire : Emily Cotton est une jeune femme qui vient de se lancer dans le métier de libraire dans un petit village d'Ecosse, le pays où elle a grandi. Suite à son divorce avec Joe, elle espérait pouvoir renouer avec la vie en tentant de se plonger dans ce nouveau projet. A bout de force et après une soirée en solitaire bien arrosée, elle envoie un mail à son amie d'enfance, Kate Vincent, avec laquelle elle n'a plus eu de contact depuis la fin de l'université. C'est ainsi que cette dernière débarque dans la vie d'Emily et renoue avec ses souvenirs et les fantômes de son passé…
J'ai beaucoup apprécié cette nouvelle lecture feel-good que j'ai lu d'une traite. Jen Mouat nous livre un premier roman plein de promesses et de bonnes ondes. Son écriture est très douce, très fluide, elle se fond dans notre esprit avec une facilité déconcertante. le début du roman m'a semblé hésitant, j'ai retrouvé quelques passages un peu redondants puis au fil des pages c'est comme si l'auteur se révélait. En effet, l'intrigue prend place, les personnages se dévoilent et l'auteur prend confiance, elle impose son récit et les messages (les émotions ?) qu'elle souhaite faire passer à ses lecteurs. Une fois la dernière page tournée, j'ai ressentie à la fois un brin de nostalgie et de l'apaisement. Au travers des histoires de vie d'Emily et de Kate, on prend conscience que la vie devient ce que l'on souhaite en faire et qu'il ne faut pas refouler ses sentiments, il faut accepter le fait qu'elle n'est ni toute blanche ni toute noire, mais parsemée de petits obstacles qui nous rendent plus forts, plus mâtures, plus sages.
De façon générale, les personnages sont attachants et on peut facilement s'identifier à eux : ils sont ce que chacun de nous peut être, traversent ce que chacun de nous peut traverser : la dépression, les doutes amoureux et professionnels, la maladie, l'amour. Les deux amies tentent de rétablir leur amitié, en recollant pièce par pièce le puzzle qui s'est éparpillé après l'université. La relation qu'elles entretiennent est loin d'être parfaite et c'est ce qu'il fait qu'elles sont intrigantes, elles nous donnent envie d'en savoir davantage sur leur vie, de partager leurs moments de doutes et leurs réussites. J'ai également beaucoup apprécié le personnage de Lena, la grand-mère d'Emily qui nous montre avec simplicité et émotions les ravages de la maladie d'Alzheimer. Cette femme en apparence si forte et qui ne craignait pas d'imposer ses idées est le pilier de la famille Cotton dont Emily fait partie et parmi laquelle Kate a grandi.
En conclusion, « La Librairie des nouveaux départs », est un roman empli d'émotions, on passe de la compassion, à la colère sans omettre l'envie ou encore l'amour. Les derniers chapitres m'ont fait pleurer, des larmes de nostalgie, des larmes de tristesses et d'empathie, mais les dernières pages m'ont également fait sourire, m'ont apaisée. Certains diront que l'histoire est banale, que c'est du déjà-vu. Oui, c'est vrai l'histoire est simple. Mais l'histoire est sensible et la plume de l'auteur m'a fait ressentir des émotions rares, qui m'ont mis la larme à l'oeil, chose qui m'arrive rarement dans les feel-good. Je le recommande à mille pourcents, et me note Jen Mouat comme auteur à suivre 😉
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          76
aurelpitch
  01 mai 2020
Le jour où j'ai aperçu ce livre, le titre m'a tout de suite tapé dans l'oeil, et quand j'ai lu la 4eme de couverture... J'ai craqué ! Ce roman a bien trop de clin d'oeil à ma propre vie pour ne pas le lire ! Et la lecture de celui ci n'a en rien contredit ce sentiment.
Dans ce roman, on découvre une histoire de la vie avec des histoires d'amitiés, des histoires d'amour, des histoires de famille... la santé, la rancune, le mensonge, la trahison, la réconciliation, le pardon, la peur... Voilà, vous l'aurez compris, c'est un roman qui n'oublie pas chaque facette que peut être la vie. de peur de trop en dire, je préfère ne pas m'étaler sur le résumé mais plutôt sur ce que j'ai ressenti.
Les personnages sont sincères et attachants, on s'y identifie facilement. Et il en est de même de leurs expériences. On ressent une certaine empathie et sympathie au fil des péripéties, et on attend le dénouement en espérant que tout aille pour le mieux pour chacun des personnages. Les rebondissements sont riches d'émotions et n'ont pas manqués de me faire verser une larme pour certains. Peut être que les clins d'oeil à ma propre vie brouillent mon objectivité mais j'ai beaucoup apprécié la lecture de ce roman. J'ai toutefois trouvé le dénouement un peu rapide, et j'aurai apprécié passer davantage de temps avec les personnages à ces moments.
Dommage qu'il n'y ait pas encore de deuxième roman de cette auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rugi
  11 janvier 2020
Une belle 1ère de couverture... Une 4ème de couverture qui m'a attiré... et puis, c'est tout !
J'ai été déçue par ce livre qui n'en finissait pas (à mon goût).
Emily ouvre une librairie en Ecosse et son amie d'enfance Kate revient de New York pour l'aider.
Trop de longueur, de questionnements stériles du type "Je t'aime, moi non plus", des questions existentielles qui n'ont pas vraiment d'intérêt...
Bref, je me suis ennuyée et j'ai failli abandonné plusieurs fois. C'est la raison pour laquelle je n'ai mis que 2 étoiles.
Peut-être que je deviens difficile avec le temps ou que je n'étais pas dans un bon état d'esprit ?
A vous de voir pour vous faire une opinion personnelle...
Commenter  J’apprécie          22
LesLecturesdeNo
  29 décembre 2020
Ce roman est un vrai reflet de l'histoire de la vie: amitié, amour, séparation, reconstruction, famille, séparation, mensonges et non-dits, secrets, choix de vie, maladie, pardon, ... et tant d'autres encore ! Je trouve cependant dommage que la librairie soit au second plan car, au vu du titre, on y attend beaucoup d'évènements. La plume de l'auteure est fluide et emplie de finesse. Je me laisserai volontiers tenter par un nouveau titre de l'auteure. 
Commenter  J’apprécie          00
clopiju
  21 mai 2019
Je me suis laissée prendre par la couverture, le titre et le résumé. Mais il n'y a rien d'intéressant. On s'attend à une révélation incroyable et quand on apprend enfin pourquoi les 2 amies s'étaient perdues de vue, quelle déception. Tout ça pour ça !!!
Commenter  J’apprécie          11

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Lilo0606160616Lilo0606160616   04 mai 2019
Annabelle m'a appris qu'il ne fallait jamais rabrouer les gens, mais au contraire écouter leurs souhaits sans les qualifier de bêtises ou de caprices d'enfants sous prétexte qu'on croit tout savoir mieux que tout le monde.
Commenter  J’apprécie          10
Lilo0606160616Lilo0606160616   04 mai 2019
Mort. Le mot avait un poids, une forme et une texture particuliers.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : librairieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox