AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782365404792
396 pages
Éditeur : Éditions Sharon Kena (21/01/2014)

Note moyenne : 4.43/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Il est mort. Tout est fini. Son monde s'est écroulé. Elle n'a plus rien : ni royaume, ni titre, ni même la volonté de résister. Links, l'entité à laquelle est liée Gabrielle, tente alors de quérir de l'aide sur les autres mondes. Mais si l'envie de se battre ne réapparaît pas, jamais Gabrielle ne pourrait guider les derniers Phénix libres, jamais la prophétie ne pourra s'accomplir.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
harmo20
  21 janvier 2014
Par quoi commencer ? Je n'en ai aucune idée, pourtant, il va bien falloir. Tout d'abord, le retour des phénix est une trilogie que j'adore, je l'ai découvert en Décembre 2012 et je peux vous dire que les trois tomes m'ont toujours emporté sur Iragond. Quand je repense au premier tome, je me dis que c'est très loin, quel plaisir de découvrir pour la première fois Iragond, les personnages… Bref, maintenant, j'ai lu le troisième tome et je peux vous dire que Marion Obry va m'entendre dès que je la verrais.
Je me souviens d'une discussion avec Marion Obry où je lui disais comment je pensais que l'histoire allait se terminer et sa réponse était du genre « Non mais tu crois vraiment que je peux faire ça à un de mes personnages ? » du coup, elle m'avait mi le doute et tout au long de ma lecture, je me posais la question. du coup, oui Marion peut faire ça !!! Je commence à parler de la fin, car ça a été dur pour moi de me dire que je ne retournerai plus sur Iragond. Quand je suis arrivée au dernier chapitre et l'épilogue, il fallait que je me mette en condition ! J'ai fini ce livre avec les larmes aux yeux mais un grand sourire ! Impossible de décrire tous les sentiments que l'on ressent lors de ce dénouement…
J'ai relu mes chroniques du premier et deuxième tome. Je n'ai fais aucun spoiler sur l'historie donc je vais tout faire pour ne pas spoiler celui-ci aussi pour que vous puissiez lire la chronique tranquille et surtout, je veux vous faire découvrir un univers merveilleux et je veux que cette saga finisse dans votre PAL ou votre wish ! Assez de blabla venons-en au roman.
Faut comprendre que Gabrielle est un Phénix, mais elle est aussi l'Impératrice d'Iragond. Gabi fait l'objet d'une prophétie et c'est grâce à elle qu'une guerre de plus de trois mille ans doit finir. Il y a le bien – Links et le mal – Lanks, les Phénix contre les Eins. L'Équilibre est sur le point de se rompre, surtout que les Eins ont investi la Terre, Iragond… Mais voilà, Gabrielle a le coeur en miette, va-t-elle réussir à se remettre de ses émotions ?
On commence le tome trois sur Quinia. C'est là où vit Links, les Eins ne peuvent pas venir dans ce lieu car personne ne sait où se trouve Quinia. Gabrielle souffre énormément et on apprend petit à petit comment le petit groupe s'est retrouvé sur Quinia vu que l'histoire du deuxième tome s'est arrêtée sur la Terre.
Un début très difficile, Marion Obry a vraiment voulu qu'on ressente ce que ressent Gabi et j'avoue que mon coeur a été touché. Tristesse, désespoir, lasse, aucun goût à la vie… Des sentiments que je n'apprécie pas spécialement, en même temps, qui aime être triste…
Tout se met en place petit à petit ! Ca a été le tome des révélations et encore, plus on avait des réponses à nos questions, plus on avait des questions. L'auteure en rajouté à chaque fois une couche. Évidemment, à la fin, on connaît le fin de mot de la prophétie. Cette prophétie a été un vrai casse tête, pas que pour moi, mais aussi pour Gabrielle, surtout qu'elle est citée dans cette prophétie.
Un nouveau personnage fait son apparition, le Roi Loup. C'est un personnage que j'ai adoré dès le début, oui il est très beau, mais il n'y a pas que ça. Il a un lien avec Gabi et il sait comment parler avec elle, il sait ses sentiments… de plus, il est fort et très intelligent.
On va de rebondissements en rebondissements. On en apprend tout le long du livre, c'est un réel plaisir de lire ce roman.
Et Chris ? Beh lui, on ne peut que l'aimer ! Et même encore plus qu'avant. Il a toujours le mot pour rire, surtout quand il est avec Fabrice, là, on ne peut plus les arrêter.
Le style de l'auteure est toujours autant simple et fluide. Elle va à l'essentiel, pas de trop descriptions, juste ce qu'il faut et les dialogues sont bien présents.
La grande et dernière bataille arrive, les décisions doivent être prises et la peur s'installe en nous, lecteur.
Pour ce qui est de l'épilogue, je l'ai trouvé trop court à mon goût. Il me manque des détails et j'espère fortement que Marion Obry va nous sortir un petit livre avec une suite. Certes, on imagine la suite mais ça reste trop vague.
Pour les personnages, je les apprécie tous sauf un, le personnage que je n'apprécie pas depuis le premier tome c'est Maroussia. Elle, elle ne m'avait pas manqué. Par contre, pour les autres, on ne peut que les apprécier. Tous les personnages sont intéressants, chacun à sa personnalité. En plus, Gabrielle ne s'entoure pas que de Phénix mais aussi d'humains.
On entre de suite dans l'histoire, on est pris dans l'intrigue, on veut que les personnages connaissent une vie meilleure sans guerre… Et la fin arrive. le dernier chapitre, le stress arrive, le suspens est à son comble, on veut connaître la fin mais on a peur… Bref, les larmes arrivent, pleins de sentiments nous envie, on ressent tout. Et on enchaine avec l'épilogue, la, on a un grand sourire mais toujours les larmes aux yeux, on en veut encore plus, beaucoup plus et c'est la fin, le dernier mot ! Rolala, je veux retourner sur Iragond moi !!!!
Un long avis sans spoiler et j'espère vraiment vous avoir donné envie de sortir ce livre de votre PAL ou alors de l'acquérir ! On ne peut pas être déçue par cet univers merveilleux.
En conclusion, je ne peux que conseiller cette saga. Les deux premiers tomes n'ont pas été un coup de coeur, mais ce troisième tome en est un ! Avec tous les sentiments que l'on ressent, les révélations, l'amour, l'amitié, la joie, la tristesse, les décisions… Bref tout dans ce livre est un coup de coeur. Et même pour la couverture, je trouve que c'est la plus jolie des trois tomes !
Lien : http://livres-films-series.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
yuukikoala
  29 avril 2014
Après réflexion, je vous conseille de faire attention, certains spoils pourraient se divulguer dans ma chronique sans qu'ils soient prévenu au préalable.
Quand je pense qu'il y a un an et quelques mois encore, je terminais le tome un, heureuse d'avoir trouvé un roman traitant des phénix, une de mes créatures mythologiques préférés.
Nous voici donc pour ce qui semble être le dernier tome du Retour des Phénix. Je l'ai terminé un peu avec empressement, ma soeur voulant le lire pour le Salon du Livre. En un sens c'est bien, vu que je ne paraissais pas le continuer (peut-être parce que j'ai une sainte horreur des fins....).
Nous retrouvons donc Gabrielle, qui depuis la mort de Chris m'a fait l'effet d'un légume léthargique croisé avec un magnétophone. Les raisons sont compréhensibles, j'ai pas écrit une fanfic sur cet état pour dire que je ne suis pas d'accord avec et que je la trouve stupide. Pourtant, elle m'a tout de même agacé, et je dois même avouer que j'ai soutenu Jennifer à un moment ce qui relève du miracle. Mais, je la comprenais tout de même.
Durant cette léthargie, on se remet un peu dans le bain, se souvenant comme on peut du tome 2 si on est comme moi et qu'on l'a lu il y a presque un an de ça. On découvre aussi le roi Victor, qui est définitivement devenu mon personnage préféré (les autres étant malencontreusement tous morts...), son histoire, son caractère, sa façon d'être, beaucoup de chose m'ont plu chez lui, il est une personne bienveillante et extrèmement fort et plein de volonté, ce qui fait qu'il m'a immédiatement séduite (jusqu'à ce que j'apprenne, qui il avait également séduit, ha, ha, ha....). Puis, durant l'état de légume de l'Impératrice d'Iragond on a aussi le droit à Links. Comment dire...Je la trouve juste pathétique, et à la limite d'une enfant gâtée et capricieuse qui pense que comme elle est similaire à un Dieu c'est elle qu'a toujours raison, que les gens doivent faire ce qu'elle dis sans savoir tout ce qu'il faut savoir, et je la trouve égoïste et méchante. Et aussi stupide. Peut-être parce qu'elle désigne la fille de Gabrielle comme une aberration et que ce genre de réaction me donne envie d' hurler à chaque fois.
Puis, soudain, Gabrielle s'en sors enfin (bizarrement là je ne dirais rien sur comment ça se fait). Et là tout le monde fait la fête parce que l'histoire va pouvoir commencer et qu'on se demande comment ils vont faire pour se débarrasser de tous ces méchants qui débarquent brusquement pour détruire le monde.
On retrouve certains personnages, entre autre Fabrice et Alex, qui m'ont fait sourire mais je crois que c'est tout, Jennifer que j'avais tantôt envie d'éclater la tête contre un mur tantôt envie de soutenir (surtout quand elle dit à Gabrielle qu'elle est assez égoïste). On rencontre les généraux du Roi Victor et j'ai beaucoup aimé la fille et sa technique de combat. Et on retrouve aussi Zania, celle pour qui j'avait crée une hymne empli d'égocentrisme et de narcissisme, défaut qui a causé sa perte. Je dois dire que malgré tout ce que j'ai pu grogner sur elle (enfin je me moquais d'elle), je l'apprécie, elle a un tempérament qui me plais, mais bizarrement elle reste souvent ridicule à mes yeux, ce qui me fait bien rire. du coup je l'adore comme quelqu'un que j'aurais envie d'embêter.
L'histoire n'avance pas bien vite, contrairement au tome deux, les choses prennent leur temps, et ce n'est pas dérangeant, étant donné que ça ne se passe que du côté de Gabrielle (l'auteur elle même ayant précisé que c'était un parti prix qu'elle avait décidé de prendre et qu'il allait falloir faire avec). Finalement, le plus gros de l'action se passe surtout dans la dernière centaine de pages, et j'ai d'ailleurs été un peu déçu que ça se termine aussi vite, que Lanks ait une telle réaction, mais bizarrement je me disais bien que ça ne pouvais pas être aussi facile, surtout qu'un passage dont Links parle à un moment à l'Impératrice, n'apparaît jamais dans le livre, du coup après en avoir discuter un peu avec l'auteur, il semblerait que ce dernier tome ne le reste peut-être pas.
L'univers est travaillé. Et encore c'est un euphémisme. Tout est prévu, calculé à la seconde près depuis le début (j'ai eut aussi confirmation de l'auteur pour un de mes doutes), et en clair, l'auteur sais parfaitement où elle compte nous emmener. Tout est bien crée, dessiné quelque part, chaque histoire de chaque personnage clés, et les liens entre toute cette masse de personnages. Et ça, c'est un côté très fort de l'histoire, qui fait que je suis sûr que si je relisais les trois tomes à la suite, je découvrirais de nouvelles choses. C'est donc un fait que j'admire particulièrement.
Du coup, le fait qu'il y ait des fautes de frappe, des oublis, le prénom Gabrielle mis au masculin à un moment, c'est légèrement atténuant pour la qualité de l'histoire.
Je terminerais par dire que cette histoire est tout à fait originale et bien, que les personnages ont tous quelque chose de particulier qui fait qu'on les aime ou non, et que du coup l'émotion passe bien (même si je dois l'avouer, le couple principal ne m'a pas toujours fait des frou frou dans le coeur), que l'histoire est tenu de bout en bout avec brio, et qu'il ne me tarde qu'une chose : Savoir enfin les morceaux manquants que détiennent encore Links et Lanks.
J'espère donc que cela arrivera bien vite, et je suis ravie d'avoir découvert cette série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Lire-une-passion
  18 septembre 2014
RISQUE DE SPOILERS !!
Ce livre, je l'ai acheté dès sa sortie, et pourtant, j'ai attendu un peu avant de le lire (comment ça, j'ai une grande PAL?). J'avais beaucoup aimé les deux premiers tomes, j'étais donc pressée de lire la suite et le dernier opus, pour avoir les réponses à mes questions. Même si je les ai eues (même plus que ce que je pensais), plusieurs points m'ont... pas dérangée, mais j'ai pas eu l'attirance que j'ai ressenti pour les précédents.
Nous quittions Gabrielle à la fin du deux, complètement choquée et meurtrie. En effet, Marion Obry est ce qu'on peut appeler, une auteure sadique jusqu'au bout. À la fin, Chris est mort et laissait celle qu'il l'aimait complètement désemparée. Nous la retrouvons donc ici, dépossédée de tout sentiments positifs, se laissant aller et ne voulant plus combattre ni même survivre. La remontée est très difficile, étant donné qu'elle ne voit pas sa vie sans celui qu'elle aime. Et pourtant, la menaces de Lanks est encore plus présente et elle va devoir se réveiller pour mettre un terme définitif à cette guerre infinie.
J'ai trouvé le côté psychologie très bien amené et rondement mené. On ressent toute la colère mais surtout la tristesse que dégage Gabrielle. Perdre la personne que l'on aime est la chose la plus dure à vivre, et ici, Marion Obry nous le montre très bien. J'ai eu plusieurs fois mal au coeur pour elle, et dans ce genre de moment, c'est ce que j'aime ressentir. En fait, réussir à me mettre à la place de ce genre de personnage m'aide beaucoup à apprécier le reste du récit. J'étais souvent d'accord avec elle, mais d'autres fois, il est vrai que je l'aurais bien secouée pour qu'elle se bouge.
Donc comme je le disais, le côté psychologique est très présent, et traîne justement un peu trop en longueur. Il lui faut plus d'une centaine de pages pour ouvrir les yeux et enfin commencer à comprendre qu'il faut qu'elle se relève et se venge de la mort de Chris. J'ai trouvé donc que ça venait beaucoup trop tard pour moi. Cependant, à partir du moment où enfin elle se réveille, je m'attendais à ce que ça déménage, que tout change, que l'action soit présente de bout en bout et malheureusement, cette dernière arrive aussi très tardivement, ce qui m'a laissée un peu de côté. Un dernier point qui m'a assez dérangée lors de ma lecture : le fait que les phrase en Iragonien ne soient plus traduites dans le texte, qu'on doive aller chercher chaque mot dans le lexique à la fin (qui est une très bonne idée, hein!), et du coup, perdre un peu de temps pour la traduction.
Néanmoins, même si je soulève ces points, je n'enlève aucun cas le plaisir que j'ai eu à lire ce dernier opus, bien au contraire ! Nous avons toutes les réponses aux questions restées en suspens dans les précédents, même plus, de mon avis. Gabrielle s'ouvre plus, fait confiance à ceux qu'il faut, et va de surprise en surprise, nous menant nous aussi sur des chemins qu'on ne pensait pas explorer. Alors rien que pour ça, bravo Marion !
Concernant l'intrigue et ce qui s'y passe, il y a tellement de choses qu'on découvre, qu'encore une fois je ne vous en dirai pas plus, pour ne pas vous gâcher la surprise, ce serait dommage, je trouve ! Mais je pense que ce final pourrait en contenter plus d'un. Les révélations, les nouveaux personnages, les retournements de situation sont si bien amenés, qu'on reste surpris quand on les découvre.
En résumé, un dernier tome qui clôt très bien cette saga que je vous conseille. Même si j'ai trouvé le côté psychologique long et l'action lente à arriver, j'ai cependant apprécier ma lecture, car la plume de Marion Obry est vraiment très fluide, prenante et poétique ! Gabrielle est dans une phase difficile, et comme je le disais plus haut, on ressent parfaitement les sentiments qu'elle a en elle, et ça, c'est vraiment le gros point fort du récit. Les révélations suivent et sont d'autant plus surprenantes. Honnêtement, c'est une saga que je vous conseille de vive voix : authentique, unique et originale. Il est rare de voir des romans traitant des phénix, alors rien que pour ça, il faut la découvrir !
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Maliae
  27 avril 2014
Le dernier tome tant attendu de la trilogie des Phénix. Vu comment se terminait le tome 2, autant dire que j'avais très très hâte de le lire, et c'est chose faite. Chris est mort et Gabrielle n'a plus envie de se battre, elle baisse les armes et se laisse mourir elle aussi. On se rend alors compte autour d'elle combien elle l'aimait (les gens vous êtes aveugle, je vous le dis moi), on a le droit à des anciens souvenirs (et j'avoue avoir été super heureuse de revoir Lys un petit peu et que Chris m'a fait délirer). J'avoue que si je comprenait l'état de Gabrielle, elle a fini par me gonfler. J'avais envie de la secouer, de lui mettre des baffes, de la réveiller. Certes elle est hyper malheureuse, mais Chris n'est pas le seul qu'elle doit protéger. Bref, j'ai assez peu apprécié son égoïsme, mais de toute façon je n'ai jamais trop aimé Gabrielle. J'ai toujours préféré Zania (et heureusement elle est présente, et elle m'a fait délirer). En tout cas l'histoire m'a beaucoup plu, j'ai adoré rencontrer – enfin – Victor, il a trop la classe et j'avais envie de le câliner sous sa forme de loup (et j'ai aimé en savoir plus sur son enfance et tout). J'ai pas mal ris dans ce tome-ci, mais j'ai aussi énormément stressé et la fin m'a bouleversé (je l'avoue), en plus j'étais dans le train et je me sentais super bête que ce soit terminé. J'avais envie de continuer. Au niveau des personnages, j'ai totalement détesté Links, et j'adore de plus en plus Lanks (je regrette qu'on le voit assez peu dans ce tome là), Jennifer m'a fait sortir de mes gonds, j'avais envie de lui arracher la tête (et non décidément je ne l'aime pas même pas à la fin et c'est tout). Dans ce tome-ci on voit finalement assez peu le côté ennemi et du coup je ne sais pas quoi penser d'Etienne ou de Maroussia. Tellement de questions restent sans réponse à la fin de ce tome là, il n'empêche que l'histoire est vraiment super, et l'auteure a une imagination débordante. Marion Obry a crée des mondes et des personnages tous différents, avec leur propre particularité, en plus je trouve ça hyper originale et j'avoue que j'adore son univers. Petits bémols néanmoins : le livre est remplis de coquilles et j'avoue que j'ai eu envie de me tirer les cheveux au bout d'un moment, parce que ça en devenait TRES désagréable. J'ai aussi relevé de toutes petites incohérences (et oui je suis assez chiante comme fille). Malgré cela, l'histoire m'a énormément plu, les personnages que je les aimes ou pas sont travaillés ! Et ARGH, je l'ai fini…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sev59283
  05 janvier 2015
Après la fin choc du tome 2 je ne pouvais pas attendre long avant de sauter sur le tome 3
Déjà j'ai dû attendre un peu, car je n'avais pas le tome et donc le jour de ma paie le 25 ben, sauter dessus. Heureusement, c'était en ebook alors je l'ai eu dans la journée même si je ne l'ai pas lu tout de suite, je l'avais et c'était le principal.
Attention comme c'est un tome final, je vais spoiler un peu le tome 2. Donc pour ceux qui veulent savoir juste mon ressenti, vous allez au ** plus bas.
Me voici enfin plongé dans ce tome 3, avec l'espoir secret de revoir Chris en vie. Oui, oui moi, je l'aime et je ne veux pas qu'il soit mort. Alors un peu comme Gabi, j'espère même si elle en ce début de tome 3, elle est carrément anéantie et c'est devenu plus que l'ombre d'elle-même. Alors au début, c'est compréhensible moi-même, j'ai eu du mal à assimiler la nouvelle, mais au bout d'un moment c'est quand même devenu un peu beaucoup énervant.
Mais ce qui est bien dans cet épisode de Gabi fantôme, c'est que l'on apprend beaucoup de choses. Que ce soit sur les méchants, mais aussi sur notre allié qui va nous rejoindre. Bon, j'avoue que dans cette série, j'étais assez frivole. Pierre, Chris maintenant ce Roi qui est à la limite tout de l'homme parfait (bon il a un choix bizarre à la fin niveau fille, mais il est quand même chouette.)
Et, c'est aussi le moment des révélations sur Jenny et... Comment dire ? Je n'aime pas Jenny bon, elle change à la fin de ce dernier tome, mais elle n'en reste pas moins pour moi la gentille que je déteste.
Quoiqu'il ne faille pas oublier Links non plus parce que bon, elle est censée être gentille, mais au final merci quoi. Elle ne pense qu'à elle. Elle a pris une décision quant à Gabi/Zania et limite si elle ne recommence pas dans ce tome.
Jenny et Links sont deux pestes et je ne les aime pas. Et j'aime la personne qui les remet toutes les deux à leur place.
On va éviter de spoiler sur ce tome 3. Je vous dirais juste que Gabi sort enfin de sa transe. Un événement va l'y aider hein. En parlant de cet événement même moi, je ne savais pas trop réel pas réel, si Gabi m'avait contaminée ou si l'auteure est trop forte (en fait, l'auteure est trop forte !)
Mon intense joie pour cette saga reprend de l'élan et bon re voici reparti pour trouver une solution à toute la merde qui est en train de se passer.
C'est parti pour des retrouvailles pour des rebondissements, pour des coeurs qui se serrent. Des événements que je n'ai pas vus venir. de bonnes nouvelles aussi de temps en temps. Mais surtout une attaque qui sera compliquée.
** Un troisième tome qui m'a un peu agacée au départ au vu de l'état psychologique de Gabi. Mais qui revient vite dans son rang. Les événements s'enchaînent la fin sont proches.
La fin est très triste (j'ai versé mes larmes), mais elle est si belle également très touchante. Marion est sadique avec ses personnages.
Pour finir, je ne peux que vous conseiller cette sublime saga sur des créatures que l'on voit que très rarement. Une saga riche en rebondissements, je ne peux que vous conseiller d'avoir tous les tomes avec vous quand vous allez la commencer. Car autant le tome 1 a une fin déjà terrible, mais que dire du tome 2, elle est juste horrible de chez horrible.
Des personnages attachants même si certains, c'est plus détestable qu'autre chose. Marion est sadique avec ses personnages. Les pauvres vont en subir les conséquences tout au long de ces trois tomes.
Je crois avoir fait le tour. Juste, lisez-la. **
Lien : http://toutelalecturedesev.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Video de Marion Obry (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marion Obry
Cinq des auteurs Plume Blanche (Léna Jomahé, Sandra Triname, Sarah Clain, Mélanie Baranger et Angel Arekin) et leur éditrice Marion Obry étaient en dédicace samedi 25 Février à partir de 16h à la librairie Gibert Joseph à Paris.
Les auteurs ont eu l'opportunité de répondre à de nombreuses questions du libraire Michaël, de conter sur la présence d'un super public, mais aussi sur la venue de la booktubeuse Justine de FairyNeverland, du Au Boudoir Écarlate, des Reines de la Nuit ou encore de Histoires de Romans.
---------------------------
Crédit musique : http://www.bensound.com/royalty-free-music/track/going-higher
---------------------------
Merci à Gibert Joseph, 26 boulevard Saint Michel, Paris 6
---------------------------
Se procurer les romans sur la boutique de l'éditeur : plumeblanche-editions.fr/boutique
+ Lire la suite
autres livres classés : prophétieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1605 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre