AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782365380072
314 pages
Éditeur : Rebelle Editions (25/01/2012)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Que l’on soit vampire ou humain, le passé d’un être laisse des marques indélébiles.
Dante se souvenait de tout.

La violence de l’attaque de Lucrezia. La panique ressentie quand les canines avaient effleuré sa peau et déchiré sa gorge. La douleur épouvantable qui fut la sienne ; le feu parcourant ses veines tandis qu’elle s’abreuvait de son sang. Les soubresauts de son corps refusant la perte de son fluide vital. Son envie de crier, alors qu’auc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
lanacroft123
  13 avril 2012
Voici mon avis concernant "Anamorphose, Invictus Tenebrae" de Nathy.

Jetons tout d'abord un oeil à la couverture.
Une illustration digitale très sombre qui donne tout de suite le ton : le roman que vous vous apprêtez à ouvrir n'aura rien d'une aventure au pays des Bisounours.
Une représentation très fidèle du héros du roman, Dante, lors de sa période noire. le jeune homme est prisonnier et blessé aussi bien dans sa chair que dans sa tête. Sa nudité porte le traumatisme encore un cran au-dessus. En fond d'image, nous retrouvons Venise, ville qui fait rêver beaucoup de monde, ville qui rappelle à Dante de bien mauvais souvenirs mais qui reste son berceau originel.
Si l'illustration dépeint aussi bien le personnage du roman, c'est pour une raison bien précise : l'auteure est aussi l'illustratrice. Et qui de mieux qu'un auteur/illustrateur pour nous donner une vision juste de son monde ?

Parlons un peu des personnages.
Mon personnage préféré est Dante Uccello. Gentilhomme du XVème siècle implanté à Venise dont la faiblesse pour le beau sexe finit par causer sa perte. Adepte des orgies, collectionneur de maîtresses, il tombe un jour sur une femme qui va lui faire payer chèrement un affront. La belle et cruelle Lucrezia fait subir à Dante les pires tortures et humiliations. Elle change sa vie à jamais, ajoutant à tous ces sévices une épreuve de plus : la transformation du jeune homme en vampire. Après la mort de Lucrezia (je ne vous dévoilerai rien à ce propos. ;-) ), Dante vit enfin libre mais son âme est devenue noire : pendant des années il combat, tue, laisse éclater sa violence. Des années plus tard, fatigué de vivre ainsi, il décide de se "ranger" et devient écrivain de romans bit-lit. Mais il reste marqué à jamais par son passé traumatisant et se cache derrière une enveloppe froide et antipathique. Il possède le Sombre Raven, une petite maison d'édition/librairie.
Dante me fait un peu penser à la Bête dans le conte "la belle et la bête" : il a un passé peu glorieux, subi une lourde punition, se cache derrière des airs peu avenants et pourtant, derrière la carapace se cache un être capable d'aimer, un être fragile et bon.
Vient ensuite le deuxième personnage principal de ce roman : Camille Duchesne, jeune graphiste à la recherche d'un emploi. Elle décroche un poste à Sombre Raven, un poste qui n'est pas à la hauteur de ses compétences mais qu'elle accepte tout de même. On lui promet que ce poste sera évolutif. Jeune femme aux airs de Peau d'Ane, Camille est timide et elle se cache sous des vêtements qui ne la mettent pas en valeur afin d'éviter d'attirer les regards des hommes. Elle a vécu une mauvaise expérience par le passé et a décidé de rester célibataire. Sa rencontre avec Dante Ucello est fracassante. Elle ne supporte pas cet homme sec, hautain et antipathique. Pourtant, au fil du récit, leurs relations vont grandement s'améliorer. Ils ont tous les deux un énorme point en commun : un passé traumatisant et des blessures qui ne veulent pas se refermer.
Parmi les autres personnages que j'ai beaucoup aimés, se trouve le couple Guillaume/Karl, amis gays de Camille qui vont tout faire pour la pousser à s'occuper un peu d'elle et sortir de sa solitude. Ce sont un peu les "bonnes fées" de ce conte très sombre. La présence de ces deux hommes apporte aussi une pointe de légèreté et d'humour au récit.
Bien entendu, dans cette histoire de vampires nous rencontrons une belle brochette de vampires. Des êtres dont Nathy s'est réapproprié le mythe : la transformation est due à une mutation génétique provoquée par un virus transmis lors de l'échange de sangs, ces vampires sont bel et bien des êtres vivants et pas des non-morts, une simple couche de crème solaire leur permet de s'exposer sans crainte... Bref, je ne vais pas vous livrer tous leurs secrets, à vous d'en apprendre plus lors de votre lecture. ;-)

Mon avis concernant ce roman :
La lecture de ce roman est à la fois terrifiante et magique.
Certaines scènes (en particulier celles qui concernent le passé de Dante) sont d'une violence et d'une cruauté insoutenables. Oui, je tiens à prévenir les âmes sensibles que "Anamorphose" est très loin d'histoires édulcorées comme la fameuse saga Twilight. Les vampires de Nathy sont de vrais vampires qui n'hésitent pas à tuer, torturer et planter leurs crocs dans des gorges. Mais en même temps, ils peuvent se montrer "civilisés", évoluant dans leur société avec leurs propres règles, se fondant dans la nôtre.
Cependant, ce roman n'est pas non plus une succession de scènes de boucherie. Nous y retrouvons une belle histoire d'amour. Une histoire d'amour douloureuse qui met les principaux protagonistes face à des choix difficiles. Un amour impossible entre deux mondes.
L'auteure, Nathy, nous fait entrer dans un monde crédible. L'assurance, la fluidité et la richesse de sa jeune plume ("Anamorphose" est son premier roman publié) nous décrivent avec sincérité et réalisme des scènes de violence, des scènes d'érotisme, des scènes d'émotion... Les pages défilent, l'histoire nous tient en haleine, les personnages se livrent...
Un petit détail important : une narration alternée bien dosée nous permet de vivre les différents événements aussi bien du côté de Dante que du côté de Camille. J'ai vraiment beaucoup aimé cette alternance de points de vue qui nous fait plonger au coeur des sentiments de chacun.
Une fin peut-être un peu rapide mais ce n'est qu'une question de goût.

Un petit regret :quelques fautes d'orthographe ou de correction se cachent dans le texte mais pas de quoi gâcher le plaisir de lire.

En conclusion :
Un roman à la fois très noir et très émouvant qui peut remuer les personnes adultes sensibles. Personnellement j'ai adoré et je ne peux que conseiller sa lecture aux lecteurs qui n'ont pas froid aux yeux.
Un premier roman très mature, une auteure bourrée de talent qui mérite d'être reconnue et qui, je l'espère, nous gratifiera un jour d'une autre histoire de son cru. ;-)
Un grand merci à l'auteur, Nathy et aux éditions Rebelle , pour m'avoir permis de vivre cette expérience.
Lien : http://les-chroniques-de-lan..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lire-une-passion
  14 avril 2013
Je me suis procuré ce livre lors du salon du livre. Même si l'auteure n'était pas présente, c'était l'occasion de l'acheter car j'avoue que son livre et surtout la couverture m'ont plu de suite. Je lorgnais dessus depuis quelques semaines sans vraiment oser passer le pas.
Puis j'ai appris à connaître l'auteure via les réseaux sociaux et je l'ai trouvée très gentille. On a papoter un certain temps (ce qui est toujours le cas d'ailleurs) et je suis dis qu'il fallait que je tente un de ses livres.

Parlons de la couverture. Je la trouve totalement belle et envoûtante. C'est ce qui m'a de suite plu. Les couleurs se marient très bien ensemble et rien qu'avec l'image on comprend ce que l'homme enchaîné (donc Dante) va subir pendant des siècles.
Elle est en totale adéquation avec les 100 premières pages. On ressent directement la douleur de Dante, et on s'attache vite au personnage. On aimerait tellement rentrer dans le livre pour le sauver de ces misères qu'il vit chaque jour au quotidien. Lucrezia, sa maîtresse, est la pire que j'ai vu. Elle est vile, odieuse et n'a aucun respect pour ses paires. Ce qu'elle veut, c'est tout simplement s'amuser.
Avant que Dante devienne sont esclave et qu'il ne soit transformé en vampire par cette infâme femme, il était coureur de jupons. Lui ayant mis la honte, Lucrezia décidera de se venger. Au fil du temps et des sévices qu'il va endurer, Dante regrettera très vite ses actes, mais c'est trop tard, le processus d'esclave est enclenché et Lucrezia n'est pas prête à l'arrêter.

L'histoire se déroule en deux points de vue. Dante, un vampire, racontant son passé ô combien éprouvant et touchant, et Camille, jeune fille meurtrie par les secrets qu'elle cache tant bien que mal derrière un masque de jeune fille normale. Une rencontre entre les deux va tout faire changer, pour le meilleur ou pour le pire.
J'ai adoré les passages du retour dans le temps. Certes, Dante souffrait vraiment le martyr, mais c'était si bien conté que l'on s'y croyait. À certains moment on avait l'impression de recevoir les coups à sa place. On grimaçait pour lui. On tremblait pour lui. On criait pour lui. On craignait pour lui. On espérant tant qu'il puisse s'échapper que j'en venais à imaginer ma propre suite qui, évidemment, n'avait rien à voir avec l'issue finale.
L'auteure a sa plume à elle et s'en sort vraiment bien. On se sent dans le récit. On a l'impression d'être les personnages dans n'importe quelle situation et je trouve ça magique. Ressentir en double les sentiments, les sensations.
Ensuite Camille. Au fil des pages on sait ce qu'elle vit, ce qu'elle subit. Bien que ce soit triste, j'ai plus été touchée par l'aspect terrifiant de la vie de Dante. J'ai aussi grandement apprécié le fait que pour une fois ce soit un vampire mâle qui se fasse maltraiter. C'est peut-être cruel mais ça change et ça fait du bien. Et puis, Dante a un coeur en or. Derrière son masque de « glaçon » se cache un homme rempli d'émotions et d'amour. Il se repli sur lui-même, reste enfermé chez lui et ne va que très rarement dans sa maison d'édition. Mais surtout, il ne se montre à personne. Il ne veut pas montrer son visage. En effet, étant vampire et ayant la même tête, il risque d'avoir quelques soucis par la suite.

Puis vient le rapprochement entre Camille et Dante. Encore une fois un très bon point. L'auteure a vraiment pris son temps pour instaurer une relation aimable et de confiance. En effet, les deux protagonistes se détestent royalement. Pour reprendre les termes de Camille qui m'ont fait rire « Dante lui donne des boutons ». Et ça se voit et se sent ! Dès qu'il est trop proche d'elle ou qu'elle l'a en visio, une grimace de dégoût se forme sur son visage. C'est assez drôle et j'aime cette façon d'envoyer les choses. Ça change des histoires de vampires où la fille tombe directement éperdument amoureuse de son vampire. S'en devient irritant à la longue. Ici, l'auteure prend vraiment son temps.
[la suite en cliquant sur le lien, je ne peux pas mettre plus...]
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Candyshy
  01 novembre 2012
Sur les conseils de bloggeuses, j'ai acheté ce livre ; la couverture m'avait fait un peu peur mais avec le ressenti et l'avis d'Everbook, je me suis lancée. Et j'ai bien fait !
Je ne ferai pas de résumé, je vous laisse découvrir ces superbes personnages et l'histoire mise en place par l'auteur. Elle sait écrire, y rien à dire : c'est captivant, les mots et les sentiments employés sont un pur régal.
On passe des moments difficiles avec Dante, la vie ne lui a pas souri, bien au contraire. Au début de l'histoire, on a un jeune homme arrogant, désinvolte et qui ne fait pas attention aux personnes qu'il peut blesser. Il le paye très cher, même trop cher !
Sur les premières lignes, je l'aurai giflé mais l'auteur a su nous amener là où elle le désirait car on tombe complètement amoureuse de Dante, on souffre pour lui. Certains passages sont très durs mais il donne de la profondeur au personnage et à son histoire. le mal, la violence, pour ensuite découvrir un être fort et doux à la fois.
Vous l'aurez compris, je suis totalement sous le charme de Dante. Il rencontre une jeune femme, Camille, qui elle aussi traverse des évènements douloureux. Les mots sont posés avec justesse par l'auteur. J'ai beaucoup aimé ce personnage également, fragile et forte à la fois.
Ce couple est magnifiquement porté, je ne suis pas niaise et je n'aime pas les émotions trop « plan plan » et là, je n'ai pas du tout retrouvé cela, même si les sentiments sont beaucoup décrits et très forts. Ils ont la première place de ce récit et c'est absolument prenant.
Une histoire d'amour comme je les aime avec des difficultés, de la douleur mais aussi une tonne de passion. Et c'est clair que par moment, on n'est pas épargné par l'auteur, tout comme ses pauvres personnages qui sont confrontés à des ignominies !
Un personnage secondaire a arrêté mon intérêt : Cathal. Un guerrier froid, vieil ami de Dante et vampire dangereux. Il en impose énormément et ne connaît pas la douceur mais je n'ai pu lui résister. A un moment, il commet un acte assez dur et violent mais malgré cela, je ne peux qu'être attiré. Même si je ne pardonne pas les faits !
Je pense que c'est l'écriture qui fait tout l'engouement que j'ai eu pour cette lecture ; il n'y pas énormément d'action, juste une succession de douleurs et d'émotions, ainsi que de découvertes. J'ai adoré, je ne sais pas comment vous l'expliquer autrement.
Un tout petit bémol, quelques répétitions sur les envies et les sentiments de nos héros mais cela n'enlève rien au plaisir de cette lecture.
Il n'y a pas de grande mythologie, pas de grands combats ou autre... Mais on est hypnotisé par ces personnages et leur histoire. Avec leur amour qui est si compliqué et le monde de Dante qui est si dangereux pour eux. Enfin, tout un ensemble de lignes qui m'ont transporté !
Une très belle lecture, merci aux bloggeuses qui m'ont conseillé ce livre et cet auteur. Je lirai obligatoirement ces prochains écrits. Et en ayant terminé ce livre, la couverture m'apparait totalement différemment, elle touche énormément ! Je vous conseille cette histoire si vous aimez les vampires et la romance.
Lien : http://auboudoirdecandyshy.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ReadLo
  13 avril 2013
Noir, voilà le mot qui définit ce livre, partager soit entre Dante ou Camille, deux êtres aussi torturé l'un que l'autre chacun à sa manière. L'un qui n'accepte pas sa nature et l'autre qui est pesé par la perte de sa famille qui se referme sur soit même.
Commençons avec Camille une jeune femme d'une trentaine d'année, seule, à la recherche d'un emploi elle finit par trouver son bonheur dans une maison d'édition, contente elle retourne dans la vie active, et cela la permettra d'avoir enfin un ami. Guillaume son seul ami la fera changer de style faut dire que mademoiselle jouait à Cendrillon, elle se cachait sous des souillons, des vêtements immonde, elle ne supportait pas le regard des hommes sur elle... Mauvaise expérience.
De l'autre on rentre dans la tête de Dante, un être plus que martyrisé, sa vie est noir, plein de tristesse, de déprime, cela a détruit son âme ses années d'esclavage, mais chaque jour suffit sa peine, délivré de sa torture, il prend sa vie en main devient un être solitaire, un vrai loup.
Ses deux êtres qui n'ont rien en commun à part leur souffrance et leur mal être voit leur chemin se croisé, Dante est le patron de Camille celle-ci aura du mal à le supporté au début, mais petit à petit leur relation s'améliorant, arrive le drame qui solidifiera leur lien, arrache coeur très traumatisant, j'ai eu du mal à lire sa souffrance à ce moment-là, l'auteur a su nous transporter dans la souffrance de l'un comme de l'autre c'était à saigné le coeur.
Dante n'a que deux ami dans sa longue existence, l'un aidera Camille à ouvrir son coeur, après qu'elle est accepté la nature de notre héros, arrive leur idylle, à ce moment-là je commençais à me déconnecté de la lecture, au début on s'accroche, on ne respire plus, on veut savoir, certes c'est difficile pour Camille de se voir embarqué dans un monde qui n'est pas le sien, et de l'autre Dante qui veut qu'une chose en resté éloigné.
Une guerre éclate, Dante et Camille s'exile chez la famille royale, Camille a du mal à s'y faire au début, mais petit à petit les choses s'arrange pour elle, elle arrive à les acceptés un peu plus à vivre avec eux sans mal aise, mais fallait qu'une jalouse sorte de son trou pour bouleversé la vie de Dante et de Camille.
Dante tiraillé par la disparition de sa tendre Camille, remue ciel et terre pour la retrouver, chose faite, il fera payé au méchant ce dont ils ont fait à sa belle, mais dans tout cela, comme toujours ou plutôt la plus part du temps, les héroïnes rechignent à faire quelque chose dont elles savent à un moment où l'autre, elles devront le faire, chose faite, mais elle l'accepte pas... On se voit à attendre qu'elle l'accepte pour que les choses avance parfait...
Tout ça pour dire, le livre est un arrache coeur dans ses débuts et milieux, mais vers la fin je n'étais plus connecté, mais ça vient de moi, l'histoire est faite pour être lu, n'empêche j'avertie âme sensible s'abstenir, ce n'est pas pour les fleurs bleue ni les sensible.

Lien : http://read-a-passion.skyroc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Carnet_de_Lecture
  23 octobre 2017
C'est avec un immense plaisir que j'ai retrouvé les vampires de Nathy. Dans Anamorphose, nous découvrons Dante, personnage que pour ma part j'ai découvert dans Sang d'Ombre, et de Camille. On enchaine les chapitres du point de vue de Dante puis de Camille. On découvre ainsi les premiers pas de Dante en tant que vampire au XVème siècle. Il a eu le malheur de croiser la route de celle qui fera de sa vie un Enfer, en faisant de lui sa chose. Des premiers pas où la cruauté a été de mise et s'est enchainée jour après jour. Et encore, le mot est faible. C'est intéressant de voir son évolution jusqu'à nos jours car alors qu'humain il aimait les plaisirs de la vie, il a aujourd'hui sombré dans la solitude. Désormais auteur à succès et propriétaire de la maison d'éditions Sombre Raven, il vit en reclus.
Lorsqu'elle se fait embaucher chez Sombre Raven, Camille est une jeune femme effacée, marquée par la vie et par la perte de ses proches. Elle aussi s'est enfermée depuis dix ans dans la solitude. Comme lui, elle ne tient pas à faire entrer l'amour dans sa vie. de toute façon, elle ne se berce plus dans les désillusions. Elle va pourtant trouver un ami sincère en la personne de Guillaume, et qui va lui permettre de s'épanouir, de sortir… Lorsqu'elle fait la connaissance de Dante, il lui fait froid dans le dos et la seule chose qu'elle espère de lui est de le voir le moins possible. Pourtant, la jeune femme va attiser son intérêt…
Ce que j'ai particulièrement aimé est que rien n'est simple. La plupart du temps avec les romans où le héros ou l'héroïne découvre un monde dont il ne soupçonnait pas l'existence, il l'accepte très rapidement. C'est le schéma classique, il n'y a rien de surprenant. Après, n'allez pas croire que j'arrêterais de lire de la Bit-Lit, de l'Urban Fantasy ou autre… impossible car j'adore ça. Mais ça n'empêche qu'ici, avec Nathy, rien n'est acquis, et je trouve que c'est un point fort. Ses personnages sont extrêmement bien construits et ils ont peurs, ils appréhendent. Prenez Camille, elle ne va pas accepter les vampires du jour au lendemain et même au contact de Dante, elle reste méfiante, sur ses gardes, conserve sa peur que lui inspire les ichoriens. Ce n'est bien évidemment qu'un petit aperçu mais c'est ce que j'aime avec cette auteure, cette manière qu'elle a de faire vivre ses personnages, de construire leur psychologie en prenant soin de ne rien laisser au hasard, ce qui fait qu'on a l'impression de vraiment vivre leur histoire auprès d'eux.
Niveau émotion, comme à chaque fois elles sont au rendez-vous. On appréhende, on a peur, on est révolté. Et puis, il y a aussi l'espoir, les sourires. Cette sensation de voir la lumière au bout du long tunnel et de tous les obstacles qui se dressent sur le chemin de Dante et Camille. Car comme à son habitudes, Nathy va les torturés, leur en faire voir de toutes les couleurs. C'est sombre et on souffre avec eux, pourtant, on découvre une belle histoire d'amour aussi.
Anamorphose, c'est l'histoire de deux êtres piégés dans la douleur, dans la solitude. Deux êtres qui se ressemblent énormément, qui vont s'apprivoiser, reprendre goût en la vie et en l'autre.
Une superbe histoire à découvrir.
Lien : http://notrecarnetlecture.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
NathyAuteurNathyAuteur   04 octobre 2012
La violence de l'attaque de Lucrezia. La panique ressentie quand les canines avaient effleuré sa
peau et déchiré sa gorge. La douleur épouvantable, le feu parcourant ses veines pendant qu'elle
s'abreuvait de son sang. Les soubresauts de son corps refusant la perte de son fluide vital. Son envie
de crier, alors qu'aucun son ne pouvait franchir ses lèvres. Des larmes coulant sur son visage,
au moment où elle se délectait de son essence. Son rire dément, ses humiliations, ses tortures...
Lucrezia... Dieu, qu'il l'avait maudite ! Tant de fois il lui souhaita la mort, sa délivrance...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
NathyAuteurNathyAuteur   04 octobre 2012
Quand les langues de feu léchèrent nos corps, la souffrance fut telle que je ne pus réprimer mes
hurlements, mais elle n'était rien comparé à celle que mon coeur éprouvait après ce que j'avais fait. Mourir
pour elle était ce que je pouvais faire de mieux.
Commenter  J’apprécie          10
FelicityFelicity   04 juillet 2014
Je la voulais au point de refuser de la voir un jour me quitter. Je ne désirais qu'une chose: qu'elle devienne ma compagne pour l'éternité.
Commenter  J’apprécie          00

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1791 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre